background preloader

Comment inverser ?

Comment inverser ?
Le plus fréquemment, en classe inversée , le travail demandé aux élèves hors la classe consiste à visionner des capsules vidéo réalisées par le professeur. Ces capsules peuvent être plus ou moins longues et détaillées, sans excéder 10 minutes. Les différences s’expliquent par le profil des élèves (par exemple, un lycéen pourra soutenir une vidéo plus longue), mais aussi par l’objectif visé par le professeur. Sandrine Dinnat et Nicolas Lemoine produisent des capsules vidéo de quelques minutes pour expliquer certaines notions du cours Marie Soulié, quant à elle, n’envisage pas les capsules comme des résumés, mais plutôt comme des « mises en bouche » de la notion permettant d’aiguiser l’appétit des élèves : « On éveille juste leur curiosité en s’appuyant sur leur observation ». Aussi, dans la conception de ses vidéos, ce professeur de lettres s’impose une durée maximale de 2 minutes. Pour une classe inversée efficace, le travail préparatoire doit recevoir un écho en classe.

http://mediafiches.ac-creteil.fr/spip.php?article366#.V2BleDNRgSc.twitter

Related:  La classe inverséeFlipped classroom

Classes inversées ? Et si c'était remettre "l'école" à l'endroit ? Introduction Lors de conférences récentes, j’ai utilisé différents titres évoquant « la mise à l’endroit de l’école ». De quoi s’agit-il au-delà d’un intitulé qui se voulait interpellant voire légèrement provoquant ? On peut en juger par les titres de ces conférences :

Scenario 1. Identification Dans cette section, on retrouve des éléments ponctuels d'identification qui servent à indexer le scénario dans une base de données accessible dans Internet. Nous avons placé les éléments descriptifs au début de la section car ils constituent des champs de recherche utiles. Titre et adresse Internet Choisir autant que faire se peut un titre qui permettra d'identifier facilement le sujet traité dans le scénario ou l'objet de l'activité d'apprentissage. Classe inversée : comment motiver les élèves ? inShare35 La question qui revient fréquemment quant on parle de classe inversée est « comment motiver les élèves pour faire sérieusement le travail à la maison et venir en cours préparés ? ». Cette interrogation ne représente pas vraiment une nouveauté pour les enseignants, qui même sans inverser leur classe, se demandent toujours comment faire pour inciter leurs élèves à faire leurs devoirs à la maison. néanmoins, la mise en place de la classe inversée rend essentielle la résolution de cette question, étant donné que ce modèle d’apprentissage repose principalement sur la préparation du cours en dehors de la classe.

Méthodologie de gestion de projets e-learning Tout projet, quel qu'il soit, gagne à suivre une méthodologie structurée, rigoureuse et cohérente. Les projets e-learning, quelle que soit leur ampleur, n'échappent pas à cette règle Le respect d'une méthodologie de gestion de projets structurée, rigoureuse et cohérente permet d'éviter certains écueils (perte de temps, explosion des coûts, etc.) et de gérer au mieux le processus de développement et/ou d'adoption-intégration de l'e-learning dans la structure organisationnelle. Au début des années 2000 de nombreux contre-exemples ont desservi l'e-learning et masqué son réel potentiel. Ces solutions souffraient souvent d'un déficit méthodologique.

Description Le présent projet est né de la volonté du Groupe des technologies de l'apprentissage (GTA) et du Service d'animation et de soutien à l'enseignement (SASE) d'offrir à l'ensemble de la communauté universitaire un guide simple pour la création de vidéos d'enseignement et de formation. Nous avons donc conçu et piloté une méthodologie de réalisation vidéo ne demandant guère plus d'équipement qu'un ordinateur équipé d'une Webcam. Cette méthodologie est décrite et illustrée, et nous espérons que vous conviendrez avec nous que l'objectif de la simplicité et de la convivialité a été rencontré.

La «classe inversée»: le pari d'enseigner à l'envers Assise devant l'ordinateur familial dans la petite pièce adjacente à la cuisine, Alyss-Ann Moisan, 11 ans, regarde la capsule du jour en mathématiques. Éric Tremblay, son professeur de sixième année de l'école Alexander-Wolff à Shannon, explique le concept d'«unité». Derrière lui, un tableau qui lui sert à donner des exemples. C'est exactement comme s'il était devant sa classe, mais il est plutôt devant une caméra. C'est sa collègue et voisine dans la vie, Karine Riley, qui filme. La petite vidéo ne dure que quelques minutes. Les capsules sont légion, tout le monde dans l’équipe de français (ou presque) s’y est mis. Voici un bilan, non pas de la création, de la démarche, du contenu, des outils utilisés pour les créer mais de l’utilisation des capsules que nous faisons par rapport au temps de classe : à quels moments diffuse-t-on le lien aux élèves ? Quels sont les avantages de chacun de ces moments ? Certains utilisent facilement ces petites vidéos en aval, après le cours, comme complément ; d’autres en amont du cours mais elles ont aussi un beau succès pendant le cours.

Echos du congrès de la classe inversée Des pièges à éviter « Dix pièges à éviter » ont été égrenés lors de la première table ronde par Annick Arsenault Carter, venue du Nouveau-Brunswick canadien, le professeur de français Jean-Marie Lejeune capable de se déguiser en superman dans ses capsules vidéo de grammaire et Luc Chevalier, universitaire un peu extra terrestre car intéressé par la pédagogie. Pour eux, il ne faut pas trop se laisser impressionner par les réactions hostiles, de collègues, parents, ou élèves, mais parvenir à expliquer sa démarche, ce qui passe par l’implication les acteurs des classes inversées. Pour ne pas se laisser déborder par le travail supplémentaire de préparation des capsules, il faut mutualiser et lutter contre la tentation du perfectionnisme.

Faire ses premiers pas vers la classe inversée inShare0 La classe inversée est une méthodologie pédagogique qui consiste à organiser le temps de classe de sorte que la partie « théorique » du cours est dispensée de manière électronique (via des vidéos, lectures personnelles pour l’élève, recherches sur internet…) et le temps de classe est consacré au travail de groupe, aux discussions et aux activités d’apprentissage actives. Dans un dossier réalisé pour Carrefour Education et Infobourg, Audrey Miller explique comment faire ses premiers pas vers la classe inversée. Ce dossier explique les caractéristiques et les avantages de la classe inversée, présente les outils qui rendent possible la classe inversée et les astuces pour mettre en place ce mode d’enseignement et met en avant les ressources disponibles sur cette thématique.

Quel rôle pour le groupe en formation à distance? Le groupe joue -t’il un rôle dans les apprentissages ? L’apprenant doit s’engager activement dans des résolutions de problèmes – au plus proche de problèmes réels.L’assimilation des savoirs nouveaux se fait à partir des représentations mentales antérieures, ce qui peut demander un pénible travail de déconstruction – reconstruction. Cette assimilation est grandement facilitée par les interactions sein du groupe de pairs.

Pour les élèves, classe inversée rime avec vacances anticipées ! Si de plus en plus d’enseignants connaissent et pratiquent la classe inversée, pour les élèves, le concept reste encore obscur… ce qui peut générer quelques confusions ! La classe inversée, ce dispositif consistant à demander aux élèves de visionner le cours à la maison et de consacrer le temps de classe aux exercices, intéresse de plus en plus d’enseignants. A tel point que le premier congrès national consacré au sujet, organisé début juillet à Paris, a réuni plus de 200 professeurs.

La classe inversée en école d’infirmière, pour apprendre de façon plus concrète Formatrice en IFSI, Delphine Canzian utilise la classe inversée pour rendre son cours plus interactif. Ses étudiants infirmiers sont "plus autonomes et plus acteurs". DarkoStojanovic / Pixabay / Licence CC Formatrice à l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) de Périgueux (Dordogne) depuis 15 ans et infirmière cadre de santé, Delphine Canzian enseigne à des étudiants de 18 à 46 ans, sortis du lycée ou en reconversion professionnelle. La pédagogie inversée : bouleversons nos manières d’enseigner La pédagogie inversée ou classe inversée qu’est ce que c’est? Fini le cours magistral ! La pédagogie inversée laisse l’élève préparer le cours à la maison à l’aide de vidéos, de podcasts, de lectures conseillées par le maître. La séance en classe est alors un grand brainstorming de ce qui a été construit ou pour le moins étudié. On travaille en groupe, on bâtit un projet, on s’entraîne autour de tâches complexes. Un immense bouleversement des pratiques enseignantes.

Dispositif de classe inversée en sciences physiques Nicolas Vossier, présente son dispositif de classe inversée en sciences physiques avec ses élèves de Terminale du lycée Henri-Laurens à Saint-Vallier (Drôme). L’origine du projet L’objectif du dispositif est de rendre les élèves plus actifs en classe mais aussi d’améliorer le diagnostic de l’enseignant en lui permettant de voir comment les élèves travaillent. En classe inversée, l’accès aux ressources du cours est déporté hors de la classe via des capsules vidéo et des questionnaires. Le temps libéré permet de laisser plus de place à l’accompagnement et au travail entre pairs. Le déroulement de l’activité

Related: