background preloader

Horus

Horus
Horus, le dieu faucon, fils d'Isis et Osiris, est le dieu de Behdet (dans la partie occidentale du delta du Nil). Horus est vénéré dans différentes localités d'Egypte. C'est le dieu de l'azur, des espaces célestes. Le soleil et la lune sont ses yeux. Horus Isis cache le jeune Horus dans les marécages du Delta à Chemmis pour le soustraire à la violence de son oncle Seth. Il existe plusieurs formes du dieu Horus Harpocrate fils d'Osiris et d'Isis, il représente Horus enfant qui a besoin de la défense de sa mère contre la cruauté de son oncle Seth. La mythologie égyptienne relate la violente querelle qui opposa Horus et Seth. Dictionnaire des mythologies en 2 volumes d'Yves BONNEFOY, Flammarion, Paris 1999.

http://mythologica.fr/egypte/horus.htm

Related:  Mythologie EgyptienneegypteDIEU ÉGYPTIEN

Seth Dieu belliqueux de la violence et du mal, Seth, (Set, Setekh, Setesh, Seti, Sutekh, Setech, Sutech) est le second fils de Geb et de Nout. Seth Il était représenté comme un homme ayant une queue fourchue et la tête d'un animal, qu'on n'est pas parvenu à identifier clairement, au museau allongé et aux oreilles dressées terminées en carré. Bastet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bast. Bastet est la déesse de la musique, de la joie du foyer, des chats et de la maternité aux traits félins dont le centre religieux se trouvait dans la ville de Bubastis (Égypte). Étymologie[modifier | modifier le code] Le nom que lui donnaient les Égyptiens était vraisemblablement Bast. La confusion vient du fait qu’un hiéroglyphe était souvent ajouté après le mot pour préciser la prononciation du son final.

Dieux égyptiens Publié le vendredi 12 août 2005 (mis à jour le jeudi 20 octobre 2005) par Nico Hiéroglyphe : Lieu de culte : Hermopolis. Nephthys Nephthys Nephthys dont le nom signifie la "Maîtresse de la Maison" est la déesse égyptienne des morts qui veillait sur les sarcophages. Avec Isis, elle était une des gardiennes du corps d'Osiris. Elle figure avec sa soeur auprès de la dépouille divine, la pleurant et veillant sur elle, parfois sous la forme d'un milan. Il ne faut cependant pas la considérer comme un pâle doublet d'Isis. La religion égyptienne : Bastet Son lieu de culte principal se trouvait à Bubastis, l'actuelle Tell Basta dans le Delta, en égyptien Per-bastet, "la maison de Bastet". C'est là qu'avaient lieu des fêtes dont Hérodote ne retint que l'aspect trivial. Ces cérémonies organisées au moment de l'Inondation étaient accompagnées de réjouissances populaires où les participants dansaient, chantaient, jouaient de la musique et consommaient énormément de vin, l'ivresse étant un moyen d'apaiser la déesse afin qu'elle ne se transforme pas en lionne destructrice.

Maât Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Maât est, dans la mythologie égyptienne, la déesse de l'ordre, de l'équilibre du monde, de l'équité, de la paix, de la vérité et de la justice. Elle est l'antithèse de l'isfet (le chaos, l'injustice, le désordre social, …). Isis Isis Déesse égyptienne dont le nom signifie "trône". Fille de Geb et Nout selon la cosmogonie Héliopolitaine. sœur et femme d'Osiris. Mère d'Horus. Elle a été dépeinte dans la forme humaine, couronnée ou bien par un trône ou bien par des cornes de vache incluant un disque de soleil. Un vautour était aussi parfois incorporé en sa couronne.

Horus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Horus est le nom latin d’une des plus anciennes divinités égyptiennes, le dieu faucon Ḥr, dont le nom signifie probablement « celui qui est au-dessus » ou « celui qui est lointain ». Le culte d’Horus remonte sans doute à la préhistoire, car la liste royale du Canon royal de Turin qualifie de Suivants d’Horus les rois légendaires qui gouvernèrent l’Égypte après le règne des dieux (on peut noter ici que Horus au serekh est le plus ancien roi égyptien qui puisse être nommé). Aux débuts de l’époque historique, le faucon sacré est figuré sur la palette du roi Narmer et dès lors il sera constamment associé à la monarchie pharaonique.

Maat ; Maât ; deesse Egypte Le concept de la Maât regroupe plusieurs aspects totalement indissociables dans l'imaginaire égyptien. Nous n'allons les séparer que pour des raisons didactiques. La Maât, "l'ordre juste du monde", l'équilibre, est au coeur de la compréhension de la civilisation égyptienne tout entière, et elle est le fondement de sa longévité. Elle est liée et confondue avec l'éthique (incluant la justice, la vérité), avec l'ordre universel (l'ordre cosmique, l'ordre social, l'ordre politique ) et avec l'intégration sociale basée sur la communication et la confiance. Osiris A l'origine Osiris était un dieu modeste de la fertilité et du développement végétal. Le cycle annuel de la végétation qui meurt puis renaît, concrétisa l 'idée de la résurrection puis il devint le dieu des morts et de la résurrection à la vie éternelle.

Amon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Avec sa parèdre Amemet, il fait partie des entités divines de l'Ogdoade d'Hermopolis. Mythologie[modifier | modifier le code] Représentation[modifier | modifier le code] Il est associé à l’oie-smn[5], sans doute par analogie phonétique, et au bélier-šft[6].

Related: