background preloader

Pourquoi l'éducation tue la créativité et les chances de réussite

Pourquoi l'éducation tue la créativité et les chances de réussite
Mardi 12 juillet 2011 2 12 /07 /Juil /2011 07:45 Une intervention de Ken Robinson dans une conférence TED où il défend la thèse que nos systèmes éducatifs tuent la créativité et ne sont plus adaptés dans le monde dans lequel nous vivons, les arguments développés par Ken avec humour malgré leur gravité : Une conférence qui date de 2006 encore plus d'actualité dans notre monde qui ne cesse d'aller de plus en plus vite : il est vraiment temps que nos systèmes éducatifs donnent la chance à nos enfants de pouvoir s'adapter à cette nouvelle donne en positionnant la créativité au coeur et en ne plus stigmatisant les erreurs permettant de la développer : idem pour nos entreprises qui veulent se développer dans les nouvelles donnes économique et numérique ! Et voici une vidéo animée de RSA qui développe les arguments de Ken : Billets en relation : Partager l'article ! inShare Par Julien Bonnel - Publié dans : Société 4

http://www.jbonnel.com/article-pourquoi-l-education-tue-la-creativite-et-les-chances-de-reussite-79182311.html

Related:  Start-ups & Entrepreneurshipscalpa14

Peut-on apprendre en ligne A TED 2011, Salman Khan est venu présenter la Khan Academy, une collection soigneusement structurée de plus de 2000 vidéos éducatives (voir la présentation vidéo avec sous-titres en français). La Khan Academy connaît un succès notable avec quelques 1 millions de visiteurs par mois qui regardent entre 100 et 200 000 vidéos par jour, souligne son créateur. Salman Khan a commencé incidemment. ducation & Formation - Article - Objectif « zéro papier » pour les écoles sud-coréennes Le ministère sud-coréen de l’Éducation, des Sciences et des Technologies a décidé d’allouer 1, 4 milliard d’euros (2,2 billions de Won) de budget pour faire passer les écoles au tout-numérique d’ici à 2015, échéance fixée pour ce programme baptisé « Smart Education ». Chosun Ilbo, le quotidien sud-coréen, a dévoilé le 30 juin 2011 ce projet d’envergure qui s’adresse aux 11 019 écoles et 7 760 220 élèves du primaire et du secondaire et dont les ambitions sont de doter chaque écolier d’une tablet PC, et de supprimer à terme tous les supports papier, d’équiper les établissements de réseaux wifi et mettre en place un système de cloud computing, hébergeant « dans les nuages » toutes les ressources nécessaires. L’annonce ne surprend guère, la société sud-coréenne étant réputée pour ses capacités technologiques et sa culture de l’excellence dans l’éducation. La Corée du Sud, avec ce programme « Smart Education », propose l’expérience la plus poussée dans ce domaine.

Vous avez dit Entreprendre……. Apres avoir bravement mené sa révolution, la Tunisie se remet tant bien que mal d'une très longue période de dictature et de la destruction économique et de la sclérose sociale qui l'ont accompagnée. Malgré le climat social qui reste tendu, les Tunisiens savent pertinemment que la reconstruction du pays passe inexorablement par le développement d'une économie forte. Dans cette perspective les messages de tous les experts ont un seul leitmotiv "Il faut entreprendre" ; entreprendre pour créer de l'emploi et de la richesse, entreprendre pour prendre sa part de responsabilité dans cet effort de reconstruction. Les professeurs font l’école buissonnière numérique À côté du cadre bien défini par l'Éducation nationale, les professeurs ont recours aux TICE pour faire leur travail. Ils le font davantage que ce que l'observation de leur usage public entre collègues pourrait laisser croire. En travaillant à plusieurs reprises avec des enseignants qui développent des usages « ordinaires » des TIC dans leur pratique professionnelle, on peut faire quelques observations intéressantes sur le devenir des TICE. On peut observer trois grandes catégories : le travail personnel, le travail en classe, le travail de suivi.

L'expérience Sugar Labs préfigure-t-elle une révolution éducative du XXIe siècle ? Du projet One Laptop per Child (ou OLPC) les grands médias ont surtout retenu qu’il s’agissait de mettre un ordinateur entre les mains des enfants des pays défavorisés. Confondant la fin et les moyens ils sont alors souvent passés totalement à côté de son intérêt principal qui est pédagogique. Negroponte n’a de cesse à juste titre de le répéter : « le projet OLPC n’est pas un projet informatique, c’est un projet éducatif ». Il n'y aura pas de nouveau plan "Ecoles numériques rurales" En 2009, le ministère de l'éducation nationale avait initié un programme d'équipement numérique des écoles rurales, qui devait aider les petites communes à acheter du matériel informatique utile aux enseignements. Chaque commune de moins de 2 000 habitants pouvait ainsi recevoir 1000 euros pour l'achat de ressources numériques pédagogiques, et jusqu'à 9000 euros pour l'achat d'équipements prescrits par le ministère, notamment un tableau blanc interactif et des ordinateurs. En contrepartie, les mairies devaient prendre en charge la mise en réseau, la connexion à internet à haut débit, et la sécurisation du parc, en suivant certaines recommandations.

Peut-on programmer la sérendipité? (Bourcier & van Andel) Peut-on programmer la sérendipité? L'ordinateur, le droit et l'interprétation de l'inattendu Pek van Andel & Danièle Bourcier Netherlands Institute for Advanced Sudies (NIAS) 1- Présentation La sérendipité sera définie comme la capacité à découvrir, inventer, créer ou imaginer quelque chose de non trivial sans l'avoir délibérément cherché.

Un nouveau centre d'innovation pour des applications d'e-learning mobiles Transformer la manière d'apprendre grâce des applications mobiles ad-hoc, tel est l'objectif d'un nouveau centre d'innovation du MIT, en collaboration avec Google. Le "MIT Center for Mobile Learning" vient d'ouvrir ses portes aux Etats unis. Né d'un projet commun entre le MIT et Google, il aura pour objectif de créer et d'étudier les nouvelles technologies mobiles qui permettront aux internautes d'apprendre, n'importe où, n'importe quand et avec n'importe qui. Hébergé dans le célèbre Media Lab, le centre va démarrer son activité avec le développement et l'amélioration du logiciel open source développé par Google, nommé "App inventor for Android", et qui permet à l'utilisateur de développer de petites applications sur le modèle du Click'n share. Cette application compte déjà le support de 100 000 personnes parmi les enseignants et étudiants. Son impact dans ce domaine va donc certainement être amplifié avec une telle collaboration.

Wilhelm Reich et la révolution sexuelle - Zones subversives Disciple de Freud, théoricien politique et militant révolutionnaire, Reich développe une critique de la répression sexuelle et explore des pistes de libération. La révolution sexuelle reste à accomplir. C’est à partir de ce constat que Jacques Lesage de La Haye transmet l’héritage subversif du docteur Reich. L’auteur d'une Introduction à la psychanalyse de Reich permet de renouer avec la critique de la misère sexuelle délaissée par tous, y compris par le courant libertaire.

Hackons l’école ! À l'occasion de la rentrée, OWNI hacke l'Education nationale. Pour se préparer au monde de demain, une autre pédagogie existe, celle des hackers. Les hackerspaces et les makerspaces, ces lieux physiques où se réunissent les hackers, « sont les écoles du futur ». L’Université du 21ème siècle sera citoyenne, responsable et solidaire ou ne sera pas 1. La réforme de l’Université : une nécessité et une urgence pour répondre aux défis du 21ème siècle. En janvier 2003 j’avais, pour le 5ème anniversaire de la déclaration sur l’enseignement supérieur, souligné ce qui, dans cette déclaration me paraissait sous-estimé : 1.1. L’Université fait partie des causes de crise du monde actuel tout autant que des solutions. la nécessité d’un changement radical et d’un nouveau contrat entre Université et société ;le caractère central de la réflexion sur la responsabilité de l’Université ;le besoin de concevoir pour cela une stratégie de changement en réseau.

Related: