background preloader

Reuben Margolin: On Kinetic Art

Reuben Margolin: On Kinetic Art
Related:  Kinetic sculptureMusique et Sound Design

The Science of Sample Rates (When Higher Is Better — And When It Isn’t) Image courtesy of Flickr user mikecogh One of the most hotly—and perhaps unnecessarily—debated topics in the world of audio is the one that surrounds digital sample rates. It seems an unlikely topic for polarization, but for more than 10 years, the same tired arguments have been batted about by each side with almost unrelenting intensity. At the fringes, advocates of either side have often dug deeper trenches of faith for themselves. But as much as that’s the case, there’s also a growing consensus among designers and users who have a firm understanding of digital audio. Namely, that there are perfectly good reasons for sticking with the current professional and consumer standards of 44.1 and 48 kHz for recording and playback – and some valid arguments for moving up to slightly higher sample rates, such as 60, 88.2 or even as high as 96 kHz. How We Got Here The mid-20th century was a heady time at Bell Laboratories. Yes, this is what you think it is, and yes, they existed in the 1960s.

Quand la consommation devient un Art [youtube] le chaos et le vide sont une forme d'art, alors pourquoi pas la consommation ? C’est un peu ce qui trotte dans la tête de ces cinq artistes ayant porté la consommation au rang d’oeuvre d’art contemporaine éphémère. Pour seule trace de leur oeuvre ? Une épicerie vidée de ses stocks et un panneau » Sold Out « Le concept est surprenant et ne trouve pas vraiment d’explication ni logique ni artistique, il se révèle pourtant simple : acheter toutes les marchandises , stock compris , d’une épicerie et la vider totalement de ses biens. Cette fois c’est sur une épicerie de New York que l’art s’est exercé pour le plus grand bonheur d’ Hercules, le patron de la boutique. Au final, ce sont deux rouleaux complets de ticket de caisse qui annoncent la facture, et concernant les biens achetés, ils sont en exposition dans une galerie de Stanton Street.

My girlfriend makes clocks out of vinyl records, here's her latest design rafael lozano-hemmer Rafael Lozano-Hemmer is known for creating large-scale interactive installations in public spaces throughout Europe, Asia, and North America. Using robotics, custom software, projections, internet links, cell phones, sensors, LEDs, cameras, tracking systems, and often employing vanguard technologies, his “Antimonuments” challenge traditional notions of site-specificity, and instead focus on the idea of creating relationship-specific work through connective interfaces. His smaller-scale “Subsculptures” and his work in photography, video, and installation explore themes of surveillance, perception, and deception. Since his emergence in the 1990s, Lozano-Hemmer has mixed the disparate fields of digital media, robotics, medical science, performance art, and lived experience into interactive artworks. In New York March 6-10, 2013 Lozano-Hemmer’s work will be featured at The Armory Show in a solo exhibition at the bitforms gallery stand.

Le métier musical : Écrits L'apprentissage en métier musical Vous trouverez ici des liens vers mes livres en ligne concernant le métier musical, ainsi que d’autres essais sur des sujets connexes. (Certains essais ne sont disponibles qu'en anglais pour le moment.) Ces livres ne peuvent aucunement remplacer des textes standards ; il sont plutôt des compléments à ces derniers. Cette série est dédiée à la mémoire de mon professeur et ami Marvin Duchow, un rare savant, un musicien profond et sensible, ainsi qu'un homme d'une générosité et d'une finesse hors du commun. Un grand merci à mon meilleur ami Charles Lafleur, pour son travail en traduisant autant de ces textes en français, ainsi que pour ces commentaires toujours si perspicaces. N.B. * = ancienne version Concernant l'analyse musicale Vous trouverez ici quelques essais concernant l’analyse musicale. Voici quelques brèves suggestions pour rendre vos analyses musicales plus utiles : site web © Alan Belkin, 2008

L.A. - Libre.Accès. Canons & Fugues of J. S. Bach This site ©1996 Timothy A. Smith Unless otherwise noted, the contents of the /tas3/public_html folder on Northern Arizona University's server "Jan" (this site) are the intellectual property of Timothy A. Smith (the author) and protected by the applicable copyright laws of the United States of America, the State of Arizona, and international agreements pertaining thereto. There are no restrictions to the browsing of this site or the making of links to it. Persons wishing to employ graphics or animations from this site in their own work must request permission by writing to tim.smith@nau.edu (indicate the name of the graphic and the source URL). While it is the nature of the World-Wide Web that browsing necessarily involves the downloading (i.e. copying) of copyrighted material, it is illegal to enfold any portion of this site into another person's work (without citation or permission as instructed above), sell it, translate it, or represent oneself or another as having created it.

Art 2.0 - ART MARKETING & REPRODUCTIONS iAnalyse Studio Fr | Pierre Couprie Recherche et développement : Pierre Couprie Version : 3.x ou 4.xLangages : français, anglaisSystème minimum : version 3 : Macintosh PowerPC G5 ou Intel Core (2) Duo, 1.5 Ghz, système OS 10.5, 10.6 ou 10.7, 1Go de RAM, écran 1024×768 pixels ou plus. La fonction sonagramme nécessite un processeur Intelversion 4 : Macintosh Multicore Intel Processor, OS10.6.8 or later (including OS10.10 Yosemite), 4GB RAM (Aucune version Windows n’est et ne sera développée) Pierre Couprie Software Faites également la promotion de votre Page Presentation iAnalyse permet de synchroniser les pages d’une partition (images ou PDF) sur un fichier audio ou vidéo. Fonctionnalités de la version 4 iAnalyse 4 apporte de nombreuses nouveautés et l’interface a été repensée afin d’être plus simple et laisser un maximum de place à vos objets d’analyse. Téléchargements Télécharger iAnalyse 4 pour Mac OS 10.7 ou supérieur Télécharger iAnalyse 3 pour Mac OS 10.5 ou 10.6 Télécharger la licence pour activer la version 3 Pro

Audio Tests, Test Tones and Tone Generators - Online and Free. Evolution du contrepoint (partie I) : de l’organum au motet médiéval. [Le Mensuel de Polyphonies ] partie I : de l’organum au motet médiéval partie II : de de l’isorythmie au canon. partie III : L’école franco-flamande et l’émergence du sentiment harmonique Précisons d’abord notre conception du contrepoint. Avant d’étudier l’écriture de plusieurs lignes mélodiques, attardons nous sur la monodie (musique constituée d’une seule ligne mélodique). Le plain-chant nous livre d’admirables monodies de la liturgie chrétienne d’occident. Chant grégorien « Ave Maris Stella » Le chant suit la respiration. Cette écriture modale, bien qu’elle soit monodique, est déjà savamment structurée sur huit modes (ou « tons ecclesiastiques). Il s’agit là de chants antérieurs au IXème siècle, date à laquelle on fait communément commencer l’histoire de la polyphonie, c’est à dire à l’utilisation simultanée de plusieurs voix. II Le mouvement parallèles des voix. A partir du IXème siècle, la polyphonie savante occidentale se développe avec l’invention de l’organum. Il ajoute au plain-chant une seconde voix parallèle.

La mélodie infinie de Wagner : une nouvelle proposition pour l'écoute ? La mélodie infinie de Wagner : une nouvelle proposition pour l’écoute ? Colloque international Mélodie et fonction mélodique comme objet d’analyse Ircam, 17 octobre 2006 François Nicolas (compositeur, Ens) Résumé La mélodie infinie de Wagner a fait scandale par son caractère « informe ». Cette mélodie est pourtant particulièrement bien « formée » puisqu’elle synthétise livret théâtral, texte poétique et musique orchestrale selon le principe analogique d’une modulation de fréquence. Ainsi, le reproche fait à Wagner de dissoudre l’ancienne mélodie concerne plus essentiellement une recomposition de l’écoute qui se trouvait engagée dans le projet wagnérien. À la lumière de cette hypothèse, on se demandera si la mélodie infinie ne constitue pas une proposition réactivable ou transfigurable pour notre présent musical. I. Situation concrète Exemple Sa « forme » s’éclaire de ses rapports à l’orchestre Exemple de leitmotive laissant leur traînée d’ombre dans la mélodie « Mélodie infinie » ? Mes hypothèses

cours d'harmonie

Related:  Mechanical