background preloader

Le Grimoire du Theatre - Un recueil d'exercices de theatre en ligne

Le Grimoire du Theatre - Un recueil d'exercices de theatre en ligne
Introduction Que ce soit en théâtre, en musique, ou en danse, les principes de l'improvisation sont toujours les mêmes. Les exemples qui seront utilisés ici porteront sur l'activité théâtrale, mais ce qui est dit s'applique pour les autres formes artistiques. L'improvisation n'est pas seulement présente sous la forme café-théâtre (match d'impro ou spectacle) : dans le théâtre moderne, de nombreux spectacles reposent dessus. Elle est aussi souvent utilisée lors du travail invisible, les répétitions, pour aider à la construction du personnage : comment celui-ci réagirait-il s'il était dans telle ou telle situation. Réussir une improvisation en groupe demande de l'entraînement. Cet entraînement est d'autant plus efficace si on sait ce que l'on doit travailler. L'écoute Une improvisation construite et cohérente ne pourra se faire que si l'écoute est respectée : tous les acteurs sur scène doivent participer à la même histoire.

http://www.legrimoiredutheatre.com/impro.php

Définitions et principes de base pour les exercices - blog cours de theatre Les énergies Sans elles, pas de présence, d’attention ni d’écoute. En l’obligeant à rester sans cesse concentré, elles lui permettent de ne pas céder aux habitudes et de garder son imagination disponible. Les énergies sont en outre un passage obligé pour que le jeu garde un rythme et que le spectateur conserve son attention à la scène. Blog Spontanément Cet article m’a été inspirée par un échange de vidéos avec Ian. C’est parti de cette vidéo : On a donc un empilement de suggestion, complètement déconnectées : une femme fataleun révolutionaire mexicaindans une fôret“le poney de ton grand père est mieux que ma deux chevaux” Arnaud Tsamère commence avec une attitude très négative pendant la prise de suggestion, ce qui est une attitude extrèmement répandue, et loin d’être ma préférée.

howtoimprovise_french Dan Goldstein (Copyright, 2009) Traduit par Hugo Labrande Voilà quelques recettes de base pour l’improvisation. *** = Idées clé. Les choses que les maîtres de l’improvisation font sans réfléchir. Trouver l’objectif de son personnage Posté le 6 février 2009 dans Interprétation On demanda un jour à un pilote comment il faisait pour se rappeler sur un long parcours tous les détails de la côte avec ses courbes, ses hauts-fonds, ses écueils. Il répondit : « Je ne m’occupe pas de tout cela, je suis ma route. » The CyMoN's Blog ? - Cluedo en Impro ! 4 novembre 2008 : En 2007 à la fin d’un atelier j’ai proposé aux personnes présentent d’expérimenter une impro « Murder/cluédo », l’idée n’est pas nouvelle mais c’est le déroulement qui peut différer de ce qui se pratique... au passage voici un lien pour ceux qui voudrait organiser un "Cluédo sur Toulouse pour leur entreprise ou collectivitées" J’ai fait tirer à 8 volontaires des personnages du jeu cluédo : (colonel moutard etc.… J’avais amené les cartes du super-cluedo.)

Règles de l’aide, règles du service. « La Liasse. En consultation, je raconte souvent cette anecdote-blague: Un homme se promène dans la rue. Soudain, il aperçoit une vieille dame et un jeune homme qui se battent. Des éclats de voix arrivent jusqu’à lui. Morphologie du conte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Morphologie du conte est un essai de narratologie de Vladimir Propp paru en 1928 à Leningrad. Le livre fut à peu près ignoré en Occident jusqu'à ses premières traductions en 1958 (anglaise) et 1965 (française). Ses premières recherches purement linguistiques s'étant révélées peu fructueuses, Propp eut l'idée d'étendre l'approche du formalisme russe à l'étude de la structure narrative des contes merveilleux[1]. Surtout intéressé par les problèmes de description et de classification des contes, Propp s'attache à en dresser la morphologie, c'est-à-dire « l'étude des formes et l'établissement des lois qui (en) régissent la structure » (1970: 6). À cette fin, il examine les régularités qui apparaissent dans une centaine de contes russes et entreprend de dégager les éléments de contenu abstrait qui leur sont communs.

Donnez du relief à vos personnages Comment créer des héros de roman ambivalents, qui ne soient pas uniquement gentils ou méchants ? Nos 4 conseils pour concevoir ces personnages qui marquent très souvent les lecteurs pendant longtemps. 1. Créez des personnages utiles à votre intrigue Electro-GN Techniques du récit – Le récit – Partie 1 Aux dernières GNiales, en novembre 2011, une conférence a été donnée sur le sujet des techniques de construction d’un récit, appliquées au GN. Elle est découpée en trois parties, une première sur le récit, une autre sur les personnages, et une autre sur les intrigues. Nous allons commencer par celle traitant du récit, et elle sera découpée en quatre articles distincts. Pour chacun vous aurez le choix entre voir la vidéo correspondante ou lire l’article, nous proposons les deux types de support, mais le contenu sera le même.

Scénariothèque - L'univers du huis clos et de la murder party La scénariothèque héberge les scénarii de huis clos et de murder party disponibles dans la communauté francophone. Par soucis de visibilité, ils ont été divisés en plusieurs sections : Ces huis clos ont été testés et validés par différents joueurs et organisateurs expérimentés. Ils sont parfaitement jouables tels quels : - le document fourni est propre et organisé dans sa présentation - le jeu est complet et comporte les instructions nécessaires à sa compréhension et à sa mise en place - le scénario est exempt de bugs majeurs qui pourraient le rendre injouable. La première minute d'une impro mixte Je continue mon petit tour autour du match d'impro. Du Caucus, à l'arbitre et au coach, j'arrive maintenant dans le coeur du sujet, celui qui me passionne et me touche : La première minute d'une impro. Je vais me concentrer sur l'impro mixte, qui pour moi est très formatrice en impro. Cette première minute mixte pourrait même se limiter aux 30 premières secondes tant elles sont capitales. A la fin de celles-ci, on doit être capable de comprendre qui sont les protagonistes de l'histoire et dans quelle direction ils vont écrire ensembles. Etat d'esprit Lorsque j'entre sur une mixte, en lead.

Construire un personnage à l’aide d’un questionnaire Ecrire un scénario ne consiste pas seulement à inventer une histoire, aussi brillante soit-elle, mais à donner vie à un certain nombre de personnages. Ils ne sont pas simplement là pour servir l’intrigue mais comme vecteurs d’identification pour les spectateurs. Quelle que soit leur importance dans l’histoire, qu’ils soient attachants ou détestables, protagonistes ou antagonistes, ce sont les personnages qui ont pour tâche de susciter (et maintenir) l’intérêt du public, de lui faire partager des sensations, des émotions. Autant dire que la caractérisation est une étape cruciale de la dramaturgie, mais aussi délicate, puisqu’il existe une infinité de méthodes pour créer des personnages. Voici un exercice, très simple, qui pourra vous servir de base. Un bon scénario repose sur deux éléments immuables : une structure solide et une caractérisation efficace.

Related: