background preloader

 Galeries virtuelles des photographies de Doisneau - Mineurs

 Galeries virtuelles des photographies de Doisneau - Mineurs

http://www.robert-doisneau.com/fr/portfolio/mineurs.htm

Related:  PhotographesCroissance économique, mondialisation et mutations des sociétésLe travail à la mine

Un photographe fige dans le temps la beauté époustouflante des vagues La Nature est vraiment belle et un photographe a décidé de mettre en avant cette beauté. Ces vagues qu’on pourrait croire gelées sont le fruit de nombreux calibrages pour un rendu époustouflant ! C’est le photographe français Pierre Carreau qui a pris ces photos. Il a utilisé des caméras avec une grande vitesse de prise de vue pour prendre ces photos, vous pouvez en voir d’autres sur son site web et on vous conseille de regarder la catégorie « WaterPower » d’où sont tirées ces images :

1929 - 2008 : quand l'histoire se répète Crises financières: à qui la faute? A la finance folle, aux investisseurs crédules, aux régulateurs absents, aux hommes politiques trop influençables? L?Histoire montre en tous cas qu?au gré des pertes et des profits, les cycles de régulation et de dérégulation se sont succédés. C? Le blog des Hauts de France: L'histoire du charbon Le charbon est le produit de la décomposition des végétaux à l’abri de l’air.Dans une lagune d’eau douce peu profonde, s’installe une forêt dense. Le fond de la lagune s’enfonce (phénomène de subsidence), la végétation noyée se dépose et formera plus tard la veine de charbon.Lorsque la subsidence se ralentit et s’arrête, la lagune se comble petit à petit et lorsque la profondeur d’eau le permet, la forêt se réinstalle et le cycle recommence. La durée d’un cycle, variable, est de l’ordre de 50.000 ans. 1ère découverte du charbon dans le Nord-Pas-de-Calais La première veine de charbon dans le Nord Pas-de-Calais a été découverte en 1720 à Fresnes sur Escaut. Cependant le type de charbon n’était pas apte à tous les usages.

Karl Marx Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Marx. Karl Marx Philosophe occidental Époque contemporaine Lunch atop a Skyscraper Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Prise au niveau du 69e étage pendant les dernières semaines de la construction (le gratte-ciel comporte 70 étages), la photographie Resting on a Girder[3] (« repos sur une poutre ») représente les mêmes ouvriers en train de faire une sieste sur une poutre. Identité de l'auteur[modifier | modifier le code] Le détenteur des droits de la photographie, la Bettmann Archive, ne reconnut pas Charles C. Ebbets comme son auteur avant (selon certaines sources, après des mois d'enquête d'une agence de détectives privés).

Docs musée de la mine Lewarde Centre historique minier duNORD-PAS DE CALAIS Ressources et collections Ressources et collections > Les dossiers documentaires Les dossiers documentaires Le travail dans les mines Contexte historique François Bonhommé a représenté avec une grande fidélité l’activité sidérurgique et métallurgique dans les grands foyers industriels de la France du milieu du XIXe siècle, entre Abainville et Le Creusot. Il n’a pas éludé la représentation des paysages et du travail liés à l’extraction du charbon qui, dans le cas des bassins de Blanzy et du Creusot, se trouvaient si proches de ceux du fer et si étroitement associés à eux. Si Constantin Meunier a puisé son inspiration dans une région différente – la Belgique du “ sillon Sambre-Meuse ” –, ses sujets peuvent être rapprochés de ceux de Bonhommé, lui aussi attentif aux acteurs et aux gestes du travail, et appartiennent à un même contexte contemporain. Analyse des images

Les noms des stations de Métro prises au pied de la lettre Photo- vendredi 8 août 2014 · Tags: metro, paris, ratp· 166 commentaires Au milieu des années 90, le photographe Janol Apin a mis en scène les noms des stations du métro Parisien avec humour et imagination. De Monceau à Rue de la pompe en passant par Duroc et Dupleix, les stations parisiennes parlent le langage international du mime. « Girl Eat World”, quand une street-foodista parcourt le mondeÀ l’image de l’Instagramer Desserted in Paris qui part à la recherche des plus belles pâtisseries parisiennes, Melissa nous propose le même concept mais à l’échelle planétaire. De Bali au Mont Fuji en passant par Tokyo, Malte ou Séoul, la belle indonésienne collectionne les petits délices sucrés ou salés du monde entier depuis 2009. Vous pouvez aussi lui […]Elle reproduit les poses improbables des starsDepuis plus d’un an, l’australienne Celeste Barber s’amuse à reproduire (avec les moyens du bord) les poses improbables des photos de stars.

Simone Weil » La p@sserelle -Histoire Géographie- OBJECTIFS de la séquence Décrire l’évolution de l’entreprise Ford comme un exemple des transformations du système de production et de son organisation au XX°sObserver la diffusion du fordisme en France grâce aux photos de Robert Doisneau prises dans les usines Renault de Boulogne-Billancourt.Comprendre les critiques adressées au fordisme à travers un extrait du film de Charlie Chaplin (Les Temps modernes – 1936) et un extrait du livre de Simone Weil (La Condition ouvrière, 1951) 1. Les travailleurs de la mine : ceux du jour Contexte historique Les grandes heures du charbon dans le Pas-de-Calais au début du XXe siècle Si l’électricité et le pétrole marquent l’entrée dans l’ère de la seconde industrialisation, le charbon demeure partout, au début du XXe siècle, la première source d’énergie.

EDWARD WESTON: Un éloge de la sensualité EDWARD WESTON: Un éloge de la sensualité « Art must have a living quality which relates it to present needs, or to future hopes, opens new roads for those ready to travel, those who were ripe but needed an awakening shock… » Les lignes courbes d’un coquillage, un corps de femme, svelte et musclé se contorsionnant sur le sol, la pureté d’un tronc d’arbre dont l’écorce empreinte milles chemins, se torsadant à l’infini… Edward Weston révèle ce que la nature nous offre de plus beau, dans toute sa pureté. INA Une réussite économique reconstruction et modernisation des houillères françaises (INA) Le secteur énergétique constituait l'une des priorités de la reconstruction en France. Le manque de charbon apparaissait notamment particulièrement criant à la Libération. Des efforts très importants ont été mis en place pour moderniser les houillères françaises, nationalisées en 1944-1945. Or, les résultats sont indéniables : dès 1947, la "bataille du charbon" est gagnée et la France dépasse son niveau de production d'avant-guerre. L'objectif de moderniser les structures de ce secteur est également largement atteint. Equipements et matériels seront considérablement rénovés, ce qui permet une amélioration importante des gains de productivité (le rendement journalier par mineur atteint 1 307 kilos en 1951).

Related: