background preloader

La grenouille et l’essentialisation

La grenouille et l’essentialisation
Mais cette limite que vous établissez entre culture et nature me semble discutable. Vous parlez de conscience, de capacité de réflexion, d'introspection: de récents travaux d'éthologues montrent que c'est présent chez les mammifères, voire chez d'autres animaux. Il y a des oiseaux qui créent et utilisent des outils (comme une brindille qu'ils cassent, crantent avec leur bec et manient pour harponner des larves dans les troncs d'arbres), d'autres décorent leur habitat en agençant des pierres colorées et ce gratuitement, par pure satisfaction esthétique (pas de rapport avec la séduction de la femelle etc). Les animaux ont un langage, et les gorilles peuvent apprendre notre langue des signes et s'exprimer ainsi, par exemple raconter leur passé, évoquer des traumatismes. Je ne crois pas qu'il faille une culture et un degré de civilisation élevés pour être capable de souffrance morale ou en tout cas non physique.

http://janinebd.fr/la-grenouille-et-lessentialisation/

Related:  A ECOUTER...A VOIR...FéminismeAutrui

Fréquence médiévale : le procès des templiers, avec Alain Demurger Après avoir évoqué la création de l’ordre du Temple au début du XIIe siècle, nous revenons sur sa fin. Le fameux procès des templiers, entre 1307 et 1314, a fait couler beaucoup d’encre. Avec Alain Demurger, historien et auteur d’un livre récent sur le sujet ( La persécution des templiers, Journal (1307-1314), Payot, 2015), nous allons tenter de faire la part entre ce que nous savons et les mythes. Car non, les templiers n’ont pas été éliminés parce qu’ils étaient les « banquiers de l’Occident », ni parce qu’ils étaient des hérétiques et encore moins parce qu’ils préparaient un coup d’État pour renverser Philippe le Bel (théorie en vogue dans les années 1960. Nous en avions parlé ici). Bonne écoute.

Prostitution : la loi d'avril 2016 Dans un premier article, j'ai parlé du vocabulaire utilisé autour du sujet de la prostitution. J'ai ensuite parlé de l'invisibilité des femmes migrantes puis abordé la question de l'exploitation humaine et des réseaux prostitutionnels. Je vais donc maintenant aborder la loi d'avril 2016 intitulée "Loi n° 2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées". Il est important de garder en tête que sur les 30 à 40 000 personnes qui se prostituent en France, 90% sont des femmes étrangères dont la plupart sont sans papier. On ne peut donc étudier la question de la prostitution, et les lois votées, sans connaître la position de la France quant à l'immigration. Chacun-e aura pu constater les conditions dans lesquelles vivent certain-es demandeurs d'asile et migrants.

philociné, cinéma et pensée: La folie au cinéma Nous présentons aujourd’hui notre travail sur la folie au cinéma ; il fut délicat à préparer. Le thème est vaste et peut promettre une multitude d’angles d’analyse différents. Enjeux de forme, d’histoire, de réception… Le fait de travailler à quatre, avec des projets variés, n’a pas facilité la tâche. C’est pourquoi, tout en essayant de conserver une certaine cohérence, notre travail reste une première approche de la folie au cinéma, avec ses trous, ses béances, ses enjeux qui ne demandent qu’à être développés. Parmi nos différentes lectures, Histoire de la folie à l’âge classique est celle sur laquelle nous nous sommes le plus appuyés. Le livre s’intéresse à l’âge classique, mais Foucault ne reste pas « simple historien » ; il prend une dimension de philosophe par la résonnance de ses propos dans les sociétés ultérieures.

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement By Julien Twitter : @Golem_13 | 8 août 2014 Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Barbara Pompili : «Est-ce normal de se sentir humiliée par une photo ?» C’est l’histoire d’une photo. Fin septembre 2012, l’habituel portrait de dernière page de Libé est consacré à Barbara Pompili. L’actuelle secrétaire d’Etat à la Biodiversité est alors une toute nouvelle députée. Nommée coprésidente du groupe EE-LV à l’Assemblée nationale, elle est la première femme de l’histoire, à 37 ans, à occuper une telle fonction. Mais la photo qui accompagne le portrait et qui la montre assise en robe blanche sur un rebord de canapé, les cuisses et le décolleté apparents, n’est pas de son goût. Elle la trouve bien trop sexuelle.

philociné, cinéma et pensée: La dialectique du Maître et de l'Esclave au cinéma Dans le langage courant, un maître s’apparente à une personne qui commande, gouverne ou exerce une autorité. Une autre définition implique l’idée qu’un maître possède quelque chose, qu’il en dispose librement et qu’il est libre de le faire. Un esclave, lui, est une personne de condition non libre, considéré comme un instrument économique pouvant être vendu ou acheté, et souvent soumis à une dimension tyrannique. Certains penseurs ont développé l’idée que le rapport d’opposition entre le maître et l’esclave était discutable. La polysémie de ces termes a montré une évolution, qu’elle soit positive ou négative, du statut du maître et de l’esclave, où la place de chacun n’est pas réellement définie, d’où une contestation possible des définitions établies.

Eurosatory 2016 : zoom sur des innovations militaires qui ne tuent pas En toute logique, en ce 21 juin, vous auriez dû lire un édito réjouissant, consacré à l'arrivée de l'été, ou à la Fête de la Musique. Mais en raison d'un mot d'ordre de grève du soleil, l'été semble officiellement décalé ! En tout cas dans la partie nord de la France, les amateurs de musique seront bien détrempés, comme les imprudents qui ont choisi de poser leurs vacances fin juin. Mais ces aléas ne sont rien. Le vrai danger, c'est que cette météo pourrie nous cache une information bien plus grave : le mois dernier a été le mois de mai le plus chaud sur le globe jamais enregistré depuis le début des relevés de températures.

Meghan Murphy : La culture du viol, c’est le père de Brock Turner décrivant l’agression sexuelle commise par son fils comme « 20 minutes d’action » par Meghan Murphy, initialement publié le 6 juin 2016 sur Feminist Current Brock Turner En janvier 2015, Brock Turner, un nageur étoile inscrit à l’Université de Stanford aux États-Unis a été aperçu alors qu’il agressait sexuellement une femme allongée à terre, inconsciente. Il a essayé de s’enfuir après avoir été vu par deux témoins, mais ils l’ont maîtrisé et retenu jusqu’à l’arrivée de policiers. Jeudi dernier, l’homme de 20 ans, qui risquait 14 ans de détention, a été condamné à six mois de prison, assorti d’une période de probation de trois ans, et devra être inscrit à vie au registre étasunien des délinquants sexuels. Dans une déclaration faite au tribunal avant la détermination de la peine, le père de Brock, Dan Turner, a déclaré que la vie de son fils avait été « profondément changée à jamais » et que la peine était « un prix élevé à payer pour 20 minutes d’action ».

Bac Philo (2ème session) 4/4 : Faut-il craindre le regard d'autrui C'est au lycée Hélène et Victor Basch de Rennes que se termine cette deuxième session de révision du bac philo. Adèle Van Reeth a rencontré Etienne Bonnin et ses élèves pour traiter le sujet : "Faut-il craindre le regard d'autrui?". Etienne Bonnin ©Radio France Extraits :

Quand les blancs se croyaient soldats de Dieu Si, selon un certain cliché, les Américains ont la mémoire courte, cela n’empêche pas, depuis le samedi 7 février, un bon nombre d’entre nous de débattre au sujet des guerres de religion médiévales et de l’idée que nous puissions en tirer quelques leçons sur la violence qui règne aujourd’hui au Moyen-Orient. Ce qu'a dit Obama Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, ce débat fait suite aux commentaires du président Obama lors du National Prayer Breakfast annuel, où –après avoir condamné le groupe radical Etat islamique et l’avoir qualifié de «culte de la mort»– il a proposé une réflexion appelant à la rationalisation. «Avant de monter sur nos grands chevaux et de penser que le phénomène est l’apanage d’un lieu différent du nôtre, souvenons-nous que pendant les croisades et l’Inquisition, les gens ont commis des actes atroces au nom du Christ. Dans notre patrie, l’esclavage et les lois [ségrégationnistes] Jim Crow ont trop souvent été justifiés au nom du Christ (...)

Related: