background preloader

Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais

Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais
On aurait pu croire les gisements géologiques inépuisables. Mais il n'en reste pas pour des millénaires, ni même pour des siècles, mais seulement pour quelques dizaines d'années. Preuve qu'à cette allure notre civilisation technologique n'est pas du tout durable sous sa forme actuelle et qu'elle doit évoluer au plus vite. Mais nous avons peut-être 50 ans d'avance sur notre temps, car les ressources ne manifestent encore aucun signe de pénurie ! Ce terrible échéancier, dont pratiquement personne n'a entendu parler (mise à part la fin du pétrole), nous amène à nous interroger sur le fonctionnement inconscient de notre civilisation qui s'apprête à livrer aux générations futures une Terre vidée de ses richesses et de sa substance. Notre planète n'est pas infinie. Nous devons anticiper la pénurie proche des matières premières et, si possible, garder de ces dernières pour les générations futures, en vivant tout simplement autrement. Si nous voulons éviter le pire, retroussons nos manches! ;o) Related:  Écologie

Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé En 2011, la population mondiale a franchi la barre des 7 milliards d’individus. Et la moitié de ceux-ci vivaient dans les villes, une première dans l’histoire de l’humanité. La tendance ne va pas s’inverser de sitôt puisque les Nations unies estimaient l’an dernier qu’en 2030, nous frôlerions les 5 milliards d’urbains (sur 8,3 milliards de Terriens). Ces chercheurs sont partis du constat que la plupart des modèles sur la croissance urbaine fonctionnent à l’échelle d’une ville, d’une région ou, plus rarement, d’un pays, mais que, à l’échelle mondiale, rien ou presque ne permettait d’évaluer la manière dont les villes allaient pousser ainsi que leur impact sur l’environnement. Les résultats de cette modélisation sont assez impressionnants, si on arrive à se figurer ce que les chiffres recouvrent vraiment. Les auteurs de l’étude estiment, sans trop de surprises, que près de la moitié de cette expansion se fera en Asie, la Chine et l’Inde se taillant la part du lion.

Statistiques mondiales écologiques SOS Planète Un nouveau « continent » de déchets a été découvert dans l'océan Atlantique Nord ! On la croyait spécifique au nord-est de l'océan Pacifique, la célèbre « grande plaque de déchets du Pacifique » a également son équivalent dans l'Atlantique Nord : un nouveau continent de déchets déjà plus grand que la France a été découvert ! En 1997, le capitaine Charles Moore, fondateur de l'Algalita Marine Research Foundation, découvrit la « grande plaque de déchets du Pacifique » (Great Pacific Garbage Patch), une zone océanique dans l'océan Pacifique qui, avec les courants marins, concentre les déchets que nous rejettons directement en mer mais surtout ceux issus de nos activités terrestres. En 2007, de nouvelles observations avaient montré que cette zone s'accroissait constamment et atteignait déjà 3,43 millions de km², soit une surface plus importante qu'un géant comme l'Inde ! Or, des scientifiques viennent de révéler que cette « plaque » a son équivalent dans l'océan Atlantique ! Un nouveau « continent » de déchets Ces morceaux de plastique souillent durablement l'océan. Note

Cinq fois plus de pesticides autorisés dans l'eau du robinet depuis février 2011 ! En toute discrétion... ministère Santé décidé multiplier 5 concentration maximale autorisée pesticides eau robinet Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s'ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l'eau du robinet. Désormais à consommer avec modération... C'est l'association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférence médiatique totale. Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation. Les pesticides, c'est bon... buvez-en ! La "nouveauté", c'est qu'en février 2011, une instruction de la Direction Générale de la Santé (DGS, dépendant du ministère de la Santé), passée totalement inaperçue jusque là, a tout chamboulé. Le ministère de la Santé en eaux troubles... Et bientôt, au fil de l'eau, il suffira d'arroser son jardin pour le désherber ?

Environnement, écologie, nature et sciences de la Terre - notre-planete.info Association Française interprofessionnelle des Ecologues Bienvenue à la SNPN - Société Nationale de Protection de la Nature UNIVERSITE DU QUEBEC A MONTREAL - AOUT 2014 - Thèse en ligne : Impacts de l’extraction de biomasse forestière sur le sol et la productivité des stations forestières Oumouhou, M'bark (2012). Impacts de l’extraction de biomasse forestière sur le sol et la productivité des stations forestières. Mémoire. L’exportation d’importantes quantités de biomasse hors des écosystèmes forestiers peut réduire leurs réserves en nutriments et diminuer la fertilité des sols. Actions (Identification requise) BIOENERGIE 03/03/15 L’Atlas 2015 de l’approvisionnement bois-énergie en Rhône-Alpes L’ADEME Rhône-Alpes vient de publier l’Atlas 2015 de l’approvisionnement régional en bois-énergie. Réalisé à partir de donnés 2012, il dresse un état des approvisionnements en énergie-bois en Rhône-Alpes, sur les données suivantes : Les fournisseurs de bois-énergie en Rhône-AlpesProduction de bois-énergie, répartition par catégories et par départementPrix observésÉquipement de la région en hangars de stockageCapacités de broyage en Rhône-AlpesDéveloppement de la certification de service « Chaleur Bois Qualité + » (CBQ+)La production de granulés bois Contexte Les dispositifs d’aide à la diffusion des installations de combustion de biomasse ont permis un fort accroissement des chaufferies bois sur le territoire régional. La première édition de cet atlas avait mis en évidence une production annuelle de bois-énergie de l’ordre de 260000 tonnes en Rhône-Alpes. Cet atlas permet aux exploitants des chaufferies, existantes ou à venir, de trouver les fournisseurs adaptés à leurs besoins.

FNE 23/06/14 Biomasse forestière : la réévaluation des politiques européennes est nécessaire L’Institut Forestier Européen (EFI) a publié récemment un résumé de ses recommandations concernant les politiques européennes actuelles en matière de biomasse forestière. Il préconise ainsi une remise en cohérence de ces politiques, afin d’améliorer la durabilité des actions mises en œuvre. Une politique unique n'est pas optimale pour contribuer au développement du bois énergie de manière réellement durable. En effet, l’origine de la biomasse, sa gestion, son utilisation (production de chaleur, d’énergie, de carburant), les techniques de conversion, les impacts environnementaux, les marchés, etc. varient de manière importante entre les pays européens et d’une région à une autre dans un même pays. Les politiques actuelles sont défaillantes et manquent de coordination, générant ainsi une distorsion des marchés et une tension sur la disponibilité des ressources forestières européennes. Réévaluer la demande européenne en biomasse forestière Construire des politiques de durabilité

R58: Les stratégies d’expertise des écologues, par Audrey Coreau | Regards La Société Française d’Ecologie (SFE) vous propose cette semaine le regard d’Audrey Coreau, chercheuse au Centre Koyré, sur les stratégies d’expertise des écologues. MERCI DE PARTICIPER à ces regards et débats sur la biodiversité en postant vos commentaires et questions sur les forums de discussion qui suivent les articles; les auteurs vous répondront. Les stratégies d’expertise des écologues pour les politiques de biodiversité Audrey Coreau Chercheur au Centre Alexandre Koyré, audrey.coreau@agroparistech.fr Chargée d’ingénierie pédagogique, d’enseignements et de recherche à AgroParisTech Avec la collaboration de Claire Nowak et Laurent Mermet ——- Mots clés : Expertise, écologie, politiques publiques, préservation de la biodiversité, interface science/politique, analyse stratégique. Résumé : Les politiques publiques de protection de la nature mobilisent largement l’expertise scientifique et naturaliste. L’expertise : une pratique complexe qui fait l’objet de multiples réformes Conclusion

voire plus bas dans la page pour connaître l' échéancier by mynameisnobody Oct 1

Related: