background preloader

In Depth

In Depth

http://www.thegef.org/gef/

Related:  Project XC6 Développement durableEau du désert

La part de l'agriculture dans l'économie française baisse de plus en plus Paris, 23 fév 2016 (AFP) - En perte de vitesse depuis plus de 30 ans, l'agriculture française reste un poids lourd au niveau européen mais traverse une grave crise liée à la chute des prix payés aux producteurs, dans l'élevage, les céréales et les légumes. La part de l'agriculture et des industries alimentaires dans l'économie française a chuté de près de moitié depuis 1980, essentiellement à cause de la baisse des prix des produits agricoles depuis 25 ans. Ainsi, selon les dernières données disponibles, l'agriculture et l'agroalimentaire pesaient en 2014 3,5 % du produit intérieur brut (PIB), contre plus de 6 % en 1980. Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification Haut de page La Convention offre de nouveaux espoirs dans la lutte contre la désertification Le problème de la dégradation des terres dans les régions arides n'a cessé de s'aggraver au cours des vingt dernières années.

Part de l’agriculture dans le PIB (PIB agricole) - 2016 Carte Caractéristiques Sujet de la carte : - Part de l’agriculture dans le PIB (PIB agricole) Source de la carte : - Banque Mondiale Création : - Actualitix – Tous droits réservés La carte présente l’indicateur : Part de l’agriculture dans le PIB (PIB agricole). Grande muraille verte (Afrique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Photo satellite du Sahara en 2002. La Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel, communément appelée Grande muraille verte' est un projet environnemental pour freiner la désertification dans le Sahara et le Sahel. Initialement conçu comme un long couloir de 15 Km de large traversant tout le continent africain sur 7 600 Km de longueur, elle évolue en un ensemble de projets locaux.

Las Vegas fonctionne désormais à 100% à travers les énergies renouvelables... Et ça, c'est plutôt incroyable ! ParJérémy B. il y a 7 heures Réputée comme « la ville du pêché », Las Vegas vient de se trouver une considération bien plus flatteuse en devenant... la plus grande ville écolo des États-Unis ! Le 12 décembre dernier, la ville la plus peuplée de l’État du Nevada, située en plein milieu du désert de Mojave, a lancé "Boulder Solar 1".

L'UMIESS L’originalité de l’UMI3189 L’UMI3189 ESS : un laboratoire promoteur de relations scientifiques partagées au sein d’une même unité entre pays du Nord et du Sud, il a mis en place des projets interdisciplinaires entre sciences de l’environnement, de la vie et de la santé, sciences humaines et sociales. L’UMI3189 ESS constitue le premier laboratoire mixte international créé en Afrique sub-saharienne à l’initiative du CNRS depuis le 1er mars 2009. Son projet comprend un double objectif : 1) faire de ce laboratoire un exemple de mise en commun d’outils de recherches partagées entre chercheurs du Nord et du Sud ; pratiquer une construction interdisciplinaire des objets d’étude impliquant les sciences humaines et sociales, les sciences de l’environnement, les sciences biologiques et médicales. Le siège de la direction de l’UMI est à Dakar, à la faculté de médecine de l’UCAD.

Apprendre avec l'INSEE - Le développement durable Puisque les ressources de la terre sont limitées, il convient de trouver des techniques de production qui permettent de les utiliser sans les épuiser. Parce qu'elle est très inégalement répartie, la croissance exacerbe les tensions entre pays. Faire le choix du développement durable, c'est insister sur la nécessité de faire un système de compromis dynamiques au sein de trois champs de confrontation : les intérêts des générations actuelles et ceux des générations futures ; les logiques à l'œuvre selon les niveaux et les objectifs de développement de différents pays dans un contexte mondialisé ; les activités des êtres humains et la préservation des écosystèmes.

Réduire l'empreinte écologique Chaque année, l'humanité consomme l'équivalent d'une planète et demie pour subvenir à ses besoins. Pour réduire cette empreinte, le WWF veut faire émerger des modes de production et de consommation plus écologiques. Au regard des projections démographiques qui portent à 9 milliards le nombre d'individus en 2050, les besoins de l'humanité ne cesseront de croître et avec eux l'exploitation des ressources naturelles. Si nous ne changeons pas de cap, l'équivalent de deux planètes sera insuffisant pour répondre aux besoins de l'Humanité à l'horizon 2030. Parce que la nature n'est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment, il faut donc continuer d'évaluer la pression exercée par l'homme, en mettant en parallèle les ressources naturelles de la planète et notre consommation.

Le PIB vert - Vos Économies d'Énergie.fr Le PIB vert a été lancé suite au Sommet de la Terre, Rio +20, par le Programme des Nations Unies sur l'environnement (PNUE). C'est une notion qui intègre l'évolution du capital humain ainsi que l'évolution du capital naturel à la mesure du PIB classique: le niveau de production. Malgré sa courte existence, le PIB vert connaît déjà des limites car il est difficile à estimer. Des réflexions sont en cours quant à un nouveau mode d'élaboration ainsi que pour préciser ses missions et objectifs. Toutefois, il reste un outil intéressant du développement durable et s'il devait disparaître, il resterait historiquement un "summum d'agrégation".

Nouveaux indicateurs de PIB: vers une nouvelle manière d'envisager le progrès ? Le PIB (Produit Intérieur Brut) a été développé en 1934 par Simon Kuznets (prix Nobel d’économie) [1] à la demande du congrès américain pour mesurer l’effet de la grande dépression sur l’économie. Cet indicateur, conçu à la base pour mesurer la production économique réalisée à l’intérieur d’un pays, a été rapidement détourné et utilisé pour quantifier le progrès et l’avancement d’un pays. Mais de nombreux facteurs s’opposent à la pertinence de l’utilisation du PIB pour mesurer le progrès et donc le bien-être des citoyens d’un pays. L’IDH (Indicateur de Développement Humain) lui est généralement associé de manière complémentaire mais là encore, les limites de cette association pour mesurer la santé économique, sociale et environnementale d’un pays sont avérées.

Les 3 piliers du développement durable (regard scientifique) Les 3 piliers du développement durable : Script Vous avez surement entendu parler de « triple bottom line » ou « triple résultat » en français : c’est un terme souvent utilisé lorsqu’on parle de développement durable et particulièrement en rapport avec les entreprises. Le terme a été introduit par John Elkington, une personne très respecté en matière de responsabilité sociale des entreprises et de développement durable dans un livre publié en 1997. Son argument était que les méthodes utilisées par les entreprises pour mesurer leur valeur ajoutée devait inclure non seulement les résultats financiers (profit ou perte) mais également les résultats sociaux et environnementaux. A Quito, 193 pays explorent la ville, « invention la plus complexe de l’humanité » Pour la troisième fois de leur histoire, les Nations unies organisent une conférence internationale sur la croissance des villes, Habitat III, du 17 au 20 octobre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Simon Roger (Quito (Équateur), envoyé spécial) Déploiement policier imposant, avenues fermées à la circulation et barrières de sécurité délimitant, dimanche 16 octobre, l’entrée du parc du centre-ville de Quito (Equateur). Le quartier de Mariscal n’a sans doute jamais connu un tel dispositif sécuritaire, mais l’événement qu’il s’apprête à accueillir est exceptionnel lui aussi. Urbanisation anarchique Amorcé en 1975 avec la création d’une Fondation des Nations unies pour l’habitat et les établissements humains, le principe d’un rendez-vous onusien sur l’urbanisation est acté l’année suivante à Vancouver (Canada) à l’occasion d’Habitat I.

Retrait américain de l'accord de Paris : les 9 contre-vérités de Donald Trump "L'heure est venue de quitter l'accord de Paris." Après avoir longtemps entretenu le suspense, Donald Trump a fini par annoncer sa décision, jeudi 1er juin, depuis les jardins de la Maison Blanche. Les Etats-Unis vont se retirer de ce traité international historique sur le climat.

Trois clés pour faire du développement durable une réalité par Adnan Amin, Manish Bapna, Alicia Barcena, Céline Charveriat, Connie Hedegaard, Yolanda Kakabadse Navarro, Johan Kuylenstierna, Pascal Lamy, Julia Marton-Lefèvre, Valli Moosa, Aromar Revi, Teresa Ribera, Juan Somavia, Nicholas Stern, Laurence Tubiana, Klaus Töpfer, Veerle Vandeweerd, Michael Zammit Cutajar, membres du comité stratégique de la conférence de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), “Sustainable development : it’s time !”, qui se tient les 10 et 11 mai à Paris. Pour bâtir sur cette dynamique exceptionnelle, nous devons rapidement passer des engagements à la mise en œuvre, le temps nous est compté.

Related: