background preloader

Lutte contre la cybercriminalité

Lutte contre la cybercriminalité
Comment la cybercriminalité est-elle définit en droit français et à l’étranger ? Quelles sont les formes de cyberdélinquance ? Quels sont les dispositifs de lutte contre ce phénomène ? Des spécialistes français et internationaux répondent à ces questions. Depuis la fin du XXème siècle, la cybercriminalité s’est considérablement développée. Comment cette notion est-elle définie ? Usurpation d’identité, déni de service distribué, téléchargement illégal… la cyberdélinquance s’est diversifiée avec les avancées technologiques et numériques. Pour lutter contre ce phénomène, la France a adopté de nombreuses lois. © MJL - DICOM - Damien Arnaud En savoir plus : - lire l'article sur le colloque organisé par la Sorbonne et le Ministère de la Justice et des Libertés

http://www.justice.gouv.fr/justice-penale-11330/la-lutte-contre-la-cybercriminalite-un-defi-majeur--22471.html

Related:  Loishasssaddrtl1

Logiciels libres et propriétaires Il existe deux sortes de logiciels : les logiciels libres et les logiciels propriétaires. Pour comprendre ce qu'est un logiciel libre, nous allons déjà voir ce que la plupart des gens utilisent en général : les logiciels propriétaires. Mais avant tout, qu'est-ce qu'un logiciel ? Lutte contre la cybercriminalité 55 recommandations pour renforcer la protection des internautes Le groupe de travail interministériel chargé d'élaborer une stratégie globale de lutte contre la cybercriminalité et présidé par le Procureur général Marc Robert a remis son rapport le 30 juin 2014, aux ministres Christiane Taubira, Arnaud Montebourg et Bernard Cazeneuve et à la secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire. Trois objectifs se dégagent : améliorer la sensibilisation des publics, la prévention des infractions et la réponse répressive.

Quiz sécurité Aller au contenu [Accesskey 'c'] Aller au moteur de recherche [Accesskey 'r'] Aller à la navigation principale [Accesskey 'n'] Aller au sitemap [Accesskey 's'] Aller menu pied de page [Accesskey 'b'] allo CNIL tél : 01 53 73 22 22 Cybercrime Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un cybercrime est une « infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ». Il s’agit donc d’une nouvelle forme de criminalité et de délinquance qui se distingue des formes traditionnelles en ce qu’elle se situe dans un espace virtuel, le « cyberespace ». Depuis quelques années la démocratisation de l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été des facteurs de développement du cybercrime. Types d'infractions[modifier | modifier le code]

Le Correspondant Informatique et Libertés, garant de la conformité des traitements de données personnelles à la loi. Par Betty Sfez, Avocat Tout organisme privé (entreprise, association) ou public, quels que soient son domaine d’activité et sa taille, est amené à collecter et à traiter des données à caractère personnel concernant ses employés, clients ou administrés pour des traitements très divers, allant de la prospection commerciale, aux fichiers d’état civil et des électeurs, les fichiers des ressources humaines (personnel, candidats et CV), et les systèmes de contrôle d’accès, de vidéosurveillance ou de géolocalisation. La collecte et le traitement de ces données doivent respecter les dispositions de la loi Informatique et Libertés. Nous rappelons ci-après les obligations légales incombant aux organismes mettant en œuvre des traitements de données à caractère personnel, puis analysons le rôle et les avantages liés à la désignation d’un Correspondant Informatique et Libertés.

La cybercriminalité, un business à 1.000 milliards La cybercriminalité est au coeur de toutes les préoccupations. Un colloque intitulé "L'Europe face aux cybermenaces" s'est tenu, mardi, au ministère des Affaires étrangères. La veille, un nouveau rapport de l'OCDE l'avait identifiée comme l'une des cinq plus grandes menaces planant sur l'économie mondiale (voir page 5). Si le monde politique s'empare de la thématique de la sécurité informatique, c'est parce que, depuis quelques mois, chaque jour apporte son lot de cyberattaques. Sony, Citigroup, Google, le Fonds monétaire international, la CIA...

Sécurité des échanges de données sensibles. Par Yaël Cohen-Hadria Accueil Actualités juridiques du village Droit des TIC, informatique, propriété intellectuelle Respect de la vie privée et protection des données personnelles Par Yaël Cohen-Hadria, Avocat - lundi 18 juillet 2011 Cybercriminalité : 10 exemples d'arrestations majeures Les politiciens, les chercheurs en sécurité et autres groupes engagés dans la lutte contre la cybercriminalité comparent souvent cette situation aux efforts menés dans la lutte contre le crime organisé traditionnel. Certaines astuces et tactiques sont comparables et les motivations le sont tout autant; il existe néanmoins une différence majeure entre les deux groupes : les cybercriminels n’ont aucune peur d’être attrapés. Les chances qu’un cybercriminel soit attrapé, poursuivi et incarcéré sont extrêmement minces, surtout en comparaison avec le volume de cybercriminalité qui existe aujourd’hui. « L’absence d’accords internationaux et d’application des lois, y compris dans les pays où des lois contre la cybercriminalité existent, rend quasiment impossible la diminution de la cybercriminalité. Par conséquent, quand les organismes d’application de la loi effectuent une arrestation, même si elle ne semble pas importante sur le plan global, l’arrestation fait souvent les gros titres.

Propriété intellectuelle des logiciels Afin de favoriser l’activité de production de logiciels, la loi donne un monopole d’exploitation aux personnes qui ont consacré du temps (et de l’argent) à créer des logiciels. C’est ainsi l’auteur d’un logiciel (ou ses ayants-droit) qui pourra contrôler l’exploitation et la distribution du logiciel. C’est la raison pour laquelle les programmes d’ordinateur sont protégés par le droit d’auteur.

Related: