background preloader

Cours de psychologie sociale, cognitive, clinique, neuro et développement

Cours de psychologie sociale, cognitive, clinique, neuro et développement

"Sciences et Santé", magazine d'information de Motivation - La théorie des 2 facteurs de Herzberg La théorie des deux facteurs Herzberg distingue deux sortes de besoins : ceux qui sont propres à tous les êtres vivants (facteurs d’hygiènes) et ceux qui sont particuliers à l’homme (facteurs internes). Les premiers (facteurs d’hygiènes) ne sont pas de véritables sources de motivation, mais simplement de satisfaction. Les besoins d’hygiène, dès qu’ils sont pourvus, réduisent l’insatisfaction et ne sont donc plus motivants. Par contre, la non satisfaction de ces besoins peut être source de mécontentement et donc de dé-motivation. Seuls les facteurs internes sont source de motivation. La motivation dans le travail Herzberg préconise sept recommandations comme retirer certains contrôles sans supprimer la vérification ou instituer des auto-contrôles, augmenter l’initiative, réaliser un ensemble plutôt qu’une partie. Les facteurs de motivation Selon Hertzberg- Source Harward Business Review - Janvier 2003 Hersberg vs Maslow Facteurs d’Herzberg versus besoins de Maslow Un modèle remis en cause

Geopsy : Psychologie Interculturelle Le site de l'IFAC, dans un dossier très clair Conception de la relation thérapeutique - Mieux-Etre.org. Delbrouck Michel Conception de la relation thérapeutique Comment les notions vont-elles se jouer ou se rejouer au sein de la relation thérapeutique ? A propos de l’exactitude du lien thérapeutique entre le client, le patient et son thérapeute, ce lien se doit d’être empreint de respect, de réciprocité et d’authenticité. Mais sa profonde inégalité, sa distorsion première vient de cette différence de niveau, l’un sait tout de l’autre et l’autre le client, le patient ne sait rien du premier, du thérapeute. Le thérapeute comme le dit le professeur François. Nous nous trouvons à la croisée des chemins entre d’une part la vision psychanalytique et psychothérapeutique clinique et d’autre part avec ce que Oswald SCHARWZ [2] et Charles BAUDOUIN [3] ont appelé la psychagogie. Les récentes découvertes des neurosciences à propos des circuits de récompense, nous apprennent à travailler avec du « matériel positif » de renforcement. Son authenticité se placera juste à cet endroit. Pour O. Dr.

PSYnergie, annuaire de psychologie Dans cet article issu du magazine "Cercle Psy", Psychologie Positive DANS LES REVUES SCIENTIFIQUES RECENTES Voir également la rubrique ARCHIVES (tout en bas de la colonne de gauche) Pour quelles raisons les adolescents se sentent-ils aimés par leurs parents ? La testostérone ne mérite pas sa mauvaise réputation Les principales caractéristiques de la compassion (en préparation) Pourquoi l’amitié nous rend-elle heureux ? La criminologie positive, une nouvelle perspective pour le 21e siècle (en préparation) La force de l’empathie Etre heureux réduit le risque de mortalité Avoir un animal domestique, c’est bon pour la santé physique et mentale ! La satisfaction de la vie chez les enfants et les jeunes Une forme de résilience : l’altruisme né de la souffrance Le travail social auprès des familles, basé sur les ressources de celles-ci Si vous êtes chaleureux, les autres le seront avec vous APPELS A CONTRIBUTIONS, BOURSES, etc. Pour sauver notre planète, faisons preuve d’empathie ! Imaginer être altruiste rend altruiste ! Et la bienveillance ? Donnez du sens à votre vie !

Découvrez la psychologie Les addictions comportementales | IFAC Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ». Les critères des addictions comportementales On peut y ajouter 9 critères secondaires :

Menu 1120129938 ] - COACHS EN STOCK Ils sont déjà plus de 3500 en France Des soucis au boulot ou à la maison? Un problème de look ou des doutes sur la couleur du futur canapé... Vite un coach! Dans notre société narcissique et obsédée par la performance, l’assistance au quotidien est devenue un marché que se partagent professionnels du «savoir-être» et charlatans patentés. Il y a quelque temps, quand Guillaume ouvrait la bouche, il en sortait une petite voix aiguë, un peu ridicule: «Les gens m’appelaient Madame au téléphone», dit-il. Faire du sport chez soi? Quelques clics sur le web suffisent à donner la mesure de l’offre: elle flambe. Ça peut commencer par un vrai changement. Sylvain Louradour, lui, a trouvé un créneau: le «spa du cerveau». (1) A titre de comparaison, on dénombre environ 5000 psychanalystes en France.(2) «Les Managers de l’âme», par Valérie Brunel, La Découverte, 2004.(3) «La Réussite scolaire», par Hélène Mathieu, Solar, 2004.

QUIPERDGAGNE SANTE L'addiction comportementale, vue par I. Varescon Peut-on vraiment être "accro" au jeu, au travail, au sport ?... La notion d'addictions sans substance fait l'objet de plus en plus de travaux. Mais comment une addiction peut-elle être purement comportementale ? Pouvez-vous définir ce qu’est une addiction comportementale ? Regroupées sous l’appellation addictions, se trouvent des conduites diverses et complexes touchant l’individu dans sa globalité somato-psychique, mais également dans son rapport à autrui. A l’heure actuelle, aucun consensus n’existe pour établir une liste précise des différentes formes d’addiction comportementale. Les frontières entre la passion et l’addiction peuvent être minces. Nous devons veiller à ne pas « pathologiser » d’emblée tous les comportements humains qui ont trait au plaisir et/ou à la passion. Comment cette notion d’addiction comportementale est-elle reçue chez les psychologues et les psychiatres ? La notion d’addiction comportementale n’est pas nouvelle.

Les articles Infopsy Sommaires des articles disponibles Veuillez noter qu'en moyenne un sujet par mois est ajouté à la liste. Les articles sont classés sous 4 thèmes: Vie émotive| Relations interpersonnelles| Problèmes particuliers| Intervention Vie émotive À quoi servent les émotions ? Dans ce texte, vous découvrirez l'importance et l'utilité de ressentir nos émotions. Vous verrez à quoi elles servent, à quelles conditions elles peuvent devenir notre guide le plus sûr et quelle place on peut leur faire dans les situations normales de notre vie de tous les jours. Tristesse n'est pas dépression La tristesse fait souvent peur. La vie d'une émotion (ou le processus vital d'adaptation) Lorsqu'elles se déroulent de façon adéquate, nos émotions nous guident vers la satisfaction et l'épanouissement. La confiance en soi Qu'est-ce que la confiance en soi? Mieux ressentir pour mieux vivre Dans ce texte, vous découvrirez l'importance et l'utilité de ressentir vos émotions. Fidèle à moi-même Agressivité et affirmation

Related: