background preloader

Intelligence collective globale

Intelligence collective globale
© Jupiter En marge des structures de réflexion classiques, des hommes de bonne volonté, chercheurs, formateurs, interrogent notre société et ses modes de vie. Parmi ces penseurs du vivre ensemble, Jean-François Noubel a développé le concept de l’intelligence globale. Utopie ou futur proche ? À vous de juger. Laurence Lemoine Jean François Noubel Né en 1964, Jean- François Noubel a entre autres cofondé la filiale France d’AOL, société américaine de services Internet, avant de lancer un site de partage et de cocréation de savoir, Thetransitionner (people.thetransitioner.org – en anglais). Un soir d’automne, dans un café du Xe arrondissement, à Paris. Il explique : « L’intelligence collective est la capacité qu’ont certaines espèces, animales ou végétales, à collaborer pour réussir ensemble ce que les individus ne parviendraient pas à réaliser seuls. » Comme les sociétés humaines, elle a évolué dans le temps. De l’intelligence originelle à l’intelligence pyramidale Chat : Compliqué ?

http://www.psychologies.com/Planete/Societe/Articles-et-Dossiers/Entrons-dans-l-intelligence-collective

Related:  Intelligence collectiveReflexions sur le collaboratifnew world

Initiative innovante : Coopérative d'entrepreneurs Coopératives d’activités et d’emploi Des valeurs pour l’Entrepreneuriat Collectif Votre structure de test et de développement à la création d’activités économique est une coopérative. Ce statut particulier influe sur son mode de fonctionnement, sa démarche et son projet. Parce que le capital appartient à ses usagers, c’est aux utilisateurs de ses services qu’elle rend des comptes et non pas à des actionnaires extérieurs. Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs Première femme à obtenir un Prix Nobel d’économie (en 2009) pour ses développements sur la théorie des communs [1], Elinor Ostrom est décédée ce mardi 12 juin, à l’âge de 78 ans. Chercheuse politique infatigable et pédagogue ayant à cœur de transmettre aux jeunes générations ses observations et analyses, elle avait, malgré sa maladie, continué son cycle de conférences et la rencontre avec les jeunes chercheurs du domaine des communs au Mexique et en Inde. Récemment encore, elle exprimait son sentiment d’urgence à propos de la conférence Rio+20 qui se déroule actuellement [2]. Une conférence durant laquelle le terme de « communs » devient un point de ralliement, jusqu’à figurer dans le titre du « Sommet des Peuples pour la justice sociale et environnementale en défense des biens communs ». Leçons de l’histoire De la tragédie à l’écologie

On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre L'enseignement en ligne accessible à tous et gratuit est la forme d'éducation de l'avenir, mais elle est aussi... la meilleure. Tandis que l'Unesco souligne que la numérisation de l'enseignement est le meilleur moyen de garantir le développement dans le monde dans les prochaines décennnie, une étude menée pendant plusieurs années par l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh montre que cette forme d'enseignement est la… plus efficace. Cela bouscule bien des idées reçues sur la meilleure façon d'apprendre. Carnegie Mellon a lancé il y 10 ans en 2002 «L'Open Learning Initiative» (L'initiative d'enseignement ouvert). Elle offre gratuitement en ligne les cours d'une des plus prestigieuses universités américaines à ceux qui en font la demande. Des études ont été menées en 2005, 2006 et 2007 sur les performances des étudiants qui ont suivi les cours en ligne par rapport à celles de leurs homologues présents sur le campus de Pittsburgh.

Management intergénérationnel et Spirale dynamique « C’est quoi ce petit jeune qui part à 17h30 alors qu’il y a encore plein de boulot? » (Roger – 50 ans). « Pourquoi il me dit que si je veux réussir dans la vie, il faut que je sois le meilleur et qu’il ne faut faire confiance à personne? » Emilie – 27 ans, en parlant de son patron (Eric – 40 ans). « Pourquoi je devrais obéir à un ordre qui n’a pas de sens pour moi?

L’émergence du coaching collectif à travers le management de l’intelligence collective 1Le coaching est aujourd’hui l’outil le plus performant pour accompagner le changement des organisations et des comportements de chaque individu. Le coaching est en fait bien plus qu’une modalité d’intervention, c’est aussi une nouvelle façon de travailler. Si les interactions entre un coach et un coaché portent plus leurs fruits qu’avec d’autres méthodes, alors pourquoi ne pas mettre en œuvre le même type d’interactions entre un manager et ses collaborateurs ? 2On pourrait définir l’application des principes et règles du coaching au management comme le management de l’intelligence collective. Ce nouveau mode de management implique un nouveau manager : le manager coach ! La notion de manager coach n’est pas nouvelle mais elle est mise en œuvre principalement sur une dimension individuelle : un collaborateur est en difficulté, le manager va utiliser les techniques de coaching pour l’aider à mieux comprendre sa situation et à trouver des solutions.

Le mythe de l'intelligence collective RESUME : Notre époque, qui ne se paye pas de mots, a inventé la notion d’« intelligence collective » pour glorifier ses exploits technologiques et autres "success stories". Mon propos ici est de voir de plus près ce qui, éventuellement, pourrait être escamoté dans ce mythe. Comment se fait-il que, malgré cette impressionnante série d’exploits créatifs, l’homme contemporain fasse preuve en même temps de tels aveuglements (collectifs) ? Michel BAUWENS- Et si la ville anticipait l’émergence d’une économie peer-to-peer ? Propos recueillis par Emile Hooge-Octobre2012. Michel Bauwens est le fondateur de la Foundation for Peer-to-Peer Alternatives. Il est chercheur associé en sciences de l’information à l’Université d’Amsterdam, et expert auprès de l’Académie Pontificale des Sciences Sociales.

Frédéric Bardeau: Rejet d'Acta: une victoire historique pour les hackers ACTA - Comme nous l'étudions depuis des années et comme nous avons essayé de le démontrer au sujet d'Anonymous dans notre récent ouvrage, l'hacktivisme est consubstantiel à Internet (il avait démarré avec les phreakers et le téléphone), et il en est devenu le bras armé. Défenseurs de la neutralité, de l'ouverture et de la liberté du réseau, les hacktivistes peuvent se féliciter pour le rejet d'ACTA qui constitue une de leurs victoires historiques, de celles qui feront date pour l'éternité. Mais cette victoire incontestable en cache d'autres, aussi importantes, porteuses d'espoirs et d'avenirs qui chantent. La mobilisation contre ACTA On sait le rôle déterminant qu'EELV et la Quadrature du Net ont eu dans la découverte d'ACTA, sa mise au grand jour et la mobilisation pour son rejet.

Intelligence collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres (ou agents). La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l'environnement, ils n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. Open Innovation Pensez écosystème, plutôt que produit/service L’open innovation envisage l’innovation non plus comme une démarche démarrant de la volonté de développer un produit prédéfini mais comme une approche visant à créer de la valeur à partir d’un ou plusieurs écosystèmes existants ou à construire. Les cinq degrés de l’open innovation Le modèle traditionnel d’innovation d’entreprise, s’appuyant sur le département R&D ou la cellules de prospection stratégique, a vécu. Fermé, rigide, lent, il ne parvient plus à répondre aux besoins de réactivité et d’originalité de l’époque moderne. Les modèles d’innovation affichent cinq degrés principaux d’ouverture :

"Le modèle P2P et le capitalisme sont encore interdépendants" Michel Bauwens, chercheur et fondateur de la P2P Foundation revient sur la montée de l’économie en peer to peer et de son impact et de sa relation avec le système capitaliste. Selon lui, les deux modèles sont en conflit mais demeurent encore interdépendants. Interview par Émile Hooge initialement publiée sur le magazine du Centre ressources prospective du Grand Lyon. Bonjour Michel. Les échanges P2P et modèles open source sont en train de se répandre dans d’autres domaines que celui des médias numériques et du logiciel. S’agit-il d’un effet de mode ou d’un changement profond dans la manière de créer de la valeur ? Au front de la révolution du droit d’auteur ! Poser les fondements d'une réforme du droit d'auteur et du financement de la création : tel est l'objet d'un nouveau document préparé par Philippe Aigrain pour La Quadrature du Net. Notre chroniqueur Lionel Maurel, bibliothécaire engagé, a contribué avec enthousiasme à son élaboration et invite ses confrères à s'en emparer, alors que le gouvernement va entamer une consultation sur l’acte II de l’exception culturelle. Le rejet d’ACTA par le Parlement européen, tout comme la mise en échec en début d’année de la loi SOPA aux États-Unis, obtenus grâce à une mobilisation citoyenne sans précédent, constituent à l’évidence deux grandes victoires. Mais leur portée reste limitée, car il s’agissait essentiellement de batailles défensives, menées par les défenseurs des libertés numériques et de la culture libre pour barrer la route à des projets liberticides. Légalisation du partage non-marchand entre individus

Related:  IC intelligence collectiveEtude SDG