background preloader

Thème 1 Habiter une métropole by Frédéric Derne on Prezi

Thème 1 Habiter une métropole by Frédéric Derne on Prezi

https://prezi.com/duq6vxtii8jp/theme-1-habiter-une-metropole/

Related:  C1: Espaces et paysages de l'urbanisation, géo des centres et peEspaces urbainsHabiter une métropole

#7 / Edito – La ville bling-bling Posted by urbanites on vendredi, juin 24, 2016 · Leave a Comment Flaminia Paddeu et Charlotte Ruggeri L’édito au format PDF Top 15 des photos de New York vide, ne cherchez pas y’a vraiment personne Chaque année, les soirs de fête, le photographe Génaro Bardy se promène dans les villes du Monde pour pouvoir découvrir ces villes sans personne, quand tout le monde attend le père noël ou est à table. Après Paris et Londres, c’est à New York que le jeune Français est allé passer Thanksgiving. Le résultat est une nouvelle fois bluffant.

La conservation des ruines traumatiques, un marqueur ambigu de l'histoire urbaine Pour l’Unesco, une ruine est « une construction qui a perdu une part si importante de sa forme et de sa substance originelles, que son unité potentielle en tant que structure fonctionnelle a aussi été perdue » (Feilden, Jokilehto, 1993). Objet bâti non fonctionnel, la ruine [1][1] On n’utilisera ici que le terme « ruines », plus générique... n’est pas bienvenue dans la plupart des villes d’aujourd’hui, où l’efficacité des circulations et des productions semble primer. En conséquence, les ruines sont souvent détruites, effacées du milieu urbain. Pourtant, les ruines possèdent des fonctions bien réelles, en particulier identitaires ; et, dans certains cas, les acteurs de l’aménagement urbain ont décidé de les maintenir, de les préserver, voire de les mettre en valeur. Pour une ruine lente, signe de passage du temps, il n’est pas logique de les conserver hors du temps, de les soustraire à l’action du temps.

Les enjeux de la revitalisation urbaine : Harlem, du ghetto au quartier chic Lorsque Barack Obama annonça, en pleine campagne électorale, son projet de création d’un bureau de politique urbaine à la Maison-Blanche, ce fut un véritable événement. Depuis plusieurs décennies, en effet, les grandes villes américaines s’étaient vues accusées des pires maux : lieux de débauche, de violence, de mauvaise qualité de vie, de pauvreté, de chaos et d’intense ségrégation. Dans les années 1970, cette stigmatisation très forte accompagnée par une croissance économique élevée a conduit de nombreux Américains des classes moyennes à fuir en direction des périphéries, des suburbs, jugés plus adaptés à une vie de famille. Depuis les années 1950, ces investissements fédéraux ont largement favorisé le développement des banlieues grâce à la construction de réseaux routier et autoroutier denses.

10 oeuvres de street art qui se fondent dans le paysage urbain L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible par le visible, disait le peintre français Eugène Fromentin. Aujourd’hui les artistes anonymes ont pris d’assaut les paysages urbains pour offrir des œuvres impressionnantes. Et le street artiste français OakOak a brillamment fondu ses œuvres dans le paysage, pour le plus grand plaisir des passants… Source : minutebuzz.com Habiter New York, une métropole mondiale - Page 2/10 • Une séquence intégrée dans le cycle de consolidation Extrait des nouveaux programmes : "Les collégiens adoptent des démarches pédagogiques adaptées à l’âge des élèves, en recherchant le juste équilibre entre compétences et connaissances, sans excès d’érudition, et en privilégiant les contenus indispensables à toute réflexion sur le passé". En cycle 3 : Les élèves acquièrent une autonomie qui leur permet de devenir acteurs de leurs apprentissages et de mieux organiser leur travail personnel. La géographie poursuit la construction par les élèves de leur rapport à l’espace, les rendent conscients de leur inscription dans les différents espaces qu’ils habitent.

« La ville durable creuse les inégalités » Dès qu’on adopte les lunettes du genre pour étudier la ville, celle-ci apparaît inégalitaire entre femmes et hommes. Et la ville durable ne ferait qu’empirer les choses, selon l’analyse du géographe Yves Raibaud. « À quoi ressemblera la ville de demain ? En images : le New York d'hier comparé à celui d'aujourd'hui Jordan Liles a confronté des clichés de New York du XIXème siècle avec des photos contemporaines. Malgré des différences, la ville semble avoir peu changé. George Bradford Brainerd est un photographe amateur à qui l’on doit environ 2 500 photos de New York prises dans les années 1870 et 1880, figurant parmi les plus anciennes de la Grosse Pomme.

Related: