background preloader

TVA collectée : sur les débits ou les encaissements

Toutes les entreprises assujetties à la TVA doivent déclarer et reverser, suivant une certaine périodicité (mensuelle, trimestrielle ou annuelle), la TVA collectée qu’elles facturent auprès de leurs clients lorsque celle-ci devient exigible. La date d’exigibilité de la TVA collectée dépend du secteur d’activité de l’entreprise et, le cas échéant, des options formulées. Deux systèmes sont possibles : le paiement de la TVA d’après les débits et le paiement de la TVA d’après les encaissements. Le paiement de la TVA d’après les débits Le paiement de la TVA d’après les débits signifie que le TVA collectée est exigible à compter de la date d’émission de la facture. Toutes les opérations réalisées par l’entreprise, à l’exception des prestations de services, des travaux immobiliers et des cessions ou concessions de biens meubles incorporels (voir ci-dessous), sont à déclarer avec le système de la TVA d’après les débits. Le paiement de la TVA d’après les encaissements Ensuite : Related:  Processus 3 - Gestion des obligations fiscales

Remboursement de crédit de TVA | impots.gouv.fr La TVA à reverser est calculée par différence entre la TVA collectée sur les ventes et celle déductible sur les achats, charges et immobilisations. Lorsque la TVA à déduire est supérieure à celle perçue, l'entreprise bénéficie d'un crédit de TVA. Quel que soit votre régime d'imposition, votre entreprise assujettie à la TVA peut obtenir, à votre demande, le remboursement du crédit de TVA dont elle dispose. Vous pouvez même effectuer une demande pour une entreprise qui débute son activité et n’a pas encore réalisé de ventes ou prestations soumises à la TVA : dans ce cas, la demande de remboursement peut porter sur l’ensemble de la TVA déductible sur les frais engagés pour le lancement de votre activité. Cependant, le remboursement n’est pas obligatoire. l’imputation : vous pouvez décider de reporter un crédit de TVA sur les périodes d’imposition suivantes. Modalités de remboursement annuel Régime d'imposition réel normal ou mini réel ou RSI (régime simplifié d’imposition)

Comptabilisation.fr - Comptabilité claire et intelligible Saisir les écritures de TVA Une entreprise doit enregistrer dans sa comptabilité toutes les déclarations de TVA qui ont été remplies durant l'année et envoyées au centre des impôts. L'écriture de ces déclarations dans le journal des opérations diverses différe en fonction du régime de TVA dont relève l'entreprise (régime simplifié ou régime normal). La déclaration CA12 (pour le régime simplifié) sera comptabilisée à la fin de l'année tandis que la déclarations CA3 (pour le régime réel) sera comptabilisé à la fin du mois ou du trimestre en fonction des cas. Ecrire la TVA ? La saisie d'une écriture de TVA consiste à enregistrer toutes les déclarations de TVA qui ont été remplies durant l'année et envoyées au centre des impôts. Comment passer les écritures de TVA ? Ces écritures sont comptabilisées en fonction du régime de TVA dont relève l'entreprise : régime simplifié ou régime normal. 1) Entreprise relevant du régime simplifié d'imposition (RSI). 2) Entreprise relevant du régime normal de TVA

Le taux de TVA en 2016 - Fiche pratique Qu'est ce que la TVA?La TVA est un acronyme qui signifie Taxe sur la valeur ajoutée. Cet impôt indirect sur la consommation existe depuis 1954. A qui vont les recettes de la TVA? Le 29 septembre 2016, Manuel Valls a annoncé devant le Congrès des régions de France la chose suivante : La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) sera remplacée par une partie des recettes de la TVA. TVA et Travaux : un taux réduitLorsque des travaux sont effectués par une entreprise dans un logement achevé depuis plus de 2 ans au moment des travaux et affecté à l’habitation (il peut s’agir d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire) il est possible de bénéficier d’une réduction de TVA sous certaines conditions. - Travaux d’amélioration - Travaux de transformation - Travaux d’aménagement - Travaux d’entretien TVA et restaurationDans la restauration, selon les cas, la TVA peut-être de5,5% ou de 10%. Les produits conditionnés consommables ultérieurement ont untaux de 5,5%. - TVA normale 20%

Cession de fonds de commerce ou de clientèle : déclarations fiscales - professionnels Lors de la cession du fonds de commerce ou de titres de société, le cédant est susceptible de réaliser une plus-value, correspondant à la différence entre le prix de cession et sa valeur d'origine. Si le prix de cession est inférieur à la valeur d'origine, il s'agit d'une moins-value. Si le cédant exerçait une activité commerciale, artisanale, libérale ou agricole, en tant qu'entreprise individuelle, pendant au moins 5 ans, la plus-value est exonérée selon le montant des recettes. * à l'exception en principe des locations meublées. Les recettes concernées s'entendent de la moyenne des recettes hors taxes réalisées au titre des exercices clos, si besoin ramenés à 12 mois, au cours des 2 années civiles qui précèdent la date de clôture de l'exercice de réalisation de la plus-value. Si le fonds de commerce cédé n'était pas exploité à titre professionnel par le cédant, s'il était mis en location-gérance par exemple, sa cession est exclue du dispositif d'exonération.

Quelles sont les dates d'exigibilité en matière de TVA L'exigibilité désigne la date à laquelle la TVA doit être facturée à votre client. Elle ne coïncide pas forcément avec la date de livraison ou la date d'exécution de la prestation de services. Exigibilité de la TVA et livraison de biens L'exigibilité de la TVA intervient à la date de livraison du bien. La date de conclusion du contrat, du transfert de propriété ou du paiement du prix est donc indifférente. Certaines situations peuvent venir poser problème : le paiement a eu lieu avant la livraison, en partie (avance ou acompte) ou en totalité. Exigibilité et prestations de services En matière de prestation de services, c'est le paiement du prix et non la réalisation de la prestation qui déclenche l'exigibilité de la TVA. Par conséquent : Si le suivi des encaissements s'avère difficile, le vendeur a la possibilité d'opter pour la TVA sur les débits.

Lettre gratuite option paiement tva debit • LégiFiscal Dernière mise à jour 13/09/2016 Modèle de option de paiement de la tva sur les débits Dénomination Adresse Numéro fiscal : Centre des finances publiques SIE (préciser de quel lieu) Objet : Option pour la TVA sur les débits Mesdames, Messieurs, En tant que prestataire de services, nous bénéficions de l’exigibilité de la TVA lors de l’encaissement. En conséquence, nous sollicitons votre autorisation pour l’exercice de cette option à compter du … Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, à l’assurance de notre considération distinguée. Prénom, Nom Qualité Signature Télécharger la lettre au format WORD/RTF Télécharger au format WORD/RTF Copyright (c) LégiFiscal -

En quoi consiste l'option pour la TVA sur les débits En cas de prestation de services, l'exigibilité de la TVA correspond en principe à l'encaissement du prix. Mais le prestataire a la possibilité d'opter pour la TVA sur les débits. En quoi consiste l'option pour la TVA sur les débits ? Pour les prestations de services, l'exigibilité intervient lors de l'encaissement du prix de la prestation, qu'il s'agisse d'avance, d'acompte ou de règlement du solde. La déclaration et le paiement de la TVA ne correspondent donc pas forcément au moment d'établissement de la facture. C'est uniquement l'encaissement d'un montant quelconque qui rend la TVA exigible. L'option pour la TVA sur les débits permet de rendre la TVA exigible dès que le compte client ou le compte de trésorerie est débité, sans avoir à attendre l'encaissement. Avantages et inconvénients de l'option pour la TVA sur les débits Avantages de l'option pour la TVA sur les débits Inconvénients de l'option pour la TVA sur les débits Comment opter pour la TVA sur les débits ? Monsieur le Receveur,

Quel régime d'imposition choisir pour mes bénéfices IR ou IS ? - ECL DIRECT Lorsqu’on crée une entreprise, il faut opter pour un régime d’imposition des bénéfices : impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés. Quel régime d’imposition choisir ? Comment ? Quels sont les différents types d’imposition des bénéfices ? Il existe deux types d’imposition des bénéfices : Imposition des bénéfices à l’impôt sur les sociétés. Quel régime fiscal pour quelle structure juridique ? Il faut également prendre en compte le statut juridique de l’entreprise. Pour l’Impôt sur les Sociétés, seules les formes juridiques suivantes peuvent y être assujetties : Société Anonyme (SA)Société A Responsabilité limitée (SARL)Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) si l’associé unique est une personne moraleEntreprise Individuelle à responsabilité limitée (EIRL) Pour l’Impôt sur le Revenu, les cinq structures juridiques suivantes peuvent en bénéficier : Société En Nom Collectif (S.N.C.) Avantages et inconvénients de l’imposition sur le revenu (IR) ?

Exigibilité tva exigible LégiFiscal • LégiFiscal Les règles d’assiette de la TVA font l’objet de règles spécifiques. De plus, la date d’exigibilité, c’est-à-dire la date de prise en compte de l’opération dans la déclaration de TVA, varie suivant la nature de la vente (biens ou services). La base imposable L’assiette de la TVA, c’est-à-dire la base imposable, correspond au prix net total hors taxes, demandé par le vendeur en contrepartie de la livraison du bien ou de la prestation de service. Eléments compris dans la base imposable Sont compris dans la base imposable : le prix de vente hors taxes,les frais accessoires : les frais de transport, les frais d’emballage, de manutention, les frais de déplacement, d’affranchissement,les compléments de prix : majorations pour faible facture, majorations pour délais rapides d’exécution, frais d’assurance,les frais fiscaux rattachés à l’opération : les taxes parafiscales ou spéciales (textiles, édition, etc.), les droits de douane, la TICPE, l’écotaxe . Eléments exclus de la base d’imposition Exemple

TELEDEC - Différences entre régimes IS, BIC, BNC et BA IS, BIC, BNC et BA Les 2 grands types d'imposition IS (Impôt sur les Sociétés) : c'est le régime obligatoire pour toutes les sociétés de capitaux (SARL, SA, SAS, etc.). Sur option, les EURL et les SCI peuvent choisir ce régime. IR (Impôt sur le revenu) : c'est le régime des entreprises individuelles, des professions libérales, des SCI dites "transparentes", et de certaines exploitations agricoles. Les régimes d'imposition BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) : le régime lié aux activités commerciales des sociétés. BIC: Réel normal ou réel simplifié Réel normal : déclaration mensuelle de la TVA, liasse fiscale de 22 pages (déclaration 2065 et annexes 2050 à 2059G). Ressources utiles Télédéclarez simplement

TVA intracommunautaire règlementation Vous exercez une profession commerciale, industrielle, artisanale ou libérale ? Vous êtes tenu de reverser la TVA si vous réalisez des opérations soumises à cette taxe. Elles peuvent l'être : par nature Ce sont toutes les livraisons de biens meubles, les prestations de services ou les acquisitions intracommunautaires qui : - comportent le versement d'une contrepartie (le prix) par l'acquéreur ; - relèvent d’une activité économique ; - sont effectuées par une personne qui exerce son activité de manière indépendante et habituelle. par une disposition légale Il s'agit d'opérations expressément imposées à la TVA par la loi. - importations ; - livraisons à soi-même de biens et de services ; - opérations de livraison d’immeubles achevés depuis moins de 5 ans. sur option Certaines personnes, non soumises à cet impôt, sont autorisées à soumettre volontairement à la TVA leurs opérations. TVA françaiseVos opérations ne sont imposables en France que si elles sont localisées sur le territoire national.

TVA sur encaissement : définition et fonctionnement - Ooreka À jour en Avril 2017 Écrit par les experts Ooreka Les entreprises assujetties à la TVA collectent une taxe auprès de leurs clients lors de la vente de marchandises ou de l'exécution d'une prestation de service. Les règles d'exigibilité de la TVA différent selon le régime auquel est soumis l'entreprise, TVA sur les débits ou TVA sur les encaissements. C'est sur cette dernière que se concentre cet article. TVA sur encaissement : champ d'application La TVA sur encaissement est l'un des deux régimes d'exigibilité de la TVA applicable dans le monde des entreprises, l'autre étant la TVA sur les débits. Définition de la TVA sur encaissement La TVA sur encaissement est exigible au moment où la facture est payée par le client, là où la TVA sur les débits se paie au moment de la livraison des marchandises, c'est à dire lors du transfert de propriété des biens. Personnes assujetties à la TVA sur encaissement Fonctionnement de la TVA sur les encaissements Principe général Intérêt de la TVA sur encaissement

Related: