background preloader

Trouble bipolaire

Trouble bipolaire
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cause n'est pas clairement déterminée. Elle associe à la fois des facteurs de vulnérabilité génétique et des facteurs environnementaux[1]. Le traitement des troubles bipolaires repose sur une aide psychologique adaptée au patient et des médicaments psychotropes et antipsychotiques[1]. La prévalence des troubles bipolaires est estimée à environ 1 à 2% de la population[1]. Terminologie et définition[modifier | modifier le code] Le trouble bipolaire est un trouble de l’humeur qui se définit par une variation anormale de l’humeur : alternance de périodes d’excitation et de dépression. Jusqu’en 1980, le trouble bipolaire était dénommé psychose maniaco-dépressive[1] (PMD) ou maladie maniaco-dépressive (MMD). Diagnostic[modifier | modifier le code] Signes et symptômes[modifier | modifier le code] Le trouble bipolaire peut se caractériser par une phase maniaque sans présence de phase dépressive. Épisodes dépressifs[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_bipolaire

Related:  Trouble bipolairePsychologie

Hypomanie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’hypomanie (littéralement, « sous-manie ») est un état psychologique caractérisé par un trouble de l'humeur, laquelle peut être irritable, excitée, persistante et omniprésente, ainsi que par des pensées et des comportements concomitants. Un individu atteint d'hypomanie, appelé hypomaniaque, possède en général un moins grand besoin de dormir et de se reposer, est très extraverti, très compétitif, et manifeste une énergie importante. Contrairement aux maniaques, ils sont régulièrement productifs et ne présentent pas de symptômes psychotiques. Dépression psychotique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Symptômes[modifier | modifier le code] Les individus atteint de dépression psychotique souffrent d'un épisode dépressif majeur accompagné de symptômes psychotiques incluant les délires et/ou les hallucinations[1]. Les délires peuvent être classifié comme interférant avec l'humeur, aux dépens de leur nature[1]. Les états d'humeur qui accompagnent les délires incluent la culpabilité, l'auto-blâme, ou une mauvaise perception de l'image de soi[3].

Dysthymie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dysthymie est un type de dépression moyenne. La dysthymie étant un trouble dépressif, les patients peuvent en faire l'expérience durant plusieurs années avant d'être diagnostiquée (si aucun symptôme apparent ne survient). En guise de résultat, les patients peuvent croire que la dépression fait partie de leur caractère, et ne parlent ainsi pas de leurs symptômes à leur docteur, famille ou amis. Définition[modifier | modifier le code] La dysthymie (ou trouble dysthymique) est une forme de dépression atténuée et chronique produisant une souffrance significative.

Manie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il ne faut pas confondre l’état maniaque avec des traits obsessionnels (obsession du ménage et de la propreté par exemple), acception pourtant retenue dans le langage courant. Symptômes et signes[modifier | modifier le code] Trouble bipolaire, le forum des bipotes. Compte rendu reproduit avec l'aimable autorisation de Christian Gay que je remercie vivement. Conférence Argos 2001 du 26/05/2011 au FIAP (30 rue Cabanis - 75014 Paris) LE DENI DANS LE TROUBLE BIPOLAIREDr Christian GayClinique du Château, Garches Le Dr Gay explique que, bien qu’il ait fait un travail sur la conscience du trouble et l’insight (il y a 3-4 ans), il s’est rendu que compte que le déni était un problème plus compliqué : ce n’est passimplement un mécanisme de défense, le fait de vouloir rester dans une position de patient. C’est aussi une pathologie, un dysfonctionnement neurobiologique qui fait partie intégrante de la pathologie et qui demande un traitement spécifique.

Délire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les délires surviennent habituellement dans le contexte d'une maladie mentale ou neurologique, bien qu'ils ne soient liés à aucune maladie particulière et qu'ils puissent apparaître dans le contexte de certains états pathologiques (aussi bien physiques que mentaux). Cependant, ils sont d'une importance particulière dans le diagnostic des troubles psychotiques incluant schizophrénie, paraphrénie, épisodes maniaques du trouble bipolaire et la dépression psychotique. Définition[modifier | modifier le code] Le psychiatre et philosophe Karl Jaspers a été le premier à définir trois principaux critères de délires de son ouvrage de 1913 intitulé General Psychopathology[1]. Ces critères sont :

Trouble bipolaire, le forum des bipotes. bonjour voila ce qui c est passé hier:j étais dans notre restaurant pour assister a une soiree musicale que j avais organisé.mon mari n était pas censé etre la mais il est passé avant et après le concert.avant ,rien a dire a part qu il a avalé cul sec 4 flutes de champagne en 1/2 heureensuite ,apres sa prestation a domicile,il est revenu et la ,il a commencé a me rentrer dedans alors que je ne m en occupait pas.puis il s est assis a une table en face de moi ,avec un grand verre de gin tonic,a sorti une pochette de tete de canabis assez importante ,c est roulé un petard sans tabac et a distribué a son équipe de stagiaires (10 gamins entre 16 et 18 ans)une tete chacun pour qu ils roulent. j ai eu mon mari au telephone ce matin,il ne m en veut pas ,il a pu prendre les enfants cet apres midi a la condition qu il ne soit ni alcoolisé,ni drogué.

Dépersonnalisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir DP. La dépersonnalisation (quelques fois DP) est une anomalie du mécanisme cognitif. Carbonate de lithium Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le carbonate de lithium est un composé chimique de formule Li2CO3. C'est un sel incolore largement utilisé dans le traitement des oxydes métalliques et trouve également des applications en psychiatrie. Propriétés[modifier | modifier le code] Comme les autres carbonates inorganiques, le carbonate de lithium est polymérique. Psychose Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La psychose (du mot grec ψυχή, psyche, « esprit, âme », et -ωσις, -osis, « anomalie ») est un terme générique psychiatrique désignant un trouble, ou une condition anormale, de l'esprit évoquant le plus souvent une « perte de contact avec la réalité. » Les individus souffrant de psychose sont nommés des « psychotiques ». La psychose qualifie les formes sévères d'un trouble psychiatrique durant lesquelles peuvent survenir délires, hallucinations, violences irrépressibles ou encore une perception distordue de la réalité.[2]. Le terme de « psychose » a une utilisation très variée et peut désigner toute expérience délirante ou aberrante exprimée dans les mécanismes complexes et catatoniques de la schizophrénie et du trouble bipolaire de type I[3],[4].

Sel de lithium Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] En France, ils sont commercialisés sous deux formes (orales) incluant le carbonate de lithium, comprimés dosés à 250 mg et à 400 mg à libération prolongée et le gluconate de lithium en ampoules buvables de 5 à 10 mL[réf. nécessaire].

Related: