background preloader

Le Labsolu : Un nouveau laboratoire de création numérique au Collège Saint-Paul

Le Labsolu : Un nouveau laboratoire de création numérique au Collège Saint-Paul
Le Collège Saint-Paul, situé sur la rive-sud de Montréal, veut stimuler l’esprit créatif de ses élèves en se dotant d’un laboratoire de création numérique : le Labsolu. Le Labsolu du Collège Saint-Paul invitera ses élèves, dès septembre 2016, à des expériences et à des découvertes à l’infini. Ce laboratoire numérique intègrera un espace de création (un « makerspace ») comprenant découpeuse laser, imprimantes 3D, machines à coudre, découpeuse à vinyle, électronique, etc., et deux studios insonorisés pour l’enregistrement audio et vidéo sur écran vert. L’appropriation des technologies dans ce local permettra aux jeunes, entre autres, de créer, de produire, de financer leurs projets, de réparer et de recycler leurs propres objets. Développer une culture de l’innovation dès la première secondaire et pour tous les élèves Une vision inspirée d’un mouvement mondial Avec le Labsolu, le Collège lance une nouvelle vision pour son établissement. Related:  FabLabs, Tiers-Lieux et pédagogieMobilisation local d'arts plastiques et multimédiaEducation et numérique

Guide pour construire un makerspace dans une bibliothèque – Biblio Numericus Disclaimer : Ce billet est le fruit d’une veille sur la thématique des makerspaces en bibliothèque. Ce n’est pas le résultat d’une expérience que je partage. Ce billet est donc théorique mais si vous avez une expérience pratique n’hésitez pas à la partager dans les commentaires. Les bibliothèques et les lieux de fabrication partagent des gènes communs. « Makerspaces are a natural evolution for libraries. » Cela peut paraître idiot de le préciser mais avant tout projet de makerspace dans une bibliothèque, il est primordial d’aller visiter d’autres structures et de rencontrer les personnes qui animent ces lieux. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, il n’est pas nécessaire d’avoir un budget colossal pour démarrer une activité de fabrication numérique au sein de sa bibliothèque. Pour l’acquisition du matériel et en particulier des consommables, cela peut être rapidement contraignant pour les bibliothèques. Prendre le temps Les espaces

Makerspace : le compte-rendu d’une élève de 1ère secondaire par Marianne Lapierre, élève en 1ère secondaire, Collège Beaubois NDLR : Aucune retouche n’a été faite à cet article pour vous laisser savourer la qualité du travail de la jeune auteure! «Makerspace» : Un endroit de travail collaboratif […] servant à créer, apprendre, explorer et partager tout en utilisant une technologie avancée[1]. Introduction Tout commence il y a quelques mois. Mais revenons plutôt au cœur du sujet. Lieu et aménagement du local Le Makerspace se trouvera probablement au local 103 (actuel local d’informatique). Promotion du projet J’entends par là la diffusion du projet auprès des étudiants ainsi que la publicité du Makerspace en dehors du collège. Selon le comité d’organisation, les élèves auront un grand rôle à jouer tout au long du développement du Makerspace. La promotion du Makerspace en dehors du collège est également essentielle. Conclusion Bref, le processus avance bien. [1] Traduction basée sur une définition du site «makerspaces.com»

Le Décodex, un premier pas vers la vérification de masse de l’information « Vous n’avez pas peur de ne plus rien avoir à vérifier un jour ? » La question nous est parfois posée au détour de discussions avec des confrères, étudiants ou internautes. Mais les deux années écoulées ont montré que le problème se posait plutôt dans les termes inverses : attentats, Brexit, présidentielle américaine et maintenant française… Le flux d’information est aujourd’hui tel qu’on se demande surtout comment aider nos lecteurs à se repérer face à une vague toujours plus forte de fausses informations. Notre travail quotidien, depuis la naissance des Décodeurs en 2009, est artisanal. Notre réponse : le Décodex Le Décodex est l’un des fruits de ce long travail, sur lequel il reste encore beaucoup à faire. Accéder au Décodex en cliquant ici L’un des exemples les plus simples est celui des sites satiriques ou parodiques. Eviter la confusion sur les sources Ce projet a évidemment soulevé de nombreuses questions. Donner les bons outils au bon moment Le Monde -50% sur toutes nos offres

FabLab en bibliothèque : Mode d’emploi En juin 2013, Gaëlle Bergougnoux, étudiante à l’Université de Montréal, qui se définit elle-même comme « apprentie bibliothécaire » a publié en juin 2013 sur le blog EspaceB des bibliothèques de Montréal 2 articles majeurs qui réfléchit sur la création de fablabs en bibliothèque : Un fab lab dans ma bibliothèque et Pour aller plus loin avec les Fab labs. Du troisième lieu au FabLab A partir du concept de troisième lieu défini par le sociologue Ray Oldenburg, l’auteure indique une définition plurielle du terme FabLab avant de s’intéresser à la création de FabLabs en bibliothèque publique à travers des exemples en Amérique du Nord qui montrent la diversité des approches et des espaces de création mis en place. Gaëlle Bergougnoux précise que pour monter un FabLab dans de tels lieux culturels nécessite un budget d’investissement de 10 000 à 50 000 Dollars US (pour 75 m2). Ressources sur les FabLabs en bibliotèques publiques

Moiraud Archives A quand l’appart 2.0 pour les enseignants ? Il aborde des contraintes sociales car, considérant les contraintes matérielles et d’espace que nous avons découvertes dans le premier épisode et le 2ème épisode, il ne semble pas évident de toujours pouvoir y faire face, surtout en contexte urbain où la pression immobilière est forte. Autrement dit, l’enseignant ne pourra pas toujours disposé d’une pièce […] Enseignant et numérique : vers une professionnalisation de son espace privé? « Nous sommes bien entrés dans cette aire de la complexité ». Numérique à domicile : l’enseignant est-il vraiment prêt ? L’enseignant a toujours travaillé chez lui pour préparer les cours ou corriger les copies ; les statistiques montrent qu’un enseignant certifié ou agrégé passe entre 15 et 18 heures devant les élèves mais travaille en réalité aux alentours de 40 heures. « Ce qui transforme leur métier, c’est l’introduction du numérique ». Les espaces de formation, aller du réel au virtuel.

Le Monde lance une offensive contre les Fake News Les fake news et les infos complotistes ont toujours existé sur le web, Mais c’est après l’élection de Donald Trump qu’on a commencé à vraiment évoquer le problème. En effet, si Donald Trump est aujourd’hui à la tête de la première puissance mondiale, ce serait en partie à cause de la désinformation qui a pu se répandre très facilement sur les réseaux sociaux. Bien qu’il n’ait pas encore a priori affecté d’élection en France, le problème existe aussi dans nos contrées. En substance, Decodex répertorie à ce jour 600 sites web, dont la majorité est française, et y associe un indicateur de fiabilité sous forme de code couleur. Decodex sera disponible sous la forme d’un moteur de recherche sur le site Le Monde, sur des extensions Chrome et Firefox qui avertiront les internautes lorsqu’ils entrent sur des sites douteux, ainsi que via un bot Messenger qui pourra donner des renseignements aux utilisateurs.

Fablabs et éducation, une équation à plusieurs inconnues Proflabs, bibliolabs, fablabs pédagos… Le ministère de l’Education nationale essaime ses initiatives estampillées fablabs sur tout le territoire. Avec un art consommé dans la création de nébuleuses. Ces fablabs éducatifs font-ils pour autant entrer la culture lab à l’école ? Alors que l’éducation au numérique se résume encore trop souvent à coller, non sans risques, une tablette dans les mains des chers bambins, le ministère de l’Education nationale multiplie les campagnes «pour faire entrer l’école dans l’ère du numérique», avec le mot fablab pour sésame. Le fablab pédago : nouvelle fabrique de la formation ? Lors du dernier salon européen de l’Éducation du 27 au 30 novembre à Paris, le ministère a confié à Canopé, réseau sous tutelle chargé d’éditer des ressources pédagogiques transmédias pour la communauté éducative, le soin de mettre en place un lab éphémère pour faire découvrir aux visiteurs les joies du prototypage rapide. De la méthodo, donc. Les bibliolabs à la traîne

45 Ideas of How To Recycle Plastic Bottles Are you a fan of sustainable design? Then, you’ve come to the right place! We present you today 45 ideas of how to recycle plastic bottles and obtain decorative objects. For example, Michelle Brand designed an aesthetic curtain most people would perceive to be waste or rubbish. The fabric is composed of plastic drinks bottle bases, which have been cut, sanded and then tagged together. You can also visit: 15 Ideas of How to Recycle Plastic Straws Artistically and 20 Ideas of How to Recycle Wine Bottles Wisely The Plastic Bottle Bouquet Lamp Fashioned as screens, curtains or room dividers, Michelle Brand strings together the flower-like bottoms of plastic bottles for her repurposed creations. Also see 30000 bottle caps to decorate walls and a parking canopy of plastic bottles. Michelle’s pieces are made-to-order. When asked what inspires her sustainable light design, Michelle Brand answered: “Plastic bottles are designed to carry liquid.

Pour que ses lecteurs puissent commenter, un site les oblige à (vraiment) lire l’article avant Le service public de Norvège mène une expérience pour que les espaces de commentaires soient des zones d’échanges constructifs et non des zones d’insultes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff Le site de NRK, la radio-télévision publique norvégienne, tente depuis un mois une expérience pour améliorer l’échange d’informations et la politesse. Sur certains articles de sa rubrique traitant de technologie, NRK Beta, les commentaires ne sont autorisés que pour les personnes qui auront répondu à un questionnaire prouvant qu’elles ont lu l’article. « Nous pensions que nous devions faire notre part pour que les gens soient au même niveau avant de commenter. Le quiz comporte trois questions à réponses multiples sur le sujet traité dans l’article. Grâce à cette étape de tri, les lecteurs qui commentent sont forcément les plus motivés. Sur Big Browser : Troller, débattre, se répéter… pourquoi commenter un article en ligne ? Une nouvelle voie et de nouvelles limites Il ajoute :

FABLABS ET ENJEUX PÉDAGOGIQUES – DU facilitateur au FacLab Les 3 questions, qui articulent cet évènement, ouvrent chacune un champs d’interrogation important… quels sont les enjeux de la posture de facilitateur au sein d’un fablab ?comment déconstruire la posture de sachant et favoriser le développement d’une communauté apprenante ? Fablabs Et comme le mot pédagogie amène spontanément,à aller questionner l’école la question d’un certain prototypage des apprentissages (réellement présent et en acte dans les fablabs) nous a conduit , dans la préparation de cette table ronde,à nous interroger sur ce qui constitue actuellement l’innovation en terme de pédagogie… Les fablabs sont des lieux de fabrication numérique… mais cela ne saurait se résumer à un lieu,à des machines,des outils de production qui seraient mis à disposition d’un public. Davantage, ce sont des lieux de partage de connaissance, donc de pédagogie…liés, ancrés à un territoire, à une communauté. Et la pédagogie dans tout ça? Urgences Apprendre à Apprendre… Bien-être Une petite introduction:

untitled Cartographie: Le phénomène "Women's March" à travers le monde (Photos) DROIT DES FEMMES - L'appel pour une "Women's March" à Washington le 21 janvier, lancé par Teresa Shook sur Facebook le 9 novembre 2016, pour dénoncer les propos mysogynes de Donald Trump au lendemain de son élection, a eu un effet boule de neige inattendu. "Je me suis réveillée, et je me sentais déprimée, triste et j'ai décidé d'aller sur Internet et de parler à des femmes qui ressentaient sans doute la même chose que moi", explique l'ex-avocate et grand-mère de 60 ans dans une interview au New York Times sur Facebook Live. "Je me suis dit que peut-être, si je faisais quelque chose, je me sentirais mieux. Alors j'ai dit 'je pense que nous devrions marcher'". Elle partage son idée sur le groupe Facebook Pantsuit Nation, et reçoit immédiatement des notifications d'autres internautes. Le lendemain matin, l'événement compte plus de 10.000 participants et autant de personnes intéressées. Mais le phénomène ne s'est pas arrêté aux frontières américaines.

Les tiers lieux 2.0, une nouvelle façon d’appréhender le monde ? Pourquoi parle-t-on de tiers lieux ? Dans le premier chapitre de son ouvrage The Great Good Place, paru en 1989 le sociologue américain Ray Oldenburg souligne ce qu’il nomme le « problème de lieux » aux États-Unis (« problem of place in America ») ; la vie des Américains est fragmentée et partagée entre le lieu de travail (second place) et celui de résidence (first place). Il n’existe pas de lieux intermédiaires, des lieux de socialisation informelle permettant de vivre en communauté. Ceci a, selon Oldenburg, des répercussions sur la démocratie mais aussi la santé publique et la productivité des travailleurs américains. Les tiers lieux : de quoi parle-t-on ? Il manque donc un lieu informel d’exercice de vie publique à savoir un lieu se situant entre le lieu de travail et celui de résidence, un troisième lieu, un tiers lieu (third place). Le tiers lieu se doit d’être facile d’accès. De nouveaux tiers lieux à l’ère du numérique ? L’apprentissage entre égaux suppose la collaboration.

Related: