background preloader

Le saviez-vous?

Tchernobyl : les conséquences de la catastrophe L'accident nucléaire de Tchernobyl reste gravé dans les esprits, et pas seulement. Plusieurs décennies ans après l'explosion de la centrale nucléaire, quelles sont les conséquences directement liées ? Quelles sont les conséquences des retombées du nuage radioactif de Tchernobyl ? Ici, une carte du panache radioactif, montrant les taux de césium 137 au-dessus de sol, au 1er mai 1986. © IRSN Ce dossier fait état des connaissances acquises sur les conséquences de l'accident de Tchernobyl. Il aborde des questions liées aux effets de l'accident en Biélorussie, en Ukraine et en Russie, ainsi qu'aux résultats des études de l'IRSN visant à mieux cerner les conséquences de cet accident en France.

Long-Term Global Warming Trend Continues Scientists at NASA’s Goddard Institute for Space Studies (GISS) say 2012 was the ninth warmest year since 1880, continuing a long-term trend of rising global temperatures. The ten warmest years in the 132-year record have all occurred since 1998. The last year that was cooler than average was 1976. The map at the top depicts temperature anomalies, or changes, by region in 2012; it does not show absolute temperature. Reds and blues show how much warmer or cooler each area was in 2012 compared to an averaged base period from 1951–1980. For more explanation of how the analysis works, read World of Change: Global Temperatures. The average temperature in 2012 was about 14.6 degrees Celsius (58.3 degrees Fahrenheit), which is 0.55°C (1.0°F) warmer than the mid-20th century base period. “One more year of numbers isn’t in itself significant,” GISS climatologist Gavin Schmidt said. Carbon dioxide traps heat and largely controls Earth’s climate. Instrument(s): In situ Measurement

Site du LEDEN Centrale nucléaire, présent et avenir Vingt-cinq ans après l'accident de Tchernobyl, assurément, la question du nucléaire divise toujours autant… Mais dans les faits, la filière, souvent décriée, a de nouveau le vent en poupe. En témoigne le gigantesque projet Iter. Du coup, nos chercheurs sont sur tous les fronts. Leur credo ? Mettre au point des réacteurs plus puissants mais surtout plus propres et plus sûrs, et résoudre l'épineux problème des déchets nucléaires. Mieux comprendre l'énergie nucléaire. © DR Ce dossier propose un tour d'horizon de l'énergie nucléaire, en France et dans le monde. Reull Vallis: a river ran through it Reull Vallis Reull Vallis: a river ran through it 17 January 2013 ESA’s Mars Express imaged the striking upper part of the Reull Vallis region of Mars with its high-resolution stereo camera last year. Reull Vallis, the river-like structure in these images, is believed to have formed when running water flowed in the distant martian past, cutting a steep-sided channel through the Promethei Terra Highlands before running on towards the floor of the vast Hellas basin. This sinuous structure, which stretches for almost 1500 km across the martian landscape, is flanked by numerous tributaries, one of which can be clearly seen cutting in to the main valley towards the upper (north) side. Perspective view of Reull Vallis The new Mars Express images show a region of Reull Vallis at a point where the channel is almost 7 km wide and 300 m deep. Topographic view of Reull Vallis Similar lineated structures, believed to be rich in ice, can also be found in many of the surrounding craters.

Andra, agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Le projet Iter et la fusion nucléaire par confinement magnétique Julien Hillairet Ingénieur de recherche L'humanité est confrontée à un défi grandissant : celui de la demande énergétique. Jusqu'à présent, la majorité de notre énergie est produite à partir de réserves fossiles : charbon, pétrole, gaz. Tôt ou tard, ces réserves viendront à disparaître. De plus, cet usage n'est pas sans conséquence sur l'environnement et le climat. Il est donc nécessaire de recourir à des sources d'énergies non-fossiles. Intérieur de l'enceinte du tokamak Tore Supra en 2002. La maîtrise des réactions de fusion nucléaire permettrait d'apporter une réponse supplémentaire aux besoins énergétiques à venir, en permettant d'utiliser un combustible abondant, en produisant peu de déchets et sans risque de prolifération. Depuis la découverte de la fusion, de nombreux projets ont été réalisés pour maitriser cette énergie à des fins pacifiques.

En vidéo : 2012 intègre le top 10 des années les plus chaudes Les anomalies de la température annuelle, c'est-à-dire l'écart par rapport à la moyenne de la période 1951-1980, ont été calculées de 2008 à 2012. La carte montre la moyenne globale annuelle de ces quatre dernières années. On observe que la quasi-totalité du monde est soumise à des anomalies positives qui suggèrent un important réchauffement durant cette période. © Nasa Goddard's Scientific Visualization Studio En vidéo : 2012 intègre le top 10 des années les plus chaudes - 1 Photo Le monde aura encore bien sué en 2012. Les États-Unis enregistrent les plus gros records de chaleur sur l’année. L'analyse de la température de la surface de la Terre par la Nasa montre que l'année 2012 est la neuvième année la plus chaude depuis 1880. L’année 2012 aurait pourtant pu être encore plus chaude, mais elle a été tempérée par un événement, La Niña, du cycle Enso, qui a ralenti quelque peu le réchauffement de l’atmosphère. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

EDP Sciences - Scientific publisher, Journals, Books, Conferences, Services

Related: