background preloader

Code de rédaction interinstitutionnel

Code de rédaction interinstitutionnel
Related:  Communication Écrite

Prise de notes Au cours du premier cycle surtout, certains n'arrivent pas à prendre des notes avec rapidité et efficacité, de façon claire, lisible tout en utilisant des abréviations. Tout d'abord, utilisez le plus d'abréviations et d'idéogrammes possibles, même si vos copains, moins assidus, sont frustrés puisqu'ils n'arrivent pas à « déchiffrer » vos notes. Vous pouvez le faire en utilisant cette méthode : ;;;;;• Utiliser les abréviations Supprimez toutes les voyelles simples intérieures, les doubles consonnes ainsi que la ponctuation, car vous arriverez tout de même à relire facilement vos cours sans cette dernière. Il en va de même pour le « marqueur » que je vous déconseille d'utiliser durant la prise de notes (pour la raison exposée ci-dessus) ; servez-vous-en plutôt quand vous révisez chez vous, ce qui vous permettra de repérer plus rapidement les éléments importants. ;;;;;• Efforts et patience ;;;;;• Vaut mieux être marathonien que sprinter: révisez chaque jour un peu

Note de synthèse La synthèse consiste à rédiger une composition française (avec introduction, développement, conclusion), à partir d’une documentation sur un thème précisé dans l’énoncé du sujet. Mais ce développement n’utilise que les données fournies par les documents. Leur inventaire puis leur confrontation conduiront au plan de la synthèse. Comment organiser l’introduction ? Evitez de la mettre au brouillon, vous parviendrez assez facilement à l’écrire directement en respectant ces trois étapes : - La présentation des documents proposés, de façon rapide, sans insister sur les références (il peut être intéressant de préciser à quels types de documents on a affaire : extrait d’essai, page de roman, document iconographique, extrait de loi, arcticle de presse); - L’énoncé du problème soulevé par la documentation ; - L’annonce du plan choisi. Comment formuler chaque idée ? Adoptez un style personnel Evitez la répétition du mot « idée » Selon les cas, on peut choisir parmi de nombreux mots : Dernier conseil

KOF: Home Écrits professionnels Les principes généraux Guide pédagogique pour l’écriture et la disposition des textes : Les règles d’écriture Les formules de politesse couramment utilisées et les formules de politesse et de courtoisie Quelques erreurs à éviter lors de la rédaction d’un document écrit Le principe pour les majuscules accentuées Les différents types de messages Diaporama sur les différents types de messages : la lettre ou circulaire, la télécopie, la note (note d’information, note de service, mémo), le compte-rendu et le rapport, la note de synthèse, le courrier électronique et les autres messages (le dépliant, le tract, l’affiche, le diaporama, etc.) Les différents supports de communication : Objectifs, contenu, forme et style. Comparaison de différents supports de message tout en adaptant l’utilisation des outils à des situations données. Exemples de messages professionnels

synthèse et prise de notes Dans un premier temps, nous verrons comment aborder un document écrit afin de le comprendre et d'en retenir l'essentiel. Nous réfléchirons ensuite au comportement à adopter pendant un cours pour en retirer le maximum d'enseignements. Nous verrons également qu'il est indispensable de garder des traces écrites des informations reçues. C'est pourquoi la troisième partie de ce module sera consacrée aux différentes techniques de prise de notes. Nous savons, toutes les études le prouvent, que nous étudions et retenons mieux lorsque nous sommes impliqués. Notre étude est plus active lorsqu'elle s'inscrit dans un projet. Un comédien vous le dira, lorsqu'il apprend son rôle, il se projette dans le futur. Pendant les séances de mémorisation, imaginez la situation dans laquelle vous allez devoir restituer vos connaissances. Une deuxième étape de la « mise sur orbite » consiste à délimiter, pour chaque séance, la quantité et la durée du travail.

Claude Garamond Histoire de typographe Vous trouverez sur cette page l'ensemble des sites Internet du ministère de la Culture ayant fait l'objet d'un dépôt légal auprès de la Bibliothèque nationale de France. Ces sites ne sont plus consultables en ligne mais uniquement dans les salles de consultation de la BnF, sur le site de Tolbiac. Conseils et techniques pour une prise de notes efficace 1. Evitez de prendre le cours mot à mot.Cela oblige à écrire longtemps et donc à perdre le fil de la pensée du formateur ou de l’intervenant. 2. Utilisez le même format de papier pour tous les cours afin de faciliter le classement.Préférez des feuilles blanches (ou de couleur pâle) au format A4 (21 x 29,7 cm), quadrillées et perforées. L’utilisation de feuilles de couleur blanche ou pastel fait mieux ressortir le texte ; Le format A4 permet de visualiser un nombre important d’informations ; Le quadrillage améliore la prise de notes car les éléments sont plus faciles à ordonner ; Les perforations permettent de classer et transporter facilement les cours. 3. Cela permet d’avoir une vue globale du cours en étalant les feuilles ; Il est possible d’intercaler une feuille supplémentaire de notes ou de schémas ; Si besoin, il est également possible de découper une partie du cours sans sacrifier le verso ; Enfin, cela facilite les photocopies. 4. Utilisez toujours les mêmes abréviations. 5. 6. 7. 8. 9.

Banque de dépannage linguistique Vous écrivez dans les réseaux sociaux? Vous vous souciez de la qualité de vos communications? Le nouveau sous-thème de la BDL vous plaira! La multiplication des plateformes de réseaux sociaux ainsi que leur popularité foudroyante ont également engendré un foisonnement de termes en usage dans le domaine. Vous avez des commentaires à nous soumettre? L’équipe de la BDL Prendre des notes rapides Savez-vous que nous entendons 300 mots /mn, nous prononçons en moyenne 150 mots/mn et nous ne pouvons écrire, sans méthodologie, qu’à 40 mots/mn ? Vouloir tout noter est illusoire ! Alors comment écrire plus vite en étant certain de se relire ? Comment prendre des notes sans perdre l’essentiel de l’information ? De quoi s’agit-il ? La méthode MERAS® utilise les lettres de l’alphabet, sans accent, ni signes de ponctuation, ainsi que diverses abréviations, courantes, de méthode ou spécifiques à un métier. Son objectif : remplacer l’automatisme d’écriture de langue maternelle par un nouvel automatisme d’écriture simplifiée pour vous faire gagner du temps ; donner les clés d’une véritable boîte à outils opérationnelle, en la combinant avec diverses techniques, pour une prise de notes intelligente. Changez vos automatismes Nous avons passé environ 10 ans à acquérir un automatisme d’écriture, basé sur l’analyse. l’écriture de voyelles nasales (« chanson »), Supprimez : Exemples : Conservez : 5.

la Xylographie ancêtre de l'imprimerie L'invention de l'imprimerie marqua une étape dans l'histoire de l'humanité, à l'instar de l'apparition du langage ou d'internet. Cependant, pendant plusieurs millénaires, des scribes de l'Egypte antique jusqu'aux moines copiste du Moyen-âge, la technologie ne permettait pas une diffusion rapide du savoir. Mais, comme nous l'avons tous appris à l'école, Johannes Gutenberg donna naissance à l'imprimerie au XV° siècle. Cette nouvelle invention, connaissant un rapide succès, fut un des évènements majeurs de la Renaissance. Cependant, il semblerait que la réalité, une fois encore, soit bien plus complexe qu'on ne pourrait le croire. Johannes Gutenberg, musée des Arts & Métiers, Paris. En réalité, l'humanité découvrit très vite le procédé de l'imprimerie, la xylographie faisant son appariation en Chine au VI° siècle de notre ère. Par ailleurs, alors qu'à l'origine les textes étaient gravés sur un seul morceau de bois, les caractères mobiles firent leur apparition en Chine au XI° siècle.

Related: