background preloader

Socle 2006

Socle 2006
SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES D. n° 2006-830 du 11-7-2006 JO du 12-7-2006 NOR: MENE0601554DRLR : 191-1 MEN - DGESCO A1-4 Vu code de l’éducation, not. art. L. 122-1-1 ; avis du Haut Conseil de l’éducation du 22-5-2006 ; avis du CSE du 8-6-2006 Article 1 - La partie réglementaire du code de l’éducation est modifiée conformément aux dispositions des articles 2 à 4 ci-après.Article 2 - Les articles suivants sont insérés à la section 1 du chapitre II du titre II du livre Ier : “Art. D. 122-1 : Le socle commun prévu à l’article L. 122-1-1 est défini à l’annexe à la présente section.” “Art. Fait à Paris, le 11 juillet 2006 Dominique de VILLEPINPar le Premier ministre : Le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la rechercheGilles de ROBIEN Le ministre de l’outre-mer François BAROIN Annexe 1- La maîtrise de la langue française 2 - La pratique d’une langue vivante étrangère 4 - La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication

http://www.education.gouv.fr/bo/2006/29/MENE0601554D.htm

Related:  LES ENTREES DU PROF DOCInstitutionnelRessources et veille numériques professionnelles

Accompagnement éducatif - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche L'accompagnement éducatif, c'est accueillir les élèves après les cours pour leur proposer une aide aux devoirs et aux leçons, un renforcement de la pratique des langues vivantes, des activités culturelles, artistiques ou une pratique sportive. L'accompagnement éducatif : pour qui ? Ce dispositif est conçu pour les élèves volontaires : En 2013-2014, il concerne 219 071 élèves d'écoles élémentaires publiques de l'éducation prioritaire et 674 461 élèves des collèges publics L'accompagnement éducatif complète l'aide personnalisée mis en oeuvre à l'école et l'accompagnement personnalisé déployé en classe de 6ème depuis la rentrée scolaire 2011.

L’essentiel du #college2016 en une infographie FAUX, tout est FAUX dans votre argumentaire sur l’allemand et vous n’avez toujours pas le courage de répondre en direct à un représentant des professeurs d’allemand à la radio ou à la télévision. FAUX l’expérience des Académies de Rennes et de Toulouse ne prouve rien : 0,2 % d’augmentation en LV2 : quelle augmentation !!! vous vous moquez du monde ! Quand 8 candidats postulent à l’allemand LV2 dans mon établissement, on leur répond de choisir une autre langue car un cours pour 8 élèves n’est pas « rentable » ! Voilà la réalité ! FAUX vous ne ferez pas augmenter le nombre de germanistes en primaire : d’autres ont essayé avant vous et se sont cassé les dents !

MENE1504759A Article 1 - Le programme d'enseignement de l'école maternelle est fixé conformément à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - Les dispositions relatives au programme de l'école maternelle figurant à l'annexe de l'arrêté du 9 juin 2008 susvisé sont abrogées. Article 3 - Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2015. Article 4 - La directrice générale de l'enseignement scolaire est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Programmes personnalisés de réussite éducative - PPRE Différentes étapes essentielles sont nécessaires pour répondre aux besoins de l'élève concerné. Quelques pistes sont proposées ici afin d'aider les équipes à organiser efficacement sa mise en place. Objectifs du PPRE Répondre à la diversité des élèves La diversité des élèves accueillis dans les écoles et collèges est une réalité qui doit être prise en compte dans l'élaboration des séances d'apprentissage.

Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux chefs d'établissement. Références : circulaire n° 77-070 du 17 février 1977 et circulaire n° 79-174 du 9 mai 1979 RLR 523-3b (cédérom 1999-3)BO n°12, 27 mars 1986 La mise en œuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation et d'information. MENE1512598C Introduction Troisième rentrée de la refondation de l'École de la République, celle de septembre 2015 ouvre une étape déterminante. L'année scolaire 2015-2016 doit d'abord mobiliser tous les acteurs de l'école pour engager ou poursuivre l'évolution des contenus d'enseignement et des pratiques pédagogiques au service de la lutte contre les inégalités et renforcer la transmission des valeurs de la République. C'est tout le sens, notamment, de la priorité au premier degré, mise en œuvre depuis deux ans et qui doit continuer à se déployer pour que chaque enfant puisse disposer, dès son entrée à l'école, des meilleures conditions pour nouer et développer ses apprentissages. L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016. I - Construire une école plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite

Enseignement intégré de science et technologie - EIST en sixième et cinquième L'EIST associe les disciplines scientifiques expérimentales (physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre) à la technologie dans un enseignement commun. Organisation À compter de la rentrée scolaire de 2016, les établissements déjà engagés dans l'EIST en sixième ont la possibilité de le poursuivre dans le cadre de la dotation horaire de 4 heures allouées aux sciences expérimentales et à la technologie, ou de revenir à des enseignements distincts.

Référentiel métier 2013 Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013

Apprendre à vivre ensemble - Apprendre à vivre ensemble L'École est le lieu où les élèves acquièrent les compétences qui leur seront indispensables tout au long de la vie, au delà de leur scolarité, pour poursuivre leur formation, construire leur avenir personnel et professionnel, réussir leur vie en société et exercer librement leur citoyenneté : autonomie, responsabilité, ouverture aux autres, respect de soi et d'autrui, exercice de l'esprit critique. Ils y apprennent à vivre ensemble dans une société démocratique et républicaine. Le socle commun décline les compétences sociales et civiques à acquérir : le sens du dialogue, de la négociation, du consensus, le travail en équipe,le respect des règles de vie collective, qu'il s'agisse du fonctionnement de la classe ou du règlement intérieur de l'établissement,le sens de la responsabilité, individuelle et collective, en matière de sécurité, de santé, de sexualité,le respect des autres, la civilité, le refus des stéréotypes et des discriminations.

Related: