background preloader

E-democracy

E-democracy
E-democracy (a combination of the words electronic and democracy) incorporates 21st-century information and communications technology to promote democracy. That means a form of government in which all adult citizens are presumed to be eligible to participate equally in the proposal, development, and creation of laws.[1] E-democracy encompasses social, economic and cultural conditions that enable the free and equal practice of political self-determination. History[edit] During the 20th century democratic participation was frequently restricted to a wealthy clique that was periodically selected via the election of delegates from political parties which had developed a manifesto. Virtual social networks matured at the beginning of the 21st century, enabling the emergence of flashmobs. Application[edit] E-democracy can be applied within the political processes of local communities, states/regions, nations and on the global stage Tools and types[edit] Practical issues[edit] Citizens' roles[edit] Related:  e-democracy

Réinventer la démocratie à l'heure des réseaux et de la transpar Cyberdémocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cyberdémocratie (ou e-démocratie) consiste en l'utilisation d'Internet pour développer la démocratie, en se servant de sites web comme support des informations, des débats voire des processus de décisions démocratiques. La cyberdémocratie cherche à répondre à l'idéal démocratique dans lequel tous les citoyens seraient des participants égaux aux propositions, aux créations et à la mise en œuvre des lois. Origine du nom[modifier | modifier le code] La cyberdémocratie est une traduction littérale du terme américain Cyberdemocracy. En 1981, Ted Becker, homme politique américain, a créé le terme de Teledemocracy pour désigner l'utilisation des moyens modernes de communication dans le processus démocratique. On trouve aussi le terme de démocratie virtuelle. La démocratie électronique directe[modifier | modifier le code] La cyberdémocratie n'est appliquée nulle part dans le monde en totalité, cependant plusieurs initiatives prennent forme.

The role of civil society in decentralisation and alleviating poverty: an exploratory case study from Tanzania In many developing countries decentralisation efforts have been planned and implemented as a means to improve service delivery to all citizens, to increase citizen participation, and to improve good governance at the sub-national level. However, until recently, poverty reduction has not been a central feature of decentralisation measures until recently. Donors have begun to realise the importance and value of non-state actors in improving the effectiveness of the state in this area. This paper examines the relations between the concepts of decentralisation, poverty alleviation and civil society, and recent policy developments in the context of Tanzania. The paper notes the following: Tanzania has a five level governance system including village, ward, district, region and central levels.

Elaboration des politiques publiques : processus complexes et ou Cet article a été publié il y a 4 ans 4 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. J’aime beaucoup ce schéma cité par Thierry Giappiconi qui montre ce que sont les politiques publiques : des actions publiques incarnées dans des dispositifs répondant à des enjeux/problèmes identifiés comme devant recevoir une réponse qui relève de l’intérêt général, dans l’espoir de produire des résultats, des impacts voire des effets sur le champ social. On perçoit ici la nécessité d’une évaluation qui n’est pas si souvent bien comprise/menée… Les bibliothèques font partie, comme les autres services publics, de tous ces dispositifs. Questions : comment identifier les enjeux publics et les problèmes qui doivent faire l’objet de décisions politiques ? Comment sont-ils mis sur des agendas politiques et médiatiques par nature saturés ? Alors quels sont les outils qui correspondent à ces différentes phases du débat public ?

E-Democracy.org Can hyperlocal social networks help a municipality to provide better services? by Olena Ursu I first met Oleg Levchenko, executive director of the civil society organization, Podillya Agency for Regional Development, during aconference on smart cities, organized by UNDP in Ukraine the municipality of Vinnytsya last year. The challenge: I was impressed by Oleg’s passion and commitment, and that’s also when I first heard his concerns about citizens who were very ready to complain about their problems and who expected these problems to be solved by the authorities. He called for a new approach to change the nature of citizen engagement in local decision-making – he wants citizens to help come up with solutions to community problems, and for them to help carry out the solutions too. Oleg Levchenko presents e-governance and e-democracy tools aimed at improving municipal governance in Vinnytsya (in Ukrainian) The idea is to have a hyperlocal social network for Vinnystya, where citizens and local authorities can discuss and share their ideas for a better city.

De la démocratie en numérique C’est un sujet récurrent de polémique, en même temps qu’un enjeu majeur de réflexion : Internet est-il un atout ou un danger pour la démocratie ? Pour les plus enthousiastes, Internet est en train de révolutionner les pratiques démocratiques, et l’on salue déjà l’avènement, imminent dit-on, de la « démocratie numérique », qui serait caractérisée par une forme inouïe de « participation citoyenne ». Cette participation, qui prend parfois la forme d’un contrôle accru des faits et gestes des responsables politiques, suscite chez ceux qui s’en estiment victimes des réactions parfois irritées, dont on a eu récemment des exemples. Il va de soi que je ne dispose d’aucune compétence particulière, d’aucune « expertise », comme on dit aujourd’hui, pour prétendre apporter ma pierre à cette réflexion nécessaire. En outre, je pense volontiers qu’en matière de politique, il est très ardu d’inventer quelque chose de vraiment nouveau. Internet est un magnifique instrument de diffusion du savoir.

eJournal of eDemocracy and Open Government Vertus démocratiques de l’Internet - La vie des idées Ce texte est issu d’une présentation à la table ronde « Internet et renouveau démocratique » (avec Daniel Bougnoux et Patrice Flichy), animée par Caroline Broué au forum « Réinventer la démocratie » (organisé par La République des idées à Grenoble le 9 mai 2009). À la question de la place d’Internet dans le renouvellement des figures de la démocratie, beaucoup de réponses très diverses et contradictoires peuvent être apportées. Car, à considérer Internet comme un tout, à la fois objet technique, média, espace public, support ou instrument politique, on prend le risque de fondre ensemble des choses si différentes que toute généralisation glisse sur cet improbable objet, sans parvenir à le spécifier. Je voudrais cependant prendre ce risque en avançant, sans beaucoup de précautions, six propositions relatives à l’expérience de la démocratie sur Internet. Les six vertus politiques d’Internet 1. L’exclusion des immobiles 2. La dépolitisation narcissique 3. La fin de la vie privée 4.

e Democracy Suite • e Gov software Features: On-Line Campaigns On-Line Petitions On-Line Consultations and analysis Committee Meetings and Minutes e-Alerts SMS Text Alerts Officer Profiles/web sites/microsites Blogs e-Democracy web sites Community Pledges Election results - election scoreboards and statistics Social networks - Twitter, Facebook etc These applications can be used independently or all together and can be purchased or used when required as a ASP.NET service provided in conjunction with the Local Government Association. Benefits: A true e-democracy package covering every aspect that is well thought out, easy to implement and use all at an affordable price. e Democracy components: Extended your democratic mandate! Components can be integrated with your CMS or set as stand alone web applications. Web Labs User Groups Customers who use Web Labs technologies have joined together in user groups around the U.K. Do you want more technology to do more for you? Web Labs Service Desk Plus

Internet, nouvel espace démocratique ? - La vie des idées Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages de France Télécom R&D. Ses travaux portent notamment sur les transformations contemporaines de l’espace public, sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques. Entretien réalisé lors du Forum « Réinventer la démocratie » qui s’est tenu à Grenoble les 8, 9 et 10 mai 2009. Sommaire des vidéos : Comment Internet permet-il de corriger les défauts de la démocratie représentative ? Comment Internet permet-il de corriger les défauts de la démocratie représentative ? Si cette vidéo ne marche pas malgré la présence de Flash ou que vous ne pouvez pas installer Flash (par exemple sur mobile), vous pouvez la voir directement sur Dailymotion. L’égalité des participants est-elle réelle ? L’égalité des participants est-elle réelle ? On assiste à une diversification des publics de l’Internet. On assiste à une diversification des publics de l’Internet. Note technique : Aller plus loin

GroupServer Open Source Platform: E-Democracy.org E-Democracy uses open source software to the greatest extent possible. We seek to connect most people in a local community possible across their technology preferences, generations, etc. into a unified online community space. We seek to connect people who do not yet know each other in public and community life (unlike Facebook which best connects you to people you already know, trust, and are most like you). At the neighborhood in particular, there is a natural monopoly with people flocking to the online space with the most people/activity - so without a multi-technology approach, large parts of the community will be excluded if you are only on Facebook, just email, or just desktops. The GroupServer platform allows us to reach people via email (still the most used daily online tool), via daily email digest with web reading, web reading only, and web feed. Current Priority - Provide Re-Design Feedback Current Resources For More Information Contact the E-Democracy Tech Team.

Internet, un outil de la démocratie ? - La vie des idées Depuis qu’internet commence à se diffuser dans le grand public, une controverse réapparaît régulièrement : ce nouveau dispositif de communication favorise-t-il le débat démocratique ? Cette discussion a trouvé une nouvelle actualité avec l’apparition des blogs et plus largement des applications du web 2.0 qui permettent à l’internaute de s’exprimer encore plus facilement que précédemment. Internet, contrairement à la radio ou à la télévision, met en situation d’égalité l’émetteur et le récepteur, c’est donc, à première vue, l’outil idéal pour une démocratie participative où le citoyen pourrait intervenir très régulièrement dans le débat public. Je me propose dans ce papier d’examiner comment cette question a d’abord été abordée au démarrage de cette nouvelle technologie, puis dans la période actuelle. Internet reproduit-il la concentration des médias traditionnels ou permet-il à de nouveaux acteurs de prendre la parole ? Agora électronique ou confusion Le consommateur et le citoyen

LiquidFeedback - more than Liquid Democracy

Related: