background preloader

XIXe et XXe siècle - Colonisation et Impérialisme

XIXe et XXe siècle - Colonisation et Impérialisme
Related:  Les sociétés coloniales à l'âge des Empires

Sociétés coloniales : exposé de Pierre Brocheux | Historiens contemporanéistes Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma - Université Toulouse II-le Mirail Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma Les colonisés sont-ils "nous" ou "autres" ? Débats autour de l'assimilation (dôka) dans l'histoire coloniale japonaise (1895-1945) / Miho Matsunuma. La politique coloniale japonaise était considérée comme assimilatrice aussi bien par des acteurs contemporains que par des historiens. Le Japon face à son passé colonial, Arnaud Nanta. Les expositions coloniales et la hiérarchie des peuples dans le Japon moderne, Arnaud Nanta, Maison franco-japonaise, Ebisu, études japonaises 37, 2007, 3-17. Propagande coloniale en France métropolitaine de 1921 à 1944 à travers les associations, Miho Matsunuma.

Gangs des cités ou d'Europe de l'Est : le nouveau visage du crime organisé Voir l'infographie : En France, des organisations criminelles mondialisées Il n'y a pas de mafia en France, selon les spécialistes de la police judiciaire (PJ). Mais des organisations criminelles, oui, et même beaucoup. Elles ne sont pas « capables de défier l'Etat, de le corrompre ou de s'y substituer partiellement », mais « plus réduites, plus locales, plus spécialisées, peut-être moins pérennes », leur « détermination et dangerosité restent très élevées », estime le rapport 2012-2013 du Service d'information, de renseignement et d'analyse stratégique sur la criminalité organisée (Sirasco) de la PJ. Le document de 140 pages, que Le Monde a pu consulter, dresse un panorama exhaustif des phénomènes criminels à l'œuvre sur le territoire national. Ce document est destiné à « l'ensemble des administrations ou organismes publics en charge de la lutte contre toutes les formes de criminalité organisée ». Aucune région française n'est totalement épargnée.

Colonisation et décolonisation de l'Asie et de l'Afrique aux XIXe et XXe siècles Colonial Warfare 1890-1975 Cours/antique/Grèce classique : CHAP 2... La colonisation grecque CHAP 2... La colonisation grecque C'est une sorte d'anachronisme que de parler ici de colonisation et de colonies, deux termes qui ne recouvrent pas les mêmes réalités dans l'antiquité et dans le monde moderne. Dans l'antiquité, fonder une colonie consiste pour une cité à fonder une autre cité en terre étrangère. Par rapport à la colonie, la cité fondatrice est qualifiée de métropolis (cité mère), cependant la dite colonie est un état politiquement indépendant. I] Les modalités de la fondation 1) Les causes La plus évidente est la surpopulation, un concept ici relatif aux ressources assez maigres et non absolu. 2) Les mesures préliminairesa. Occasionnellement, les colons peuvent se lier par un serment accompagné de malédictions pour les contrevenants. b. c. 3) Les étapes de la colonisationa. b. c. d. II] Sicile et Grande Grèce (V. carte) C'est la région la plus connue parmi toutes celles qui ont connu une colonisation. 1) La Sicilea. b. 2) L'Italie du suda. b. c. 2) Le ponta. a. b.

Chapitre 3 : La colonisation européenne et le système colonial Chapitre 3 : La colonisation européenne et le système colonial 1) Une colonisation rapide … 2) … qui s’explique par des causes multiples 3) … source de tensions entre les pays européens. II) Le système colonial 1) Les Empires coloniaux en 1914 2) Les formes de la colonisation 3) Exploitation ou mise en valeur des territoires colonisés ? Vocabulaire : La colonisation c’est la transformation d’un territoire en colonie. On parle de colonialisme pour désigner les politiques visant à la constitution d’empires coloniaux. Les colonisés originaires des colonies sont dits indigènes ou autochtones tandis que les colonisateurs venus s’y installer sont des colons. La colonisation de l’Afrique et d’une partie de l’Asie au XIXème siècle est la seconde vague de colonisation européenne. Les premiers empires coloniaux européens sont le résultat des Grandes Découvertes effectuées à partir du XVème siècle et qui conduisent à la circumnavigation du monde. 1) Une colonisation rapide … doc 3 et 4 p.107, cartes p.98. G.

L’Île mystérieuse La bibliothèque libre. Laure-Anne Seve-Martinez, Les Grecs en Asie centrale Les successeurs d'Alexandre le Grand régnèrent pendant trois siècles sur l'Asie centrale. L'étude des royaumes gréco-bactriens et indo-grecs montrent l'originalité de cette présence grecque qui, si elle s'appuyait sur les élites locales, n'en garda pas moins sa langue, ses habitudes culturelles et ses modèles architecturaux. Nous avons demandé à Laure-Anne Sève-Martinez d'évoquer pour nous ces confins du monde grec dont les ruines et les monnaies ne cessent de nous étonner. Trois siècles de présence grecque De toutes les régions conquises par Alexandre le Grand, l'Asie centrale fut celle qui resta le plus longtemps sous domination grecque. La riche Bactriane À la mort d'Alexandre le Grand, l'Asie centrale revint à l'un de ses successeurs, Séleucos Ier, fondateur de la dynastie des Séleucides, qui hérita de la plus grande partie des territoires proche-orientaux de l'ancien empire achéménide. Luttes de pouvoir et sécessions Vers 200 av. Le roi Eucratide et ses rivaux indo-grecs Mars 2001

La colonisation européenne et le système colonial, du milieu du xixe au milieu du xxe siècle - Terminale Histoire Place dans les programmes En série S, le sujet correspond à la deuxième partie du programme « Colonisation et indépendance » et couvre quatre à cinq heures de cours. Il reprend l'intitulé de la question et ne doit donc pas surprendre le candidat, même si la période proposée s'étend jusqu'au milieu du xxe siècle et non jusqu'au début ou à la fin de la Seconde Guerre mondiale, termes plus souvent proposés pour ce chapitre. Les conseils de l'enseignant Le sujet invite à partir de la situation au milieu du xixe siècle et à aborder l'ensemble de la colonisation. Introduction I. 1. La conquête se fait dans un premier temps sans difficulté, les pays européens possédant une énorme avance technologique. 2. Les Anglais accroissent leur influence en Inde à partir du xviie siècle par le biais de la Compagnie des Indes orientales. 3. Le principal empire colonial est, de loin, l'Empire britannique. Transition II. 1. La domination coloniale prend plusieurs formes juridiques. 2. 3. III. 1. 2. 3. Conclusion

L'historiographie de la guerre d'Algérie, en France, entre mémoire et histoire (2004) vendredi 4 mars 2005. Article publié dans Historiens et géographes, revue de l’Association des professeurs d’histoire et de géographie de l’enseignement public, n° 388, octobre 2004, pp. 225-236. Le 3 mars 2003, le rédacteur en chef du Monde, Bertrand Le Gendre, croyait pouvoir constater une régression du débat public sur la guerre d’Algérie par rapport à ce qu’il avait été au début des années 1990 : « La visite du président de la République en Algérie intervient à un moment particulier où ceux qui ont combattu là-bas, comme Hélie de Saint Marc, ou ceux qui y ont vécu discourent seuls sur les événements d’avant 1962. En 1992, pour les trente ans de l’indépendance de l’Algérie, il en avait été autrement. L’historiographie de la guerre d’Algérie en France L’historiographie de la guerre d’Algérie est apparue en France dans des conditions très particulières : absence de mémoire nationale consensuelle et de commémoration officielle. L’émergence de l’histoire de la guerre d’Algérie

Banlieue Le mot « banlieue » est polysémique puisqu’il recouvre trois significations qui se suivent chronologiquement : une signification juridique se rapportant aux droits et devoirs d’une partie des habitants à l’époque médiévale, une signification géographique, celle de ceinture urbanisée dépendante du centre, une signification symbolique relative à la marginalité et au discrédit qui pèsent sur ceux qu’on qualifie « d’exclus » par réduction hâtive.La première banlieue est étroitement liée à l’approche juridique de la ville au Moyen Âge. Finalement, par l’usage inconsidéré qui en est fait dans le cadre français, le mot banlieue renvoie non pas à une entité spatiale précise, mais à une notion vague susceptible de s’appliquer à tout secteur enclavé et à toute population qui s’écarterait de la norme. Le malaise des banlieues recouvrirait ainsi une approche géographique inexacte et une conception sociologique passablement floue. voir aussi « périurbain » Références

Emmanuelle Saada, Les enfants de la colonie. Les métis de l'Empire français entre sujétion et citoyenneté 1 Pour la défense « scientifique » d'un tel dispositif encouragé par l'article 63 de la dernière -et (...) 1A l'heure où le débat sur la mise en œuvre de statistiques « ethniques » bat son plein1, l'ouvrage d'Emmanuelle Saada arrive à point nommé. En traitant d'un thème jusqu'à présent étonnamment délaissé par les sciences humaines, il vient en effet apporter un éclairage socio-historique original à une polémique qui divise la communauté sociologique plus encore que l'arène politique. En quoi le problème posé à l'administration et au droit français à l'époque coloniale par la naissance d'enfants métis dans son Empire et l'évolution de son « traitement » peuvent-il nourrir la réflexion sur la société française actuelle ? Tel est tout l'enjeu de cette recherche, et la réponse qu'apporte Emmanuelle Saada n'est pas forcément celle que l'on attend. 2 Notion elle-même aussi vague que racialiste, et qui a reçu également une reconnaissance juridique e (...) 3 Evidemment plus qu'approximatif

études-coloniales

Related: