background preloader

Les cartes heuristiques au service de la pédagogie

Les cartes heuristiques au service de la pédagogie
Related:  mindmapping

Fabriquer des fiches de lecture grâce aux cartes heuristiques. La carte heuristique permet d’organiser de manière logique une démarche alliant la recherche et la réflexion personnelle. On peut en effet demander plusieurs choses dans un compte rendu de lecture : • Des éléments concernant le texte et son appréciation directe par les élèves. • Des éléments de paratexte concernant l’auteur, la genèse de l’oeuvre, sa réception etc... Lorsque l’on demande aux élèves de préparer une présentation orale du livre, ils vont avoir tendance à rédiger l’intégralité de leur intervention orale, souvent de manière peu organisée. Il est très difficile de faire abandonner aux élèves cette habitude qui certes les rassure mais les handicape surtout en les enchaînant à une lecture souvent maladroite de leurs notes. La carte heuristique, si elle est utilisée comme document unique et projetée au tableau demande à l’élève de fabriquer son discours au fur et à mesure de sa progression avec pour seule aide sa mémoire et les éléments présents dans la carte.

Les cartes mentales Des outils graphiques comme les cartes heuristiques peuvent être précieux pour rassembler et structurer des informations glanées, tout particulièrement pour les élèves ayant des troubles de la parole et du langage. Un article complémentaire au dossier "Apprendre à chercher, chercher à apprendre". L’utilisation des cartes mentales en milieu scolaire n’est pas une fin en soi. Mais elles peuvent être précieuses pour aider les élèves à se questionner (délimiter un sujet ou faire un brainstorming), à restituer (prendre des notes ou présenter un exposé), ou encore à apprendre (comprendre une notion ou mémoriser une leçon). Leur structure radiante et la présence des mots clés permettent une vision globale d’un sujet, ce qui stimule la mémoire visuelle et facilite la réutilisation sous d’autres formes. Cet exercice permet de procéder par étapes : on construit chaque bulle-information, l’une après l’autre. Claire Cassaigne Professeure documentaliste au collège Gérard-Philipe (Paris)

Collaborer avec les cartes heuristiques ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. Introduction Elle porte des noms différents : carte heuristique (du grec ancien eurisko, « je trouve »), carte mentale, carte conceptuelle, mind map en anglais ou carte des idées, schéma de pensée, arbre à idées ou encore topogramme. Elle permet de structurer la pensée et présente une plus-value pédagogique intéressante. La carte heuristique se décline de 1001 manières, en voici des exemples : Définition Il s’agit d’un schéma, d’un diagramme qui représente des liens entre différentes idées ou des liens hiérarchiques entre différents concepts, également représentée par une arborescence de données. L'intérêt pédagogique La carte heuristique : un outil pédagogique ! Liens

Créer et utiliser des cartes heuristiques Cartes heuristiques : un engouement croissant Les cartes heuristiques, cartes mentales ou mind maps font aujourd'hui l'objet de nombre de publications et formations. Leurs utilisations se répandent tant dans le domaine de la pédagogie que dans le monde de l'entreprise. Ces méthodes graphiques de représentation, formalisées au début des années 1970 par le psychologue anglais Tony Buzan sont rendues aujourd'hui faciles d'utilisation. De nombreux outils informatiques adaptés, dont certains gratuits, sont à votre disposition. Des utilisations variées Réalisées rapidement avec un outil informatique adapté, les cartes heuristiques peuvent rendre de multiples services : Animation de réunion ou de formation Présentation Structuration de ressources Gestion de projets Analyse de texte Élaboration de résumés Préparation de dissertations… Carte heuristique + TBI : un couple gagnant Gain de temps : passer du brain storming à un compte rendu de réunion se fait avec très peu de temps et d'efforts. mais...

Cartes heuristiques : quels outils pour un usage pédagogique ? Dans le cadre du GIPTIC documentation de Paris (Groupe d’Intégration Pédagogique des Technologies de l’Information et de la Communication), je propose une animation sur les cartes cognitives. C’est donc l’occasion de publier un article sur le sujet, ainsi que le support de formation. cartes cognitives ? Les cartes cognitives sont des représentations graphiques et structurées des relations existant entre différentes idées. Il existe deux types de cartes cognitives : les cartes heuristiques (ou cartes mentales) et les cartes conceptuelles. Les cartes heuristiques se caractérisent par une structure radiante (du centre vers l’extérieur : façon « soleil »). Exemple par Chercher pour trouver (EBSI Montréal) Les cartes conceptuelles se structurent en réseau et se lisent du haut vers le bas. Exemple par Joseph D. A quoi ça sert ? A vous de comparer ! Comment ça fonctionne ? Quels outils ? Pour créer des cartes cognitives, il existe un grand nombre d’outils. Parmi les logiciels gratuits, on distingue :

Tice 74 - Site des ressources pédagogiques TICE - La carte heuristique, un outil pédagogique Les cartes heuristiques (appelées aussi "cartes mentales") permettent de représenter graphiquement des idées, des projets élaborés individuellement ou collectivement. L’organisation des informations en branches facilitent la compréhension, l’organisation et la mémorisation tout en développant l’esprit de synthèse des élèves. Quels usages possibles ? En classe, en réunion d’équipe pédagogique, les utilisations possibles des cartes heuristiques sont très nombreuses ; en voici quelques exemples : Où télécharger ce logiciel ? Pour réaliser ces cartes, les logiciels ne manquent pas. Comment l’installer ? Un article présentant pas à pas l’installation : ici Comment se former à l’utilisation de ce logiciel La prise en main d’un logiciel de création de cartes heuristiques est relativement simple. Pour une utilisation basique, seulement 3 actions sont à maitriser : Par la suite, vous souhaiterez peut-être enrichir votre carte d’autres éléments (images, sons, couleurs...) et modifier son apparence.

Usages des cartes mentales dans l'enseignement De nombreux usages du mindmapping en éducation sont relayés via les divers services de réseautage numériques et autres plateformes en ligne (blogs professionnels, outils de curation comme Scoop.it, sites associatifs). Ces différentes expérimentations font régulièrement l'objet de synthèses sur le web permettant de signaler et de regrouper les divers témoignages et réflexions. Usages dans le secondaire Savoirs CDI, site proposant des ressources professionnelles à destination des enseignants documentalistes, publie en ligne un imposant dossier (coordonné par le CRDP de Toulouse) « [visant] à faire un état des usages potentiels de ces cartes en s'appuyant sur de nombreux exemples et à s'interroger sur les apports de celles-ci » et à mener également « une réflexion sur les modalités pédagogiques de mise en oeuvre ». Ci-dessous, vous trouverez le sommaire général de ce dossier : Les cartes heuristiques dans le supérieur Sources CRDP de Toulouse. « Cartes mentales et documentation ». Thot Cursus.

Français : Des fiches de lecture avec des cartes heuristiques Sur le site de l’académie de Dijon, Pierre Travers, professeur de français au collège Paul Bert d’Auxerre, présente un intéressant scénario pédagogique : les élèves sont invités à rendre compte de leurs lectures en utilisant des cartes heuristiques. L’activité favorise l’esprit de synthèse, la structuration de la pensée, mais aussi l’expression orale : « Lorsque l’on demande aux élèves de préparer une présentation orale du livre, ils vont avoir tendance à rédiger l’intégralité de leur intervention orale, souvent de manière peu organisée. Il est très difficile de faire abandonner aux élèves cette habitude qui certes les rassure mais les handicape surtout en les enchaînant à une lecture souvent maladroite de leurs notes. La carte heuristique, si elle est utilisée comme document unique et projetée au tableau demande à l’élève de fabriquer son discours au fur et à mesure de sa progression avec pour seule aide sa mémoire et les éléments présents dans la carte. JM Le Baut Le scénario

Utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques (dossier) La cartographie d’idées connaît depuis quelque temps un vrai regain d’intérêt. Le site Savoirs CDI à destination prioritaire des enseignants-documentalistes consacre un dossier aux cartes mentales pour une utilisation pédagogique avec des exemples de dispositifs, la présentation de critères de réussite de projets de cartes heuristiques ainsi que les limitations de l’usage du mindmapping. A quoi sert le mindmapping ? L’utilisation des cartes heuristiques permet de travailler notamment la mémorisation, l’apprentissage, la compréhension, la prise de notes, l’organisation et la présentation. Sommaire du dossier utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: carte heuristique, cartographie, EPN, formation, gestion de projet, pédagogie

Dossier : utilisation pédagogique des cartes heuristiques Mot de passe oublié? Accueil du site > INNOVATION > Dispositifs > Dossier : utilisation pédagogique des cartes heuristiques par sylvieredoc (son site) mardi 28 mai 2013 - More Sharing Services5 Imprimer cet article Ecrire un commentaire Dossier : utilisation pédagogique des cartes heuristiques Le site Savoirs CDI à destination des enseignants-documentalistes consacre un dossier très complet et pratique sur l’usage pédagogique des cartes mentales qui permettent -comme le souligne Netpublic dans sa présentation (lire aussi sa rubrique "Ressources similaires") - de "travailler notamment la mémorisation, l’apprentissage, la compréhension, la prise de notes, l’organisation et la présentation". La carte conceptuelle ci-dessus conçue par Hélène d’Heygere et intitulée "carte heuristique outil pédagogique" récapitule les nombreux aspects évoqués dans ce dossier. Tags : Techniques Outils et usages collaboratifs Veille documentaire Auteur sylvieredoc

MindMapping en ligne, open source et gratuit Nous avons récemment parlé de Framindmap, projet Framasoft visant à faciliter la création de cartes heuristiques (application en ligne, gratuité de l'outil, aucune inscription requise, aucune conservation des données). MindMup, service en ligne de mindmapping offre une interface alternative intéressante même si ce produit est encore pour le moment en version bêta. Les éléments de base Tout comme Framindmap, MindMup ne nécessite aucune inscription. Les plus de MindMup Sur quelques aspects, MindMup se distingue de Framindmap : les données produites via ce service sont stockées par défaut de manière anonyme sur Amazon S3 mais peuvent aussi être synchronisées avec Google Drive, donnant ainsi à priori la possibilité à d'autres personnes d'accéder à vos cartes, voire de les modifier. Il s'agit donc d'un service prometteur dont on pourra suivre les évolutions sur Twitter, Google + ou sur le blog dédié. Sources MindMup :

Pour une éducation à l’image par le Mind Mapping – II. Quel apprentissage ? On a vu dans une première partie les deux fonctions que remplit l’image : la mémorisation et la réflexion. En transposant à présent ces notions dans un contexte d’apprentissage, il s’agit de voir dans cette seconde partie dans quelle mesure l’enseignant pourrait développer ces qualités chez l’apprenant, dans un dispositif d’éducation à l’image, par le Mind Mapping. I. La fonction mémorielle de l’image utilisée à des fins pédagogiques et la réflexion sur l’image comme prolongement de la mémoire Par le développement de qualités mnémoniques, ainsi que nous l’avons présenté dans le précédent article, l’élève qui réalise une carte heuristique non seulement mémorise des concepts, mais les synthétise et les replace mentalement selon une logique, une hiérarchie établies. Ainsi, au-delà d’un effort de mémorisation de la part de l’élève, la réflexion de ce dernier est constamment sollicitée lors de l’élaboration de son travail. II. Notes :

Aborder la notion de document par le mind mapping (4) : dimension structurelle Avant dernier article de cette série consacrée à la notion de document abordée par le mind mapping, je me propose de développer ici la dimension structurelle, en vue de son exploitation en classe avec les élèves. Il me semble que les notions et objectifs info-documentaires sont différents que l’on choisisse de travailler sur un schéma conceptuel (CmapTools par exemple) ou une carte heuristique (Mindomo). Aussi je pense pertinent d’explorer différentes situations pédagogiques selon le type d’outils qui est utilisé. S’agissant des schémas conceptuels, je suppose trois pistes intéressantes, fondées sur la hiérarchisation des concepts ou des idées. Deuxième point, il peut être pertinent d’envisager les schémas conceptuels sous la fonction de documents de collecte. Dans le même ordre d’idée, une progression peut être établie avec un logiciel comme « CmapTools » qui impose des connecteurs logiques entre les concepts.

Aborder la notion de document par le mind mapping (3) : dimension matérielle Troisième article consacré à la notion de « document » abordé sous l’angle du mind mapping, je vais ici m’employer, après la dimension intellectuelle, à proposer quelques pistes de séances pédagogiques sur la dimension matérielle du document. Cette dimension porte en elle la notion de « support » dont le lien avec les cartes et schémas conceptuels ne semble pas, a priori, particulièrement fécond tant il y a une forme d’ « indépendance matérielle » que l’on réalise ces cartes sur un support imprimé ou numérique. Pourtant… Pourtant il serait intéressant de faire travailler très tôt les élèves sur les caractéristiques techniques des différents supports, que l’on se place, du point de vue du document, dans le champ de la conservation (papier, disque dur,…), de la communication (imprimé, numérique,…) et de la transmission (postale, filaire,…). Ce serait là leur donner les moyens de se repérer dans des environnements souvent flous, ce qui est bien compréhensible.

Related: