background preloader

Un renversement d'Assad laisserait place à "un énorme vide de pouvoir"

Un renversement d'Assad laisserait place à "un énorme vide de pouvoir"
International URL courte Le renversement de Bachar el-Assad donnera lieu à un vide géant de pouvoir dans le pays, vide qui sera instantanément comblé par des groupes djihadistes. Ceux-ci, sans trop hésiter, pulluleront en Syrie pour laisser place à un Etat en déliquescence sur des dizaines d'années, estime Gunter Meyer, politologue allemand et célèbre expert des problèmes proche-orientaux dans un entretien accordé à la chaîne Deutschlandfunk. C'est pourquoi le président syrien doit rester au pouvoir, au moins pour une période de transition, puisqu'il semble le seul capable d'unir le pays et d'en garder le contrôle. "Une fois le régime d'Assad renversé, un énorme vide de pouvoir se formera à sa place", met-il en garde, ajoutant que ce vide ne pourra être comblé que par des groupes forts, à savoir des djihadistes. Comment les groupes radicaux ont-ils profité du cessez-le-feu?

https://fr.sputniknews.com/international/201608281027493906-renversement-assad-vide-pouvoir/

Related:  POUVOIR MONDIAL 2Les USA ou SAM le POULPE 5CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT AOÛT 2016 - 1RUSSIE et POUTINE 4Les PLANS de l'OTAN 1

Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Russie a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine de la situation de conflit que connait actuellement la Syrie, et de ne pas avoir su tenir ses engagements concernant le cessez-le-feu de début septembre. «En 2011, à Washington et dans certaines autres capitales occidentales, il a été décidé de poursuivre le remodelage de l'espace géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord entamé par l'intervention criminelle des Etats-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003», a déclaré le représentant de la Russie aux Nations Unies, Vitaly Churkin, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU à New York, dimanche 25 septembre. Avant de poursuivre : «Dans le même temps, en Syrie et en Libye, [les Occidentaux] ont continué à opérer "à la hache", sans refuser le soutien de groupes terroristes». Moscou ne tolérera plus de concessions unilatérales «Le camp américain s'es montré incapable d'influencer les groupes rebelles»

Nous devons prendre nos distances vis-à-vis de l’OTAN si nous voulons éviter le guerre P – La Voix De La Libye Le point de vue de trois médecins suédois qui militent dans le Mouvement pour la Paix au sujet de la dangerosité de l’OTAN Le risque de guerre nucléaire n’a jamais été plus grand, et c’est partiellement parce que l’OTAN a réarmé les pays qui entourent la Russie. Pourtant, ces pays sont sûrs d’être eux aussi des cibles, si Poutine décide de riposter. Macron et Chauprade : même combat ! Hervé Montbard ♦ Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement de Manuel Valls durant deux ans, d’août 2014 à août 2016, a présenté sa démission au chef de l’Etat le 30 août 2016. Cela ne faisait qu’entériner une situation de fait qui durait depuis plusieurs mois, où la France n’avait plus de ministre de l’Économie. En effet, celui qui possédait ce poste ne l’occupait plus qu’en pointillés, occupé qu’il était à une campagne de promotion personnelle.

Des avions de reconnaissance américains s'approchent à nouveau des côtes russes Deux avions de patrouille de la marine américaine Boeing P-8 Poséidon, conçus pour détecter et détruire les sous-marins, se sont à nouveau approchés du territoire de la Russie en mer Noire, le 10 septembre, rapporte l'agence Interfax. Selon les informations diffusée par les médias, des avions bombardiers de sous-marins sont partis à quatre heures d'intervalle de la base aérienne de Singonella en Sicile, pour accomplir une mission aux abords de la péninsule de Crimée. Plus tôt cette semaine, l'aviation américaine avait déjà réalisé plusieurs vols de reconnaissance à proximité des frontières russes en mer Noire. Erdogan poursuivra son opération en Syrie jusqu'à l'élimination de la menace kurde International URL courte "Nous allons lutter contre le groupe terroriste Etat islamique à Jarablos (nord de la Syrie, ndlr) à Bashiqa (nord de l'Irak, ndlr) et dans d'autres endroits le cas échéant", a lancé le numéro un turc. Selon lui, la Turquie est également déterminée à lutter contre le Parti de l'union démocratique (PYD), un parti kurde de Syrie qu'Ankara accuse d'être associé au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qualifié de terroriste en Turquie.

En finir avec la communauté internationale : une notion subjective et sujette à controverse Jean Bonnevey, journaliste ♦ « La Communauté internationale condamne… La Communauté internationale décide, demande etc.…. » La Communauté internationale est un terme fréquemment utilisé comme expression et référence par les journalistes pour mettre en valeur ou condamner un régime, des hommes politiques. C’est donc, en raison de son utilisation et en absence de définition, une notion subjective fluctuante et sujette à controverse et contestation. Le États-Unis envahissent la Syrie, et mettent en garde la Russie Par Eric Zuesse – Le 23 août 2016 – Source Russia Insider Le lundi 22 août, le gouvernement des États-Unis − qui exige le renversement du gouvernement légal de la Syrie reconnu internationalement − a officiellement annoncé que les forces militaires américaines en Syrie continueront d’occuper la terre syrienne, peu importe ce que le gouvernement syrien dit, et va abattre les avions syriens qui survolent les forces américaines là-bas et les attaquent. Tel que rapporté lundi par Al-Masdar News : Cela signifie que le gouvernement américain ne permettra pas au gouvernement syrien d’expulser ou d’éliminer les forces américaines en Syrie.

Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info 01/09/2016 – 13h30 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 11 – La particularité du conflit qui déchire la Syrie depuis 5 ans et qui a occasionné 300 000 morts jusqu’à aujourd’hui, réside dans la multiplicité des belligérants. Le fait également que de nombreux pays extérieurs prennent part aux combats en soutenant telle ou telle faction par la fourniture massive d’armes, en envoyant des conseillers militaires au plus près des unités combattantes, en procurant un appui aérien non négligeable. Voire carrément en prenant part aux combats avec ses propres troupes au sol comme vient de le faire la Turquie au niveau de Jarablus. Les deux derniers événements majeurs du conflit en Syrie étaient centrés sur la lutte acharnée entre factions islamistes et forces pro-gouvernementales pour la maîtrise d’Alep et l’abandon par les troupes de Daech de leur bastion de Manbij.

Israël bombarde des positions de l’armée syrienne après un tir perdu sur le Golan L’armée israélienne a indiqué avoir frappé des positions militaires syriennes après qu’un «projectile» en provenance de Syrie s’est abattu sur la partie du plateau du Golan qui est occupée par l’Etat hébreu. Dans un communiqué, Tsahal a indiqué avoir effectué une frappe aérienne contre l’artillerie de l’armée syrienne, précisant que le bombardement n’avait pas fait de blessés ni de dégâts. L’armée israélienne affirme avoir agi en réponse à un «projectile» qui s’est abattu sur le nord du plateau du Golan. Si l’origine de celui-ci reste inconnue, le communiqué précise : «Le gouvernement syrien [est] responsable de cette violation flagrante de la souveraineté israélienne.» Un porte-parole de Tsahal a cependant indiqué que le projectile était probablement «un débordement» non-intentionnel des combats faisant rage en Syrie. Si la situation entre les deux pays s’était stabilisée, les tensions se ravivent depuis l'éclatement de la guerre civile en Syrie en 2011.

Les Kurdes perdent et les Turcs volent Jarablus à la Syrie Le 24 août 2016 – Source Moon of Alabama Tôt ce matin, la Turquie a envahi la Syrie. Un contingent de 1 500 rebelles syriens sponsorisés par les Turcs, en fait des islamistes venus du monde entier, étaient accompagnés par des forces spéciales turques et vingt tanks, pour prendre la ville de Jarablus, à la frontière turco-syrienne. Le mouvement avait été précédé d’une nuit de mise en jambes avec des tirs d’artillerie et des raids aériens. Hollande a donné la légion d'honneur à l'ordure Barroso qu'il compisse aujourd'hui Les lecteurs de Résistance républicaine connaissent bien l’épouvantail Barroso auquel nous avons régulièrement taillé un short. Nous avions notamment rappelé la très longue liste de ses méfaits dans le dernier article que nous lui avions consacré en juillet dernier, à l’annonce de son recrutement par la très controversée banque Godman Sachs. Les ordures de Goldman Sachs recrutent l’ordure Barroso : sortez les boucliers ! Article de Challenge en fin de celui-ci, dans l’encadré. Entre canailles on s’entre’aide, quant on pense que ce Barroso avant d’être l’hyper libéral que l’on connaît a été maoïste dans les années 68 ! C’est vrai que Goldman Sachs ça rapporte plus !

Quand Assange cloue le bec d'une journaliste US en parlant de la Russie International URL courte Le fondateur du site Wikileaks Julian Assange a rendu confuse une journaliste du New York Times qui l'interrogeait pour savoir si son site collaborait avec Moscou. © AP Photo/ Carolyn Kaster La journaliste américaine a demandé s'il s'agissait ou non d'une coïncidence lorsque les révélations de Wikileaks sur les Etats-Unis profitaient à d'autres pays dont la Russie. Bagdad réclame la restitution des territoires occupés par les Kurdes en 2014 Le gouvernement irakien réclame la restitution des territoires occupés par le gouvernement régional kurde en 2014. En 2014, la tentative de partition de l’Irak avait été coordonnée par les États-Unis, Israël, la Jordanie et le Turquie, en accord avec l’Arabie saoudite et le Qatar. Le plan initial prévoyait l’occupation d’al-Anbar par Daesh et celle des champs pétroliers de Kirkuk par le gouvernement régional kurde d’Irak [1]. Les troupes irakiennes s’étaient retirées sans combattre ni Daesh, ni les Kurdes, laissant comme convenu aux jihadistes les armes neuves qui venaient d’être livrées par Washington. À l’époque, Washington organise la destitution du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, qui s’opposait au démantèlement de son pays.

Alerte attentat : que penser de cette video de Franck Pucciarelli ? [MAJ] Que penser de cette vidéo de Franck PUCCIARELLI sur une attaque imminente en France et en Europe . Nous le savons, des membres de DAESH sont sur notre territoire.. Note de Christine Tasin Franck Pucciarelli était (est encore ? ) à la tête d’un mouvement pro-khadafi qui a dénoncé l’aide française aux djihadistes ( et l’histoire lui donne, ô combien, raison).

Related: