background preloader

Le dernier blog

Le dernier blog
juin 14th, 2018 Posted in Lecture | 15 Comments » Il y a des livres qu’il faut relire de temps à autre, car ils sont capables de résonner avec chaque nouvelle période de l’histoire. Le 1984 de George Orwell (1949) est l’un d’eux. J’ai eu le plaisir d’être invité par Xavier de la Porte pour à en parler au micro de son émission l’Heure de Pointe, sur radio Nova. Une demi-heure d’émission ce n’est pas très long alors j’ai écrit le présent billet en complément. Je m’y suis astreint à commenter le livre et les thématiques qu’il m’évoque, sans pour autant en faire un résumé qui éventerait le contenu. Une nouvelle traduction Cette année, les éditions Gallimard publient une nouvelle traduction du livre, signée par Josée Kamoun (qui a entre autres traduit Philip Roth, John Irving, Jonathan Coe…), traduction qui fait un peu de bruit puisque ses partis-pris littéraires sont tout sauf anecdotiques. It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen. La Novlangue

http://hyperbate.fr/dernier/

Levoltz - The Social Media Guide LeVoltz.com may be available for purchase. Inquire today! Inquiry Form Inquire with your Facebook or LinkedIn profile, or complete this form to receive a free quote. Gueule d'hexagone [Les textes et photographies présentées ici ont été produits par les participants des ateliers reportage-mémoire menés à la médiathèque de Fos-sur-Mer, en compagnie de Valérie Lebret et Guillaume Fayard, en prolongement de la résidence de Hélène David et Donatien Garnier.] Deux textes de Geneviève Arnaud accompagnent sa sélection de photographies, prises le 14 mai lors de notre passage dans la zone industrielle de Fos. Deux textes étonnants, bienvenus, rafraîchissants. Le train Dans les années 80, les enseignants de Port St Louis emmenèrent leurs élèves en voyage, les plus jeunes à Marineland, les plus âgés à Monaco. Un train entier est affrété pour cette escapade, et voici que la gare de voyageurs endormie depuis très, très longtemps, s’égaye de rires, de cris, de murmures…

émissions Mais où est donc le court-circuit ? Pourquoi le message de l'urgence climatique ne parvient-il pas à atteindre les cerveaux du grand public ? À les atteindre en tout cas suffisamment pour que ce public modifie son comportement, ou fasse pression sur les dirigeants politiques ? L'information est-elle trop ... Comment la France peut retrouver sa souveraineté numérique Le vol de données : l’économie et le pays en danger Les systèmes de sécurisation des communications offerts aux gouvernements européens et à leurs équipes, considérés – à juste titre – comme trop fastidieux, ont été souvent abandonnés pour un usage facile et immédiat d’un service de courrier électronique en ligne américain. La préparation de réunions internationales engageant les intérêts européens a été ainsi, en temps réel, connue du renseignement outre- Atlantique. Il est arrivé que des équipes européennes travaillant sur des systèmes d’armement, fruit d’une collaboration communautaire, passent par des services de traduction en ligne pour échanger, livrant ainsi tout leur travail à la concurrence sans même le savoir. Une nation sans secret n’a plus d’économie : sa propriété intellectuelle est maraudée.

Nerd, Dork, Geek, Dweeb: What’s the Difference? Great White Snark provides a totally necessary and welcome diagram (h/t Rebecca Hersh). Since I prefer intelligence overall, think obsession has good, secondary value and find little to be recommended in social ineptitude but will accept it if required to support the first two, here’s the preference hierarchy, as I see it: Geek,Nerd,Dweeb,Dork.

Ma onzième année Les mains, les couilles et le trou du cul Il y a maintenant plus de deux ans, le 6 décembre 2004, Fatiha Kaoues et moi même avons publié, sur les sites « Arabesques », « Les mots sont importants » et « Oumma.com » un long texte intitulé « Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis », consacré au personnage d’Alain Soral, qui défrayait alors la chronique pour un « dérapage » antisémite. Ce texte mettait en exergue, à partir d’une trentaine de citations de l’écrivain, le fond plus que nauséabond d’une pensée que son auteur se plaisait, pour mieux brouiller les pistes, à présenter comme subversive et progressiste. Derrière une façade mal repeinte aux couleurs de la sociologie, du marxisme, de l’antisionisme et de la lutte contre l’islamophobie, c’était bel et bien à une vulgate antisémite et anti-tzigane que nous avions affaire, ainsi qu’à un nationalisme matiné de nostalgie pour l’Algérie française, le tout sur fond de virilisme, de mysogynie et d’homophobie maladive. From : Alain Soral To : Alain S.

Le problème de la gauche avec internet David Golumbia (@dgolumbia), auteur de La logique culturelle de l'informatique, publie une intéressante tribune dans Jacobin, le magazine socialiste américain. Comment expliquer, questionne-t-il, que si la révolution numérique produit de la démocratie, déstabilise les hiérarchies, décentralise ce qui était centralisé... bref, favorise les valeurs de gauche, celle-ci semble alors plus dispersée que jamais, et même en voie de disparition dans les démocraties les plus avancées ? Image : l'intérieur d'un ordinateur en 3D par Fidelis.

Techno fermer [x] Cet article provient de l’édition papier du magazine. Seuls les abonnés ont un accès illimité à ces articles. Si vous n’êtes pas abonné, l’accès est limité à un certain nombre d’articles par mois. Pour lire cet article ainsi que tous les autres publiés dans le magazine

Related: