background preloader

C’est quoi le bonheur ? : 6. Le bonheur est nécessaire à notre survie

C’est quoi le bonheur ? : 6. Le bonheur est nécessaire à notre survie
© Jupiter Sommaire Le bonheur – tout au moins son idée – nous serait-il indispensable ? Oui, toutes ces illusions sont là pour notre bien, car le bonheur est vital. Qu’arriverait-il si nous cessions de croire qu’avoir des enfants rend heureux, comme la plupart des études nous y invitent ? Ces dernières montrent que la satisfaction des couples, très élevée au début du mariage, baisse ensuite par à-coups jusqu’à atteindre son plus bas niveau à l’adolescence des enfants, ne remontant à son niveau initial qu’après le départ du dernier d’entre eux(3). Le bonheur est vital pour notre espèce, donc, mais également pour l’individu. « Les hommes veulent être heureux et le rester », écrivait Freud(5). 5. 7. « Normal, dirait le psychologue Paul Diel, la vie veut vivre de mieux en mieux. » Précurseur de la psychologie positive, il en fit, dès les années 1950, le principe de sa psychologie de la motivation. 8. Serait-ce là encore une preuve que l’argent ne fait pas le bonheur, comme dit l’adage ? 9.

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Bonheur/Articles-et-Dossiers/Savoir-ce-qui-nous-rend-vraiment-heureux/C-est-quoi-le-bonheur/7

Related:  bonheur carte mentaleLe bonheur est-il le but de la vie?Le bonheur aujour'huiDéfinitions - Citations - Bibliographie

Le bonheur : la quête de toute une vie Le bonheur: la quête de toute une vie!par Bruno Fortin, psychologue Le bonheur est le degré selon lequel une personne évalue positivement la qualité de sa vie dans son ensemble. Qu'est-ce que le bonheur ? - Pierre Simard Alors que certains s’attendent à ce que bonheur surgisse comme une tornade capable de soulever des montagnes, d’autres comme moi, ont compris que le bonheur n’a rien d’euphorisant, on pourrait le définir comme un état de satisfaction, de plénitude ou de sérénité, un état qui se poursuit dans le temps. Peu importe la culture ou l’époque, le bonheur est universellement recherché. C’est sans aucun doute l’état de conscience le plus élevé qu’on puisse atteindre.

Le bonheur est-il le but de la vie ? (Conférence donnée à la Bibliothèque municipale de Laruscade, mai 2015). La question peut paraître étrange, car généralement on ne pose pas les questions qui semblent appeler une réponse évidente. On serait en effet tenté de répondre : oui, tout le monde cherche à être heureux… Mais comme de nombreux philosophes l’ont fait remarquer, Sénèque par exemple, cette réponse n’est pas claire du tout, parce que ceux qui la font ne parlent pas de la même chose. Si on leur demande ce qu’est ce bonheur, dont ils font un but de la vie, ils n’auront bien sûr pas de mal à dire que les uns cherchent la gloire, d’autres la tranquillité, d’autres encore le plaisir, d’autres encore le bien d’autrui, etc., et ils en concluront que chacun cherche le bonheur et qu’il y a mille façons de le chercher. Le problème d’une telle réponse, c’est qu’elle confond les moyens du bonheur avec l’état de bonheur. Ces conceptions du bonheur ne sont cependant pas très fréquentes dans nos sociétés.

Le bonheur selon le philosophe Alain C'est un best-seller. Un ouvrage qui a fait le tour du monde et qui, plus de 80 ans après sa parution, demeure une référence. Avec ses Propos sur le bonheur, Alain (de son vrai nom Emile Chartier) a signé en 1925 un recueil aux allures de méthode de coaching. Simple, pragmatique, et rehaussé, analyse le chercheur Thierry Leterre[1], d'une pointe de "cynisme amusé" qui concourt à son charme. Au coeur de la pensée du philosophe, il y a l'idée que vivre, c'est déjà être heureux. Le bonheur qu‘est-ce-que c’est ? Pour bien commencer votre approche du bonheur, téléchargez GRATUITEMENT mon livre RENDRE LE BONHEUR POSSIBLE, et découvrez les fondamentaux du bonheur ! Si vous suivez le blog « Heureux dans sa vie », vous connaissez cette réponse par cœur, si ce n’est pas le cas, commencez-ici et connectez-vous sans plus attendre au bonheur. ET bien justement parce que c’est simple, trop simple, ou pas assez extraordinaire, ou encore trop banal. La plupart du temps, les personnes recherchent le bonheur à l’extérieur, dans des plaisirs, dans des situations, dans un confort matériel, dans l’obtention de quelque chose ou dans la venue de quelqu’un… Et quasiment systématiquement, cette quête est remplie de complication, de dualité, d’effort, de travail… La plus grande illusion et la plus grande source de souffrance : Croire que le bonheur est ailleurs !Photo par smlp.co.uk

Plus de 130 pensées, citations et proverbes sur le bonheur Sujets complémentaires : - Pensées sur le sens de la vie, l’espoir, l’harmonie et sur la joie - Pensées sur la générosité, l'argent, le plaisir et sur la paix - Conseils pour être heureux - Liste d’articles sur le bonheur philosophie - Le bonheur est-il le but de l'existence ?, Jacques Ricot (synthèse) Conférence de LA SOCIÉTÉ NANTAISE DE PHILOSOPHIE du 8 décembre 2006 Jacques RICOT : Le bonheur est-il le but de l'existence ? Merci, Jacques Ricot, pour ce propos à la fois savant et médité. D'emblée vous distinguez les Anciens, pour qui le bonheur est assurément le souverain bien, et les Modernes pour qui cela ne va plus de soi. Mais pourquoi l'existence devrait-elle avoir un but, demandez-vous, plutôt que de persévérer spontanément dans son être, ce à quoi on ne peut rien objecter puisque nul n'est obligé de philosopher, la position -ou la situation, plutôt- de l'imbécile heureux étant apparemment inexpugnable ?

Bonheur : Définition philosophique Qu’est ce que le bonheur ? Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux. Une joie intense n’est pas le bonheur. Existence et Bonheur Les mots du sujet Vivons : "vivre" est un verbe un peu passe-partout. Ici il s'agit de l'existence. Vivre, au sens plat du terme, c'est appartenir à la classe des objets non inanimés (végétaux et animaux) et ne pas être mort. Mais le « nous » nous éclaire. « Nous » c'est moi et les autres c'est-à-dire les humains.

Related: