background preloader

L’effondrement inéluctable d’une Algérie au bord du chaos

L’effondrement inéluctable d’une Algérie au bord du chaos
BREIZATAO – ETREBROADEL (30/08/2016) Bernard Lugan est interrogé par Pierre Saint-Servant dans Présent. Extrait : BL : L’Algérie est dans une situation sociale et économique très difficile, aggravée par les incertitudes entourant la question de la succession du président Bouteflika. Troisième producteur africain de pétrole, le pays est actuellement lourdement affecté par la baisse des cours du baril, ce qui plombe une économie de rente fondée sur le tout pétrole-gaz et assurant 96 % des recettes. Sid-Ahmed Ghozali, ancien ministre et président-directeur-général de la Sonatrach de 1966 à 1979 a déclaré à ce sujet : « Je crains un effondrement. Il est inéluctable. Présent : Il y a donc une « cocotte-minute » prête à exploser, à quelques heures de nos côtes ? BL : La situation est en effet lourde de menaces car l’Algérie consacre le quart de ses recettes en hydrocarbures – ses seules recettes –, à l’importation de produits alimentaires de base. (Source : Le Blog de Thomas Joly)

http://breizatao.com/2016/08/30/leffondrement-ineluctable-dune-algerie-au-bord-du-chaos/

Related:  POUVOIR MONDIAL 2CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT AOÛT 2016 - 1GEOPOLITIQUE 14UE - [CARE (Conféd Améric Régions d'Europe)] - 2016 - 8

Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Russie a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine de la situation de conflit que connait actuellement la Syrie, et de ne pas avoir su tenir ses engagements concernant le cessez-le-feu de début septembre. «En 2011, à Washington et dans certaines autres capitales occidentales, il a été décidé de poursuivre le remodelage de l'espace géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord entamé par l'intervention criminelle des Etats-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003», a déclaré le représentant de la Russie aux Nations Unies, Vitaly Churkin, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU à New York, dimanche 25 septembre. Avant de poursuivre : «Dans le même temps, en Syrie et en Libye, [les Occidentaux] ont continué à opérer "à la hache", sans refuser le soutien de groupes terroristes». Moscou ne tolérera plus de concessions unilatérales

Macron et Chauprade : même combat ! Hervé Montbard ♦ Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement de Manuel Valls durant deux ans, d’août 2014 à août 2016, a présenté sa démission au chef de l’Etat le 30 août 2016. Cela ne faisait qu’entériner une situation de fait qui durait depuis plusieurs mois, où la France n’avait plus de ministre de l’Économie. En effet, celui qui possédait ce poste ne l’occupait plus qu’en pointillés, occupé qu’il était à une campagne de promotion personnelle. On dira qu’il ne se sentait plus à l’aise dans un gouvernement qui ne suivait plus ses directives, que sa conception libérale était en opposition avec celle de ceux qui l’ont fait roi. Il faut tout de même rappeler que le sieur Macron n’est pas né de la dernière pluie, qu’il savait bien où il mettait les pieds en acceptant le portefeuille ministériel.

Les jours sont comptés pour les banques occidentales en Asie Balakrishnan estime que la montée en puissance de leurs rivales asiatiques et leur réputation qui flanche indiquent que les banques occidentales, souvent coupables d’avoir fait de mauvais choix, risquent de devenir des souvenirs de l’Histoire d’ici une génération. Par N. Balakrishnan – Le 23 août 2016 – Source South China Morning Post Nombreux sont ceux qui savent déjà que les banques chinoises font partie des premières mondiales.

Feu vert de la justice allemande pour la ratification de l'accord de libre-échange avec le Canada La justice allemande autorise le gouvernement allemand à signer le traité entre l'UE et le Canada. La Cour constitutionnelle pose néanmoins plusieurs conditions tandis que l'opposition citoyenne au CETA ne faiblit pas. La Cour constitutionnelle de Karlsruhe n'a pas retenu la demande des activistes anti-CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) qui cherchent à empêcher la ratification de cet accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. Le gouvernement allemand pourra ainsi procéder à la signature du traité le jeudi 27 octobre lors du sommet Canada-UE à Bruxelles. Néanmoins, selon le président de la Cour, Andreas Vosskuhle, l'Allemagne devrait pouvoir, si elle le souhaite, mettre un terme de manière unilatérale à l'application du CETA. De plus, la Cour constitutionnelle insiste sur le fait que l'accord de libre-échange devra être ratifié par l'ensemble des 28 parlements nationaux de l'Union Européenne afin d'être mis en application.

En finir avec la communauté internationale : une notion subjective et sujette à controverse Jean Bonnevey, journaliste ♦ « La Communauté internationale condamne… La Communauté internationale décide, demande etc.…. » La Communauté internationale est un terme fréquemment utilisé comme expression et référence par les journalistes pour mettre en valeur ou condamner un régime, des hommes politiques. C’est donc, en raison de son utilisation et en absence de définition, une notion subjective fluctuante et sujette à controverse et contestation. Mais au fait késaco juridiquement? Y aurait il une organisation regroupant des pays représentant le monde en dehors ou aux côtés de l’Onu et ayant une sorte de puissance morale de droit démocratique divin.

Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info 01/09/2016 – 13h30 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 11 – La particularité du conflit qui déchire la Syrie depuis 5 ans et qui a occasionné 300 000 morts jusqu’à aujourd’hui, réside dans la multiplicité des belligérants. Le fait également que de nombreux pays extérieurs prennent part aux combats en soutenant telle ou telle faction par la fourniture massive d’armes, en envoyant des conseillers militaires au plus près des unités combattantes, en procurant un appui aérien non négligeable. Voire carrément en prenant part aux combats avec ses propres troupes au sol comme vient de le faire la Turquie au niveau de Jarablus. Les deux derniers événements majeurs du conflit en Syrie étaient centrés sur la lutte acharnée entre factions islamistes et forces pro-gouvernementales pour la maîtrise d’Alep et l’abandon par les troupes de Daech de leur bastion de Manbij. La situation à Alep Autour de Manbij

Le Parlement français face à la toute-puissance américaine - Que les Etats-Unis ne respectent pas la souveraineté française, on le savait. Mais que cela soit officiellement reconnu dans un rapport parlementaire, voilà qui est nouveau ! Des élus de tout bord, y compris parmi ceux réputés atlantistes, ont même planché durant plus de six mois sur le sujet. Maintenant, il faut des actes ! Hollande a donné la légion d'honneur à l'ordure Barroso qu'il compisse aujourd'hui Les lecteurs de Résistance républicaine connaissent bien l’épouvantail Barroso auquel nous avons régulièrement taillé un short. Nous avions notamment rappelé la très longue liste de ses méfaits dans le dernier article que nous lui avions consacré en juillet dernier, à l’annonce de son recrutement par la très controversée banque Godman Sachs. Les ordures de Goldman Sachs recrutent l’ordure Barroso : sortez les boucliers ! Article de Challenge en fin de celui-ci, dans l’encadré.

Quand Assange cloue le bec d'une journaliste US en parlant de la Russie International URL courte Le fondateur du site Wikileaks Julian Assange a rendu confuse une journaliste du New York Times qui l'interrogeait pour savoir si son site collaborait avec Moscou. Comment le passé du Yémen est effacé, frappe aérienne après frappe aérienne (MEE) – La Voix De La Libye Le patrimoine vivant et l’architecture plusieurs fois centenaire du Yémen figurent parmi les victimes de la guerre – le compte-rendu de Peter Oborne et Nawal al-Maghafi Des bâtiments touchés par les frappes aériennes saoudiennes dans un quartier de la veille ville de Sanaa, mars 2016 (AFP) SANAA – Les bombardiers saoudiens ne ciblent pas seulement les civils depuis dix-huit mois au Yémen. Ils ont frappé à maintes reprises le patrimoine architectural sensationnel du pays, infligeant des dommages indicibles. Pas même la vieille ville de Sanaa – habitée sans interruption depuis plus de 2 500 ans et site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO – n’a été épargnée.

Le machiavélique projet d'Obama, créer une nouvelle race : " moyen-orientale-nord-africaine" J’ai voulu traduire ce texte, même si en France les caractéristiques ethniques sont en principe ignorées. Faire des musulmans une race est un précédent dangereux, et notre gouvernement actuel a vassalisé la France aux Américains et aux Allemands. Nous n’avons probablement plus d’autre choix que de nous allier à la Russie.

Dr. Bachar al-Jaafari - SYRIE : Nous sommes passés d’une guerre par procuration à une vraie guerre ! Ce 21 septembre lors d’une énième session du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Syrie, Ban Ki-moon aurait déclaré : « C’est l’occasion de rétablir la cessation des hostilités, faciliter l’aide humanitaire à Alep et dans tout le pays, maintenir au sol la force aérienne syrienne et voir une action militaire conjointe contre les groupes terroristes tels que Daech et Al Nosra… cela permettrait d’ouvrir la voie vers des négociations politiques » [*]. Maintenir au sol la force aérienne syrienne ! Pour que faire, sinon légitimer les mensonges, la cruauté et la rapacité de ses donneurs d’ordre ?

Les Tchèques vont apprendre la vérité sur ce qui se passe à Donetsk International URL courte Dans une interview accordée à Sputnik, Mme Liskova raconte ce qui l'a poussée à ne plus rester à l'écart des événements de la République autoproclamée de Donetsk (DNR) et de créer une représentation officielle de la DNR, qui ouvre ses portes aujourd'hui, 1er septembre 2016, en Tchéquie, dans la ville d'Ostrava. © Sputnik. Trump vs Clinton : que feraient-ils au Moyen-Orient ? – La Voix De La Libye En ce qui concerne les candidats à la présidence des États-Unis et la politique étrangère, cela semble à première vue être une évidence. Hillary Clinton, la candidate démocrate, est expérimentée, compétente et intelligente et est une internationaliste reconnue et respectée dans le monde entier. En revanche, Donald Trump, le champion du Parti républicain, a l’habitude de dégainer au quart de tour et de se tirer des balles dans le pied. Il semble désemparé face aux complexités du monde et emploie un discours téméraire et ultranationaliste pour expliquer comment il écrasera ses ennemis et poussera les alliés des États-Unis à se contorsionner.

Related: