background preloader

Attention au plagiat ! Deux brochures à destination des étudiants

Attention au plagiat ! Deux brochures à destination des étudiants
Accueil > Aides à la rédaction, Enseignement de l'économie > Attention au plagiat ! Deux brochures à destination des étudiants Plagier ( : "Emprunter à un ouvrage original, et à son auteur, des éléments, des fragments dont on s’attribue abusivement la paternité en les reproduisant (je rajouterais "volontairement ou involontairement"), avec plus ou moins de fidélité, dans une œuvre que l’on présente comme personnelle". L’université d’Ottawa a édité deux documents d’information sur le plagiat. Dans ces brochures visant à faire respecter l’intégrité scientifique dans les travaux de rédaction, les étudiants sont informés sur la bonne utilisation des sources originales (citer, résumer, paraphraser). Des exemples de ce qui est acceptable / inacceptable viennent illustrer les principes et règles de bases. Deux documents très utiles pour la sensibilisation des étudiants Etudiants, informez-vous avant de commettre une faute lourde de conséquences Like this: J'aime chargement… Related:  Plagiat-Anti plagiat

Vous utilisez des copies : copies réalisées dans l'enseignement élémentaire Pour enrichir, illustrer ou compléter leurs cours, les enseignants et les formateurs peuvent être amenés à diffuser, sous format papier ou numérique, des copies de publications à leurs élèves, étudiants, apprentis ou stagiaires... Ces copies peuvent concerner différents types d’œuvres. Si certaines relèvent du domaine publicExpression qui désigne l'ensemble des œuvres non protégées par la propriété littéraire et artistique. Appartiennent, notamment, au domaine public, parce que non protégés : les lois, décrets, arrêtés, circulaires administratives, arrêts, jugements, plans comptables, bulletins et journaux officiels, brevets d'invention publiés. et peuvent être utilisées sans autorisation préalable, d’autres sont protégéesUne œuvre de l'esprit bénéficie de la protection par le droit d'auteur, quels que soient son genre, sa forme, son expression, son mérite ou sa destination, à la condition d'être originale.

Bonnet d’âne pour le FMI, par Pierre Rimbert « Recherche institutionnellement orientée », « biais idéologiques », « autocensure », « conclusions préconçues », « faible diversité d’approches théoriques et, plus encore, empiriques », « étroitesse de vues », « cadre analytique inapproprié aux réalités des pays étudiés », « incapacité répétée à citer des travaux de chercheurs locaux »… A tout prendre, il valait mieux pour les têtes pensantes du Fonds monétaire international (FMI) que les feux de l’actualité fussent braqués sur leur directeur général, arrêté à New York le 14 mai 2011, plutôt que sur le dernier rapport de son Bureau indépendant d’évaluation, publié la semaine suivante dans l’indifférence générale. Clé de voûte intellectuelle du Fonds, les études et recherches charpentent les « Perspectives de l’économie mondiale », « Rapport sur la stabilité financière dans le monde » et autres « Consultations au titre de l’article IV » lus avec attention par les dirigeants de la planète — et avec terreur par ceux des pays débiteurs.

<Université de Montréal - Intégrité, fraude et plagiat - Communication de François Lepage> par François Lepage, professeur titulaire, Faculté des arts et des sciences - Philosophie Introduction Le concept de plagiat, si on se fit à la difficulté de formuler une définition qui satisferait l’ensemble de la communauté, pourrait sembler un concept flou. Il n’en est rien. Le concept de plagiat n’est pas flou il est polysémique en ce qu’il renvoie à un ensemble de pratique ou de comportement qu’il est pratiquement impossible de décrire succinctement. Ainsi, les types de plagiat varient avec le niveau d’études, le statut (étudiant, chercheur, professeur) et bien sûr la discipline. Je vais ici me concentrer sur les différences et les ressemblances entre le plagiat dans les disciplines scientifiques et dans les sciences humaines. Le plagiat en sciences Une des principales caractéristiques des travaux de premier cycle en science est que, en général, ils appellent une solution unique que souvent d’ailleurs le professeur communique aux étudiants après coup. Le plagiat en sciences humaines

l'organisation apprenante, le changement durable, théorie de Santiago - La dolce vita Au cours de ses 3,8 milliards d'années d'existence sur notre planète, la Vie s'est maintenue en apprenant et en se transformant constamment. Qui donc mieux que cette vénérable maîtresse peut nous enseigner les principes du changement durable? La biologie contemporaine et la vision systémique du monde vivant ont inspiré trois chercheurs qui s'illustrent dans le domaine du changement durable dans les organisations. Peter Senge, ingénieur diplômé de Stanford, est titulaire d'une maîtrise en modélisation des systèmes sociaux et d'un doctorat en management du MIT, où il est maintenant conférencier senior («Senior Lecturer»). Il est le fer de lance de la «learning organization». Faisons d'abord un état de la situation. Fortement influencée par la «théorie de Santiago» , Margaret Wheatley rappelle que la Vie tire sa capacité de changement de sa liberté de se créer, de s'«auto-organiser» . 1. 2. 3. Dans nos organisations traditionnelles, les gens performent. 4. 1. Figure

NoPlagiat - Logiciel anti-plagiat Eviter le plagiat Au cours de vos études, vous êtes amenés à produire des travaux dans lesquels vous intégrez des idées émanant d'autrui que vous découvrez dans la littérature consultée. Reprendre les théories d'autres auteurs n'est cependant pas sans risque : certains principes doivent être respectés, sans quoi vous vous exposez à une accusation de plagiat. Les Archives & Bibliothèques de l’ULB ont créé un didacticiel ( Si le lien ne s’ouvre pas directement, clic droit > Enregistrer la cible du lien sous > Ouvrir avec Adobe Reader) pour vous apprendre à intégrer et référencer correctement les informations extérieures dans vos travaux personnels, et éviter de cette façon le plagiat. Qu'est-ce que le plagiat ? Le plagiat, c'est l' "Utilisation des écrits d'autrui sans mention d'emprunt Concrètement, le plagiat, c'est : En vous rendant coupable de plagiat, vous vous exposez à des sanctions pouvant aller du simple refus de votre travail à l'ajournement total, voire même à l'exclusion de l'Université.

Tutoriel sur le plagiat - Volet 2 : Citer Introduction Citer (également appelé indiquer les références) est la pratique qui consiste à indiquer, dans votre travail, les sources dont vous avez tiré votre information. Vous citez vos sources en donnant des renseignements sur le nom de l'auteur, la date de publication, et ainsi de suite. Les citations indiquent à votre lecteur à quel endroit vous avez trouvé l’information que vous utilisez. La section qui suit vous présentera les rudiments sur ce qu'il faut citer et la manière de le faire. Faut-il tout citer? Vous devez citer tous les faits, idées ou données que vous avez tirés d'une autre source. Notoriété publique : Informations largement répandues L’expression « notoriété publique » désigne des faits ou des idées qui sont bien connus ou largement acceptés. Ottawa est la capitale du Canada. © Microsoft Office Online Comme les faits ci-dessus sont bien connus, vous n’avez pas à citer la source où vous les avez trouvés.

VIPER: Un détecteur de plagiat gratuit Plus belle la contrefaçon La Cour de cassation a eu l’occasion de rappeler, le 2 octobre 2013, quelques fondamentaux de la « contrefaçon littéraire ». En l’occurrence, l’auteur d’un roman intitulé L’Héritage d’un lobotomisé soutenait que le feuilleton télévisé Plus belle la vie avait puisé dans ses pages le thème, l’intrigue et les personnages principaux. Or, l’auteur supposément contrefait ne rapportait pas la preuve que de ce que le producteur et le diffuseur de la série aient pu avoir connaissance du roman dont il est l’auteur avant l’écriture du scenario et le tournage des épisodes prétendument contrefaisants, ni mêlé avant leur diffusion. Mais les juges ont souligné que « c’est au contrefacteur prétendu qu’il incombe de prouver qu’il n’a pas pu accéder à l’œuvre ». Elle a donc renvoyé les parties à débattre de l’éventualité d’une contrefaçon devant la Cour d’appel de Lyon. Dans un livre technique ou scientifique, il est impossible d’éviter le recours à un vocabulaire spécifique.

Big win for an interoperable commons: BY-SA and FAL now compatible Elliot Harmon, October 21st, 2014 Move-Horizontally / P.J. Onori / CC BY Like CC Attribution-ShareAlike (CC BY-SA), the Free Art License (FAL 1.3) is a copyleft license, meaning that it requires licensees to share their adaptations under the same license. Today, we’re proud to announce in collaboration with ArtLibre.org that the Free Art License 1.3 and CC Attribution-ShareAlike 4.0 are now compatible. With this compatibility declaration, anyone remixing a work under FAL can license her remix under BY-SA. From the beginning, Creative Commons ShareAlike licenses were designed with interoperability in mind. Today, this idea has been realized, and there is one less barrier preventing licensees from remixing and combining openly licensed works. This is a special moment for another reason. See our Compatible Licenses page for more information. We applaud and congratulate ArtLibre.org and its community on this shared achievement. What’s next? Artlibre.org announcement (français)

10 Best Plagiarism Checker Online - TechCricklets Plagiarism is a common problem for publisher, writers, and webmasters. While writing a particular topic it is very easy to use the text as used by other sites, but it gives birth to the plagiarism. Below are some best plagiarism checker online that can help you identifying copied content. Plagiarism means copying any other person text, or document and later publish it with your own name. It also violates copyright law and is a matter of serious offenses that can harm your website online which eventually results in loss of business in one way or the other. To check who is copying your articles or content, plagiarism checking tools are very useful. TurnitinTurnitin was designed by UC Berkeley students. Small SEO ToolsThis site offers you to search your text against plagiarism with the maximum word limit of 1500 words.

Le plagiat à l’ère du copier-coller Avec Internet, trouver des informations et les recopier est devenu un jeu d’enfant. Troisième type de « grande » fraude scientifique aux côtés de la fabrication et de la falsification, le plagiat n’a pas pour seule victime la personne pillée : il favorise l’immobilisme et jette le discrédit sur tous les chercheurs. Si l’on s’en tient à sa définition, le plagiat est l’appropriation d’un contenu (idée, texte, image, tableau, graphique…) sans l’attribuer à son auteur. Résultant d’une simple négligence ou d’une vraie malhonnêteté scientifique, il se pratique sous de multiples formes, qui vont de l’auto-plagiat, très répandu mais dont les conséquences ne portent que sur l’auteur lui-même, jusqu’au véritable pillage intellectuel, qui constitue une fraude aussi grave que la fabrication ou la falsification de données. D’étonnantes coïncidences… L’affaire Forget/Pangou1, est un cas récent et particulièrement pervers de plagiat. Les plagiés mal protégés Une responsabilité individuelle et collective

Related: