background preloader

A l'université gesticulante

A l'université gesticulante

Accueil Entrainement Mental 2048 Super 2048 is a upgraded version of 2048. More fun and addictive puzzle game.There are more interesting play modes, you can not stop after you join in the super 2048. [How to play]+ Like play with 2048+ Swipe left, right, up and down to move the tiles, when two tiles with the same number touch, they merge into one.+ Your score will increase as fast as more cell you will combine.+ Try to get greater numbers and more scores.+ In html5 mode, Scroll the edge of screen up and down to view all game. [Features]1. If you have any problem, please feel free to tell us.Thanks! Penser et agir dans la complexité avec l’entraînement mental II Penser et agir dans la complexité avec l’entraînement mental 2. La démarche méthodologique de l’entraînement mental Olivier Bonny, Le Grain asbl, 27 Novembre 2013 Après avoir mis en perspective l’entrainement mental (EM), cet article explicite la démarche. 1. Entrer dans l’entraînement mental c’est procéder par degrés en partant d’une « situation concrète insatisfaisante » (SCI). Le 1er degré requiert au groupe en formation de partir de cas concrets, de situations qui impliquent les personnes. 1.1. Quels faits significatifs observe-t-on dans cette situation ? Extrait de Ouvriers de l’Entraînement Mental – Peuple et Culture, Penser avec l’Entraînement Mental. 1.2. 1.2.1. La problémation est l’opération par laquelle on décortique les aspects en jeu, les points de vue en présence ou absents, on relève les tensions qui jouent entre ces éléments. 1.2.2. On tâche ensuite de faire ressortir les contradictions à l’œuvre. Cet exercice, on peut le faire pour soi, autant qu’en groupe. 1.3. 1.3.1. 2.

Penser et agir dans la complexité : l'Entrainement mental Avant d’être une méthode, l’entraînement mental (E.M.) comme d’autres méthodes de formation, a été une pratique sociale. L’E.M. a été imaginé en 1935 par le sociologue Joffre Dumazedier. Une expérimentation active de l’E.M. avait été faite dans les MAQUIS du VERCORS pendant la dernière guerre en 1944. Une des préoccupations des responsables du maquis avait été : « comment permettre à quelques milliers d’hommes de culture et d’horizons différents, de communiquer entre eux, de faire de ce temps, un temps de développement culturel ? » Ces préoccupations en rejoignaient d’autres, comme celles de permettre à des personnes non privilégiées et exclues par leurs conditions de vie, de partager leur culture, de se développer en tant que personne et de les inviter à transformer leur situation plutôt que de la subir. Depuis, l’E.M. a été expérimenté, enrichi, partagé. Les principes de base de l’E.M. sont : 1ère Phase : Analyser Cette étape a pour but l’analyse des faits et des situations.

Related: