background preloader

Jean Pic de la Mirandole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Pic de la Mirandole Philosophe italien Jean Pic de la Mirandole, Galerie des Offices Jean Pic de la Mirandole (Giovanni Pico della Mirandola), né à Concordia sulla Secchia le et mort le , est un philosophe et théologien humaniste italien, troisième fils d'une vieille famille comtale. À la recherche de la prisca theologia (ou théologie première exposée par les Anciens), il étudia et synthétisa les principales doctrines philosophiques et religieuses connues à son époque, notamment le platonisme, l'aristotélisme, la scolastique et la kabbale chrétienne. Biographie[modifier | modifier le code] Jeune héritier d'une fortune considérable, il eut le loisir d'étudier et de voyager à sa guise, et consacra sa vie au savoir. Yves Hersant, présentant sa traduction de l'ouvrage De la dignité de l'homme, explique : Jeunesse et études[modifier | modifier le code] Il passe les quatre années suivantes chez lui, à fréquenter les centres humanistes d'Italie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Pic_de_la_Mirandole

Related:  Humanismeperrineclabecq

Sourcier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un sourcier est une personne qui recherche de l'eau souterraine en utilisant une baguette ou un pendule. Historiquement, les premiers sourciers utilisaient le plus souvent une baguette en bois de coudrier (ancien nom du noisetier), en forme de Y. Erwin Panofsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Erwin Panofsky a étudié à l'université de Fribourg-en-Brisgau, à Berlin et à Munich. En 1914, sa thèse de doctorat sur la théorie de l'art sur Albrecht Dürer est acceptée par l'université de Fribourg.

Ca fait quoi de mourir? Ca fait quoi de mourir? Attention, qu’il n’y ait pas d’ambiguïté: Cet article n’apportera malheureusement pas de réponse à la grande question « Qu’est ce que ça fait d’être mort?« , mais tentera expliquer les sensations et la douleur ressentit lorsque nous somme sur le point de mourir. Abbaye de Thélème Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La vie dans l'abbaye[modifier | modifier le code] L'abbaye de Thélème évoque par son architecture un château de la Renaissance, tel Chambord, plutôt qu'un monastère médiéval. Rabelais décrit une vie collective fondée sur la volonté générale.

Daniel Arasse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Daniel Arasse, né le à Oran (Algérie) et mort le à Paris, est un historien de l’art français, spécialiste de la Renaissance et de l'art italien. Biographie[modifier | modifier le code] De 1969 à 1993, Daniel Arasse enseigne l'histoire de l'art moderne, du XVe siècle au XIXe siècle, à Paris-IV (deux ans) puis à Paris-I. Lucian Freud, peintre des corps débordants, est mort Travaillant la nuit (Lucian Freud, 2005). Le peintre britannique Lucian Freud est mort mercredi soir à Londres à l’âge de 88 ans. Petit-fils de Sigmund Freud, cet artiste figuratif était le peintre vivant dont les tableaux étaient les plus chers au monde.

Comenius Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comenius Image de Comenius. Provient de Reinecke, Pedagogikens historia, 1895. Nicolas de Cues Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nicolas de Cues Philosophe allemand Biographie[modifier | modifier le code] Fantasmagorie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : fantasmagorie, sur le Wiktionnaire François Jacob, un humaniste devenu généticien Par sa stature, son regard, son passé, c’est peu dire que l’homme impressionnait. On pouvait aussi assez vite tomber sous le charme de son intelligence, son sourire et son humour ravageurs. Avec François Jacob, disparu vendredi 19 avril, s'éteint le dernier représentant d’une époque: celle où la recherche scientifique était compatible avec le souvenir de ses humanités; où le savant pouvait avoir le souci conjoint de la vérité biologique et de la santé publique. Avec lui disparaît aussi le dernier des hommes qui contribuèrent de manière remarquable, dans la deuxième partie du XXe siècle, à une révolution: celle de la relecture, génétique, du vivant après la découverte, en 1953, de la structure en double hélice de l’ADN. publicité Une vie marquée par la Seconde Guerre mondiale

Hubert Damisch Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hubert Damisch, né en 1928, est un philosophe français spécialisé en esthétique et histoire de l'art, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris[1]. La réflexion d'Hubert Damisch prend en compte la sémiologie dans l'esthétique. Il écrit sur la peinture, l'architecture, la photographie, le cinéma, le théâtre. Son œuvre fait référence dans le domaine de la philosophie et de l'histoire de l'art. Isaac Asimov avait déjà prédit 2014 il y a 50 ans «Laissons les missiles dormir à jamais sur leurs pas de tir et observons ce qui pourrait émaner du monde non-atomisé du futur», écrivait Isaac Asimov en 1964, en pleine guerre froide, à l’occasion de la Foire internationale de New York. Dans un élan d’optimisme, l’auteur du Cycle de Fondation tentait de se projeter 50 ans dans le futur, autrement dit dans les prochains jours en ce qui nous concerne, Humains du Futur. «À quoi ressemblera la Foire internationale de 2014? Je n’en sais rien mais je peux deviner».

Plotin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plotin Philosophe alexandrin Antiquité tardive La pensée de Plotin est originale en ce qu'elle approfondit la réflexion de Platon et d'Aristote sur la nature de l'Intelligence, mais aussi et surtout en ce qu'elle pose un au-delà de l'intelligence, à savoir l'Un. Pour Plotin, l'univers est composé de trois réalités fondamentales : l'Un, l'Intelligence et l'Âme. Le message d'Isaac Asimov par Jean-Pierre Thomas - SPS n° 198, juillet-août 1992 Isaac Asimov, qui vient de nous quitter, est venu au monde le 2 janvier 1920 (du moins selon notre calendrier grégorien) à Petrovtchi, non loin de Smolensk, dans une famille juive qui émigra peu après aux États-Unis pour s’installer à New-York, dans Brooklyn. Aîné des trois enfants, il fut vite mis à contribution comme garçon de courses de la boutique de ses parents. À sept ans, déjà poussé par le goût de faire partager son savoir, il apprend à lire à sa sœur de deux ans sa cadette. À neuf ans, il se régale des premiers périodiques de science-fiction qui commencent à paraître à cette époque et que diffuse la boutique paternelle. Deux ans plus tard il s’essaie à en écrire lui-même dans ses cahiers d’écolier.

Related: