background preloader

Topologie mesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Image montrant la topologie d'un réseau mesh Le réseau maillé[1] (ou maillage en réseau[2]) est une topologie de réseau qualifiant les réseaux (filaires ou non) dont tous les hôtes sont connectés pair à pair sans hiérarchie centrale, formant ainsi une structure en forme de filet. Par conséquence, chaque nœud doit recevoir, envoyer et relayer les données. Cela évite d'avoir des points sensibles, qui en cas de panne, coupent la connexion d’une partie du réseau. Cette architecture est issue de la recherche militaire et a été utilisée par les armées notamment américaine et française. Norme OLSR[modifier | modifier le code] Les spécifications du standard international « Mesh » OLSR (Optimized link state routing protocol - RFC 3626) de l’Internet Engineering Task Force (IETF) ont été produites par Inria dans le cadre ouvert du groupe de travail MANET (Mobile Ad hoc NETwork) de l’IETF. Linux[modifier | modifier le code] Related:  WOL, Wifi, Irda, NFC, xG & WiMax, MeshReseau

Le mesh est-il l’avenir des communications numériques ? avr32012 Mesh Le Mesh (ou réseau maillé) est une topologie de réseau dans laquelle les hôtes sont reliés entre eux sans point d’accès central. Ce type de technologie AdHoc permet de créer des réseaux auto-formés extensibles. Les principaux avantages de cette technologie sont son faible coût de déploiement et sa résistance aux défaillances. Le mesh, un complément d’Internet Le mesh peut-il être envisagé en remplaçant d’Internet ? Là où ça devient intéressant, c’est que, grâce aux nouvelles technologies et aux nouveaux protocoles (OLSR ou BATMAN), les réseaux mesh peuvent s’interconnecter avec les réseaux classiques, Internet donc. La topologie Mesh (réseau maillé) Une technologie de temps de crise L’épisode du printemps arabe et le rôle structurant qu’a joué Internet et les moyens de communication moderne (téléphones mobiles, réseaux sociaux) nous prouve qu’il est nécessaire de conserver des outils de communication divers, variés et parallèles aux vecteurs identifiés officiellement.

Hotspot Wi-Fi : Quelles données confidentielles mettez-vous en danger ? INFORMATION : la publicité diffusée sur ce site est l'unique source de revenus, permettant de vous proposer gratuitement ce contenu en finançant le travail journalistique. Si vous souhaitez la survie d'un web libre et gratuit, merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de mettre UnderNews en liste blanche. Vous souhaitez aider tout en limitant la publicité ? Faites un don ! En savoir plus Publié par UnderNews Actu Surfer en Wi-Fi sur le hotspot gratuit de son restaurant préféré, c’est hyper pratique. On le dit régulièrement mais jamais assez : les hotspots Wi-Fi (réseaux Wi-Fi ouverts, non protégés) sont très faciles d’accès, mais toutes les données que vous échangez au travers (adresses web, identifiants, mots de passe lors de connexions, etc.) sont accessibles, via les airs, par n’importe quelle autre personne connectée au même réseau Wi-Fi. Dans la peau d’un espion Wi-Fi Eric Geier s’est confortablement installé dans son café préféré. Mais cela va encore plus loin… Loading ...

config.interface.lan PhilippeLatu inetdoc.netEnseignant - Chargé de mission Systèmes & RéseauxIUT - Université Toulouse III - Paul Sabatier Résumé Ce support de travaux pratiques traite de la configuration d'une interface réseau Ethernet sur un système GNU/Linux. Les manipulations présentées suivent la modélisation réseau en remontant du niveau physique jusqu'à la validation des services de la couche application. Copyright (c) 2000,2014 Philippe Latu. Copyright (c) 2000,2014 Philippe Latu. Méta-information Cet article est écrit avec DocBook XML sur un système Debian GNU/Linux. Toutes les commandes utilisées dans ce document ne sont pas spécifiques à une version particulière des systèmes UNIX ou GNU/Linux. ethtool - display or change Ethernet device settingsiproute2 - networking and traffic control toolsifupdown - High level tools to configure network interfaces Conventions typographiques

Optimized link state routing protocol Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. OLSR (Optimized Link State Routing Protocol) est un protocole de routage destiné aux réseaux maillés, sans fil ou mobiles. Le protocole est une optimisation de l'algorithme d'état de liaison pure. Le concept clé utilisé dans le protocole est l’utilisation des relais multipoints (MPR). L'ensemble MPR est choisi de sorte qu'il couvre tous les nœuds qui sont à deux sauts de suite[1]. Dans OLSR deux types de messages sont introduits : « Hello » et « TC » (Topology Control). Ce protocole a été proposé par l’équipe projet HIPERCOM-INRIA. Pour son aspect dynamique, le protocole OLSR est vulnérable à un certain nombre d'attaques, notamment du brouillage, envoi de mises à jour des messages invalides, ainsi que des attaques destinées au message de contrôle durant sa génération ou sa transmission. Une nouvelle version est en cours de développement (2010)[7]. Le protocole[modifier | modifier le code] Classe[modifier | modifier le code] Datagramme [16]:

Réseaux Mesh Réseaux mesh et mobilité L’une des applications les plus prometteuses des réseaux ad hoc sont les réseaux mesh. Il s’agit de réseaux où un certain nombre de nœuds sont des relais fixes servant à assurer la connectivité et à effectuer le relayage. Tous les nœuds communiquent par des liaisons sans fils (Wi-Fi typiquement). Dans le cadre de la thèse d’Husnain Ali et du projet R2M, nos travaux ont consisté à adapter les protocoles de routage ad hoc à ce type particulier de réseau. Dans le cadre de la thèse de Stéphane Pomportés et du projet RAF, nos travaux visent à proposer des algorithmes d’assignation de ressources dans un réseau Ad Hoc de type Wi-Max. Comment se connecter en SSH sans mot de passe | Tutoriels-Video

Commotion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Commotion est un projet de logiciel libre permettant d'établir des réseaux en topologie mesh[1] et, par extension, de permettre un accès à internet gratuit tout en protégeant l'anonymat et la sécurité des internautes. Le projet a été lancé en 2011[2]. Prévue pour 2012, la première version stable est sortie en décembre 2013. Commotion s'appuie entre autres sur OLSR, OpenWrt, OpenBTS (en), et Serval project (en)[3]. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Commotion permet la création de réseaux mesh sans fil Wi-Fi autonomes, ce qui signifie qu'aucune connexion à un autre réseau (internet par exemple) n'est nécessaire. Enjeux[modifier | modifier le code] En 2011, selon le journal Le Monde, ce projet rencontre l'hostilité des opérateurs de télécommunications dont les intérêts commerciaux sont directement menacés[6]. Notes et références[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Topologie de réseau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une topologie de réseau est en informatique une définition de l'architecture d'un réseau. Définissant les connexions entre ces postes et une hiérarchie éventuelle entre eux, elle peut avoir des implications sur la disposition géographique des différents postes informatiques du réseau. Ainsi Ethernet peut avoir comme support un simple plafond blanc visible de tous les postes (voir LiFi), alors que cela sera par construction impossible en token ring, bien que possible en token bus. Topologies de réseaux locaux classiques[modifier | modifier le code] Les architectures suivantes sont ou ont effectivement été utilisées dans des réseaux informatiques grand public ou d'entreprise. Il existe 2 modes de propagation classant ces topologies : Mode de diffusion (par exemple topologie en bus ou en anneau) Ce mode de fonctionnement consiste à n'utiliser qu'un seul support de transmission. Mode point à point (par exemple topologie en étoile ou maillée)

Les réseaux maillés auto-organisés ou "mesh networks" - Surfer la vie Les réseaux maillés auto-organisés ou mesh networks Chapitre 4, p. 124 Un mesh network, ou réseau maillé, est un réseau de télécommunications sans fil auto-organisé. À la différence d’un réseau Wifi, qui nécessite une connexion chaque fois que l’utilisateur se tient hors de portée d’un hot spot, le réseau maillé assure le relais entre différents nœuds de manière totalement transparente pour l’utilisateur. Un nœud peut être un smartphone, un ordinateur portable, une console de jeux vidéo ou tout système informatique capable de détecter la Wifi et de la renvoyer. L’un des avantages des réseaux maillés est leur redondance, qui les rend particulièrement fiables et solides. Le réseau maillé s’inscrit en cela dans la tendance générale de l’informatique répartie sur des ensembles hétérogènes : cloud, grid computing, Web services, etc. [1] . [2] .

OSI

Related: