background preloader

L'autoformation, une auberge espagnole - Evelyne Jardin, article Sociologie

L'autoformation, une auberge espagnole - Evelyne Jardin, article Sociologie
Autoformation sociale, éducative, existentielle, cognitive... cette notion polysémique est devenue centrale dans notre société individualiste. Brigitte est en seconde. Elle a choisi l'économie en option parce qu'elle veut faire du commerce international avec la Chine. L'autoformation, c'est un peu l'auberge espagnole, avoue le spécialiste en la matière, Philippe Carré (1), et l'exemple précédent nous en donne une illustration. - Sous l'angle de l'individu, l'autoformation peut, tout d'abord, permettre d'« apprendre à être » ou d'« apprendre à produire sa vie » par, selon l'expression de Gaston Pineau, « une appropriation par le vivant de son pouvoir de formation ». - Toujours d'un point de vue individuel mais cette fois dans une version moins essentialiste, l'autoformation intégrale consiste à apprendre hors des systèmes éducatifs. - Enfin, l'autoformation est cognitive lorsqu'elle se donne pour mission d'apprendre de façon autonome. L'autoformation, un enjeu de société Selon P.

De l’autoformation au nomadisme pédagogique avec les TIC - Le blogue de Luc R Lundi 20 février 2012 1 20 / 02 / Fév / 2012 00:16 Mes amis, la première fois que j’ai entendu parler de nomadisme en éducation, le terme était associé au , à tous ces fichiers éducatifs que l’on pouvait télécharger du Web et installer sur un lecteur MP3 avec ou non capacités vidéo. L’accès à de nombreuses applications web, des sites d’information et des médias sociaux, notamment, rendait le concept encore plus intéressant. Ainsi nous est-il possible d’exercer nos habiletés de base : lire, écrire, écouter et visionner des informations à la fine pointe des univers de savoirs actuels de n’importe où que l’on soit. Même le métro de Montréal s’apprête à s’équiper des dispositifs nécessaires à la téléphonie cellulaire. Mais qu’est-ce au juste que le nomadisme pédagogique ou la pédagogie nomade? D’une manière ou d’une autre, nous sentons l’importance d’un contexte scolaire informel qui mette l’accent sur le développement personnel et l’acquisition de stratégies d’apprentissage autonomes.

PEUT-ON SE FORMER SEUL ? - Apprentissage numérique et autoformation Peut-on se former seul ? Peut-on apprendre seul ? Ce mode de formation est-il possible pour tous ou ne convient-il qu'à certains individus capables de se concentrer et trés enclins sur leurs modes de ressources internes ? De nos jours, l'utilisation d'internet et des nouvelles technologies dans les apprentissages (les apprentissages numériques) entraîne-t-elle l'augmentation du nombre de personnes se formant seules ? J'apprends seul : autodidaxie ou autoformation ? Si j'apprends seul et que je me forme seul, je suis certainement autodidacte... mais peut-être pas tout à fait. En autodidaxie, l'apprenant se forme en dehors de toute institution éducative, en dehors de tout accompagnement. En autoformation, l'apprenant se forme par lui-même, dans un cadre : l'autoformation consiste à se former soi-même, chez soi, dans un système éducatif ou dans des groupes sociaux. Mais alors, avez-vous déjà appris par vous-même ? Un regain pour l'auto-formation de nos jours ? Qu'en pensez-vous ?

L'autoformation - Profession formateur L'autoformation Joffre Dumazedier évoque le déclin de la société pédagogique vers une société éducative en pleine évolution, en marge de lécole. Cette société éducative où lEducation nationale na plus le monopole, voit lémergence dun sujet social apprenant à tous les âges de la vie, émergence importante aussi dans une pratique collective. Lautoformation nécessite selon lui un apprentissage méthodique, capable dévoluer et de sadapter. Définition de l'autoformation - Profession formateur Définition de l'autoformation Philippe Carré définit lautoformation comme étant un processus dapprentissage autonome, « par soi-même ». Afin déclairer la notion, il présente les cinq grandes approches issues de la « galaxie de lautoformation » : lapproche éducative (apprendre dans des dispositifs ouverts), lapproche cognitive (apprendre à apprendre), lapproche sociale (apprendre dans et par le groupe social), lapproche existentielle (apprendre à être) et lapproche autodidacte (apprendre hors des systèmes éducatifs institués).

PEDAGOGIES, APPRENTISSAGES, APPRENANTS... et APPRENANCE PedagoForm vous propose une nouvelle rubrique "Pédagogies, apprentissages, apprenants", qui sera animée pendant plusieurs mois... au moins une fois par mois. A chaque fois, il s’agira de mieux se re-situer dans ses pratiques professionnelles, pour prendre un peu de recul, comme tous les autres billets PedagoForm, sans prétention d’aucune Vérité... autour de la Pédagogie, des apprentissages, des apprenants. Cette rubrique sera régulière, entrecoupée d'autres articles en lien avec la formation professionnelle. Pédagogies, apprentissages et apprenants - Et si l'on commençait par cette citation, que j'apprécie beaucoup, pour se mettre dans le décor de cette nouvelle rubrique ? « On considère aujourd’hui que l’objet de la pédagogie, ce n’est, ni l’enseignant, ni le savoir, ni l’élève, mais l’activité qui les réunit (…). Et, pour initier cette rubrique sur les pédagogies, les apprentissages et l’apprenant, quoi de plus logique que de commencer … par « l’apprenance ». Vouloir apprendre.

Le social learning, learning 2gether Le social learning en phase de lancement Au-delà des médias sociaux, la force du social investit de nombreux domaines tels que, par exemple, la vente avec le social shopping et, depuis peu, la pédagogie avec le social learning. Logiquement, le social learning applique une éducation basée sur les flux d’échanges au sein d’une communauté. Le social learning bénéficie d’avantages distinctifs notables : >Les apprenants collaborent les uns avec les autres et sont plus actifs >Les familles sont reliées à la communauté pédagogique et, de fait, plus impliquées >Le renforcement du soutien qui est individualisé et personnalisé >Les échanges culturels et linguistiques sont favorisés >In fine, les compétences et donc l’employabilité sont décuplées Nous sommes tous des enseignants et des apprenants Si l’on quantifie une centaine de milliers de formateurs accrédités vivant de l’e-formation, on estime les formateurs occasionnels à 1 million d’individus. LIVEMOCHA | Publication d’exercices et de leçons.

MECANISMES PIAGETIENS Extrait du cours de C. Berger Piaget est un auteur connu pour ses études sur le développement de l'enfant, mais son objectif est beaucoup plus vaste car il s'agit de rendre compte du progrès en général. Définitions Préalables La notion d'adaptation Pour Piaget, l'intelligence est une forme d'adaptation. Processus d'assimilation Le terme d'assimilation en biologie est quand un organisme assimile de la nourriture, quand il absorbe des substances et les transforme. Au début de sa vie, l'enfant dispose de 2 schèmes : le schème visuel qui consiste à viser le monde extérieur et le schème de préhension qui conduit à agripper les objets qui s'approchent de la main. Processus d'accommodation Dans chaque situation rencontrée par le sujet, il se doit d'appliquer un programme général à cette situation particulière. Selon Piaget, l'intelligence se développe grâce à ces processus d'assimilation et d'accommodation. Fonctionnement de l'équilibration Bibliographie , L'éducation contemporaine, Klincksieck, 2000

Cours et Formations en Vidéo 100% Gratuits L’analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression (...) Où l’on fait une analyse préalable et nécessaire de l’expression « analyse des pratiques professionnelles ».Pour y voir clair, il faut d’abord s’entendre... L’expression est à peine admise dans les milieux de la formation professionnelle qu’elle soulève, dès qu’on y réfléchit, un très grand nombre de questions. En effet, aucun des termes ne va de soi, pas plus que leur agencement. On peut encore se demander si l’expression « analyse de pratiques », de modes de travail qui se sont imposés, implique qu’il existe un seul type d’analyse. Pratiques Qu’entendre par pratiques ? Ainsi, contrairement à la perception commune et superficielle du terme, qui imposerait d’ailleurs l’identité entre connaissance pratique et connaissance commune, la pratique, bien qu’incluant l’idée de l’application, ne renvoie pas immédiatement au faire et aux gestes, mais aux procédés pour faire. Analyser... Le deuxième terme auquel il faut s’attacher est celui d’analyse. Professionnelles Une nécessité...

Le Social Learning ne se résume pas aux médias sociaux Très souvent associé au Web 2.0, le Social Learning ne se résume pas pourtant pas à ces médias sociaux. Il a d’ailleurs pour base, comme nous l’avons déjà souligné dans un article précédent, des théories et principes pédagogiques qui ont été proposés bien avant l’avènement d’Internet. En effet, le SL repose sur les préceptes du socio-constructivisme qui met en évidence le fait que le processus d’apprentissage est tout aussi important que le savoir lui-même, et que ce processus est directement lié aux interactions dans la communauté d’apprenants. En revanche ce que remet en question le Social Learning, c’est ce mode transmissif. Le SL met également en évidence la nécessité de faire travailler les apprenants au sein d’une communauté éducative d’apprenants. Autre point important : le SL s’inscrit dans une posture d’autonomisation des apprenants. Pour résumer, le SL est un concept pédagogique basé sur le socioconstructivisme qui met en œuvre et valorise : Et le Web 2.0 alors dans tout ça ??

Activité pédagogique Analyse

Related: