background preloader

ANSES 2005 Rapport sur l’évaluation du risque d’apparition et de développement de maladies animales compte tenu d’un éventuel réchauffement climatique

ANSES 2005 Rapport sur l’évaluation du risque d’apparition et de développement de maladies animales compte tenu d’un éventuel réchauffement climatique
Sommaire Rapport sur l’évaluation du risque d’apparition et de développement de maladies animales compte tenu d’un éventuel réchauffement climatique Françoise GAUCHARD, Anne-Marie HATTENBERGER Février 2005 Composition du groupe de travail Terminologie et glossaire Saisine Introduction 1 Variations climatiques et leurs conséquences 1.1 Le changement climatique 1.2 Impact des variations climatiques en France 1.3 Mécanismes d’impact du changement climatique sur l’épidémiologie des maladies animales 1.4 Conséquences du réchauffement climatique sur le comportement humain et la transmission des maladies animales 2 Dangers et risques sanitaires 2.1 Présentation générale de la méthode de détermination des dangers et des risques 2.3 Risques liés aux mollusques 2.3.1 Introduction sur les risques liés aux mollusques 2.3.2 Parasitoses transmises par des mollusques

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000259/index.shtml

Related:  Hantavirus en FranceFIEVRE DE LA VALLEE DU RIFT EN FRANCEInformations générales francophonesAutres articles scientifiques et techniques

INRS – JANV 2010 - LEPTOSPIRA INTERROGANS Agent de la Leptospirose Centre de Collaboration OMS pour la Leptospirose Institut Pasteur ParisUnité de Bactériologie Moléculaire et Médicale28, rue du Docteur Roux75724 PARIS CEDEX 15Tél. : 01 45 68 83 37 / 83 67Fax : 01 40 61 30 01Responsable : M. PICARDEAUE-mail : spiroc@pasteur.fr Textes de référence : Nouvelles recommandations relatives à la prévention du risque chez les personnes exposées à la leptospirose. MAAF/ANSES 17/02/15 Bulletin épidémiologique n° 66 - Spécial vigilance vis-à-vis des maladies exotiques Date de publication : janvier 2015 Télécharger le bulletin épidémiologique n°66. Sommaire

ENVT - 2011 - Thèse en ligne : Appréciation du risque d'émergence de la fièvre de la vallée du Rift en France métropolitaine Decome, Magali. Appréciation du risque d'émergence de la fièvre de la vallée du Rift en France métropolitaine. Thèse d'exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2011, 153 p.

Evaluation du risque d’apparition et d’émergence de maladies animales compte tenu d’un éventuel changement climatiqueExtr L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a réalisé une analyse de risque sur les conséquences prévisibles du réchauffement de la planète relative à l’apparition, l’émergence et le développement possible de maladies animales, en particulier les zoonoses, maladies communes aux hommes et aux animaux, pouvant passer des uns aux autres. Nous en présentons les grandes lignes. Un groupe de travail a été constitué pour répondre à la question, et a développé une méthode d’approche qualitative car trop de données quantitatives manquent encore. Il faut aussi faire remarquer que si le réchauffement futur de la planète à l’échelle globale (dans le cadre de différents scénarios économiques) n’est plus vraiment discuté, les conséquences prévisibles au niveau local, à l’ échelle d’un pays restent bien délicates à anticiper.

ANSES 22/05/12 Introduction de maladies animales exotiques en France : des recommandations pour améliorer la surveillance et la Fièvre aphteuse, influenza aviaire ou encore fièvre catarrhale ovine, comme l'ont montré les crises sanitaires de la dernière décennie, il est essentiel de disposer de systèmes de lutte organisés et réactifs contre les agents pathogènes exotiques. Afin d'identifier les maladies exotiques les plus à risque d'introduction en France et de préciser les modalités de lutte et de surveillance les plus adaptées contre ces agents, l'Anses s'est auto-saisie. Elle publie aujourd'hui les résultats de ses travaux et les recommandations qu'elle en tire. La santé des animaux est susceptible d'être menacée par divers agents pathogènes (bactéries, virus, parasites) dont certains peuvent également affecter la santé humaine (agents zoonotiques).

IRD - OCT 2012 - Étudier l’écologie des rongeurs pour prévenir la leptospirose octobre 2012 Fiches d'actualité scientifique © IRD / V. Herbreteau Bandicota indica La leptospirose est une maladie d’origine bactérienne transmise à l’homme via les urines des rats et des souris, très répandue en Asie du Sud Est.

OATAO - 2002 - Infections dues aux hantavirus : cas particulier de la France Pandard, A-C. Infections dues aux hantavirus : cas particulier de la France. Thèse d'exercice, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse - ENVT, 2002, 100 p. IRD 24/05/17 Leptospirose, la zoonose oubliée Problème de santé publique majeur au Sud, la leptospirose affecte au moins un million de personnes chaque année et coûte la vie à 60 000 d’entre elles. Pourtant, elle reste méconnue du public, mal prise en charge par les soignants, peu étudiée et sous-évaluée par les autorités sanitaires. Elle ne figure d’ailleurs pas dans la liste des maladies tropicales négligées. Son écologie évolue à la faveur de l’urbanisation et elle pourrait progresser encore avec le changement climatique.

Epidemiology and infection - 2008 - Spatial and temporal patterning of bank vole demography and the epidemiology of the Puumala Titre du document / Document title Auteur(s) / Author(s) Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s) MINISTERE DE LA SANTE 09/02/09 Epidémiologie de l’infection à hantavirus La plupart des cas diagnostiqués sont survenus dans le quart Nord-Est du pays lors de bouffées épidémiques qui surviennent, en règle générale, tous les 3 ans. Ces épidémies sont réparties dans quatre zones : le massif forestier des Ardennes, la Picardie, la Franche-Comté, la Lorraine avec en particulier les environs de Nancy. Certains facteurs d’exposition sont associés significativement à la maladie. Une étude cas-témoins, réalisée en 1996 a retrouvé les facteurs de risques suivant :

Related: