background preloader

Le Libre et les bibliothèques : partager valeurs, services et interactions

Le Libre et les bibliothèques : partager valeurs, services et interactions
Le Sénat a adopté le 3 mai 2016 en première lecture avec modifications le projet de loi pour une République numérique, dont le texte sera examiné le 29 juin en commission mixte paritaire.L’article 9 ter de ce projet de loi a été rétabli par le Sénat dans une nouvelle rédaction afin de promouvoir l’encouragement du logiciel libre par les administrations lors du développement, de l’achat ou de l’utilisation d’un système d’information :« Les administrations mentionnées à l’article L. 300-2 du code des relations entre le public et l’administration veillent à préserver la maîtrise, la pérennité et l’indépendance de leurs systèmes d’information.Elles encouragent l'utilisation des logiciels libres et des formats ouverts lors du développement, de l'achat ou de l'utilisation, de tout ou partie, de ces systèmes d’information. » I. Mettre l’usager au centre du système d’information documentaire à travers des dispositifs de médiation centrés sur le Libre I.1. I.2. I.3. II. II.1. II.2. 2 LANKES, R.

http://www.enssib.fr/recherche/enssiblab/les-billets-denssiblab/logiciels-libres-bibliotheques-contribution-participation

Related:  Veille proLogiciels libresLe monde du libreCulture libre en bibliothèque

Outils de communication scientifique : les résultats pour la France - En 2015, nous avions relayé l’enquête menée par l’université d’Utrecht concernant les outils pour la communication scientifique utilisés par les chercheurs. Tous les résultats (anonymisés) sont librement consultables et téléchargeables sur le site de l’étude (vive l’Open Data!). Une interface intuitive permet de manipuler aisément ces données pour des comparaisons immédiates. Au niveau mondial, cette enquête a rencontré un vif engouement, avec plus de 20.000 participants. La France est le 5e pays en nombre de réponses (1150 chercheurs). Une exploitation intéressante de ces chiffres a été mise en avant par l’European Association for Health Information and Libraries : il s’agit d’une extraction des 2.200 réponses émanant de l’Europe pour la discipline Médecine.

Comment consulter une Framacarte ? (Tutos uMap 1/4) Juste avant Noël, nous vous présentions Framacartes, un service de création de cartes personnalisées pour vos sites web, communautés, randos, chasses au trésor… Framacartes est basé sur le logiciel Umap, qui permet d’ajouter des points, tracés et polygones sur les fonds de cartes d’OpenStreetMap. C’est alors qu’Antoine Riche, ingénieur informatique, Contributeur et Formateur OpenStreetmap, nous a contactés pour nous présenter sa série de tutoriels (libres, eux aussi) pour apprendre à maîtriser uMap (et donc Framacartes) à toute la famille Dupuis-Morizeau. C’est avec son autorisation (et de chaleureux remerciements) que nous reproduirons sur le framablog les quatre premiers tutos (le niveau « débutant ») afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Cette semaine, on apprend tout simplement à se familiariser avec uMap et à profiter pleinement d’une Framacarte ! Je consulte une carte uMap

Librathon 2017 : la journée du numérique libre, éthique et durable – L@ppli blog Retenez cette date, c’est la première journée du numérique libre, éthique et durable. De 10h à 16h, la médiathèque Sud organise le premier LIBRATHON. Marre de donner vos infos personnelles à Facebook, de subir le pistage publicitaire de Google, de pester contre Windows ? Vous rêvez d’un ordinateur sécurisé, d’une informatique durable, d’un numérique éthique ? Optimiser son vieil ordinateur, protéger vraiment ses données, copier librement la culture, jouer, c’est possible avec beaucoup de curiosité, un peu de motivation et des logiciels libres. Tout au long de la journée, des ateliers, animations, conférences et rencontres seront proposées pour promouvoir une autre vision d’un numérique social, ouvert, éthique, durable et sécurisé.

Marie-Claude, bibliothécaire : « Je travaille énormément en réseau » 5/5 Marie-Claude Sabouret est, entre autres, responsable de la bibliothèque spécialisée rattachée au Musée de la vie romantique. Les bibliothécaires sont tous en relation avec leurs publics, leurs équipes et leurs confrères d'autres établissements... Mais ses relations à elle sont un peu spécifiques. Êtes-vous confrontée au grand public, comme peuvent l'être les bibliothécaires municipaux ? Plutôt d'un public spécialisé, de chercheurs et d'étudiants principalement, qui consultent ici sur rendez-vous.

Les logiciels open source à l’assaut des services publics [TRIBUNE] Le secteur public est-il pieds et poings liés avec Microsoft ? Si certains s’en défendent, rappelons qu’en 2013, le ministère de la Défense a reconduit pour quatre années supplémentaires un contrat signé en 2009 avec le géant américain (il avait d’ailleurs interpellé plusieurs parlementaires, ainsi que les défenseurs du logiciel libre, car passé sans appel d’offres) et qu’en 2014, les ministères du Travail, de la Santé et de la Jeunesse et des sports ont conclu avec Microsoft Irlande un contrat de plus de 11 millions d’euros pour un “maintien en condition opérationnelle des systèmes informatiques exploitant des produits de la société Microsoft”. Á l’époque, François Rebsamen, alors Ministre du Travail, avait pourtant expliqué qu’un “désengagement progressif sur 4 à 6 ans” était prévu. Abus de position dominante La France “libre”

Du côté des jeux libres – L@ppli blog Avec le Librathon qui pointe le bout de son nez à la médiathèque Sud, on a décidé de jouer la liberté jusqu’au bout et d’aller voir ce qui se fait du côté des jeux vidéo libres… Dixit la FAQ de Tux Family, on peut définir ainsi un « jeu vidéo libre » : son moteur (le logiciel) est sous une licence librecôté client au minimum,côté serveur si nécessaire, cela va de soiles données utilisées (cartes, mods, persos, musiques, textures, …) sont aussi sous une licence libreutilisation d’un format ouvert (avec les outils libres permettant de le manipuler, idéalement) Historiquement, le jeu vidéo libre découle de l’informatique libre issue des projets GNU puis Linux. (Là, on vous remet le lien vers le Librathon ou l’occasion unique de venir comprendre la phrase précédente.) Il n’est donc absolument pas question de comparer ce qui n’est pas comparable.

La chaîne du livre papier Du premier mot écrit par l’auteur à la vente de son ouvrage en librairie, voici toutes les étapes de la naissance d’un livre publié à compte d’éditeur, c’est-à-dire aux frais de ce dernier. À ces maillons de la chaîne du livre sont associés différents métiers, l’auteur et l’éditeur, mais aussi des métiers plus techniques, liés à la fabrication du livre objet, ou plus commerciaux, liés à sa promotion et à sa vente. Dorine Ruter, CC BY 2.0 Auteur Dans le domaine littéraire, l’auteur écrit le plus souvent selon son inspiration et envoie son manuscrit à un éditeur.

Logiciels libres recommandés pour l’administration : Liste officielle SILL 2016 L’Etat vient de publier la mise à jour du Socle Interministériel des Logiciels Libres (SILL) qui fait référence. Ce document de 7 pages (en pdf) librement téléchargeable : Socle interministériel des logiciels libres 2016. Les recommandations portés sur les logiciels libres indiqués s’appliquent au secteur public : administrations centrales de l’Etat et collectivités territoriales, agences de l’Etat et secteur public hospitalier.

Related: