background preloader

Broadcast Yourself

Broadcast Yourself
Related:  la culture sous paille

Paillis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paillis. Les objectifs du paillage[modifier | modifier le code] Les matériaux utilisés[modifier | modifier le code] Les avis sur les matériaux utilisables sont très divers. Les plantes de couvertures peuvent aussi faire office de paillis. Le paillage joue un rôle important dans tout système de jardinage sans bêchage ou de culture sans labour, tels qu'ils sont préconisés dans le cadre de la permaculture. Mulch lithique[modifier | modifier le code] Historiquement, certaines cultures situées dans des zones semi-désertiques (île de Pâques, Néguev, Pérou, Sud-Ouest américain) ont utilisé la technique du "mulch lithique", qui consistait à ajouter des graviers à la couche superficielle de la terre cultivée. Ce type de mulch permet de consacrer toute l'eau disponible à la plante. Mise en œuvre[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ voir le livre de Jared DIAMOND "Effondrement" chez Gallimard (p. 100)

La Graine Indocile | lagraineindocile.blogspace.fr RESF Les sols constituent une ressource naturelle non renouvelable. Leurs usages et leur devenir représentent un enjeu collectif majeur, tant pour les activités agricoles ou sylvicoles que pour la préservation de la qualité de notre environnement. Après dix ans de travaux, le Groupement d’Intérêt Scientifique sur les sols, le Gis Sol*, dresse le premier bilan scientifiquement quantifié de l’état des sols de France métropolitaine et d’Outre-mer. Les sols font partie intégrante de nos paysages, mais leur présence est le plus souvent occultée par les forêts, les cultures, les habitations ou les infrastructures qui les recouvrent. Des points positifs : des teneurs faibles pour la majorité des contaminants, une bonne gestion de certaines propriétés des sols Malgré l’identification de contaminations avérées (plomb, cadmium), la grande majorité des sols de France présente des teneurs en éléments traces métalliques plutôt faibles. Des connaissances à acquérir

Insectes utiles au jardin bio : les carabes, carabus, dévoreurs de limaces Ces insectes précieux sont en danger ! Chrysocarabus olympiae est sur la liste rouge mondiale ....voir la liste des insectes protégés en France Ils sont pourtant terriblement utiles comme avaleurs de limaces et escargots à bel appétit. Il faut dès aujourd'hui les préserver et protéger. Si votre hérisson dévore tout, y compris les carabes : donnez lui des croquettes pour chat, avec beaucoup de protéines et le moins de graisses (lipides) possibles, comme les croquettes ne courent pas..notre paresseux les préférera. En conclusion : Protégeons ! Se loger : dans les herbes sauvages, dans les bandes enherbées qui traînent sous une haie, c'est vraiment là qu'on est bien quand on est un carabe heureux. Manger : des limaces et escargots (vous avez bien lu) quelques vers de terre au passage, mais il y en a dans le compost. Boire : encore une fois, attention aux canettes vides, aux pièges à limaces avec de la bière, pièges mortels pour de nombreux insectes utiles haut de page

Fredon : Pailler pour ne plus désherber Au potager, le désherbage reste un poste important. Pour limiter ce travail fastidieux, le paillage est une technique encore trop peu utilisée et pourtant incontournable. Elle permet de mener la vie dure aux plantes indésirables sans avoir recours aux pesticides, et surtout, de se simplifier la vie à bien des niveaux. Le développement des plantes indésirables est nettement favorisé par un sol laissé nu. Alors quelles que soient vos pratiques au potager, le maître mot est « paillage ». N'hésiter pas à utiliser tous les matériaux dont vous disposez et à en étendre une bonne épaisseur : tontes de gazons séchées, feuilles mortes, paille, sciure de bois, mais aussi plastique noire, orties broyées, lambeau de papier journal, ou paillettes de lin. Après il suffit d'adapter le paillage à la culture en place : les framboisiers apprécieront d'être paillés avec une bonne épaisseur de sciure. Pour les autres cultures, la paille reste un matériau facile à mettre en œuvre et efficace.

Paillage : pourquoi et comment le réaliser ? La terre nue est un état anormal dans la nature. Pour ne pas laisser le sol à nu, le jardinier à recours au paillage (ou mulch / mulching). Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques, minéraux ou plastiques pour le nourrir et/ou le protéger. Ces matériaux sont déposés au pied des plantes dans les massifs. Où peut-on appliquer la technique du paillage ? Vous pouvez appliquer cette technique partout dans votre jardin : au potager, au verger, au pied des jeunes haies et de vos jeunes arbres et arbustes, dans les massifs de plantes vivaces et annuelles. Les 8 avantages du paillage 1- Limiter les arrosages Sur un sol nu (ce qui n'existe pas à l'état naturel), le phénomène d'évaporation (pertes d'eau) est 3 fois plus important que sur le sol forestier. 2- Éviter le désherbage chimique Le paillage empêche la lumière d'atteindre la surface du sol ce qui ne permet pas aux plantes adventices (mauvaises herbes) de germer et de se développer. Paillis organiques

paillis et plantes couvre-sol dans la culture du framboisier EAP Publications | Virtual Library | Magazine Rack | Search | What's new Ecological Solutions Roundtable par Jean Duval, agr., M.Sc. octobre 1995 Au Québec, la gestion conventionnelle de couverture du sol dans les framboiseraies consiste en un couvre-sol permanent de graminées entre les rangs et des applications d'herbicides en bandes sur le rang. Le présent document se veut une revue de littérature sur l'utilisation de deux techniques de gestion de la couverture du sol qui intéressent la culture biologique du framboisier, soit le paillage sur le rang et la culture de plantes couvre-sol alternatives dans l'entre-rang. Le framboisier n'est pas dans la nature une plante de plein soleil. De nos jours, peu de producteurs pratiquent le paillage de leur framboiseraie, bien qu'il s'agissait, avant l'ère des herbicides, d'une pratique fort courante. Effet du paillage sur le framboisier Effet sur les fruits Childs (1941) rapporte des fruits plus gros avec un mulch de paille. Effet sur les tiges

blog Tags certaines personnes me demandaient comment je procédais pour la culture des pdts sous bâche plastique. j'ai donc mis en œuvre cette technique pour plus de clarté. de plus, sur ce nouveau potager, les "mauvaises herbes" sont légions et je n'ai pas encore assez de matière première pour assurer un paillis suffisant. 82 plant de "chérie" j'ai du mettre de la terre sur les ouvertures car j'ai planter par jour de très grand vent. elle sera retirée a la mise en place du voile P17 d'ici 15 jours. et maintenant, devant vos yeux ébahis , la culture des pdts sous paillis permanent ( sans buttage donc) il suffit d'écarter le paillis aux endroit voulus. ce paillis a été mis en place a l'automne avec une bonne couche de compost demi-mûr dessous. on dépose simplement le tubercule au fond sur la terre en exerçant une légère pression pour qu'il adhère bien a celle ci. a paille est remise en place et une autre couche viendra s'y rajouter après la levée des pdts. pour la récolte, voir le post suivant.

Pailler les fraisiers pour avoir une bonne production L’utilisation du paillis offre l’avantage d’éviter la pourriture des fruits. Le paillage permet aussi de conserver l’humidité du sol et de prévenir la pousse des mauvaises herbes. D’autre part, la qualité du sol est améliorée par la protection de sa surface de la battance des pluies. Le paillage naturel, plus écologique convient aux régions sèches tandis que le plastique est plus adapté dans les régions humides et pluvieuses. Le paillage des fraisiers est une opération qui consiste à répandre uniformément une couche de matériel végétal sur les bandes de cultures. Le matériel de paillage est constitué de débris fragmentés et légers comme la paille coupée, les copeaux de bois, les tontes de gazon sèches et les aiguilles de pin. haut La technique de paillage des fraisiers Le paillage qui est une imitation de l’état du sol au naturel consiste à procéder à l’épandage uniforme des matériaux au dessus des plants de fraisiers sur une épaisseur de 3 à 5 centimètres. haut

… des expériences « Le sens de l’humus Tomates en cage, sans taille Selon la méthode explicitée dans Sos tomates battues. Les plants ne sont jamais taillés (*sauf maladie), on laisse tous les gourmands. Les tomates poussent alors sur plusieurs tiges et développent des racines très puissantes (ce qui peut poser problème si le sol est trop pauvre ou pas assez profond). Plant gros fruits Kokopelli semé le 28 mars, planté le 1er mai. Malgré une grosse attaque de mildiou, a donné les gros fruits de la dernière photo (les tomates à côté de l’assiette ont été touchées par le mildiou). Plant petits fruits Kokopelli semé le 29 mars, planté le 6 mai. Pommes de terre sous paille Les pommes de terre sont posées directement sur le sol, sous une vingtaine de centimètres de paille. Résultat final : un rendement moyen, compte tenu des mauvaises conditions météo (chaque tas correspond à un plant). Bois Raméal fragmenté Spirale d’herbes aromatiques. Le principe est expliqué ici. Les photos de la construction : De l’efficacité du paillage

La pomme de terre: La conservation des sols - Année internationale de la pomme de terre 2008

Related: