background preloader

Une introduction

Une introduction
Related:  techniques de permaculture

Alliance de la permaculture avec l’agriculture biologique pour un système productif et écologique Voici un reportage sur la ferme du Bec Hellouin réalisé par l’Institut Technique de l’Agriculture Biologique (ITAB). La recherche décrite dans ce reportage en vue d’adapter les concepts de la permaculture à l’AB, pour une agriculture qui soit à la fois meilleure pour la planète et pour les hommes, présente un potentiel passionnant à explorer, et l’aventure n’en est qu’à ses débuts ! Les fondateurs espèrent, grâce au travail de l’association Terra Vitae notamment, pouvoir fédérer un réseau de fermes expérimentales capables d’étudier de nouvelles pratiques, de les partager et les enseigner. L’intérêt grandissant des agronomes est un fort encouragement. Une étude commence sur la rentabilité économique du maraîchage bio en permaculture, en partenariat avec l’Unité de Recherche SADAPT de l’INRA/AGROPARISTECH. A noter une formation en septembre « Permaculture : les fondamentaux », avec une intervention de Marc Dufumier. Cliquez ci-dessous pour lire le reportage (PDF) : (Source : ITAB)

Des animaux pour un jardin sain Partagez : Comme tout bon jardinier, nous aimons récolter ce que nous semons. Pour cela, nous luttons chaque été contre limaces, pucerons, cochenilles et autres insectes nuisibles. Oubliez votre pulvérisateur à pesticides et comptez plutôt sur la brigade des animaux utiles au jardin, qui vous permettront de maîtriser les insectes dérangeants. Les mammifères Symbole du mal et du malheur, la chauve-souris subit, à tort, une bien mauvaise réputation! La chauve souris est le seul mammifère doué du vol actif. Par ailleurs, les jardiniers apprécient l’aide des hérissons dans le jardin puisqu’ils dévorent inlassablement les escargots, les araignées, les vers…et même les carcasses d’animaux et certains champignons! Le hérisson vit en moyenne 7 à 10 ans mais depuis quelques dizaines d’années, l’espérance de vie de ce petit animal sympathique se réduit avec l’affluence des voitures sur les routes.le hérisson dispose d’une ouïe très fine et d’un odorat particulièrement bien développé. Les oiseaux

Formation Petit Eolien Qualivent – éoliennes. » Le marché des petites éoliennes Les éoliennes domestiques s’adressent aux particuliers, exploitants agricoles, PME-PMI et collectivités locales. Ce marché représente plusieurs milliards d’Euros, rien qu’en France. Le potentiel de développement mondial est encore plus important. Il existe des éoliennes verticales et horizontales : Éolienne raccordée au réseau électrique (vente du surplus ou de la totalité de l’énergie),Éolienne avec stockage de l’énergie sur batteries, non raccordée au réseau, en site isolé,Éolienne hybride, couplée avec une autre source d’énergie renouvelable (eau, soleil, etc.). Les besoins les plus importants sont présents dans les pays en voie de développement. Le petit éolien peut être une vraie alternative ou un complément des groupes électrogènes et systèmes solaires souvent utilisés sur les sites isolés des réseaux électriques. Qualivent® vous invite à aborder ce vaste marché dans les meilleures conditions, veuillez consulter la rubrique « Formations ».

Elma Pelki ++++++++++++++++++++++++++++++­++++Le plastifiage contre la compaction du sols. . La solution sans trop d'efforts . Quelques remarques sur notre environnement à 700 alt.Sol : argileux calcaire. Nous avons en général des hivers au sol gelé (dur) et des étés extrêmement secs et chauds (dur aussi). Les plantations, semis, cultures se font presque de la mi-Mai, après les dernières gelés, jusqu'aux premières nuits de gel à la mi-Aout. Alors je pense avoir trouvé, une partie de la solution pour que mon sol passe un hiver, sans que le gel fasse trop de dégâts. Le plastifiage reste tout de même la solution rapide, lorsque nous n'avons pas de quoi Mulcher une parcelle et nous fera éviter de grand travaux pénibles pour décompacter un sol comme le notre ! Il est donc nécessaire de Mulcher pendant au moins trois bonnes années, 2 fois par an. +++++++++++++++++++++Qui dit AIR, dit ISOLATION ! Au printemps 2013 nous avons laissé le terrain, après le retrait du plastique, non Mulché et non paillé.

Permaculture en France : Les pionniers en marche La permaculture reste très largement confidentielle en France. Née en Australie, elle s’est diffusée un peu partout dans le monde au gré des capacités linguistiques et des racines culturelles de chaque pays. Ces deux derniers facteurs expliquent en grande partie le faible développement de la Permaculture en France, où la culture est assez fondamentalement opposée à la pensée anglo-saxone et où l’habitant de l’hexagone moyen dispose d’un niveau faible dans la langue de Shakespeare. Malgré cela, quelques pionniers se sont lancés en France pour tenter l’aventure de la Permaculture réelle. Portraits. Richard Wallner et la ferme du petit Colibri Installé depuis 2006 en Charente, Richard tente d’établir une ferme entièrement Permacole, le Petit Colibri. Cette ferme est un symbole important pour la permaculture, mais elle est aussi un approfondissement essentiel pour son succès. Nicolas Pezeril dans le Morvan Nicolas impressionne par son savoir et sa modestie. Like this: J'aime chargement…

Permaculture Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La permaculture est une approche pour concevoir des habitats humains et des systèmes agricoles qui imitent les relations présentes dans l'écologie naturelle. Comme méthode systémique, la permaculture a été créée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. Le terme Permaculture signifiait initialement "agriculture permanente" (Permanent Agriculture), mais il a été rapidement étendu pour signifier "culture de la permanence" car il était réalisé que les aspects sociaux font partie intégrante d'un système véritablement durable. En formant rapidement des individus à un ensemble de principes de conception, l'objectif est de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement, et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes (on parle parfois à tort d'autosuffisance. Un exemple de permaculture utilisant les animaux et le jardin Historique Valeurs fondamentales Ces valeurs sont souvent résumées ainsi:

Compost : j'installe mon composteur Partagez : Pour faire un jardin écologique, il faut installer un compost, pièce essentielle du recyclage des déchets domestiques. Pour commencer son compost, il faut tout d’abord installer son composteur. Cest ce qu’on a essayé aujourd’hui, en situation réelle. On a choisi un composteur de 400 litres commandé et reçu en 3 jours, à domicile. Déballage du composteur Le composteur arrive par La Poste, emballé dans un grand carton. Où installer son composteur ? Comment choisir le bon endroit pour installer votre nouveau composteur ? Il faut éviter que le compost soit trop sec car un compost réussi a besoin d’humidité pour que la décomposition se produise. Mais il faut aussi éviter que le compost ne soit trop humide et donc de l’exposer trop à la pluie ou de l’arroser trop : compost noyé, compost raté…. Il faut à votre compost un endroit aéré, si possible ombragé, mais à l’abri des vents dominants. Le montage du composteur Le mode d’emploi du composteur est sommaire car le monter est super simple.

Petits métiers disparus Merciers anglais appelés «Marchands de bonheur» PORTE-BALLES Les merciers, «qui vendaient de tout et ne fabriquaient rien», formaient sous l'ancienne législation le troisième des six corps de marchands de la ville de Paris, mais, en importance, richesse et nombre, ils étaient à juste titre considérés comme le premier. Au-dessous de ces personnages ayant pignon sur rue et boutiques bien assorties, qui recevaient chez eux la plus aristocratique clientèle (au point qu'ils se plaignaient que leurs magasins fussent déserts lorsque la Cour quittait Paris), il existait une véritable armée de «porte-balles», courant la province avec leur assortiment sur le dos, ou, plus fréquemment, dans des boîtes qu'ils portaient devant eux. Ces «mercelots», comme on les appelait, porteurs de balles remplies de mercerie, de peignes, de couteaux, d'épingles, etc., jouaient un rôle important, non seulement dans les transactions commerciales du pays, mais aussi dans la vie publique. Racommodeur de soufflets

Permaculture.TV free video cooperative Permaculture & écosystèmes comestibles Si l’on considère que le monde sauvage est un modèle que l’on peut suivre, jusqu’où peut-on aller ? Masanobu Fukuoka (« lL révolution d’un seul brin de paille ») a mis en évidence par son agriculture du « non agir » que l’humain pouvait avoir des pratiques agricoles sans dominer le monde sauvage mais plutôt en en tirant parti. Mais jusqu’où peut-on aller dans le « non agir » ? En effet, l’extrémité de ce non agir, de cette renonciation, c’est la mort. Jusqu’à quelle limite peut-on modifier et interagir avec le vivant sans lui nuire? Prenons l'exemple d’un animal qui modifie son environnement : Le castor construit et entretient des barrages. En coupant les arbres pour faire son barrage, il créera un biotope « clairière » ou « pré forestier » qui, cumulé au biotope « forêt » et « aquatique, augmentera la biodiversité dans son ensemble. Ces animaux sauvages mettent en évidence que nous pouvons modifier notre environnement, sans que cela lui soit nuisible, bien au contraire.

Et si l’agriculture de demain n’était ni biotech ni biologique mais permaculturelle? Réinventer la nature pour se nourrir durablement, tel est le défi que relève une nouvelle génération d’agriculteurs et de jardiniers. Et si l’agriculture de demain n’était ni biotech ni biologique mais permaculturelle ? La création d’une université populaire de la permaculture et la multiplication de collectifs autour de ce sujet montrent en tout cas que cette approche séduit. En Languedoc-Roussillon, SudMed vient de fêter ses un an. Fort de ses soixante-dix membres, ce réseau méridional compte des jardiniers, des agriculteurs et des paysagistes qui veulent en savoir plus sur la permaculture. Les Montpelliérains du réseau appliquent déjà ses principes dans le verger partagé VerPoPa de Malbosc. « Travailler avec la nature au lieu de travailler contre elle » Mais de quoi s’agit-il ? Mais les permaculteurs français n’ont que peu de ressources à leur disposition. Quant à la viabilité de sa ferme, Jérome Dehondt y croit. L’utilisation des façades, des toits et des terrasses

Agriculture urbaine – Ville verte Vues Intégrer Ajouter à ma playlist Pour s’affranchir de l’emprise de l’industrie agro-alimentaire mondiale, de plus en plus de citadins néerlandais se muent en cultivateurs, faisant pousser des fruits et légumes sur les toits ou en élevant des poissons dans des entrepôts désaffectés. Leur production est bio et, surtout, dans l’esprit du développement durable. Date de première diffusion : Sam., 2 juin 2012, 14h15 De quoi rêvons-nous? Sites référents Cette vidéo a été publiée sur les sites :

vue la pollution actuelle et le retour a un climat avant que l'homme face son aparition si on veux s'en tirer sans trop de dega ne serait t'il pas temps de prendre les reine ? by boo50 Aug 9

Related: