background preloader

The Filter Bubble

The Filter Bubble
Related:  Espace pro doc

Observatoire des technologies de l'IST | Veille collaborative sur les technologies de l'IST Le blog ‘Jstor Labs’ publie, ce 6/03/17, un billet présentant ‘Text analyser‘, un nouvel outil (en mode béta) de recherche de livres ou d’articles dans la base JSTOR. (Lu sur echosdoc). [2] Dans le premier écran on saisit par copier coller un article , un résumé , et même une image ! Le test ci dessous a été effectué avec le titre et le résumé de l’article ” Assessment of the toxicity of pesticides on honey bee drone fertility using laboratory and semi-field approaches: A case study of fipronil” (*) (figure 1). Figure 1 -Un résumé d’article est inséré par copier/coller Text Analyzer reconnait ensuite les termes présents dans le texte saisi et identifie les termes et demande à l’utilisateur de modifier la priorisation par défaut ou de rajouter les termes. Text Analyzer effectue trois types d’analyses [3] Figure 2 – Le résultat de Text Analyzer Alex Humpreys rappelle que la recherche par mots clés n’est pas parfaite et c’est la raison pour laquelle Text Analyzer a été développé [1]. Sources :

Credibility Check Des lycéens poètes aux semelles de tweet Selon Paul Eluard, « le poème est le plus court chemin d’un homme à un homme » : en témoigne peut-être le projet « i-poèmes », travail d'écriture poétique, collaborative et numérique. Réalisé conjointement par les premières L du lycée de l’Iroise à Brest et des lycéens italiens apprenant le français au Liceo Cecioni à Livourne, il montre comment faire de Twitter un réseau à la fois social, créatif et pédagogique. De manière plus générale, il articule des activités variées (analyse de l’image, lectures, écritures, travail de la langue, pratique réfléchie de la poésie …) pour donner aussi du sens à l’école. Préambules Le parcours pédagogique proposé croise deux objets d’étude au programme du français en première L (« écriture poétique et quête du sens », « les réécritures »). Le projet trouve sa source d’inspiration dans le travail mené par Christine Jeanney, auteure numérique contemporaine. Le projet peut alors être lancé. Photographier Il s’agit dans un premier temps, tout simplement (?)

Censorship Blogs Sciences information les plus influents Le guide des égarés. culture de l'information, Information literacy, documentation, CDI, , Pédagogie, sciences de l'information et de la communication, Humanisme numérique.Olivier Le Deuff 1999-2014 Lire, faire lire et découvrir Bibliothécaire, je vous propose de découvrir mes coups de coeur lecture, mais également des auteurs et artistes connus et méconnus.

Exclusive: How Google's Algorithm Rules the Web | Wired Magazine Want to know how Google is about to change your life? Stop by the Ouagadougou conference room on a Thursday morning. It is here, at the Mountain View, California, headquarters of the world’s most powerful Internet company, that a room filled with three dozen engineers, product managers, and executives figure out how to make their search engine even smarter. This year, Google will introduce 550 or so improvements to its fabled algorithm, and each will be determined at a gathering just like this one. The decisions made at the weekly Search Quality Launch Meeting will wind up affecting the results you get when you use Google’s search engine to look for anything — “Samsung SF-755p printer,” “Ed Hardy MySpace layouts,” or maybe even “capital Burkina Faso,” which just happens to share its name with this conference room. Udi Manber, Google’s head of search since 2006, leads the proceedings. You might think that after a solid decade of search-market dominance, Google could relax.

Martine Mottet - Accueil Creativity Page d'accueil | Bulletin des bibliothèques de France Lolcats: A Sign of Human Cultural Progress Clay Shirky makes a very compelling argument for why internet memes and the other creative collaborative phenomena of the internet (like Wikipedia) can be seen as an impressive human achievement, and a sign that our society has made a significant leap forward. He draws a distinction between our current cultural setting and that of the pre-internet era, based on the ability of the internet to give us a “media landscape that lets us work collaboratively, cooperatively, cumulatively.” The range of creativity is not limited to the civic-ly valuable actions. But even if we take Lolcats and we stipulate, as the lawyers say, that this is the stupidest possible creative act… the stupidest possible creative act is still a creative act.Doing something is different than doing nothing. The internet as the next distinct stage of human cultural evolution? (via Neatorama.)

Bibliothèque Lili e-books libres egratuits Présentation du projet A l’origineD’un côté les œuvres tombées dans le domaine public, œuvres de plus de soixante dix ans pour la France, constituent un fonds réellement immense et couvrent entièrement, en littérature par exemple, ce que l’on appelle communément « les classiques ». Le fichier informatique (pdf, epub, etc) d’une œuvre tombée dans le domaine public n’est, lui, pas obligatoirement libre, mais il existe fort heureusement de nombreux projets qui proposent des ebooks libres et gratuits...D’un autre côté, depuis quelques versions déjà, le logiciel documentaire BCDI propose le catalogage de livres et périodiques numériques (Type de document : Ressource en ligne ou Ressource électronique), choix qui apparaît de manière très lisible maintenant dans les réponses lors d’une recherche dans le portail Esidoc.C’est pourquoi nous avons imaginé une bibliothèque, ou plutôt un catalogue, de livres numériques libres et gratuits accompagnés de leur notice BCDI.

Pinterest vs Scoop.It | Tech Talk | Tech Talk Both work the same - neither offer SEO or tags in any way shape or form in order for you to be found on search engines. They are simply only online magazines. Scoop.It charges for upgrading to higher packages (which do not offer true benefits: those benefits should all be coming free directly from your WordPress website/blog), where Pinterest is solely free, even when upgrading to their business accounts. With Scoop.It you "curate content" on a "specific topic" instead of having "many boards and categories" on Pinterest. Thus having Scoop.It helps you maintain your goal of being your local real estate expert rather than being on Pinterest and having many posts scattered across different boards for folks to find and follow. With Pinterest you really only need one board & you can think of it as your "specific topic" and naming it appropriately. So which is better?

Trouver des images sur le Web : moteurs de recherche, banques générales et thématiques Les moteurs traditionnels de recherche, comme Google, Bing, Yahoo ou Ask offrent la possibilité de rechercher des images, mais les droits liés à l’utilisation de ces dernières ne sont généralement pas précisés : droit de l’information, droit de l’image, droit à l’image... Des filtres par type de licence sont néanmoins parfois proposés, par exemple, par les deux outils précités, pour affiner les requêtes. Cela dit, cette option généralement disponible en recherche avancée est soit plus ou moins visible (Google> Recherche avancée d’images > droits d’usage ou Google Images > Outils de recherche > Droits d’usage), soit absente de certaines versions locales (filtrage par licence disponible dans la version américaine de Bing mais non proposé pour la déclinaison française). Par ailleurs, en dépit des différents filtres de protection appliqués, il n’est pas rare, pour une requête donnée, de voir s’afficher des images indésirables. AbulÉdu Data Fr Olivier Le Couls, Désert mauritanien Art4apps En

Related: