background preloader

Ils font autrement (2) - Vivre sans l'euro

http://www.youtube.com/watch?v=ac7yytCfq5A

Related:  Monnaies alternativesMonnaies Parralèles

Sawakaya développe au Japon une monnaie intergénération, le «Fureai kippu» Les monnaies locales, c'est-à-dire non soutenues par un gouvernement national, sont des monnaies complémentaires qui coexistent avec la monnaie légale. Au Japon, en 1995, alors que l’Etat, en pleine crise, avait des difficultés à prendre en charge les plus fragiles, notamment les seniors, le «fureai-kippu» ou «ticket de relation cordiale», a été mis en place par la Sawayaka Welfare Foundation. - Développer des réseaux locaux, sensibiliser la population au volontariat - Créer et maintenir le lien entre les générations malgré l’éloignement géographique - Faire face aux difficultés de financement liées au vieillissement démographique La fondation Sawayaka définit une société «Fureai» («relation cordiale») comme étant une société où chaque individu est spirituellement indépendant avec une entraide mutuelle et spontanée entre membres de la communauté, y compris avec les administrations. Cette philosophie s’articule autour d’une monnaie locale, le «kippu» («ticket» en japonais).

Des monnaies complémentaires pour changer la vie L’atelier sur l’innovation monétaire qui s’est déroulé le 6 juillet dans le cadre de Lift a vu des échanges très riches qui ont permis de faire le point sur le déroulement du groupe de travail organisé en ce moment par la Fing sur ce sujet. Cette « expédition » se déroule autour d’une liste de discussion très active dont les conversations se poursuivent depuis plusieurs semaines. Sur les participants à l’atelier du 6, environ un quart était membre de cette liste.

Bâtisseurs de ruines, par Pierre Rimbert Avec trois décennies de recul, l’assujettissement des économies au pouvoir des banquiers paraît limpide. Il procède d’une triple automutilation des Etats. La première intervient à partir des années 1970 lorsque les puissances publiques s’interdisent d’emprunter directement à leur banque centrale ; il leur faudra donc se tourner, à grands frais, vers les marchés. Photo / vidéos. - Monnaies en débat Expo Photo. Panorama des Monnaies Complémentaires et Sociales Réalisé par l’Association Fokus 21 Ces portraits de créateurs de monnaies complémentaires ont été réalisés en février 2011 lors des Rencontres Internationales sur les Monnaies complémentaires et sociales organisé à Lyon . Chaque créateur ou porteur de monnaie pose avec son système d’échange (billet, téléphone, carte à puce, …) dont l’objectif est de remettre de l’abondance, de la diversité, du lien, de la démocratie et de l’humain dans l’économie.

Pays basque : une monnaie locale pour un changement global « C’est la première fois que je vois une Assemblée générale se terminer à l’heure », s’emballe le jeune directeur d’une petite entreprise, coup d’œil furtif sur sa montre, avant de noyer cette synthèse mémorable dans une joyeuse gorgée de cidre basque. La démonstration de l’association Euskal Moneta (Monnaie basque), le 23 janvier à Ustaritz, était irréprochable, comme il se doit lorsque l’on met au vote la création d’une monnaie locale et que l’on ambitionne d’y associer des valeurs éthiques d’économie solidaire, sociale ou écologique. En moins de trois heures, les questions les plus pointues ont reçu les réponses les plus simples et les infographies menaçantes ont fini par esquisser des issues prometteuses.

LA LETTRE D'UNE DAME DE 86 ANS À SA BANQUE Cher Monsieur, Je vous écris pour vous remercier d'avoir refusé le chèque qui m'aurait permis de payer le plombier le mois dernier. Selon mes calculs, trois nanosecondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l'arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement. Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois l'admettre, n'a cours que depuis huit ans. À Concarneau, les Sardines ont remplacé les Euros Elles sont environ 5 000 dans le monde et fleurissent depuis trois ans en France. Répondant aux noms étranges de Sardine, Sol-Violette ou Pêche, elles, ce sont les monnaies locales complémentaires (MLC). Gros plan sur un outil de paiement pas comme les autres. Au livre phare, une librairie de Concarneau (29), un client tend un drôle de billet illustré d’un poisson pour payer son roman. Le commerçant ne sourcille pas et lui rend la monnaie. Pas d’euros dans le portefeuille de ce Concarnois mais des Sardines, la monnaie locale complémentaire mise en place dans la ville et ses environs depuis décembre 2012.

Symba : monnaie territoriale SYMBA IDF est la monnaie destinée aux organisations symbiotiques (entreprises, associations…) d’Île de France pour relocaliser l’économie, créer des échanges vertueux et développer la richesse économique, sociale, environnementale et culturelle du territoire : Convaincus que les citoyens et les entreprises ont leur rôle à jouer dans le développement et l’avenir de leur territoire, nous créons une société coopérative pour permettre aux humains de reprendre le contrôle sur le pouvoir de l’argent et de décider collectivement de leur avenir. Ce projet initié en Octobre 2013 et soutenu par la Région Île de France vise à rassembler un réseau de confiance des entreprises locales qui existent déjà et valorisent l’humain et la nature en même temps que le développement économique.

L’Allemagne Veut Interdire le Cash dès l’Eté 2012 Voila donc que les politiques allemands se mettent en tête d’interdire le cash tout simplement. La directive de l’UE 2009/110/EC [source] a été adoptée en septembre 2009 dans l’indifférence générale alors qu’elle introduit un concept très dangereux : la monnaie électronique. Alors qu’avec l’argent papier qui a une existence physique, nos gouvernants nous ont dilapidé nos richesses et endetté sur « plusieurs générations », la monnaie immatérielle sous formes de 0 et de 1 dans des ordinateurs gérés par les banquiers sera la fin de toute valeur au travail et au patrimoine humain. L’Allemagne va dès le mois d’aout 2012 introduire des restrictions sur le paiement en espèces dans le but d’interdire l’argent dès cet été. En Italie, depuis le 4 décembre 2011, sous la pression de Mario Monti, il n’est plus possible de payer plus de 1000 Euros en espèces. Rappelons que Monti a est un des membres les plus influents du Bilderberg [source] et un ancien conseiller de Goldman Sachs.

Le boom des monnaies parallèles Depuis le début des années 80, les monnaies complémentaires fleurissent en marge des Etats. Avec des motivations très diverses, qui vont du gain individuel à la recherche de lien social. En 1981, la compagnie aérienne American Airlines distribuait les premiers miles à ses clients. Aujourd'hui, plus de 160 compagnies ont adopté ce système, qui "paie" 20 millions de voyages chaque année. 1983: dans un Vancouver sinistré par la crise économique, le premier LETS (Local Exchange Trading System) est créé pour favoriser les échanges de biens et de services entre personnes. Vingt ans plus tard, le modèle a essaimé dans 2 500 associations, réparties dans 25 pays. Dans des registres très différents, ces deux événements préludent à une extraordinaire floraison de monnaies parallèles d'origine privée.

Related: