background preloader

Les fautes d'orthographe coûtent cher sur Internet

Les fautes d’orthographe sur Internet font perdre beaucoup d’argent aux sociétés de vente en ligne, rapporte BBC News. Selon l’entrepreneur du Web britannique Charles Duncombe, une analyse des données rassemblées à partir des sites a permis de démontrer qu’une seule faute d’orthographe pouvait diminuer de moitié les ventes en lignes d'un site. Aux yeux des consommateurs, ces erreurs remettent en cause la crédibilité du site, explique-t-il. L’orthographe est une question majeure puisque «quand on vend ou communique sur Internet, c’est fait à 99% par écrit». La Confédération de l’industrie britannique (CBI) s’est elle aussi inquiétée de la situation. Charles Duncombe dit être «choqué par la qualité médiocre de l’anglais écrit» des candidats à l’embauche qu’il reçoit en entretien. Un sujet tabou dans l'entreprise «Quand un consommateur se méfie des spams ou du hameçonnage, un mot mal écrit devient une fin de non-recevoir.» Selon Le Figaro, la France n’est pas épargnée. publicité

SAINT-APOLLINAIRE (C te-d'Or) - Le village "G n rations" pr s de Dijon, une alternative la maison de retraite SAINT-APOLLINAIRE (Côte-d'Or) - Au village "Générations", enfants et jeunes couples cohabitent dans un esprit d'entraide avec les anciens: cette résidence collective près de Dijon se veut une alternative à la maison de retraite et un exemple pour la réforme de la dépendance, attendue à la rentrée. Chantal Blachon suit d'un oeil bienveillant sa mère de 86 ans qui, avec sa canne, avance difficilement le long des barres d'appui fixées au mur du couloir de la résidence. Celle-ci a été fondée en 2002 et vingt personnes y vivent, physiquement ou psychiquement dépendantes. Ses parents sont arrivés en 2007 au village "Générations", situé à Saint-Apollinaire (Côte-d'Or), explique la quinquagénaire. Mais réunir toutes les générations sur un même lieu ne suffit pas. Diaporama, après-midi "loto", atelier poterie: "au moins deux fois par mois", Isabelle Benoît, employée par la ville, organise des animations à "Générations".

Qu'est-ce qu'un bon prof ? L'avis du Centre d'analyse stratégique Avoir un bon professeur permet aux élèves de progresser, nous dit une note d’analyse – synthèse de plusieurs études internationales – du Centre d’analyse stratégique (CAS), adressée au Premier ministre. Ah bon ? De combien ? « “Toutes choses égales par ailleurs”, notamment à niveau initial et catégorie professionnelle des parents identiques, 10 % à 15 % des écarts de résultats constatés en fin d’année entre élèves s’expliquent par l’enseignant auquel l’enfant a été confié. » (Télécharger la note d’analyse « Que disent les recherches sur l’“effet enseignant” ») Dans le jargon de l’Education nationale, on appelle cela l’« effet enseignant » ; aussi efficace que d’avoir des classes à effectif réduit et plus important que la réputation de l’établissement. Un bon prof a de l’expérience L’expérience distingue fortement les enseignants débutants de ceux qui ont au moins deux ans d’ancienneté. Mais être un prof efficace ne dépend pas uniquement du nombre d’années d’enseignement.

Fracture du pénis, la déchirure du corps caverneux : Couple : Bonjour docteur Sexo Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 4 février 2011, mis à jour le 24 septembre 2013 C'est un sujet dont on parle peu, un accident fort douloureux… On l'appelle aussi le faux pas du coït car la fracture du pénis survient le plus souvent lors d'un ébat amoureux. Un déplacement trop rapide ou trop brutal alors que la verge est en érection et c'est l'accident… Sommaire La fracture de pénis est un accident très douloureux et traumatisant. Un peu d'anatomie est indispensable car le terme fracture qui est couramment utilisé n'est pas totalement adapté. La verge est constituée de plusieurs enveloppes. Ce sont ces corps caverneux qui peuvent se rompre lorsqu'ils sont sous tension, pendant une érection, et si la verge est alors mise en flexion brutalement. Pour les cas les moins graves, le traitement consiste à prendre des anti-inflammatoires et des antalgiques, c'est-à-dire des médicaments antidouleurs, jusqu'à ce que cela passe et que le pénis dégonfle. Dossiers : Questions/réponses :

Stress universitaire : Ralentir la poursuite de l’excellence | Vincent Mabillot, expressions libres Mon H-Index est plus gros que le tien Alors que je suis a priori en plein milieu de mes vacances, je stresse comme un crétin à rédiger 4 articles au cours du mois, j’essaye de remonter un serveur web pour une formation dont je suis responsable, je réponds à quelques étudiants en stage… Alors forcément j’ai été sensible à l’appel “ralentir la science/slow science” que j’invite à soutenir d’urgence <= Oh le beau paradoxe! Il faudra bien revenir sur ce thème de manière plus approfondie, mais il est indéniable que depuis quelques années, la condition de l’enseignant chercheur se dégrade de manière catastrophique. Alors certains partiront du principe que nous avions la super belle vie et qu’il y a encore des avantages dans le métier, en particulier la possibilité de gérer en grande partie son temps. L’excellence conduit une dégradation de la recherche universitaire : “devoir produire” quitte à ce que ce soit de la “crotte”,mais publier, publier, recycler, publier. Tu me cites pour un cookie?

Deux Varois emprisonnés pour avoir voulu entrer en Palestine Ils ne s'attendaient certes pas à être accueillis avec des fleurs, mais ne pensaient pas non plus connaître les geôles israéliennes. De leur voyage militant en terre promise, Marie-Thérèse Gory et Tawfiq Ayad (1), deux défenseurs varois de la cause palestinienne, n'auront connu que les prisons des environs de Tel Aviv. Si, contrairement à des centaines de Français dont le nom avait été communiqué aux compagnies aériennes par les autorités israéliennes, Marie-Thérèse Gory et Tawfiq Ayad ont pu s'envoler vendredi dernier pour Tel Aviv, ils n'ont en revanche rien vu de la « ville qui ne dort jamais ». Encore moins de la Cisjordanie, leur destination finale. Comme Marie-Thérèse Gory et Tawfiq Ayad, plus de 120 Français auraient été ainsi incarcérés en attendant d'être expulsés vers la France. « Ces actions n'ont rien d'humanitaire, elles sont politiques. 1.

Des outils pour entrer dans le métier — INRP - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction 20/04/16De nombreuses académies signent avec l'IFÉ des conventions d'utilisation de nos clés USB Néopass qui intègrent une formation de formateurs sur site.Si vous êtes intéressés, le calendrier d'accompagnement 2016/2017 est en cours de finalisation. Voir la carteContactez-nous 13/11/15Tout Neopass sur une clé USB : c’est maintenant ! Nous proposons de nouvelles modalités de collaboration aux rectorats et directions académiques qui souhaitent équiper leurs formateurs d’une version autonome de Neopass. Des précisions sur les conditions du partenariat ? Contactez-nous 25/09/2015Deux nouveaux parcours disponibles Conçus par le centre Alain-Savary et utilisant les ressources de la plateforme Néopass@ction, découvrez ces deux parcours de formation hybrides : 07/09/2015Nouveau : Le thème 8 : Débuter comme formateur, tuteur, conseiller pédagogique est en ligne Faut-il aider l’enseignant à faire classe ou à apprendre à faire classe ? Découvrir ce nouveau thème

La cocaïne circulait à Draguignan et St-Tropez Dans une affaire de trafic de drogue dans la région de Draguignan et à Saint-Tropez, le cas de Lorenzo Cateau, un Hyérois de 28 ans, avait été disjoint lors du procès correctionnel à Draguignan fin mai dernier. Le jeune homme comparaissait hier pour ces faits, commis entre mars et mai 2010, pour lesquels ses coprévenus ont été condamnés à des peines allant de quatre à six ans de prison. Il a reconnu qu’il avait participé à la revente de cocaïne et de résine de cannabis importés du Maroc. Un trafic qu’il disait lié à sa propre consommation. Selon l’enquête, il alimentait à Draguignan des militaires et des jeunes gens, trafiquant aussi dans des boîtes de nuit à Saint-Tropez. « Il était le bras droit du fournisseur, a indiqué le procureur Catherine Doustaly.

Des écoles Freinet sur la loupe de l'Université Pendant 5 ans, à l’école Helene Boucher (élementaire) et Anne Franck (maternelle) de Mons en Bareul, une équipe de Lille III a suivi la mise en œuvre, dans toute une école, d’une pédagogie Freinet, à partir d’un projet coordonné par l’IEN, Jean-Robert Gier, qui a su faire appel à des ressources extérieures : le groupe local de l’ICEM et l’équipe Théodile (Lille 3)), avec une demande d’évaluation de la part de l’institution. On a donc mis en place un protocole expérimental, avec un projet pédagogique dérogatoire aux règles habituelles du mouvement, notamment la nomination « sur profil » d’une équipe en 2001. Selon les conclusions des universitaires sur ce qu’ils ont constaté dans ce groupe scolaire, le principe essentiel est de se centrer sur les apprentissages. « Ce qui est prohibé par les enseignants, l’est parce que cela risque de nuire aux apprentissages. Ce n’est pas l’enfant qui est au centre, c’est l’élève et son rapport au savoir. Enfin, Y.

Il est désormais possible d'acheter le domaine hitler.com - Vu sur le web Depuis le vendredi 1er juillet, 30.000 noms de domaine, parmi lesquels "génocide", "nazisme" ou encore"hitler", peuvent désormais être achetés par toute personne ayant un motif "légitime", a annoncé l'Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic). Cette "légalisation" est la conséquence d’une décision du Conseil constitutionnel rendue au mois d’octobre dernier et censurant la loi de 2004 encadrant l'attribution des noms de domaine sur internet. Le Conseil avait estimé qu'au regard du "développement généralisé des services de communication au public en ligne", l'encadrement "du choix et de l'usage des noms de domaine affectait la liberté de communication et la liberté d'entreprendre". "Inconstitutionnalité" Le gouvernement avait jusqu’au 1er juillet pour revoir sa législation. Un "motif légitime" Depuis vendredi, l'Afnic a indiqué avoir reçu plus de 3.550 dossiers de demande. Au niveau mondial, le .fr occupe la 15e place.

J'accuse le ministre de l'Education Nationale Alain Refalo, «enseignant du primaire en résistance» et initiateur du mouvement des enseignants-désobéisseurs, adresse un réquisitoire cinglant à Luc Chatel, accusé malgré les 17.000 recrutements annoncés de «démanteler l'école publique». L'exigence de vérité commande de prendre à nouveau la parole pour mettre en accusation les fossoyeurs de l'école publique, au premier rang desquels celui qui a en charge le ministère de l'Education Nationale. L'annonce de l'embauche de 17 000 «enseignants» par le biais de Pôle Emploi, alors que 16 000 postes de titulaires sont supprimés révèle, une fois encore, la supercherie et l'imposture d'une politique misérable qui sacrifie une génération d'élèves sur l'autel des restrictions budgétaires et d'une idéologie des puissants qui ont programmé la mort du service public d'éducation. J'accuse enfin le ministre de se mentir à lui-même et de porter tort à la fonction qu'il occupe. Nul ne saurait emprisonner indéfiniment les consciences.

Related: