background preloader

Musée du quai Branly - les explorateurs

Musée du quai Branly - les explorateurs

http://www.quaibranly.fr/fileadmin/modules/d-pedago/explorateurs/

Related:  ExploratricesGrandes découvertes

10 femmes voyageuses et exploratrices qui ont marqué... A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous célébrons aujourd’hui les femmes voyageuses de toutes les époques, qui ont bravé souvent bien des interdits et conventions pour pouvoir vivre leur passion ! Découvrez aujourd’hui 10 femmes dont les voyages et exploits ont marqué l’Histoire. Jeanne Baré (1740-1807) Première femme qui fit le tour du monde Déguisée en homme, et sous le pseudonyme de « Jean Baré » , Jeanne Baret (ou Baré) embarqua en 1766 sur un bateau d’expédition avec son mari, à une époque où il était impensable d’accepter une femme à bord. Annie Smith-Peck (1850-1935) Première personne qui gravit le Mont Nevado Huascarán dans les Andes Annie Smith-Peck était une professeur d’archéologie et de latin, mais sa passion pour la montagne et l’alpinisme la poussa à démissionner et à se consacrer à l’alpinisme, donnant également des conférences sur ses voyages. Nellie Bly (1864-1922) Première femme qui fit le tour du monde en 72 jours Freya Stark (1893-1993)

Lumières et explorations scientifiques dans l'océan Pacifique | Traversées - Récits de voyages au XVIIIe siècle Le XVIIe siècle esquisse les contours de l’océan Pacifique alors que le XVIIIe siècle accomplit. La première moitié du XVIIe siècle connaît une inflexion, un essoufflement dans les voyages au Grand Océan. Les quelques voyages qui s’y déroulent sont essentiellement à caractère commercial. La dernière escale de Cook à Hawaï où il est tué par les insulaires lors de son troisième voyage de circumnavigation. Références de l'image Deux missions lui sont confiées. Les instructions définies pour son premier voyage (1768-1771) précisent la recherche de la Terra Australis Incognita ainsi que l’observation du passage de Vénus sur le disque solaire à Tahiti. Références de l'image Les Français, pour rivaliser avec les Anglais, se doivent d’organiser une expédition ambitieuse. Cette carte montre l’état des connaissances acquises sur l’Océan Pacifique au début du XIXe siècle. Références de l'image Les expéditions de la seconde moitié du XVIIIe marquent une rupture par rapport aux voyages antérieurs. C.

Les grands discours Site Histoire-Géographie Académie de la Guyane Agenda - Le 19 Septembre 2018 Cayenne : réunion d’information sur la préparation à l’Agrégation InterneSaint Laurent du Maroni : réunion d’information sur la préparation au Capes Interne et réservé - Le 26 Septembre 2018 Cayenne : réunion d’information sur la préparation au Capes Interne et réservé - Le 10 Octobre 2018 Agrégation interne : intervention de Mme Linda AMIRI, Maître de conférence d’histoire contemporaine sur le Moyen Orient/université de Guyane, site de Troubiran. Salle 107 (1er étage du bat. - Le 11 Octobre 2018 Clôture des inscriptions au concours du Capes Interne - Les 17/18 et 19 Octobre 2018 Cayenne/ Saint Laurent du Maroni : Stages de professionnalisation des professeurs néo-contractuels (9h-17h) - Le 7 Novembre 2018 Agrégation interne : intervention de Mme Linda AMIRI, Maître de conférence d’histoire contemporaine sur le Moyen Orient/université de Guyane, site de Troubiran.

Exploratrices citées dans l'émission de RFI Le siècle des Lumières : un héritage pour demain Les voyages, réels et imaginaires, constituent une dimension essentielle du XVIIIe siècle. Parallèlement aux voyages au long cours qui se multiplient, à l’image de Louis-Antoine de Bougainville ou de James Cook qui en rapportent des récits, la question de l’autre devient, dans les créations littéraires, un chemin privilégié pour la quête de soi. Découverte Observez attentivement ces documents : mise en scène (premier plan, arrière-plan, perspective…), personnages (apparence physique, expression du visage, activités…), paysages, couleurs, présence éventuelle d’un représentant "européen", point de vue de l’artiste … Ces illustrations, qu’il s’agisse de dessin, d’eau-forte, de gravure, de tableau ou de sanguine, sont aussi des documents ethnographiques à décoder en s’interrogeant sur l’objectif recherché, les moyens utilisés et les effets produits et prévisibles auprès du public du XVIIIe siècle. Exploration Réflexion Invention

Un répertoire de visites virtuelles La sélection de sites ci-dessous propose des visites virtuelles dans plusieurs lieux de toutes natures : château, camp de concentration, village reconstitué, forêt, espace, musée. Attention, il ne s’agit pas de simples galeries, animations, vidéos ou autres ! Grâce à ces sites, l’élève va pouvoir se déplacer et diriger son regard là où bon lui semble, dans les différents lieux proposés. A utiliser dans le cadre de l’enseignement de l’histoire, de l’histoire des arts, des sciences, de la géographie... collectivement sur TNI ou individuellement sur PC ou tablette. Attention : connexion internet requise. La réalité virtuelle à l’école Qu’est ce que la réalité virtuelle ? Par Dcapsules Ecole Joliot Curie Répertoire de visites virtuelles Les visites virtuelles de Google Plus de 2700 visites proposées à travers le monde... Découvrir : cliquer ici Une application Installer et voyager : cliquer ici Des expositions virtuelles Visiter : cliquer ici Et pour aller plus loin Découvrir : cliquer ici

Une histoire connectée des mondes européen, amérindien, chinois. Capacités et méthodes travaillées : Confronter des situations historiques et/ou géographiques. Cerner le sens général d’un document ou d’un corpus documentaire et le mettre en relation avec la situation historique ou géographique étudiée. ► Accéder à la ressource : démarche - Annexe (les cartes) Ce travail a été réalisé au sein du groupe Lycée de l’Académie de Lille, sous la responsabilité pédagogique de Madame Christine DALBERT (IA-IPR). Nom du ou des contributeur (s) et établissement d’exercice : Julien CROMBET, Lycée Montebello (Lille) Sandra MONNOT, Lycée Pierre Forest (Maubeuge) Sébastien PIECUCH, Lycée du Hainaut (Valenciennes) Maxime HIDEUX, Lycée Paul Duez (Cambrai) Olivier MATHIEU, Lycée Henri Darras (Liévin) Sabine GENTENAAR, Lycée Paul Hazard (Armentières) Sébastien ANNEN, Lycée Fénelon (Cambrai)

Ella Maillart 1903 Le 20 février, naissance d'Ella Maillart à Genève. Son père, homme large d'esprit et très au courant des affaires du monde, est commerçant en fourrures. Sa mère, une Danoise indépendante et sportive, l'emmène chaque dimanche à la montagne pour faire du ski, ce qui passe à cette époque pour une excentricité d'Anglais. Dès l'enfance, Ella se passionne pour la lecture de livres d'aventures et les cartes géographiques. 1913 Ses parents s'installent au bord du Léman, au Creux-de-Genthod, à 7 km de Genève. 1916 - 1921 Ella pratique intensément le ski. 1922 - 1923 Miette achète la Perlette, un cotre de sept mètres de long, au constructeur d'avions Louis Breguet, et les voilà parties. C'est à quatre, quatre filles, qu'elles embarquent à bord d'un vieux yawl de 14 tonnes, le Bonita, pour la Corse, la Sardaigne, la Sicile, puis, suivant les traces d'Ulysse, les îles ioniennes et Ithaque. 1930 A Moscou, la comtesse Tolstoï l'héberge dans son appartement.

Les cartes marines Le Pacifique restait, au début du XVIIIe siècle, le seul océan du monde où les Européens n’avaient, à part les Philippines, aucun établissement colonial. Mais il demeurait surtout le dépositaire du secret de la terre australe qui hantait tous les géographes. Les débats sur son existence avaient été relancés par le voyage de Bouvet de Lozier en 1738-1739. Cet officier de la Compagnie des Indes était parti de Lorient avec deux navires à la recherche du continent inconnu. Et il pensait l'avoir trouvé, en découvrant une petite pointe de terre dans l'Atlantique sud, qu'il avait baptisé cap de la Circoncision. L'expédition de Louis-Antoine de Bougainville Officier dans la Royale, Louis-Antoine de Bougainville avait grandi dans un milieu passionné par la géographie et par les sciences. Après de longues palabres, la France accepta enfin de remettre les Malouines à l'Espagne et chargea Bougainville de cette liquidation. Les voyages de James Cook L'expédition de Lapérouse En savoir + avec Gallica

Fonds sonores | Gallica Découvert simultanément en 1877 par Charles Cros en France, et par Thomas Alva Edison aux Etats-Unis, le principe de l’enregistrement sonore et de sa restitution fait partie des inventions qui ont révolutionné nos pratiques culturelles. Dès les années 1880, des ethnologues, des linguistes mettent à profit le phonographe pour enregistrer des chants, des musiques, des parlers traditionnels. Ils constituent ainsi des archives sonores, mémoire de l’humanité. Parallèlement, une industrie du disque se met en place dans les années 1890, qui connaît très rapidement ses premières stars et une diffusion mondiale. Archives sonores inédites d’un côté, édition phonographique « commerciale » de l’autre : tels sont les deux pôles qui structurent et caractérisent la collection sonore du département de l’Audiovisuel de la BnF.

Related:  Ressources potentielles CCEXPLORATEURS-EXPLORATIONSHISTOIREExpositions virtuellesLa première mondialisationExpéditions maritimes et découverte du monde par les européensDossiers pédagogiques des expositions