background preloader

Qui possède les Médias français ? : par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)

Qui possède les Médias français ? : par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016)
Cette infographie sur les médias français réalisée avec l’association Action-Critique-Médias (Acrimed) est une refonte de la carte du Parti de la presse et de l’argent (PPA) conçue pour Le Plan B en 2007 et mise à jour à l’occasion de la sortie du documentaire Les Nouveaux Chiens de garde en 2012. Voir aussi « Le pouvoir médiatique en France », une adaptation de cette infographie sous forme d’affiche, imprimée avec l’édition de décembre 2016. Plutôt que l’exhaustivité, nous avons fait le choix de la lisibilité, en simplifiant l’information. Ainsi, seuls les principaux propriétaires des médias sont indiqués, plutôt que la multitude de petits actionnaires qui cohabitent souvent avec eux (1). Enfin, les groupes indépendants des puissances d’argent (Société nouvelle du journal L’Humanité, SAS Le Canard enchaîné etc.) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (3). Un travail en cours Il n’existe pas de source centralisée sur la composition du capital des titres de presse.

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/ppa

Related:  hgemcozaSPME2017Concentration des médias (patrons)Journalisme et WEB 2.O , presse numériqueEMI - Education médias et information

Présidentielle 2017 : ce qu’il faut vérifier avant de s’emballer sur un sondage C’est systématique : plus une élection approche, plus les sondages en tous genres fleurissent pour tenter de deviner qui en sera le vainqueur. Une « course de petits chevaux » aussi intensément suivie par les médias que par les politiques. Mais attention avant de vous emballer sur les résultats de la dernière enquête d’opinion donnant untel grand vainqueur ou unetelle challengeuse sérieuse : tous les sondages ne se valent pas et, de façon générale, il est bon de les prendre avec des pincettes. 1. Vérifier qu’il s’agit d’un sondage sérieux BO 13 octobre 2016 : lancement de la 28è SPME 1 - Présentation La 28e Semaine de la presse et des médias dans l'école® se déroulera du lundi 20 au samedi 25 mars 2017 en France métropolitaine. Dans les collectivités d'outre-mer, les dates et les modalités de cette manifestation sont arrêtées par chaque recteur ou vice-recteur. Organisée par le Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (Clemi), service du réseau Canopé, qui est chargé de l'éducation aux médias dans l'ensemble du système éducatif (article D. 314-99 et suivants du code de l'éducation issus du décret n° 93-718 du 25 mars 1993 modifié par le décret du 28 mars 2007), la Semaine de la presse et des médias dans l'école® (SPME) a pour but de favoriser la rencontre entre le monde éducatif et les professionnels des médias et de développer chez les élèves une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information. 2 - Les trois piliers de la Semaine de la presse et des médias dans l'École® Partenariat

Journalisme mobile, Facebook Live et formats vidéos avec Nicolas Becquet Le “MoJo”, qu’est-ce que c’est ? C’est le ”journaliste mobile”, et contrairement à une idée reçue, ce n’est pas seulement celui qui sait manier son smartphone comme un as des applications, C’est bien plutôt celui qui sait se jouer des formats pour proposer un autre journalisme. Pour en savoir plus, j’ai donc reçu l’indispensable Nicolas Becquet, journaliste explorant sans relâche depuis des années la boîte à outils du journaliste numérique. Nous y parlons de Facebook Live, de l’instant Détox de FranceInfo ou encore d’un podcast francophone sur le MoJo.

Charte d'éthique professionnelle des journalistes Il s’agit ici de la dernière version de la Charte de déontologie, fondatrice de la profession, adoptée par le Comité national en mars 2011, pour le 93e anniversaire du SNJ. Télécharger la Charte de déontologie 1918/38/2011 Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre. Ces principes et les règles éthiques ci-après engagent chaque journaliste, quelles que soient sa fonction, sa responsabilité au sein de la chaîne éditoriale et la forme de presse dans laquelle il exerce. Cependant, la responsabilité du journaliste ne peut être confondue avec celle de l’éditeur, ni dispenser ce dernier de ses propres obligations.

Lutter contre l'assistanat, votre priorité ? Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné… L’abonnement c’est maintenant ! (et c’est très simple) Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas. Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. Un deuxième site viking en Amérique du Nord ? - 5 avril 2016 TERRE-NEUVE. Par Odin, des archéologues auraient-ils mis au jour un nouveau site viking, au sud-ouest de l’île de Terre Neuve, au Canada ? Cet établissement scandinave, s’il était confirmé, serait le second trouvé sur le continent, prouvant – s’il en était encore besoin – que les Européens ont foulé le sol du Nouveau Monde au moins 500 ans avant que Christophe Colomb n’y parvienne en 1492. Sur ce gisement de Pointe Rosée, à l’extrémité de Terre-Neuve là où les eaux du Saint-Laurent rencontrent celles de l’Atlantique nord, les fouilles ont révélé des traces de charbons de bois et surtout 9 kilos de scories, des résidus de fer, les Vikings recourant à la tourbe pour produire du fer. Les datations radiocarbones obtenues par les chercheurs font remonter la fréquentation de ces lieux entre 800 et 1300 ans, période au cours de laquelle, comme le racontent les sagas* scandinaves, les navigateurs vikings sillonnaient l’Atlantique Nord.

Netpublic : D’où vient l’information ? 3 infographies pédagogiques et 3 guides éthiques 3 infographies qui comptent dans notre monde baigné d’information pour mieux comprendre comment naît, est traitée et est diffusée une actualité. L’AFP (Agence France Presse) met à disposition 3 infographies informatives sur une page dédiée : le circuit de l’info. On peut aussi retrouver ces infographies Circuit de l’info (en PDF, 3 pages). Le circuit de l’information en infographie Les 2 premières infographies mettent en images ce qu’est l’Agence France Presse aujourd’hui dans le monde y compris la « révolution » technologique et son impact en terme d’infos On s’intéresse au circuit de l’information proprement dit : une explicitation du fait à la publication.

Vidéo texte : le format à succès des médias "social first" : AJ+, NowThis Ils s’appellent AJ+, NowThis ou encore France TV Zoom en France. Ils proposent, pour certains depuis 2013, des « vidéos textes » virales sur les médias sociaux. L’audience et l’engagement de leurs courtes productions font pâlir d’envie la presse et médias concurrents. AJ+ revendiquaient 2,2 milliards de vidéos vues sur Facebook en 2015. La Maison des Journalistes La MDJ a mis en place l’opération Renvoyé spécial menée conjointement avec le CLEMI (Ministère de l’Education Nationale) et Presstalis. Les journalistes exilés vont à la rencontre de jeunes lycéens partout en France pour parler de leur expérience et les sensibiliser à la cause de la liberté de la presse et de la défense des démocraties. Pour connaître la liste des établissements retenus pouir l’opération 2016-2017, cliquez ici Pour télécharger la brochure, cliquez ici. Depuis sa création en 2006, ce programme rencontre un vif succès auprès des établissements scolaires des différentes régions de France, y compris les territoires d’Outremer. Plus de 10 000 élèves ont ainsi pu entendre le récit de ces journalistes et échanger avec eux.

"La bulle Macron, un matraquage publicitaire massif" - 20 février 2017 Thomas Guénolé est politologue, enseignant à Sciences Po Paris et à Paris II, auteur de "La Mondialisation malheureuse" (éditions First, 2016) et "Petit guide du mensonge en politique" (Fayard, 2017, réédition). Vous vous êtes attaché à mesurer l'exposition médiatique dont a bénéficié Emmanuel Macron, et vous en concluez qu'il a bénéficié d'une "bulle" médiatique en 2016. Comment parvenez-vous à cette observation ? Nous avons pu mesurer la bulle grâce à un indicateur fiable : nous avons comparé des données analysées via Talkwalker par Véronique Reille Soult, directrice générale de Dentsu Consulting. Durant le printemps et l'été 2016, Emmanuel Macron a recueilli 43% de part de voix dans les parutions des médias, contre 17% sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire les contenus émis par les gens au sujet du candidat. L'écart est si considérable qu'on peut raisonnablement qualifier cette situation de gigantesque bulle médiatique.

Related:  EMCEMC