background preloader

Indicateur - La hausse du taux de chômage se poursuit au quatrième trimestre 2012

Indicateur - La hausse du taux de chômage se poursuit au quatrième trimestre 2012
Le taux de chômage baisse de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2016 En moyenne sur le deuxième trimestre 2016, le taux de chômage au sens du BIT est de 9,9 % de la population active en France, après 10,2 % au premier trimestre 2016. En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 74 000, à 2,8 millions de personnes ; le taux de chômage diminue ainsi de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2016, à 9,6 % de la population active. La baisse concerne toutes les tranches d'âge, particulièrement les jeunes. Sur un an, le taux de chômage diminue de 0,5 point. Parmi les chômeurs, 1,2 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an. Taux de chômage au sens du BIT Estimation à +/- 0,3 point près du niveau du taux de chômage et de son évolution d'un trimestre à l'autre Champ : population des ménages, personnes de 15 ans ou plus Source : Insee, enquête Emploi Personnes dans le halo autour du chômage Le taux d'emploi augmente de 0,1 point au deuxième trimestre 2016

Le taux de chômage en France s'envole à plus de 10% INFOGRAPHIE - Au quatrième trimestre, 10,2% de la population active était au chômage en France métropolitaine, contre 9,9% le trimestre dernier. Le taux de chômage des jeunes bondit à 25,7%. C'est un nouveau symbole lourd à endosser pour le gouvernement. Selon les chiffres de l'Insee publiés ce jeudi, le taux de chômage a dépassé, en France métropolitaine, les 10% au quatrième trimestre 2012. 10,2% de la population active était au chômage, au sens du Bureau International du Travail (BIT), à la fin de l'année dernière, soit 2,9 millions de personnes. Ce taux atteignait 10,6% en incluant les départements d'Outre-mer. Plus largement, l'Insee considère, après enquête, que sans être qualifiés de chômeurs par le BIT, 3,7 millions de personnes ne travaillaient pas mais souhaitaient travailler au cours de cette période, pour la seule France métropolitaine. Pour lutter contre le chômage, le gouvernement table aussi sur la mise en oeuvre de son projet de loi sur la sécurisation de l'emploi.

Accueil Institut national de la statistique et des études économiques : Accueil Chômage. Les jeunes les plus durement frappés Chômage. Les jeunes les plus durement frappés Sur le front de l'emploi, 2012 reste une année sombre et les chiffres de l'Insee publiés, hier, confirment cette lourde tendance : le chômage s'envole au-dessus des 10 % et accuse un nouveau record chez les jeunes. Comme en 1999. 2,9 millions de personnes touchées en métropole. De moins en moins de places disponibles pour les jeunes. Les seniors plus nombreux en emploi . Le gouvernement maintient son « objectif ». 3 réactions jplagruse Pénalisés au départ, pénalisés à l'arrivée ! 25e Rendez-vous de la Mondialisation : La désoccidentalisation du monde La crainte, qui n’est pas nouvelle en elle-même, d’une « désoccidentalisation » du monde grandit alors que les Européens de l’Ouest sont aujourd’hui d’autant plus attachés à l’ « Occident » qu’ils redoutent parfois que leur modèle ne se transforme sous l’effet de mouvements et d’influences venus de l’extérieur. Les interrogations sur la définition même d’Occident restent nombreuses, tout comme sur son aptitude à lier l’économique et le social. L’Union européenne demeure un modèle unique d’intégration régionale. Pourra-t-elle, en mobilisant correctement sa capacité à créer des normes, s’affirmer comme un acteur incontournable dans la définition de nouvelles régulations ? Que reste-t-il alors de l’approche qui a prévalu jusqu’alors, mêlant convictions libérales et préoccupations collectives ? Pour être parmi les premiers informés, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter. Ouverture par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique

Chiffres : près d'un quart des jeunes sont au chômage Un niveau record. L'Insee a annoncé jeudi que le taux de chômage des jeunes, en augmentation depuis quatre trimestres, touche désormais 24,2% des actifs de cette classe d'âge. Soit 671 000 jeunes entre 15 et 24 ans. De manière générale, le chômage a de nouveau augmenté en France au troisième trimestre 2012 pour atteindre désormais 9,9% de la population active en métropole et 10,3% avec les départements d'Outre-mer. L'Institut national des études statistiques, qui a révisé à la hausse (+O,1 point) les données du deuxième trimestre, considère désormais que 2,826 millions de personnes sont au chômage en France. Les jeunes femmes les plus touchées L'inexorable montée du chômage, mesurée par l'Insee depuis cinq trimestres, renvoie la France à un niveau de dégradation sans équivalent depuis treize ans, lorsque qu'au troisième trimestre 1999 ce taux était au même niveau. Alors qu'entre juillet et septembre le chômage a globalement augmenté de 0,1 point, celui des 15-24 ans a bondi de 1,4 point.

73 millions de jeunes chômeurs en 2013 - france Aucune amélioration du marché du travail des jeunes n'est à attendre à moyen terme, avec un taux de chômage mondial des 15-24 ans attendu à 12,8% en 2018 contre 12,3% en 2013, selon une étude de l'Organisation internationale du travail (OIT) publiée mercredi. En 2013, à l'échelle mondiale, il y aura près de 73,4 millions de jeunes chômeurs, une augmentation de près de 3,5 millions depuis 2007 et de 0,8 million depuis 2011, selon le rapport "Tendances mondiales de l'emploi des jeunes". Globalement, entre 2012 et 2018, le nombre de jeunes chômeurs va augmenter de plus de deux millions, ce qui équivaut à une progression de près de 25%. "En 2018, le taux de chômage des jeunes devrait s'élever à 12,8% (contre 12,6% en 2013), avec des disparités régionales croissantes", prédisent les experts de l'OIT. "Un des éléments les plus effrayants est la méfiance des jeunes générations actuelles vis-à-vis des systèmes politiques et socio-économiques", estime l'OIT.

Il n’y a jamais eu autant de chômeurs en France Les chiffres du chômage du mois de mars, publiés jeudi 25 avril par le ministère du travail, confirment ce que l'on pressentait : le record du nombre de demandeurs d'emploi, qui datait jusqu'ici de janvier 1997, a été dépassé. 3 224 600 personnes sont désormais inscrites en catégorie A (aucune activité au cours du mois), contre 3 195 500 début 1997. Si l'on inclut les demandeurs d'emploi ayant eu une activité réduite (catégories B et C), la France passe en mars le terrible cap des 5 millions d'inscrits à Pôle emploi (4,7 millions sur la seule métropole). La hausse au mois de mars a de plus été particulièrement forte. En comptant les DOM, le nombre de chômeurs sans aucune activité (catégorie A) a bondi de 38 800 personnes. "Le taux de chômage (10,2 % de la population active fin 2012), en augmentation, reste inférieur au record de 1997 (10,8 %)", tente de rassurer le ministère du travail dans son communiqué. Reste que tous les indicateurs sont au rouge.

Chômage des jeunes: Hollande lance son "offensive" En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... assez dégagé Vent : 15km/h - UV : 0 Replay Emissions Le président français a réaffirmé son désir d'agir rapidement contre le chômage des jeunes en Europe, mardi 28 mai. Dans la lignée de sa conférence de presse, le 16 mai dernier, François Hollande a donné, mardi 28 mai, le coup d'envoi d'une "offensive" pour l'emploi des jeunes en Europe. "Nous devons agir en urgence, six millions de jeunes sont au chômage en Europe" et "près de 14 millions sont sans travail, ne suivent pas d'études ou ne sont pas apprentissage", a-t-il déclaré lors d'un colloque à Sciences Po Paris, mardi 28 mai. Les institutions européennes sur la même ligne Tweeter Partager

Chômage des jeunes : France et Allemagne poussent un "new deal" européen - Economie L'Europe doit s'occuper de ses jeunes, en particulier de leur accès à l'emploi. C'est le constat qu'on fait les gouvernements allemands et français des deux côtés du Rhin. Alors que des voix se lèvent contre une Europe qui ne parle que d'austérité, ils ont décidé d'agir en dévoilant un new deal contre le chômage des jeunes présenté lors d'une conférence Paris-Berlin. Les jeunes, la « génération sacrifiée » de la course à l’emploi Ce bateau-là est une galère qui prend l’eau de toutes parts. Être jeune aujourd’hui et vouloir entrer dans le monde du travail, c’est s’exposer au risque de la double peine : le chômage d’abord, puis la précarité, dans près d’un cas sur deux. Car si l’on parvient à échapper à Pôle emploi, c’est souvent en se bradant. Stages abusifs, CDD à répétition, intérim mité comme un vieux tapis, poste déclassé… Comment croire après ça ceux qui prétendent que le plus bel atout de la France est sa jeunesse ? Dans un avis rendu en fin d’année dernière et resté sans suite, le Conseil économique et social et environnemental (CESE), qui ne rassemble pas que des guévaristes, mettait en alerte : « La situation des jeunes sur le marché du travail, tant en ce qui concerne leurs difficultés d’accès à l’emploi que la nature même de cet emploi, est préoccupante. » S’il a été embauché en CDD, il suffit de ne pas renouveler pour s’en séparer. Garçons et filles sont logés à la même enseigne. Françoise Geng.

Zone euro: nouveau record du chômage qui frappe violemment les plus jeunes - Flash actualité - Economie - 31/05/2013 Le chômage a battu un nouveau record dans la zone euro et continue de toucher de plein fouet les jeunes, une situation qui pousse les dirigeants des 27 à s'attaquer au sujet avant le sommet européen de juin consacré à l'emploi et à la croissance .Le taux de chômage s'est établi à 12,2% en avril contre 12,1% le mois précédent, selon les données publiées vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat.Cela se traduit par 19,37 millions de personnes au chômage dans les 17 pays de la zone euro, dont 3,62 millions de jeunes de moins de 25 ans.La situation est alarmante dans les pays les plus lourdement frappés par la crise et fait craindre la formation d'une "génération perdue". Le chômage touche en effet 62,5% des jeunes en Grèce, 56,4% en Espagne, 42,5% au Portugal et 45% en Italie, soit environ un jeune sur deux.Prenant la mesure de la situation, les Européens ont inscrit ce sujet à l'agenda de leur prochain sommet fin juin à Bruxelles."

Related: