background preloader

À l'origine de la phénoménologie : Edmund Husserl

À l'origine de la phénoménologie : Edmund Husserl
Pour Florin Dumitrescu, l'intrépide ami La raison philosophique prend aujourd’hui ses distances à l’égard de l’ontologie classique d’Aristote, de la scolastique de Duns Scot ou Thomas d’Aquin au Moyen-âge, et à l’égard des philosophies du sujet, notamment de l’idéalisme kantien selon lequel nous ne connaissons rien du monde que l'idée qu'en forme (qui lui donne d'être ce qu'il est) notre conscience. Elle tente une approche de l'être à travers sa fonction langagière, et développe la fonction herméneutique. Edmund Husserl fut le pionnier d’une nouvelle méthode de réflexion qui apparaît comme le principal mouvement de pensée de notre temps. Pour Husserl, toute connaissance n'est que l'auto-exploration de la conscience réflexive. Au vu de l’importance qu’elle a prise au XXe siècle, la phénoménologie est à mettre au rang du cartésianisme du XVIIe, ou de l’empirisme du XVIIIe siècle. Si bien que la phénoménologie est essentiellement une affaire de regard. Parcours d’Husserl Gérard LEROY Related:  Edmund Husserl (1859 -1938)

Phénoménologie « L ' A C A D E M O S Semaine du 21 septembre >>> ontologie et phénoménologie La phénoménologie est l’étude descriptive des phénomènes tels qu’ils se manifestent dans le temps et l’espace ; elle désigne aussi le mouvement philosophique s’inspirant de cette méthode. Selon André Lalande, le terme « Phénoménologie », qui n’est entré que récemment dans la littérature philosophique, aurait été créé par LAMBERT en 1764 et servi à intituler la quatrième partie du Neues Organon. La phénoménologie comme mouvement philosophique et comme méthode se présente comme une tentative pour résoudre l’antinomie (contradiction, opposition, paradoxe) entre l’empirisme et l’idéalisme. La phénoménologie husserlienne s’appuie sur le concept fondateur de l’intentionnalité et sur la méthode de la réduction. On distingue différents types de réduction : la réduction transcendantale ou phénoménologique et la réduction éidétique. L’Atelier des concepts, Emmanuel AVONYO, op Like this: J'aime chargement…

husserl - Husserl, Ideen 2 D'Olaf, Philautarchie Ideen, section 2 : Considérations phénoménologiques fondamentales Ce sujet fait partie de l'ensemble de sujets portant sur les Ideens. Cette section pénêtre au coeur des principes de la phénoméologie. Lire ce texte est passionnant, mais difficile. I - La réduction phénoménologique 1 - Thèse de l'attitude naturelle Que je sois cartésien, kantien ou hegelien, je suis toujours en face d'un monde. 2 - Épokhè, suspension de la thèse Pour Husserl, il n'est nullement question d'élaborer une philosophie qui met en doute le monde. L'épokhè, c'est la mise entre parenthèse, la mise en suspens. Mais maintenant que j'ai suspendu la question de l'existence du monde, que me reste t-il ? 3 - Après réduction : reste la conscience d'un monde Je viens de suspendre la thèse du monde par l'épokhè. La sphère du Cogito subsiste. Maintenant peut s'ouvrir la nouvelle science : l'investigation éidétique de ce Cogito et de son monde. II - L'investigation éidétique de la région "conscience"

La Mouche du Coach | Questionner les pratiques d'accompagnement dans toutes leurs dimensions: anthropologiques, philosophiques, épistémologiques, idéologiques…et humoristiques husserl - Husserl, Méditations Cartésiennes 1 Olaf, Philautarchie Husserl, Méditation I, « L'acheminement vers l'Ego Transcendantal » Les Méditations Cartésiennes (1929) est l'oeuvre censée nous introduire à la phénoménologie, prolongeant l'idéalisme transcendantale des Ideens. Il s'agit d'une série de conférences effectuées en France, qui furent retranscrites par Lévinas. Cette première Méditation s'annonce comme un retour à Descartes, ou plutôt, à l'ego Cogito. A - L'évidence apodictique Quelle est donc ma compréhension du monde ? - Le Jugement, qui est une visée vers le monde. Retournons à Descartes avec Le Doute. Mais ce doute ne serait-il pas secondaire ? Bref, comme Descartes, Husserl cherche du solide pour bâtir une philosophie qui unifierait le morcellement philosophique de son époque. B - Vers l'Ego Transcendantal Husserl entreprend donc de retourner à l'ego cogito comme sphère subjective transcendantale. L'Ego cogito est une évidence apodictique. J'ai une expérience du monde comme phénomène, j'ai des expériences empiriques.

Edmund Husserl Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Edmund Husserl Philosophe allemand XXe siècle Biographie[modifier | modifier le code] Husserl est né le 8 avril 1859 à Proßnitz en Moravie dans l'Empire austro-hongrois (actuelle République tchèque). Il meurt le 26 avril 1938, alors que le national-socialisme menace de destruction ses manuscrits inédits. La radicalisation du projet cartésien[modifier | modifier le code] Mathématicien de formation, Husserl s'intéresse d'abord à la philosophie des sciences, notamment à partir de la question des objets mathématiques. un fondement absolu apodictiqueune méthode d'investigation permettant d'avancer dans ses recherches « Quiconque veut vraiment devenir philosophe devra « une fois dans sa vie » se replier sur soi-même et, au-dedans de soi, tenter de renverser toutes les sciences admises jusqu'ici et tenter de les reconstruire. »[3] Les quatre grands principes de la phénoménologie transcendantale[modifier | modifier le code]

La philosophie de Husserl : Phénoménologie et cartésianisme Husserl : Phénoménologie et cartésianisme Edmund Husserl est le fondateur de la phénoménologie, le principal courant philosophique du XXè siècle sur le continent européen. Les concepts fondamentaux de Husserl vont avoir une influence considérable sur Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty, … Sa doctrine des Essences et sa critique du « positivisme » sont encore au centre d’une partie de notre réflexion contemporaine. Husserl et quelques écueils philosophiques : le psychologisme, le naturalisme, le positivisme Husserl s’est efforcé, toute sa vie durant, de mener à bien le projet d’une philosophie rigoureuse, revenant aux choses mêmes et inséparables d’une sagesse : quiconque veut vraiment devenir philosophe doit se replier sur soi-même et opérer une réflexion pour conduire ce projet philosophique. - La phénoménologie doit être définie comme l’étude des phénomènes ou d’un ensemble de phénomènes. Husserl combat vigoureusement cette tendance, qui perdure encore de nos jours.

Related: