background preloader

Un tiers des 18-34 ans ne sont pas conscients des résultats d'une recherche portant sur leur nom

http://www.blogdumoderateur.com/e-reputation-tiers-18-34-ans-france-ne-conscients-de-leurs-actions/

Related:  identité numériqueEtre ou ne pas être sur le Webidentité numériqueSources informelles

Mes datas et moi - Réseaux sociaux - Ne pas combattre les usages, mais les accompagner. Conscients des enjeux en matière d'image sur internet, la MAIF et Reputation Squad se sont associés pour proposer une démarche pédagogique interactive à l'intention de tous. Les utilisateurs de Facebook et Twitter sont invités à réfléchir sur eux-mêmes à travers un test qui les met face à leurs propres usages de ces réseaux. Des fiches pratiques accompagnent chacune des étapes empruntées, pour conseiller sans juger. Cette nouvelle version, enrichie, permet également de dresser des statistiques qui permettront de mieux comprendre les comportements sur les réseaux sociaux. Conçue avec un réel souci de protection de la vie privée, la plateforme ne conserve aucune donnée personnelle au-delà de la durée du test.

Le licenciement 2.0 est en marche ? Attention à votre e-réputation Article publié le 01/06/2010 Retour sur deux cas récents de licenciements 2.0 Au mois de mai, trois salariés ont été licenciés pour «incitation à la rébellion» et «dénigrement de l'entreprise» après une conversation privée sur Facebook et la réceptionniste d’un hôtel de Reims a été licenciée pour faute grave après avoir publié des chroniques relatant des anecdotes de sa vie professionnelle. Dans l'"Affaire Facebook", trois salariés de la société Alten, connectés depuis leur domicile sur Facebook, en dehors des heures de travail, avaient échangé des propos sur leur hiérarchie et un responsable des ressources humaines. Une autre employé faisant partie de leur groupe « d’amis » sur ce réseau social avait fait une copie des propos tenus et les avait transmis à la direction de l'entreprise.

Personal Branding... la valorisation de l'image de soi que l'on donne aux autres Le personal branding est un concept qui n’est pas vraiment neuf, il a été abordé pour la première fois en 1981 par les Experts en marketing et en publicité Al Ries et Jack Trout dans l’ouvrage Positionning : the battle for your mind[1]. Il s’est développé à la fin des années ’90 et a pris de l’ampleur vers le milieu des années 2000 avec l’éclosion des médias sociaux. Aujourd'hui, dans l'univers professionnel, le personal branding permet à l'individu de se positionner, mieux encore de se faire remarquer. En effet, dans quel que secteur professionnel que ce soit, il s'agit d'émerger, de se vendre comme l'on vendrait une marque...

Droit à l'oubli : Google refuse d'obéir à la CNIL et justifie sa décision Le conflit qui oppose Google aux instances européennes de protection des données dure depuis de nombreuses années. La CNIL française a été l’une des premières à s’attaquer au géant américain, estimant notamment que Google ne respectait pas la directive européenne 95/46/CE. L’ensemble des CNIL européennes se sont ensuite alliées pour demander des comptes à Google à ce sujet. Plus récemment, la CNIL française a « mis en demeure Google de procéder aux déréférencements sur toutes les extensions du moteur de recherche ». Pour résumer la situation : on peut demander à Google de déréférencer des liens qui nous concernent sur Google.fr (cet outil le permet). Canopé Créteil - Identité numérique : ce que dit la recherche Identité numérique : ce que dit la recherche Partager cette page Écrit par Franck Bodin vinç kiralamakayseri evden eve nakliyat marmaris transfers lazer epilasyon

▷ L’impact du web social depuis plus de 10 ans #AvenirDigital #10ansWebCom Alors que Webmarketing & Co’m fête ses dix ans, cet anniversaire tombe à point nommé ! En effet, c’est une belle opportunité pour réfléchir autour de la problématique suivante : « Comment le web social nous a t’il impactés depuis son apparition ? Quelle est aujourd’hui la valeur du digital et comment la mesure-t-on ? ». Gérer son identité numérique - Unow A l’ère des réseaux sociaux et de la googlisation, gérer son identité numérique est devenu une nécessité. Alexia de Lussy revient pour vous sur la question de l’e-réputation en vous donnant des pistes pour la maîtriser et l’entretenir, afin de profiter des opportunités offertes par le web. Extrait de la vidéo de formation : DigiMooc, la culture digitale

10 conseils pour optimiser son profil LinkedIn Trop souvent, le profil LinkedIn est un outil fait à défaut qu’on ne prend pas le temps de travailler, ni de mettre à jour. Il ne reflète pas la réalité professionnelle de son propriétaire, et surtout, il ne met pas en avant ses compétences. Réussir à montrer ses compétences, à mettre en valeur son réseau, ou à faire valoir ses expériences est pourtant primordial dans une démarche d’identité numérique.

Vos empreintes numériques Vos empreintes numériques sont censées refléter votre personnalité. Assurez-vous que c’est bien le cas grâce à nos didacticiels faciles à suivre. Chaque jour, que nous le voulions ou non, nous alimentons notre profil en ligne, un profil qui est sans doute plus ouvert au public que nous ne l’imaginons. Grâce à ce profil, des entreprises envoient des contenus ciblés à des marchés et des consommateurs spécifiques ; des employeurs peuvent fouiller votre passé ; des annonceurs suivent vos recherches sur d’innombrables sites web. Quoi que vous fassiez en ligne, vous laissez sans doute des empreintes numériques derrière vous.

Baromètre 2016 de maturité numérique des entreprises wallonnes Les niveaux d’équipements et d’usages numériques des entreprises wallonnes enregistrent des progrès significatifs. Mais elles doivent encore relever le défi de la transformation numérique de leurs processus et de leur business modèle. Pour la première fois, l’AdN propose également un modèle de maturité numérique global pour les entreprises. Télécharger le document complet du baromètre 2016 de maturité numérique des entreprises wallonnes. Principaux équipements et usages numériques Les entreprises wallonnes équipées, connectées et dans le cloud

Identité numérique et e-reputation ? Les deux termes « Identité numérique » et « e-reputation » sont très très utilisés aujourd’hui, pas toujours avec justesse…Pour préciser ces termes, je vais résumer ici deux articles d’une exceptionnelle clarté que j’ai trouvé sur buschini.com , le blog de Philippe Buschini. Avertissement : les phrases de cet article de mon blog sont donc presque toutes extraites du blog de P. Buschini, les images viennent aussi de son blog. De Google à Facebook : « si c’est gratuit, vous êtes le produit » Par centaines de millions, par milliards même, les usagers d’Internet visitent quotidiennement YouTube, achètent sur Amazon, font des recherches sur Google, s’envoient des courriels à partir de GMail ou communiquent sur leur intimité sur Facebook. Sans jamais penser que leur navigation, leurs préférences (les likes sur Facebook ou YouTube par exemple), leurs choix, leurs recherches, dévoilent ainsi gratuitement beaucoup de leur choix de consommation à des entreprises privées. Mais alors, comment le système fonctionne ? Une vidéo explique la chose simplement : « si c’est gratuit, vous êtes le produit » … et que votre usage d’Internet a une valeur marchande. En pleine guerre froide, diverses œuvres d’anticipation imaginaient un futur effroyable. De 1984 ou Alphaville à Fahrenheit 451, en passant par Soleil Vert, un futur discrètement totalitaire, où la liberté des individus et des sociétés étaient écrasées par la violence d’État et la technique.

Emploi et réseaux sociaux, de vrais faux amis ? - L'Espace Dirigeants Gardez-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge… La maxime s’applique aux réseaux sociaux. Engagement politique, prises de position marquées et blagues de potaches peuvent vous coûter un entretien d’embauche. Faites, le test ! Identité numérique : de l'anonymat au personal branding Le sujet de ce billet m’a été soufflé par Regards sur le numérique, qui a consacré un dossier complet à l’anonymat en ligne. Neuf spécialistes et/ou blogueurs y ont publié leurs avis, conseils et réflexions et, ce qui m’a beaucoup plu, de façon concise. Bref, j’ai aimé cette approche qui va à l’essentiel sans être simpliste (sur un sujet aussi complexe et sensible) qui souligne la distinction entre anonymat et pseudonymat. Mais comment choisir ?

Related: