background preloader

Jean Pic de la Mirandole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Pic de la Mirandole Philosophe italien Jean Pic de la Mirandole, Galerie des Offices Jean Pic de la Mirandole (Giovanni Pico della Mirandola), né à Concordia sulla Secchia le et mort le , est un philosophe et théologien humaniste italien, troisième fils d'une vieille famille comtale. Biographie[modifier | modifier le code] Jeune héritier d'une fortune considérable, il eut le loisir d'étudier et de voyager à sa guise, et consacra sa vie au savoir. Yves Hersant, présentant sa traduction de l'ouvrage De la dignité de l'homme, explique : « Lorsqu'il écrit l'Oratio de hominis dignitate, qui aurait dû introduire ses Neuf cents thèses philosophiques, théologiques et cabalistiques, Pic de la Mirandole a vingt-quatre ans. Jeunesse et études[modifier | modifier le code] De 1480 à 1482, il poursuit ses études à l'Université de Padoue, un centre majeur de philosophie aristotélicienne en Italie. Pic est profondément ébranlé par cette expérience. Related:  Humanismeperrineclabecq

Sourcier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un sourcier est une personne qui recherche de l'eau souterraine en utilisant une baguette ou un pendule. Historiquement, les premiers sourciers utilisaient le plus souvent une baguette en bois de coudrier (ancien nom du noisetier), en forme de Y. L'efficacité des sourciers n'a jamais pu être démontrée scientifiquement, des expériences réalisées dans des conditions rigoureuses, dites à double insu, ont montré que les sourciers ne faisaient pas mieux qu'un choix au hasard[1],[2],[3]. Histoire et usage[modifier | modifier le code] L'usage se répand en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles, puis il se raréfie au XXe siècle. Des sourciers auraient été utilisés par l'armée française et allemande pour détecter des galeries, des caches et des mines pendant la guerre de 14/18 ; Les résultats ont été publiés[Quand ?] Selon Thierry Gautier chaque département français ou presque eut son ou ses sourciers[4]. Instruments[modifier | modifier le code]

Victor Hugo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait de Victor Hugo par Nadar. Œuvres principales Victor Hugo Écouter, né le à Besançon et mort le à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Victor Hugo occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d’une remarquable variété[3],[4]. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Biographie Enfance et jeunesse Maison natale de Victor Hugo à Besançon. Victor, Marie Hugo[9] est le fils du général d'Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo (1773‑1828), créé comte, selon la tradition familiale, par Joseph Bonaparte, roi d'Espagne et en garnison dans le Doubs au moment de la naissance de son fils, et de Sophie Trébuchet (1772‑1821), jeune femme issue de la bourgeoisie nantaise (voir maison natale de Victor Hugo). Jeune écrivain François–Victor naît en octobre 1828.

12 questions pour évaluer votre niveau de leadership en 3 minutes… Êtes-vous capable de reformuler vos objectifs sous différentes formes comme, par exemple, des allégories ou des métaphores ?Avez-vous défini les valeurs humanistes qui définiront les comportements, impliqueront et motiveront vos équipes ?Êtes-vous prêt à prendre vos décisions sur la base de ces valeurs humanistes sans perdre de vue le résultat à atteindre ?Avez-vous choisi vos employés et collaborateurs en fonction de leurs valeurs, de leurs compétences, de leur savoir-faire ou simplement sur la base de leur diplôme ?Pouvez-vous définir le mot confiance et expliquer les comportements qui expriment la confiance dans l’autre ? Et si vous avez du mal à répondre pour vous même, faites le même exercice en regardant certains dirigeants, certains responsables politiques… Bonne journée ! Didier Reinach

Erwin Panofsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Erwin Panofsky a étudié à l'université de Fribourg-en-Brisgau, à Berlin et à Munich. En 1914, sa thèse de doctorat sur la théorie de l'art sur Albrecht Dürer est acceptée par l'université de Fribourg. En 1916, il se marie avec Dora Mosse (1885-1965), elle-même historienne de l'art. Ses apports[modifier | modifier le code] L'iconologie[modifier | modifier le code] Panofsky fut le plus éminent représentant de l'iconologie, méthode d'étude de l'histoire de l'art créée par Aby Warburg et ses disciples, en particulier Fritz Saxl, à l'Institut Warburg de Hamburg. Panofsky se fait connaître pour ses études d'iconologie dans un article publié en 1934. La Perspective comme forme symbolique[modifier | modifier le code] La Perspective comme forme symbolique comporte deux parties : Imago pietatis[modifier | modifier le code] Habitus[modifier | modifier le code] Publications[modifier | modifier le code]

Arts Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 10min | Genre : Biographies Victor Segalen (1878-1919), poète, médecin de marine, ethnographe et archéologue français (voir Équipée, voyage au pays du réel) est l’auteur d’un article paru en 1904 sous le titre Gauguin dans son dernier décor, lors d’une mission à Tahiti trois mois après la mort, à 55 ans, du peintre et qu’on peut lire avant ou après Noa Noa (traduction « parfumé, odorant »). Ce carnet de bord intime de Paul Gauguin nous expose les deux années heureuses et fécondes pour son art qu’il passa à Tahiti. Déçu par Papete trop semblable à une ville européenne, il part vivre dans la brousse retrouver la Tahiti d’antan. Son texte tient à la fois du journal de voyage et du reportage ; écrit dans un style spontané, imagé, parfois rugueux et non dénué d’humour, il témoigne de la fascination de l’auteur pour les paysage, les couleurs, mais aussi les habitants dont il partage le quotidien, revendiquant lui-même de vivre « en sauvage ».

Abbaye de Thélème La vie dans l'abbaye[modifier | modifier le code] L'abbaye de Thélème évoque par son architecture un château de la Renaissance, tel Chambord, plutôt qu'un monastère médiéval. Rabelais décrit une vie collective fondée sur la volonté générale. Les résidents, femmes et hommes, y font ce qui leur semble vertueux (« Fais ce que voudras » ne signifie pas qu'ils font ce qu'ils veulent, mais ce que la volonté divine leur suggère) ; les exemples d'activité sont plutôt agréables : boire, lire, chanter, jouer de la musique. Personne ne contrarie personne, il n'y a pas d'abbé, ni de hiérarchie, les conflits sont inexistants ; cependant l'abbaye de Thélème accueille ceux « qui annoncent le saint Évangile » (Gargantua, chapitre 54). En humaniste de son temps, Rabelais postule qu'une société sans contraintes ni conflits est possible dès lors qu'on laisse s'exprimer la nature foncièrement bonne de l'humain. Une utopie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Émile Zola Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Émile Zola Autoportrait au béret, Émile Zola, 1902. Œuvres principales Compléments Sa vie et son œuvre ont fait l'objet de nombreuses études historiques. Biographie Enfance et adolescence provençale (1840 - 1858) Émile Zola enfant avec ses parents vers 1845. Les créanciers poursuivent alors la société du canal. Émilie Aubert, sa mère, totalement démunie, s'occupe de l'orphelin avec sa grand-mère, Henriette Aubert. Au collège à Aix-en-Provence, il se lie d'amitié avec Jean-Baptistin Baille[N 2],[5] et surtout Paul Cézanne qui reste son ami proche jusqu'en 1886. Dès sa prime jeunesse, Émile Zola est passionné par la littérature. Vie de bohème (1858 - 1862) Émile Zola quitte Aix en 1858 et rejoint sa mère à Paris, pour y vivre dans de modestes conditions, espérant trouver le succès. Émile Zola est recalé par deux fois au baccalauréat ès sciences en 1859. Le premier amour de Zola, dont il s'est entiché pendant l'hiver 1860-1861, s'appelle Berthe[8]. .

Christophe Mistou : L’homme qui a adopté l’Holacracy à grande échelle Ils font partie de cette grande équipe d’entrepreneurs du XXIème siècle. Ceux qui détiennent l’avenir du travail entre leurs mains car ils ont compris, avant tout le monde, les limites d’un système sur le déclin. Parmi eux, Christophe Mistou fait figure de véritable symbole. “Le problème, c’est que si l’on ne prend pas de risque, on risque encore davantage” Erica Jong Cette phrase de la célèbre écrivaine américaine résume bien le combat des hommes dans notre société actuelle. « Un pilotage centré sur la réalité » C’est à travers l’Holacracy que Christophe Mistou s’est engagé à changer les choses à son échelle. « Pour moi, c’était principalement un nouveau mode de gouvernance dans un environnement de plus en plus complexe », explique-t-il avant d’ajouter qu’avant « les distributeurs avaient des magasins et rien d’autre. « En contribution effective, quand j’embauchais une personne, j’embauchais 0,3 personne alors que j’en payais une en plus » affirme Christophe Mistou.

Daniel Arasse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Daniel Arasse, né le à Oran (Algérie) et mort le à Paris, est un historien de l’art français, spécialiste de la Renaissance et de l'art italien. Biographie[modifier | modifier le code] De 1969 à 1993, Daniel Arasse enseigne l'histoire de l'art moderne, du XVe siècle au XIXe siècle, à Paris-IV (deux ans) puis à Paris-I. De 1971 à 1973, il est membre de l’École française de Rome. En mai 2003, il participe à un documentaire autour d’une peinture : La Madone de Laroque[* 1]. Daniel Arasse meurt à 59 ans des suites d’une maladie dégénérative. Principales publications[modifier | modifier le code] 1978 : L'Univers de Léonard de Vinci, coll. « Les Carnets de dessin », Henri ScrepelL'Homme en perspective. Posthumes 2011 : Léonard de Vinci, Hazan (ISBN 9782754105811)2010 : Le Portrait du Diable Les éditions arkhê (ISBN 9782918682011)2009 : Décors italiens de la Renaissance, en collab. avec Philippe Morel, Hazan2004 : Histoires de Peintures, Denoël (rééd.

Comenius Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comenius Image de Comenius. Provient de Reinecke, Pedagogikens historia, 1895. Comenius (né Jan Amos Komenský le à Uherský Brod, Moravie, Royaume de Bohême aujourd'hui République tchèque - mort le à Amsterdam) fut un philosophe, grammairien et pédagogue tchèque. Membre du mouvement protestant des Frères Moraves, il s'occupa toute sa vie de perfectionner les méthodes d'instruction. Biographie[modifier | modifier le code] Jan Amos Komenský Son père était un maître-meunier extrêmement religieux, suivant les doctrines de Jean Hus. En 1614, il retourne en Moravie où l'Unité des frères de Bohème (hussites) lui confie la direction de l'école de Přerov. Il a perdu en quelques mois son pays, sa paroisse, ses travaux et sa famille. Orbis Pictus Il perd sa deuxième épouse et se marie une troisième fois. Un esprit atypique[modifier | modifier le code] Le père de la pédagogie moderne[modifier | modifier le code] Orbis Pictus, détail de la p. 1.

Antoine de Saint-Exupéry Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antoine de Saint-Exupéry Antoine de Saint-Exupéry au Canada en mai 1942. Œuvres principales Signature Antoine Marie Jean-Baptiste Roger de Saint-Exupéry[1], né le à Lyon et disparu en vol le en mer, au large de Marseille, Mort pour la France, est un écrivain, poète et aviateur français. À partir de 1932, son employeur entre dans une période difficile. En 1939, il est mobilisé dans l'armée de l'air et est affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. Le Petit Prince, écrit à New York pendant la guerre, est publié avec ses propres aquarelles en 1943 à New York et en 1946 chez Gallimard, en France. Biographie Jeunesse et formation Immeuble de Lyon où Antoine de Saint-Exupéry est né en 1900 Fils du comte Jean-Marc de Saint-Exupéry (1863-1904), inspecteur d'assurances, et de Marie Boyer de Fonscolombe, Saint-Exupéry naît le 29 juin 1900 dans le 2e arrondissement de Lyon dans une famille issue de la noblesse française. Dans l’aviation

Georges Zalucki - Formation Leadership Nicolas de Cues Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nicolas de Cues Philosophe allemand Biographie[modifier | modifier le code] Nicolas Chrypffs (ou Krebs : écrevisse, crabe) est né à Cues en 1401. Mais en 1437 a lieu l'événement décisif de la vie de Nicolas: il se range du côté du pape, lorsque celui-ci décide de créer un "contre-concile" à Ferrare (puis Florence), cependant que les Bâlois créent de leur côté un "anti-pape" (Félix V). Nicolas de Cues ne demeure toutefois pas à Ferrare : il est en effet envoyé en Allemagne pour rallier les princes et les ecclésiastiques allemands à la cause du pape. En récompense de tous ses efforts, Cues est nommé cardinal-prêtre de Saint-Pierre-aux-Liens en 1448, puis évêque de Brixen (Bressanonte) en 1450. Défait, Nicolas cherche refuge au château de Buchenstein (Andraz) (1458). La philosophie[modifier | modifier le code] Esprit œcuménique et conciliant, Nicolas de Cues marque sans conteste la fin du Moyen Âge, et annonce le début de la Renaissance.

Jean Cavaillès, le résistant par logique • Les idées, Résistance, courage Peut-on concilier l’intérêt pour les mathématiques et la logique avec le goût pour les explosifs ? Cavaillès présente la double figure d’un grand philosophe des sciences et d’un héros de la Résistance. Né en 1903, fils de militaire et de confession protestante, il réalise des études brillantes, puisqu’il est reçu major à l’École normale supérieure en 1923 et agrégé de philosophie en 1927. Il s’intéresse à l’histoire des mathématiques, qu’il conçoit non comme une discipline régie par des essences immuables, mais comme un processus de découverte en perpétuel devenir. Ce refus du fait accompli, mené au nom de la recherche de la vérité, guide Cavaillès lorsque la France tombe sous le joug allemand. Après avoir été fait prisonnier en juin 1940 et s’être évadé un mois plus tard, Jean Cavaillès devient l’un des membres principaux de Libération-Nord, groupe basé à Paris qui édite un journal clandestin au titre éponyme.

Related: