background preloader

Les 5 M ou arbre d'Ishikawa

Les 5 M ou arbre d'Ishikawa
Related:  Techniques de conduite de projets

30 idées pour enterrer un projet / 1 : - maintenant, réussissons on peut essayer autrement...les conditions ont changé ça a marché ailleurs… vous avez donc l’expérience pour aller plus loin et éviter les écueils / 2 : - soyons créatifs voilà un véritable argument pour commencer / 3 : - les hommes se sont longtemps passé de machine à laver le linge…ou d’électricité / 4 : - nous trouverons les moyens nécessaires !!! on peut négocier / 5 : - nous avons moins besoins d’hommes que d’idées on peut revoir l’organisation / 6 : - changeons la carte scolaire faites en sorte d’en bénéficier revoyons notre projet / 7 : - qui en bénéficiera ? de quels risques parlez vous ? / 9 : - le moment est venu qu’est ce <qui justifie votre attente ? / 10: - voyons votre expérience, parlons en… ton expérience servira donc à contredire la théorie / 11: - ne partons pas battus d’avance nous le convaincrons rédigeons le courrier ensemble et par rapport aux évaluations nationales ? on n’est pas dans une dynamique de compétition…

Conduire une réunion 2 LES JEUX DE RÔLE: présentation de la démarche Qu’est-ce que c’est ? Le jeu de rôle met les stagiaires en situation de simuler une action ou un comportement ayant lieu dans des circonstances réelles ou réalistes. Pour quoi faire ? Dans « jeu de rôle », il y a « jeu ». Quand ? Les jeux de rôle peuvent être mis en place aux moments de la journée où les participants sont concentrés : on ne lance pas un jeu de rôle à midi ou à 17 h. Comment les préparer ? Un jeu de rôle demande beaucoup de soin dans sa préparation Pour que les conditions d’apprentissage soient respectées, il faut mettre au point trois types de documents. La fiche de situation, distribuée à tous les participants, décrit le cas. La fiche décrit l’environnement du cas. Les fiches de rôles décrivent les caractères, l’histoire et les objectifs des personnages. Comment les lancer ? - Annoncer l’exercice et son objectif : « Nous allons faire un jeu de rôle simulant un entretien d’appréciation. - Expliquer le fonctionnement du jeu.

Principes clés pour mettre en oeuvre une coopération stigmergique La stigmergie est un mécanisme de coordination indirecte qui permet la construction de structures très performantes dans des environnements hautement complexes et changeants. Si la stigmergie a été à l’origine observée dans la nature, des travaux récents montrent l’ubiquité et la productivité de ce mécanisme. Pourtant si on commence à mieux comprendre son fonctionnement, son application et sa mise en œuvre au sein d’une organisation humaine est un sujet qui n’a pas été traité en profondeur. Dans cet article nous verrons quels sont les principes clés pour faciliter la mise en œuvre d’une coopération stigmergique dans une organisation. Dans la deuxième partie de l’article nous verrons comment ces principes sont appliqués dans le contexte de Wikipédia, un très bel exemple d’organisation stigmergique. Note: Cet article s’adresse à des personnes déjà sensibilisées et qui cherchent des conseils pratiques pour mettre en œuvre ces mécanismes. La stigmergie: Rappels Notes sur les termes utilisés

cours de communication chapitre 3 - Le blog de BTS MUC Altéa cours 1) Les acteurs de la communication: a)Statut et rôle: l Le statut: c'est la position occupé par un individu au sein d'une société. Les critères qui permettent d'évaluer le statut des autres sont: sa profession, des attributs extérieurs tel le revenu, le niveau d'études et le type de diplôme, la situation de famille, l'âge...Du statut découle des relations hiérarchiques, c'est à dire des relations avec ses supérieurs ou ses subordonnés, c'est se qu'on appel la dimension verticale du statut. On à aussi des relations avec ses paires, là on parle de la dimension horizontale du statut. l Le rôle: c'est les actions qu'un individu est sensé faire. Le statut est le rôle définissent l'identité sociale d'un individu, ils lui confèrent des droits et des devoirs. l L'autorité: c'est l'aptitude à faire respecter volontairement des ordres, elle définit le principe hiérarchique, la capacité du supérieur de dire au subordonné se qu'il doit faire, à quel moment et de quel manière. b)Les types de relations:

Management réunion : Réussir un métaplan (ou Post'it meeting) Vous connaissez le métaplan ? Le métaplan est une technique d’animation de réunion qui permet de lancer un échange, en rassemblant rapidement et facilement toutes les idées d’un groupe. Cette séquence peut durer une quinzaine de minutes. Elle remplace parfois avantageusement un brainstorming (plus long) ou un tour de table (plus classique). Objectifs du métaplan : Donner à chacun l’occasion donner ses idées de façon rapide et ludiquePermettre au groupe de visualiser la richesse et la complémentarité de ses opinions, ou d’envisager tous les aspects d’une question Méthode du métaplan : Inscrire la question au tableau, et distribuer post’it et gros feutresInviter les participants à répondre avec une seule idée par post’it par une phrase courte exprimant une idée clé (qui soit explicite sans nécessiter de commentaire)Afficher les post’it et les classer par catégories de réponseFaire plusieurs itérations si nécessaire, pour progresser dans la visualisation Grilles possibles de métaplan :

Sept trucs pour pour réussir une séance de brainstorming Le brainstorming est une méthode de créativité qui permet de trouver en groupe des solutions nouvelles et pertinentes à une question posée. Des idées peuvent naître sur des sujets très variés : créer un nouveau produit, imaginer un concept ou un slogan, lancer une campagne publicitaire, organiser la fête du siècle... Cette technique repose sur le postulat : ensemble, nous sommes plus forts ! Mieux vaut réfléchir à dix plutôt que seul dans son coin. Une journée laisse assez de temps pour faire décanter les idées. 1. Lorsque le chef d'entreprise vise la production d'idées innovantes, il doit faire appel à un animateur extérieur à sa société. 2. Le groupe doit être composé de 7 à 15 personnes afin de créer une belle dynamique. 3. Pas question de rester dans les murs de l'entreprise ! La décoration est joyeuse et colorée... comme à la maison. 4. L'animateur annonce l'objectif et le timing de la journée. 5. Chaque participant note une idée par Post-it. Il ne faut pas négliger le déjeuner. 6.

Animer un Brainstorming Phase de collecte C’est la phase la plus connue du Brainstorming. Il s’agit de susciter et de collecter les idées, pour cela il faut respecter 3 points : SPONTANÉITÉ Toutes les idées émises doivent être enregistrées par le secrétaire.SUSPENSION DU JUGEMENT Aucune évaluation ou critique durant la période de collecte. Même les idées les plus irréalistes peuvent en inspirer d’autres très intéressantes ! Le rythme est également très important dans cette phase.FERTILISATION CROISÉE La libre association : les idées émises en génèrent de nouvelles (originales). Le but majeur de cette phase n’est pas de trouver les bonnes idées, mais d’en trouver le plus possible ! Les 4 règles énoncées par Alex Osborn lors des brainstormings à l’agence BBDO dans les années 40 : Aucune critique sur les idées émisesPas de limite à l’imaginationLe plus d’idées possiblesLe rebond systématique sur les idées des autres (fertilisation croisée) Pour trouver un maximum d’idées il faut se laisser aller, être spontané.

AccelerateurProjet Pour assurer le succès d’'une telle démarche, il est important de s'approprier la méthode et de suivre les règles qui en découlent. Trois rôles devraient être assurés : un exposant : la personne qui présente sa situation problème un animateur - gardien de la méthode : présente rapidement la méthodo, rappelle les règles, assure le bon déroulement. un secrétaire : celui qui prend les notes (fonction partagée sur Etherpad) Méthode par étape Étape 0 : préparation (5 min.) Au début de la rencontre, le groupe devrait choisir : une personne qui présente sa situation-problème : il est conseillé qu'elle prépare sa question en amont à partir de sa réflexion sur ce qu'’elle vit comme difficulté dans sa pratique professionnelle même dans un environnement sécurisé comme la fonction publique. un animateur (gardien de la démarche) une personne qui prendra les notes (ou fonction partagée sur pad) Conditions de réussite Pour assurer le succès d'une telle démarche, l'animateur rappelle les règles.

Kit d'animation d'une démarche de prospective stratégique Publié par L’équipe Fonda le 15 juillet 2013 Kit de l’animateur et kit du participant La finalité de cette démarche de prospective stratégique est de permettre aux associations, à partir d’une analyse approfondie de l’environnement dans lequel elles évoluent, de s’adapter aux évolutions à l’œuvre et/ou de peser sur ces tendances, ceci afin de mener à bien leur projet et d’atteindre leur objectif à l’horizon 2020. Le présent kit d’animation propose des éléments méthodologiques aux associations pour répliquer cette démarche collective au sein de leur propre réseau. Vous trouverez également un glossaire et un lexique qui complètent le texte "cartographie des tendances". Documents joints à cet article Un message, un commentaire ?

Jouons collectif pour construire l'avenir Publié par L’équipe Fonda le 7 avril 2014 Le jeu de cartes "Faire ensemble 2020" est arrivé ! Afin de diffuser la grammaire de la prospective, l’équipe de la Fonda, en collaboration avec Martin Wolf, a conçu et créé un jeu de cartes. A la fois rigoureux et ludique, il permet de nommer les évolutions à l’œuvre, de cerner les menaces, de repérer les opportunités et de susciter la réflexion autour des stratégies d’acteurs. Association, Etat, entreprise, collectivité locale, centre de recherche, quidam : vous incarnerez un acteur doté d’atouts indéniables. Commandez dès à présent le jeu de cartes « Faire ensemble 2020 », à l’aide de ce bon de commande Merci de nous aider à faire connaître ce jeu de cartes. Jouons collectif pour construire l’avenir ! Un message, un commentaire ?

Related: