background preloader

Attentat de Nice: la nuit où la télé française a sombré

Attentat de Nice: la nuit où la télé française a sombré
Temps de lecture: 6 min L’une des choses qui m’a frappé d’abord après l'attaque de Nice, ça a été nos réactions. Évidemment, beaucoup de rumeurs ont circulé les premières dizaines de minutes sur internet. Et on allume la télé. Et très vite, on découvre que les chaînes, elles, ont tout oublié. Aveu: l’espace d’un instant, j’ai même cru qu’elles allaient être sérieuses. Je zappe régulièrement sur TF1 pour vérifier qu’elle continue bien de diffuser Destination Finale 5, le film sur l’histoire de gens qui meurent. Le choix de la rumeur En fait, le problème, c’est qu’à partir d’une heure du matin, TF1 passe en mode direct. Alors que BFM et iTélé font le silence sur cette rumeur qui circule, LCI se lance allègrement: «On parle de prises d’otage.» Pendant ce temps, iTélé et BFM ont eu le temps de faire venir leurs experts. Le cuisinier qui ne sait rien. Un nouveau cap dans le n'importe quoi Et ensuite, c’est l’incompréhensible. Je reste sans voix. Wikileaks craque Que s’est-il passé cette nuit?

L'indignation de Tartuffe Pas de vacances pour les démagogues, qui profitent toujours du calme de l’actualité politique pour exercer leur passion : montrer leur tête à la télé. Dans ce rôle où pourtant il ne nous avait pas trop habitué se trouve Thierry Solère, qui a fait usage du droit que lui donne sa fonction de député pour aller visiter un établissement pénitentiaire, ce qui est sur le principe une excellente idée. Il a opté pour Fleury-Mérogis, ce qui en est une meilleure encore, tant la situation du plus grand centre pénitentiaire d’Europe est préoccupante, quand bien même une longue période de travaux vient de s’achever qui a donné une nouvelle jeunesse à cette prison qui en avait bien besoin, du fait de son taux d’occupation. De fait, ce gouvernement, présenté de manière pavlovienne comme laxiste, détient le record du nombre de personnes détenues. Mais personne n’a jamais accusé l’opposition de nourrir une passion dévorante pour les faits. Comme c’était prévisible, il en est sorti indigné.

Est-ce que Pokemon Go marque le début de la fin ? — Dépenser, repenser Est-ce que Pokemon Go marque le début de la fin ? Des gens qui courent, des accidents, et même des morts depuis que Pokémon Go est sorti. Vous le savez pour une seule raison : la presse s’est emparé du sujet. Et comme souvent avec la presse, elle projette une vision totalement déformée de la réalité. Celle qui fait de l’audience. Et comme à chaque fois que les médias braquent leur projecteur sur quelque chose de nouveau on entend dire que c’est la fin de l’humanité, le signe que la jeunesse va mal et que l’apocalypse n’est pas bien loin. Ce commentaire n’est pas le seul du genre : Un peu plus et le dernier commentaire disait “en pleine guerre les gens qui jouent à Pokémon sont des traîtres à la nation”. L’effet de la masse Essayons de garder notre sang-froid. Beaucoup de gens = beaucoup d’idiots Il y a une loi mathématique inévitable : plus vous avez de gens, plus vous avez de gens bêtes. Ou encore cette adolescente : Ce qui est marrant c’est de blâmer le jeu pour une action aussi stupide.

Cinq idées (encore et toujours) reçues sur l’État islamique - Anthony SAMRANI Il y a plus de deux ans, l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) s'emparait de la deuxième plus grande ville d'Irak, Mossoul, déclarait le début du califat et décidait de prendre le nom d'État islamique (EI), pour signaler que ses projets n'étaient plus limités à un strict territoire. En deux ans, l'EI a gagné, puis perdu, du territoire en Irak et en Syrie, a développé ses réseaux à la faveur du chaos, en Libye, au Sinaï, en Afghanistan, au Yémen, dans le Caucase et en Afrique noire, et a perpétré ou revendiqué des attentats sur quatre continents. En seulement deux ans, on ne compte plus le nombre d'articles, de livres, d'émissions télévisées, plus ou moins sérieux, consacrés à ce sujet. L'EI est un phénomène surmédiatisé et sur-étudié en temps réel. Il continue pourtant de susciter de nombreux fantasmes et de nourrir de nombreuses interrogations, appuyées la plupart du temps sur des connaissances fausses ou partielles. (Lire aussi : Quatre idées reçues sur la guerre en Syrie)

Identités en questions « ptilou42 Ces derniers temps, j’ai vu passer pas mal de choses autour des définitions des identités non-binaires et des orientations asexuelles et aromantiques. Dont pas mal de choses assez problématiques. Je pense que la pensée politique se développe par l’analyse et la critique. Ce disclaimer étant posé, je propose de faire une liste de trucs plus ou moins problématiques que j’ai vu passer. C’est encore assez frais dans ma tête, donc ce n’est pas forcément hyper construit, et je suis super intéressé par vos commentaires (en bas de l’article si vous voulez commenter ici, sinon mes DMs twitter sont ouverts si vous souhaitez discuter en privé). Pour la suite, je vais m’appuyer notamment sur les définitions trouvées dans deux articles sur les identités de genres et sexuelles/romantiques. Le premier est un article paru sur La Colonie du Web lors de la semaine de l’asexualité. Cette question de l’entrainement, même inconscient, de nos propres voix, nous amène à parler de biopolitique. 1. 2. 3. 4. 5.

Après Orlando, la communauté LGBT ne doit pas se laisser instrumentaliser Pour l'instant, il y a deux manières de commenter ce qu'il s'est passé cette nuit au club Pulse d'Orlando. La première, évidente, c'est la surprise et l'effroi quand on se réveille et qu'on découvre sur Twitter le chiffre de vingt décès et des dizaines de blessés qui, quelques heures à peine après, atteint le chiffre de cinquante morts et autant de blessés. Le triste de record de «pire fusillade» de l'histoire récente des États-Unis concerne donc la communauté homosexuelle. Déjà, sur Facebook et ailleurs, les gens disent «Vous voyez ce que c'est d'appartenir à une minorité sexuelle» faisant le lien avec les assassinats continuels de personnes trans à travers le monde, largement peu relayés par les médias. Compassion et communication La première réponse évidente, c'est la compassion manifestée partout par les leaders gays, les politiques et les chefs d'État. Il y aura les messages poignants. Division et instrumentalisation Le terrorisme intérieur

Faut-il limoger François Lenglet (et David Pujadas) ? - Ma vie au poste Comme le dit le vidéaste Usul : “David Pujadas n’est pas le problème. Mettez n’importe qui à sa place, vous obtiendrez le même résultat.” « Des paroles, des actes et des omissions », écrivais-je ici vendredi dernier. Et des élucubrations, dois-je ajouter aujourd’hui. En attaquant Jean-Luc Mélenchon dans l’émission politique de France 2, François Lenglet a provoqué rien moins qu’un incident diplomatique avec la Bolivie. François Lenglet avait en effet accusé Jean-Luc Mélenchon de soutenir un dirigeant « corrompu » : « La petite amie de M. Résultat, l’ambassade de Bolivie publie un communiqué condamnant les « propos démesurés, le manque d’information et de prudence de François Lenglet » le conduisant à répandre des « calomnies sans fondement ». « Une donnée centrale : qu’en pense l’opinion publique ? Le micro-trottoir s’interrompt pour laisser place à une autre mesure de l’opinion publique, le sondage. « Ici, à Nice, voici la réponse la plus entendue » à la question « A qui la faute ?

Juliette : « Quand un jeu vidéo me passionne, je peux y jouer douze heures par jour » La chanteuse a été nommée en avril présidente de la commission du Fonds d’aide au jeu vidéo. Elle revient sur sa passion. LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par William Audureau La chanteuse Juliette est, depuis le 11 avril, présidente de la commission du Fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV), un dispositif qui subventionne l’industrie française à hauteur d’environ 4 millions d’euros par an. C’est frappant d’entendre à quel point vous connaissez le monde du jeu vidéo, ce que beaucoup ne soupçonnaient pas. Dès le début des années 2000, dans une chanson appelée Fantaisie héroïque, qui raconte en alexandrins une histoire de jeu de rôle. Quels souvenirs de jeux vidéo gardez-vous ? J’en ai pas mal. Dernièrement, j’ai eu une émotion très négative dans un jeu que j’aime par ailleurs beaucoup. Une fois j’ai demandé le remboursement d’un jeu sur Steam. Mais vous passez votre temps à jouer en fait… Je joue énormément. Combien de temps jouez-vous par semaine ? Vous avez tout à fait raison.

« Il y a bien une islamophobie sociale rampante » LE MONDE | | Par Pierre Merle (Sociologue, professeur à l'Université européenne de Bretagne) Par Pierre Merle, sociologue La philosophe Elisabeth Badinter a suscité la polémique par son appel au boycott des marques qui se sont lancées dans la fabrication de « vêtements islamiques ». Elle fait référence à la loi, et elle a raison : « Nous voulons que les lois de la République s’appliquent à tous et d’abord à toutes. » Justement, que prescrit la loi française ? Contrairement à la burqa et au niqab, le port du foulard islamique n’est pas interdit en France, sauf à l’intérieur des établissements scolaires. Une condamnation du foulard islamique peut-elle être fondée sur le principe de l’égalité hommes-femmes ? Quant à la loi de 2004 qui interdit à l’intérieur des établissements scolaires publics « le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse », elle n’est pas sans problème eu égard au droit international.

Neutraliser la phobie des transgenres en 10 minutes | Philippe Mercure | Société Toc, toc, toc. « Bonjour. Nous sommes ici pour vous parler des transgenres. » C'est en gros ce qu'ont dit les bénévoles d'une organisation LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres) aux citoyens de Miami chez qui ils ont frappé. Certains bénévoles étaient eux-mêmes transgenres. Ces visites faisaient partie d'une étude menée par David Broockman, de l'Université Stanford, et Joshua Kalla, de Berkeley. « Toutes les théories présentent les préjugés comme des idées très durables et résistantes au changement, souvent ancrées dès l'enfance. Les chercheurs ont démontré que cette petite conversation a changé la vision des gens de façon durable. La découverte de MM. En 2014, deux chercheurs américains, Michael LaCour et Donald Green, démontrent qu'une simple conversation de 20 minutes avec un gai peut renverser l'opinion de quelqu'un sur le mariage homosexuel. Intéressés par ces résultats, David Broockman et Joshua Kalla lancent leurs propres recherches.

Pourquoi donc les hommes ne se voilent-ils pas ? Nous avions l’habitude de jouer dans le jardin de ma tante, quand nous étions plus jeunes… filles et garçons, il n’y avait pas de différence… nous grandissions ensemble… nous avions l’habitude de nous mesurer à la course, de jouer, de rire… quelquefois nous nous battions, toujours pour rire… nous regardions la télévision ensemble… pleurions lorsque les dessins animés se terminaient mal… nous sommes devenus un peu plus vieux… nous avons commencé à étudier ensemble… nous nous menacions les uns les autres de nous dénoncer auprès du professeur… nous nous moquions de nous mêmes… nous avons ri de tout notre cœur… Et ainsi les jours passaient… Ma cousine et moi, nous regardons par la fenêtre… nous regardons vers le jardin où nos cousins et leurs camarades jouent… c’est le jardin où nous jouions auparavant ensemble… ils étaient nos amis en ce temps là… c’étaient les garçons avec lesquels nous jouions… qu’est-il arrivé ?

La photographie est un remède contre la dépression Comme le révèle un récent article de « The New York Times« , La photographie apparait comme étant un remède efficace pour combattre la dépression et les maladies mentales. Explication. Selon Ellen J. Langer, professeur de psychologie à Harvard, « quand les gens sont déprimés, ils ont tendance à se retirer du monde. Le 2eme point essentiel dans ce que nous pourrions appeler la photo-thérapie est que lorsque nous prenons une photo, il se construit un système de récompense dans le cerveau. Au delà de la dépression, la pratique de la photographie permettrait de soigner des maladies mentales telles que la bipolarité. Il existe une communauté (en anglais) qui s’adresse aux personnes atteintes de troubles mentaux autour de cette thérapie par la photographie : si cela vous intéresse.

Related: