background preloader

Sarkozy en mode Raymond Devos

Related:  French humor

Schmilblick Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Schmilblick est un objet imaginaire créé par Pierre Dac dans les années 1950. Présentation[modifier | modifier le code] Selon Pierre Dac, son concepteur, cet objet ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout car il est rigoureusement intégral. Voici sa description : « Le Schmilblick des frères Fauderche est, il convient de le souligner, rigoureusement intégral, c'est-à-dire qu'il peut à la fois servir de Schmilblick d'intérieur, grâce à la taille réduite de ses gorgomoches, et de Schmilblick de campagne grâce à sa mostoblase et à ses deux glotosifres qui lui permettent ainsi d'urnapouiller les istioplocks même par les plus basses températures. — Pierre Dac[1]. La consonance de ce néologisme peut évoquer le yiddish. Adaptation en jeu télévisé en direct[modifier | modifier le code] Sketch parodique de Coluche[modifier | modifier le code] Expression courante[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Raymond Devos Ouï-dire Il y a des verbes qui se conjuguent très irrégulièrement. Par exemple, le verbe OUÏR Le verbe ouïr, au présent, ça fait J'ois... j'ois... Si au lieu de dire « j'entends », je dis « j'ois », les gens vont penser que ce que j'entends est joyeux alors que ce que j'entends peut être particulièrement triste. II faudrait préciser : Dieu, que ce que j'ois est triste ! Si au lieu de dire « l'oreille », on dit « l'ouïe », alors l'ouïe de l'oie a ouï. Au passé, ça fait : J'ouïs... Il n'y a vraiment pas de quoi !

DEVOS PAR DEVOS, vidéo DEVOS PAR DEVOS, vidéo - Archives vidéos

Related: