background preloader

Sept très bonnes alternatives à Dropbox

Sept très bonnes alternatives à Dropbox
Dropbox est probablement le service de stockage de fichiers en ligne le plus populaire et le meilleur outil de synchronisation entre les utilisateurs de Linux. Et comme nous l’avons vu précédemment dans de nombreux articles, il est assez facile d’installer et utiliser Dropbox sur n’importe quelle plateforme. Mais en tant qu’utilisateur de Linux et autres systèmes (Windows, Mac), il existe des alternatives pour le stockage de fichiers en ligne ! Comme vous avez pu le lire sur de nombreux articles ici et là, Dropbox a actualisé ses conditions de confidentialité au service d’hébergement : Pour faire simple, Dropbox s’autorise d’utiliser vos données avec ou sans votre accord… Rassurant non ? Vous avez pu le voir récemment sur le blog de Korben, SparkleShare s’affiche comme une solution alternative très intéressante (j’avais commencé à écrire le billet il y a 10 jours… sniff on m’a encore volé la vedette :)) SparkleShare est disponible pour les utilisateurs d’Ubuntu.

sauvegarde de fichier en ligne sans limite d'espace de stockage Drawpr.com Quand un service nouveau est lancé sur internet, il est souvent gratuit, c’est une forme rapide de promouvoir le site, tout le monde en parle comme si c’était un miracle (moi le premier) puis par la suite, le site restreint sa première offre gratuite , voir la supprime carrément. Ce qui est souvent fâcheux et frustrant pour l’utilisateur, mais c’est la rançon à payer aujourd’hui sur internet. En parlant de tout gratuit, voilà drawpr.com qui offre une solution de sauvegarde de fichiers en ligne gratuit avec comme seule limitation; la taille des fichiers à 50 Mo. J’ai testé avec un fichier de 35 Mega: pas de pb du tout. Drawpr.com Conseil de base: sur ce genre de site : ne sauvegardez que des fichiers qui ne nuiront ni à votre vie privée ni à votre carrière.

ownCloud, un concurrent Open Source à Dropbox et Box.Net J’en parle très régulièrement sur le blog, notamment avec cet article qui revient fréquemment lors des recherches sur Google : Sept très bonnes alternatives à Dropbox. En effet, le partage de fichiers ainsi que la synchronisation est un marché essentiel de nos jours, dominé actuellement par Dropbox. Certes de grosses sociétés, on pourra citer Apple, Microsoft ou encore Google, se sont mises à exploiter ce marché en pleine croissance afin de récupérer une part du gâteau, ou encore de plus petites telles que SpiderOak, Wuala, Minus, mais c’est bien les petits projets Open Source qui pourraient émerger car ils permettent notamment de contrôler les données personnelles de l’utilisateur. Et à ce petit jeu, ownCloud tire son épingle… ownCloud est un projet initié par Frank Karlitschek, qui a été très actif dans le projet KDE. Tout d’abord, ownCloud n’est pas seulement basée sur la synchronisation de fichiers. Deuxièmement, ownCloud vous permet de choisir où vos fichiers vont être hébergés.

Syncany : Une alternative à Dropbox supportant de nombreux types de stockage Syncany est un service Open Source de synchronisation de fichiers, similaire à Dropbox. On pourrait croire qu’il s’agisse d’une énième alternative. Eh bien Syncany est différent et aura peut-être la chance de devenir meilleur que d’autres applications. Lisez la suite ! Outre le fait qu’il soit Open Source, Syncany crypte les données sur votre machine afin que vos fichiers soient en sécurité. À l’heure actuelle, Syncany est uniquement disponible sur Linux et ce, en version instable. Selon le site de Syncany, les versions Windows et Mac suivront prochainement. Syncany actuellement instable est un peu lent, mais déjà fonctionnel. Syncany est uniquement disponible pour les tests en ce moment. Pour l’instant Syncany a un seul développeur, Philipp, qui est la recherche de personnes pour l’aider à dévlopper Syncany, en particulier pour l’examen du code sur Windows et sur Mac. Vous pouvez également écouter l’interview de Philipp en podcast pour Ubuntu UK ici. L’avez-vous essayé ?

MyCompanyFiles | Page d'accueil Ubuntu One Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ubuntu One est un service d'hébergement de fichiers en ligne lancé par Canonical Ltd. Le service permet à ses utilisateurs de sauvegarder et de synchroniser en ligne leurs fichiers avec un ou plusieurs ordinateurs[2]. Ubuntu One utilisé avec la fonction Filelink du client de messagerie Mozilla Thunderbird (à partir de la version 13) permet l'envoi de pièces jointes volumineuses souvent refusées par les serveurs de courrier électronique. Canonical a été critiqué pour l'utilisation de la marque Ubuntu lors de l'exploitation commerciale[6], et pour le lancement de services utilisant des logiciels propriétaires[7], le serveur n'étant pas distribué sous licence libre. Ubuntu One utilise le format de fichier mp3[8] (format propriétaire). Selon Canonical, le service était utilisé par un million de personnes en juillet 2011[9]. Le 2 avril 2014, Canonical annonce la fermeture du service. Notes et références[modifier | modifier le code]

Tutoriel : DropBox Vous désirez partager vos fichiers entre plusieurs ordinateurs, mais sans stocker les données sur ces derniers, ou encore partager vos documents avec votre IPhone ? Voilà un tutoriel qui va vous int?resser, nous allons aujourd'hui vous faire découvrir un logiciel : Drop Box. Ce logiciel vous permet d'avoir un stockage en ligne gratuit, vous pourrez y acc? Pour commencer, téléchargez le logiciel Drop Box à l'adresse suivante : Drop Box V? Une fois installé, le logiciel se lance et vous demande si vous possédez ou non, un compte sur Drop Box, étant donné que c'est la première fois que nous utilisons se logiciel, nous n'avons pas de compte, cochez donc : 'I don't have a drop box account' Puis validez en cliquant sur 'Next'. Rentrez le formulaire ordre suivant pour les anglophobes : nom, prénom, email, mot de passe, mot de passe, nom du Pc (entre ce que vous voulez ou laissez ainsi). Cliquez sur 'Next', puis sélectionnez : 'Typical (recommended)', puis validez en cliquant sur 'Install'.

Récapitulatif : Cloud : panorama des offres de stockage en ligne Face à ces concurrents, hubic reste toujours aussi attractif. À l'exception de SymForm (dont le mode de fonctionnement ne convient pas à tous les utilisateurs), hubiC est le seul service offrant un stockage illimité pour moins d'une centaine d'euros par an. Beaucoup de clients pourront également se satisfaire de l'offre 100 Go pour seulement 12 € par an ou des 25 Go gratuits. En outre, depuis notre dernier dossier, la situation d'HubiC s'est bien améliorée. Depuis cet été, on peut même qualifier le service d'utilisable, ce qui en dit long sur les déboires qu'ont rencontrés les premiers clients. Il reste cependant encore beaucoup de travail à OVH pour tenir toutes les promesses faites au lancement. En l'état, hubiC reste donc un disque dur distant très simple et très peu cher.

De iCloud à Dropbox : 5 services de cloud comparés Avec le lancement récent du service iCloud, boosté depuis l’arrivé d’iOS 5, Apple rejoint Google, Amazon et Microsoft dans leur poussée agressive dans le cloud computing, dans la course pour conquérir de nouveaux clients dans leurs écosystèmes. L’idée générale du « cloud » est de stocker vos fichiers multimédias sur l’Internet afin que vous puissiez y accéder depuis n’importe quel appareil, et ce n’importe où, plutôt que de les laisser sur un disque dur, avec tous les risques que l’on connait… Désormais, avec les services de cloud, nous pouvons disposer de nos données depuis de multiples dispositifs dès qu’on le souhaite. Vous avez de la musique sur votre PC que vous voulez écouter sur votre smartphone ? Mais les services de cloud varient entre les sociétés puisque le mot à la mode est devenu terriblement confus. Des différences assez compliquées, non ? Apple a conçu son service iCloud afin de travailler n’importe où. Comme pour iCloud, Cloud Drive est accessible depuis le Web !

Spideroak, un sérieux concurrent à Dropbox Spideroak est un service en ligne de sauvegarde, synchronisation et partage de données. La fonction qui m'intéresse particulièrement est de pouvoir synchroniser des répertoires entres plusieurs machines. Spideroak fonctionne sur le principe suivant: on commence par installer le client Spideroak sur une machine (GNU/Linux, Mac OS X ou Windows). Au premier lancement, le client va créer un compte utilisateur auquel sera associé une clé de chiffrement permettant de s'assurer que vous serez le seul à pouvoir accéder à vos données (même la société Spideroak...). Il va ensuite vous demander le nom de votre machine (je vous conseille de choisir un nom facile à reconnaitre, surtout si vous avez plusieurs machines) et la liste des répertoires à sauvegarder. On voit ici la flexibilité de Spideroak par rapport à Dropbox. Voici pour mieux comprendre un petit screencast ou je partage un répertoire "test" entre mes PC Desktop et Laptop: Source du screencast au format H.264 (720p).

ownCloud Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. ownCloud est un logiciel libre offrant une plateforme de services de stockage et partage de fichiers et d'applications diverses en ligne. Il est présenté comme une alternative à Dropbox, lequel est basé sur un cloud public. Dans ownCloud, le stockage des données se fait au sein de l'infrastructure de l'entreprise et les accès sont soumis à la politique de sécurité informatique de celle-ci. OwnCloud peut être installé sur n'importe quel serveur supportant une version récente de PHP (au moins 5.4 pour OwnCloud 8) et supportant SQLite (base de données par défaut), MariaDB, MySQL ou PostgreSQL[5], à l'exception notable des serveurs sous Mac OS X [6]. Le projet ownCloud a été lancé en janvier 2010 par Frank Karlitschek (en)[7], un développeur du projet KDE, afin de rendre aux utilisateurs le contrôle de leurs données dans le cloud[8]. Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Minus, une alternative à Dropbox Quand on pense au stockage dans les nuages, c’est souvent le nom de Dropbox qui nous vient en tête. Logique, puisque ce dernier a été l’un des premiers à s’immiscer sur ce marché. Mais voilà, il existe tout de même quelques alternatives et Minus en fait justement partie. Même que ce service met la barre très haut puisque l’offre gratuite de base comporte pas moins de 10 Go d’espace de stockage ! Oui et même que la limite d’envoi est fixée à 2 Go… par fichier ! Minus, un tableau de bord complet pour tous vos fichiers D’entrée de jeu, en se rendant sur la page d’accueil de Minus, ce dernier vous demandera de vous inscrire. Pour chaque fichier uploadé, il est possible d’ajouter une description, de définir des critères de partage (public ou privé) mais aussi de télécharger le fichier. Pas mal, donc. Minus, les applications Tout comme Dropbox, Minus propose un écosystème complet qui s’articule autour de plusieurs applications bien pratiques. Mais ce n’est pas tout. Via

Home: ELIS - Alfresco Learning Object Repository 1.9 Manual (ELIS Learning Object Repository) ELIS Learning Object Repository by default, ELIS uses the Open Source Enterprise Content Management System (CMS) by Alfresco. The ELIS Alfresco integration provides for a folder for each user, where instructors, students, etc. can place files which they can access from anywhere on the site. The repository can be set to enforce a maximum size on user's file directory, and administrators can set up content rules, workflows, metadata, etc. via Alfresco's online interface. With ELIS 1.8, Remote-Learner has vastly improved the ability of Clients to use Alfresco ECMS, a world class content management system, as the main file system for their Moodle sites. So why would an institution want to use Alfresco as the file system for Moodle? Alfresco contains versioning capabilities that the Moodle file system does not.

Related:  Cloudcommunication directe et efficacité personnelleCommunication directe et efficacité personnelle