background preloader

La matrice PESTEL [Les jeudi d’Emilie]

La matrice PESTEL [Les jeudi d’Emilie]
Related:  Comment l'entreprise intègre-t-elle la connaissance de son environnement dans sa prise de décision ?

Le Business-Plan #6 : le plan marketing [Retrouvez ici le sommaire (enfin mis à jour) de cette série consacrée au Business-Plan.] Vous venez de décrire brillamment quelle sera votre réponse au besoin insoutenable de vos segments de clientèles. Bravo ! En effet, pour l’instant, impossible à vos clients potentiels de vous trouver : ils ne vous connaissent tout simplement pas encore. Mais c’est quoi le marketing, d’abord ? Cette discipline, l’une des plus courues en école de commerce, évoque tout un tas de chose lorsqu’on l’évoque, à tel point que pas grand monde n’en a une définition simple et précise… En gros, c’est tout ce qui va permettre d’adapter et faire connaître son offre à ses segments de clientèle, afin de les concquérir et de les fidéliser. Pour être encore plus simple, c’est ce que vous allez clamer au monde extérieur à propos de vous, afin de faire vendre vos produits ou services. Le plan marketing : la préparation d’une bataille Se donner des objectifs concrets ! Quelques exemples d’objectifs concrets :

« Netflix brode sur le mythe d'Orson Welles C’est une histoire complètement incroyable, digne d’un scénario hollywoodien, qui va trouver son épilogue le 2 novembre : le dernier film du réalisateur de génie américain Orson Welles sera diffusé par Netflix, quarante-huit ans après le début du tournage ! Commencé en 1970, The Other Side of the Wind a accumulé les prises de vue jusqu’en 1976 sans que, jusqu’à sa mort en 1985, Welles ne puisse aller au-­delà d’environ quarante minutes de montage. Nombreux sont ceux qui ont tenté de trouver les moyens de terminer le film, mais sans succès : l’entremêlement des droits entre une maison de production iranienne, la fille de Welles et sa dernière compagne a toujours fait capoter le projet. Lorsqu’il débute le tournage de The Other Side of the Wind en août 1970, ­Orson Welles, comme souvent, n’a pas de budget ! Au cours des années qui suivent, il tournera dans plusieurs films et pour des publicités afin de financer son œuvre.

Le Business-Plan #5 : la concurrence [Retrouvez ici le sommaire de cette série consacrée au Business-Plan, ou accédez directement aux parties sur pourquoi écrire un business-plan ou sur le choix d’un plan de business-plan.] Cette partie est assez spécifique puisque c’est la seule où vous allez parler d’autres acteurs que vous : il est temps de jeter un oeil, après avoir décrit votre offre, à celle que vos concurrents proposent déjà. Ne croyez pas être seul ou le premier ! Je rencontre encore trop d’entrepreneurs qui affirment, à l’écrit ou à l’oral, se lancer sur des secteurs « sans aucune concurrence ». Donc oui, vous avez des concurrents, des entreprises répondent déjà au besoin que vous avez identifié, mais mal peut-être, je vous l’accorde. Donc ne clamez pas être seul au monde. Substitution : danger ! Alors il est vrai que parfois il est difficile de trouver quelqu’un qui propose la même chose que soit. Voici quelques petits exemples pour illustrer ici mon point : Vous avez froid chez vous. Trouvez-vous un ennemi !

Activité Éducation et Numérique Présentation de l'activité Cette activité a pour objectif de mobiliser les notions et les capacités essentielles relatives au diagnostic stratégique, en Management des Organisations (terminale STMG).Elle vous propose différents exercices qui donnent lieu à une série d'évaluations (voir "bilan-résultats"). Problématique :L’évaluation de la situation stratégique de l’organisation se fait par le biais d’un double diagnostic :Du point de vue interne, il consiste à recenser les forces et les faiblesses du fonctionnement de l’organisation, notamment en termes de ressources et en termes de compétences.Du point de vue externe, il consiste à identifier les facteurs de l'environnement pouvant influencer ses choix stratégiques, c'est à dire les menaces et opportunités de l’environnement et à anticiper son évolution. Rappels - Ressources et environnement de l'organisation Complétez le texte avec les mots suivants : - autofinancement - brevets - capacités - concurrents - financement - financières - 2.

Faire un plan d'action commercial - Fiche pratique A quoi sert un plan d'action commercial ?Le plan d'action commercial est un document interne à l'entreprise qui vise à constituer une feuille de route pour ses dirigeants. L'objectif du plan d'action commercial est de permettre aux dirigeants de l'entreprise de se projeter dans l'avenir, de visualiser le positionnement stratégique de l'entreprise à divers horizons temporels. Lorsqu'il est bien mené, il permet aux dirigeants de vérifier que les choix et les résultats qu'ils obtiennent sont conformes aux prédictions et ambitions qui avaient été délimitées au moment de la rédaction du plan. Comment préparer un plan d'action commercial ? Quels éléments doivent figurer dans le plan d'action commercial ? Que se passe-t-il si le plan d'action commercial n'est pas respecté ?

Isabelle Barth, Décider : anarchies organisées et modèle de la poubelle A la fin des années 60, deux chercheurs américains, Cohen et March, et un Norvégien, Olsen, ont mené des enquêtes dans les universités nord-américaines** et mis au jour deux notions : "les anarchies organisées" et "le modèle de la poubelle". Deux modèles très intéressants et toujours d’une grande actualité. Le modèle décisionnel des "anarchies organisées" présente trois grandes caractéristiques : - Le processus de décision y est "problématique", c’est-à-dire que les préférences qui guident les décisions se dessinent au fil de l’action, de façon pas toujours cohérente. - Il repose sur des séries d’essais/erreurs et toutes sortes de bricolages, et chemine de façon erratique, sans que sa logique soit bien identifiée par les participants mêmes du processus.- La participation des membres de l’organisation à ce processus est fluctuante, leur engagement varie selon les situations, ce qui rend difficile sinon impossible de savoir qui est vraiment engagé dans le processus décisionnel. **James, G.

Matrice BCG : part de marché (concurrence) et croissance du marché La Matrice BCG est un outil utilisé par de nombreux responsables marketing, comme la matrice d’Ansoff. Elle permet une planification de votre portefeuille de produits. Cette matrice se construit à partir de 2 axes d’analyse : la part de marché relative (rapport à concurrence) et la croissance du marché. Vous prenez chacun des produits de votre gamme individuellement et les placez sur la matrice. Vous pouvez alors tramer les produits concurrents et leur donner une part de marché relative. Matrice BCG Problem Children (dilemmes) : produits à croissance rapide mais à petite part de marché. Stars (étoiles) : produits à croissance rapide et ayant une grande part de marché. Cash Cows (vaches à lait) : produits arrivés à maturité dont la part de marché est importante. Dogs (points morts) : produits positionnés sur un marché déclinant et très concurrentiel. Recherchez un certain équilibre dans votre portefeuille. Inscrivez-vous et recevez votre guide de la réussite

Des statistiques tronquées : 3 exemples significatifs Voici, trois exemples où les chiffres mis en scène conduisent à des erreurs d’interprétation. Variations saisonnières Le premier, c’est celui de l’inflation. Forte hausse des prix en mars dernier selon un hebdomadaire, +0,8%. Rien à redire, c’est vrai la hausse des prix à la consommation ressort bien à +0,8%. Parité de pouvoir d’achat Catastrophe, la France serait tombée de la 6ème à la 10ème place entre 2000 et 2018 de l’économie mondiale selon le classement du FMI souvent repris tel quel. Échelle de temps Dernier écueil : l’échelle du temps.

Related: