background preloader

Toi + moi + eux + les réseaux sociaux – cdi monnet flers

Toi + moi + eux + les réseaux sociaux – cdi monnet flers
En tant que co-formatrice CLEMI Caen sur, je sensibilise des enseignants et des CPE à « une utilisation pédagogique et éducative raisonnée des réseaux sociaux ». Je propose aux stagiaires de mener des séances de sensibilisation auprès de leurs élèves. C’est d’autant plus important que ces séances apparaissent désormais dans le programme EMI. Il devenait alors logique que je mène une telle séance au sein de mon établissement. Nous avons décidé, en collaboration avec la direction et l’équipe enseignante, de sensibiliser nos 5es, segpa compris. Voici le questionnaire auxquels tous les élèves de ce niveau ont répondu : questionnaire_reseaux Voici le diaporama sur lequel je m’appuis pour mes interventions face aux élèves : clemi_enquete_flers_2016 Illustration : Pixabay J'aime : J'aime chargement…

https://cdimonnetblog.wordpress.com/2016/06/05/toi-moi-eux-les-reseaux-sociaux/

Related:  Ressources EMIIdentité numériqueRéseaux sociauxPratiques des adolescents

Conseils pour analyser une image Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycées et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou un concours. Introduction Pourquoi analyser une image ? Parce que les images, quel que soit leur type, ont forcément quelque chose à nous apprendre. Infographie - Les 12 commandements de la sécurité informatique INFORMATION : la publicité diffusée sur ce site est l'unique source de revenus, permettant de vous proposer gratuitement ce contenu en finançant le travail journalistique. Si vous souhaitez la survie d'un web libre et gratuit, merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou de mettre UnderNews en liste blanche. Vous souhaitez aider tout en limitant la publicité ? Faites un don !

Identité numérique et Internet responsable Classe de premières BAC pro Gestion-Administration dans le cadre de l’éducation morale et civique. 25 élèves répartis en 2 groupes. Séances en co-animation avec le professeur documentaliste et le professeur de lettres-histoire. Séquence de 4 heures (2 séances de 2 heures pour chaque groupe) en salle multimédia. Références programme EMC/ enseignement EMI : les enjeux moraux et civiques de la société de l’information « pour une pratique citoyenne des médias » et « appréhender les médias et les phénomènes informationnels ». diaporama : mon droit à limage…Quand les réseaux sociaux s’emballent Vidéo 1 : Dangers internet : Amélie : sur internet ce que vous pouvez publier peut vous échapper.

L’information chez la jeunesse en difficulté: Facebook et petites vidéos L’éveil du jeune citoyen par l’information est un débat récurrent. Mais quand on aborde ce thème, on réfléchit en général aux jeunes qui, par leur environnement social, familial et scolaire aspirent à suivre l’actualité et sont préparés à cette pratique culturelle. On songe rarement à ceux qui sont le plus éloignés de la sphère de l’information généraliste, soit en raison de leurs difficultés scolaires, soit parce que le milieu dans lequel ils sont élevés n’est pas porteur ; on songe rarement aux jeunes qui risquent d’avoir un parcours semé d’embûches, qui seront presque tous orientés vers un métier manuel. Or ces adolescents et post-adolescents – entre 15% et 25% des jeunes selon les méthodes de calcul – forment le terreau de l’abstention électorale ou du vote d’extrême-droite (voir mon article du 16 décembre 2015, Le choc ou le breaking point), et les médias auraient un intérêt civique à toucher cette fraction délaissée des 16-25 ans.

Depeche - Une plateforme de journaux gratuits dans les collèges et lycées à la rentrée Najat Vallaud-Belkacem annonce mardi le lancement à la rentrée 2016 d'une plate-forme gratuite baptisée lirelactu.fr de journaux gratuits dans les collèges et lycées, selon un communiqué du ministère. Cette plate-forme, qui sera présentée par la ministre de l?Éducation nationale lors d'une conférence à l'occasion de la semaine de la presse et des médias à l'école, est mise à disposition par la société miLibris, "avec le soutien des responsables de la presse écrite d'information générale", précise le communiqué. Sans publicité, elle "s'ouvrira progressivement aux établissements dès mai-juin 2016 et sera accessible dans tous les établissements scolaires à la rentrée 2016". Elle comportera d'abord "une quinzaine de titres de la presse quotidienne nationale et étrangère, sélectionnés par le ministère", puis sera étendue "à d'autres titres de presse écrite d'information générale, en particulier à la presse quotidienne régionale et aux hebdomadaires".

Réseaux sociaux : ces actions que l’on fait juste pour les partager Le court métrage A Social Life nous plonge dans le quotidien d’un personnage féminin appelé Meredith. Jeune femme ambitieuse, son quotidien semble idéal comme le montrent les photos qu’elle partage sur les réseaux sociaux. Dès le réveil, Meredith photographie, commente et divulgue sa vie à ses abonnés. Séance de footing matinal, préparation d’un repas healthy, look du jour, séance de travail, elle saisit et publie les instantanés de sa vie, lisse, parfaite… et solitaire. Une solitude qui conduit Meredith à s'inventer de fausses soirées, de faux dîners pour faire comme tout le monde. Facebook et vie privée : 6 infos à ne jamais partager et un bon conseil Facebook est un formidable outil social pour échanger avec ses amis. Mais il ne faut pas rendre accessible certaines informations au risque de le payer cher. Voici quelques conseils.

Snapchat, Instagram et Facebook : les réseaux sociaux les plus prisés par les 11-18 ans Génération numérique a récemment publié une étude intitulée "Les 11-18 ans et les réseaux sociaux". L'objectif de cette association est de promouvoir les usages des outils numériques et de mettre en garde contre les risques qui y sont liés en cherchant à développer l'esprit critique des utilisateurs par des débats. Pour mener à bien cette enquête Génération numérique a interrogé, du 7 au 28 janvier 2016, 6 451 Français de 11 à 18 ans. Les résultats révèlent qu'entre 11 et 14 ans, ils sont quasiment sept jeunes sur dix à être déjà inscrits sur un réseau social (69,38% pour les filles et 63,42% pour les garçons).

Related: