background preloader

Propaganda, d’Edward Bernays, ou comment manipuler l’opinion en démocratie

Propaganda, d’Edward Bernays, ou comment manipuler l’opinion en démocratie
le 15 décembre 2007 - 01h28, par MICHEL Oui, les medias mentent ! Nous le savons tous et eux le savent mieux que nous ! le 10 décembre 2007 - 11h17, par la sylvie de chatebier Son chauffeur travaillait jour et nuit, s’endormant sur la table de fatigue... le 4 décembre 2007 - 21h53, par verlene Formidable emission de propagande anti propagande... :-) Pour ceux qui veulent lire un peu Bernays, allez donc trainer par là-bas (si j’y suis) le 4 décembre 2007 - 13h59, par notod Excellente émission qui gagnerait à être écoutée par ceux qui sont partisans du "si c’était vrai cela se saurait !" le 4 décembre 2007 - 12h26, par omsbouchet Pour répondre à la prof de lettres, je suis prof de langue... et je pense que la langue vient d’en bas, il ne faut pas toujours considérer comme mal ce qui n’est pas académique. le 4 décembre 2007 - 09h48, par Bazarboy Hello à toutes et tous Terrible !!!! le 28 novembre 2007 - 17h18, par mô Honor Related:  la soumission "librement" consentiePsychologie de masse

Tout le monde sait que les édulcorants artificiels ne sont pas bons pour nous, alors pourquoi continue-t-on à en ingérer ? -- Santé et Bien-être Traduction : SOTT « Donne aux plantes (et aux gens) ce qu'elles réclament : des électrolytes ! » Tiré du film Idiocracy Je suppose que je me tire moi-même une balle dans le pied avec le titre de cet article. Bien, cet article sera un petit peu différent, et pas parce que je vais me référer au sucralose [édulcorant artificiel - NdT] de façon agaçante en utilisant sa dénomination chimique 4-chloro-4-désoxy-α-D-galactose de 1,6-dichloro-1,6-didésoxy-β-D-fructofurannosyle (ça a l'air délicieux, n'est-ce pas ?) Avant tout, dissipons tous les doutes qui pourraient subsister dans l'esprit de certains sur le fait que ce truc est mauvais pour nous. « N'importe quel hydrocarbure chloré qui n'est pas directement excrété intact du corps peut provoquer d'immenses dégâts dans les processus métaboliques humains et finalement, nos organes internes. Il y a quelques possibilités que je vais coucher par écrit ici : 1. 2. Bon, difficile de soutenir le contraire. 3. Vrai. 4. Bingo. L'article poursuit :

Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts ? « Si l’on aide les plus pauvres, alors c’est moi qui vais me retrouver tout en bas » : selon des chercheurs américains, la « peur de la dernière place » expliquerait l’opposition des citoyens modestes aux politiques de redistribution. Depuis au moins une décennie, la politique américaine se caractérise par un double paradoxe : bien que les inégalités et la pauvreté augmentent, la politique fiscale n’a jamais autant favorisé les plus riches. Et le Parti républicain, la force politique derrière ces réductions d’impôts, a bénéficié d’un soutien populaire considérable. Garder son statut d’« avant-dernier » Deux économistes ont récemment proposé une explication insolite à ce paradoxe (1). Les raisons que l’on avance habituellement pour expliquer cette tendance à voter contre son propre intérêt économique sont, selon Ilyana Kuziemko (Princeton) et Michael I. Pour prouver leur thèse, I. Sortir de la honte d’être dernier Ce modèle n’explique pas à lui seul, selon I. Michael C.Behrent

Edward Bernays Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bernays. Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] Edward Bernays est le double neveu de Sigmund Freud, par sa mère, Anna Freud[1], une des sœurs du fondateur de la psychanalyse, et par son père, frère de Martha Bernays, la femme de Freud. Il a été marié à Doris E. Carrière[modifier | modifier le code] Son œuvre aborde des thèmes communs à celle de Walter Lippmann, notamment celui de la manipulation de l'opinion publique. Dans le domaine des relations publiques et de la publicité, il mit au point les méthodes pour des firmes comme Lucky Strike. Renversement du gouvernement du Guatemala[modifier | modifier le code] L'activité propagandiste de Bernays la plus extrême dans le domaine politique est le soutien à la multinationale United Fruit Company (auj. La propagande de Bernays[2], présentant le président Árbenz comme un communiste, fut relayée dans le plupart de médias américains.

Propaganda Model The propaganda model is a conceptual model in political economy advanced by Edward S. Herman and Noam Chomsky to explain how propaganda and systemic biases function in mass media. The model seeks to explain how populations are manipulated and how consent for economic, social and political policies is "manufactured" in the public mind due to this propaganda. The theory posits that the way in which news is structured (through advertising, concentration of media ownership, government sourcing and others) creates an inherent conflict of interest which acts as propaganda for undemocratic forces. Overview[edit] First presented in their 1988 book Manufacturing Consent: The Political Economy of the Mass Media, the propaganda model views the private media as businesses interested in the sale of a product—readers and audiences—to other businesses (advertisers) rather than that of quality news to the public. Ownership of the mediumMedium's funding sourcesSourcingFlakAnti-communism and fear ideology

Accardo, Alain - De Notre Servitude Involontaire De notre servitude involontaire p é à q   ï   à    éé. S’   p p    ’êé -,  ê p  p p   q, b   p, ,       , q’    p q é :   éé pè     bé, ’  Lè    b   p.E  ’ p ’   p   p q   -à ê q   p  p  ééb,  p éé à   yè éq  q p  è  ,  pé ’é,  é  é, ’é   éé ép    pè,  p      pé   q à  b p    . eets uses e qu

Paradoxe de l'abondance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On nomme en psychologie paradoxe de l'abondance l'observation que la disponibilité en quantité non limitée d'une satisfaction précédemment rare, après une période d'excitation, voire de frénésie initiale, finit par engendrer une sorte de lassitude qui conduit à la passivité. Le paradoxe provient du fait que ce qui est devenu facile d'accès se retrouve à terme moins utilisé que lorsque l'accès en était difficile. Le phénomène avait été constaté avec le mariage à toutes les époques sur la planète –- sujet de plaisanteries chez les humoristes de tous les pays --, mais le monde occidental l'a observé de façon plus vaste dans le troisième tiers du XXe siècle avec la révolution sexuelle et la société de consommation. Montaigne mentionne, sans lui donner ce nom, cet effet dans le chapitre XV du Livre 2 des Essais "Que nostre desir s'accroit par la malaisance". Le mécanisme[modifier | modifier le code] Divers[modifier | modifier le code]

Propaganda / Lecture en ligne Vous avez ici gratuitement accès au contenu des livres publiés par Zones. Nous espérons que ces lybers vous donneront envie d’acheter nos livres, disponibles dans toutes les bonnes librairies. Car c’est la vente de livres qui permet de rémunérer l’auteur, l’éditeur et le libraire, et… de vous proposer de nouveaux lybers… et de nouveaux livres. Ouvrage initialement paru sous le titre Propaganda aux éditions H. Par Normand Baillargeon « La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire. » Noam Chomsky. Sous le titre revendiqué de Propaganda, l'ouvrage que vous allez lire est paru en 1928 et il peut être considéré comme une manière de « carte de visite » présentée avec assurance, voire avec candeur, aux clients susceptibles de recourir aux services de la déjà florissante industrie créée par Bernays moins de dix ans plus tôt. Pour le constater, il sera utile de sommairement situer Bernays dans son temps. Edward L. Que faire, alors ? C'est une lecture fascinante. 2.

Category:Media manipulation This category covers broad discussions of manipulation by media. This includes overt, benign persuasion, along with more underhanded attempts at control. Subcategories This category has the following 14 subcategories, out of 14 total. Pages in category "Media manipulation" The following 2 pages are in this category, out of 2 total. 1913 – 2013 – Cent ans d’évolution de la lutte en une image 100 ans sépare ces 2 luttes : - La révolution Mexicaine de 1910 à 1920 dont les deux premières raisons du déclenchement furent la hausse des prix des biens de consommation courante et la forte diminution des salaires réels. - La non révolution du syndicalisme à la Française de nos jours représenté ici par Bernard Thibault ex leader ( de février 1999 à mars 2013) du plus gros syndicat Français, la C.G.T. En haut à Gauche : une photo de Fortino Sámano, due à Agustin-Victor Casasola. Sources : En bas à gauche : La photo la plus célèbre de la Révolution Mexicaine. Le 4 décembre 1914, Prise de la ville de Mexico par Emiliano Zapata et Francisco Villa dit Pancho Villa. Pancho Villa (au centre est assis sur le trône du Président déchu) et Emiliano Zapata (à droite de Pancho Villa sur la photo), c’était la première fois que les deux hommes se rencontraient. Source :

Notre obsolescence programmée Jeanne Guien , le 17 Avril 2012 dans Analyses Et si l'obsolescence programmée, intégrée à nombre de produits commerciaux afin de susciter le renouvellement des achats, portait en elle la disparition de l'homme en tant qu'individu doué de qualités qui lui permettent d'interagir avec les objets, et avec les autres, autrement qu'en les consommant ? Point de vue iconoclaste ? L’obsolescence programmée est un procédé technique qui consiste à concevoir un objet en y intégrant le déclenchement de sa panne, de son usure, de sa défaillance définitive. Ainsi les imprimantes, les ordinateurs, l’électroménager, les téléphones portables ou les lecteurs mp3, notamment ceux qui ont connu le plus grand succès, les diverses gammes d ’Ipod (1) , sont aujourd’hui, pour la plupart, conçus selon ce procédé ; mais aussi de nombreux ustensiles plus communs comme le mobilier, la vaisselle, les ampoules... Un cycle de vie infini Obsolescences technique, psychologique et programmée De l’objet sans qualités… 5) M.

Ivy Lee Ivy Lee Ivy Ledbetter Lee (July 16, 1877 – November 9, 1934) is considered by some to be the founder of modern public relations. The term Public Relations is to be found for the first time in the preface of the 1897 Yearbook of Railway Literature. Early life and career[edit] The Parker and Lee firm lasted less than four years, but the junior partner, Lee, was to become one of the most influential pioneers in public relations. When Lee was hired full time by the Pennsylvania Railroad in 1912, he was considered to be the first public relations person placed in an executive-level position. In 1919, he founded a public relations counseling office, Ivy Lee & Associates. During World War I, Lee served as a publicity director, and later as Assistant to the Chairman of, the American Red Cross.[1] Through his sister Laura, Lee was an uncle to novelist William S. Ivy Lee died of a brain tumor on the age of 57.[1] Effect on public relations[edit] Bibliography[edit] Writings by Ivy Ledbetter Lee:

Les trucs d'un journaliste pour faire parler de vous dans les médias De la servitude moderne (vidéo géante pour réveiller les morts !)… Accueil » Argent et politique, Manipulation, Réflexion » De la servitude moderne (vidéo géante pour réveiller les morts !)… Pour les retardataires….. « Toute vérité passe par trois stades : En premier lieu on la ridiculise ; en deuxième lieu on s’y oppose violemment; enfin on l’accepte comme si elle allait de soi. » Schopenhauer De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. (…)L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l‘esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile. Auteur : Jean François BrientSource : www.youtube.comNous, les esclaves modernes !

Related: